PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Portrait-robot de l'écrivain français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3730
   Âge  :  23
   Localisation  :  JE depuis 2007
   Date d'inscription  :  20/08/2009
    
                         
Rask'  /  ChériJE® de Mitsu


Lien de l'article

Qu'en pensez-vous ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5395
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous le slivres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Citation :
Sur les 100 000 auteurs français répertoriés en 2013, ils sont près de 5 900 à vivre quasi exclusivement de leur plume pour avoir dépassé les 8 649 euros de revenus annuels de rigueur pour être affiliés à l’Agessa
Je ne m'attendais pas à ce qu'autant d'auteurs "(sur)vivent" de leur plume. Même si, bon, 8 000 euros et quelques de revenus annuels...

J'avais lu une étude publiée dans Lire, qui avançait qu'il y avait moins de 20 auteurs qui vivent de leur plume pour 2 millions de romanciers, ou quelque chose comme ça.


 
Dernière édition de JE Bouquine avant les vacances ! Inscrivez-vous !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  235
   Âge  :  26
   Localisation  :  Millau
   Pensée du jour  :  Certains d'entre nous recherchent l'éternité dans un bout de papier.
   Date d'inscription  :  13/02/2016
    
                         
Alex.G.Morina  /  Autostoppeur galactique


Vivre de sa plume est, à mon sens, l'un des plus beaux métiers du monde.
Je pense d'ailleurs le voir ainsi car il est difficilement atteignable et provoque sans doute un phénomène de cristallisation. C'est un métier dont il est véritablement difficile de vivre, si l'on ne fait que cela. Pourtant, j'imagine que ça reste un rêve.

La réalité est dure mais en tant qu'écrivains j'ose croire que nous savons à quoi nous attendre même si nous sommes publiés.

Cet article est très intéressant Rask' ! Merci de nous l'avoir fait partager ^^.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Quod a écrit:
Citation :
Sur les 100 000 auteurs français répertoriés en 2013, ils sont près de 5 900 à vivre quasi exclusivement de leur plume pour avoir dépassé les 8 649 euros de revenus annuels de rigueur pour être affiliés à l’Agessa
Je ne m'attendais pas à ce qu'autant d'auteurs "(sur)vivent" de leur plume. Même si, bon, 8 000 euros et quelques de revenus annuels...
720 euros par mois, oui survie parait plus juste.
J'en pense que la lecture de l'article ne fait pas du tout rêver, ni de près ni de loin, et qu'il vaut mieux avoir un travail à côté.  
Aussi que les données finalement ne regroupent que les auteurs qui ont publié, non ? Parce que je ne sais pas ce qu'il faut comprendre par répertoriés.
Tout ces chiffres et petites cases m'ont donné le tournis.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  29/04/2016
    
                         
Nathalie  /  Clochard céleste


Bonjour,

Je pense aussi qu'il est préférable d'avoir un travail à côté pour faire bouillir la marmite et assurer un revenu mensuel décent. Je connais certains auteurs qui en vivent et qui arrivent à dégager un salaire mensuel de 3500 euros (mais cela reste une minorité). Une dizaine de livres publiés qui marchent bien et une production de 3 livres par an. Une autre amie, auteur de thrillers a décidé cette année d'arrêter de travailler dans son secteur d'activité parce que ses romans viennent d'être édités en format poche. Premier livre 2005, elle a attendu 11 ans (moyenne d'un livre par an). D'autres choisissent l'édition numérique et même si ils ne sont pas connus arrivent à se dégager un second salaire. Mais la grosse majorité des auteurs inconnus qui n'ont pas un autre job doivent parfois demander le RSA pour survivre ou accepter des missions intérim parce que "écrivain" ce n'est pas un métier pour le pôle emploi, juste un hobby !
 

 Portrait-robot de l'écrivain français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-