PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Série Trépalium - Arte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  18/08/2015
    
                         
Anais W.  /  Petit chose


Bonjour à tous,

Je voulais savoir si vous aviez regardé la série de 6 épisodes sur Arte "Trépalium" ?

Résumé :
Dans un futur proche, 80% de la population est sans emploi et vit dans "la Zone", du mauvais côté du Mur, dans une sorte de bidonville. Ce Mur a été dressé il y a 30 ans pour séparer les Zonards des 20% d'Actifs de la Ville. Au fil du temps, les tensions se sont accentuées entre les deux territoires : une rébellion est née parmi certains chômeurs. Les Activistes multiplient les actes de sabotage et de pression, et l’équilibre entre la Ville et la Zone se fragilise. Le Gouvernement décide alors de mettre en place la mesure des "Emplois Solidaires" pour calmer la situation : 10.000 habitants de la Zone vont être sélectionnés pour travailler dans la Ville.

Qu'est-ce que vous en avez pensé et retenu ?

J'ai trouvé cette approche intéressante avec des questions (philosophiques, sociales) soulevées qui méritent d'être réfléchies :

- Les chômeurs de la zone sont considérés comme des animaux, des inutiles, car ils n'ont pas de travail : une des questions d'un personnage était en gros "doit-on vraiment travailler pour être considéré comme humain ? Avoir le droit au respect ?"

- De l'autre côté les actifs, font des boulots aliénants : cocher des cases multicolores à la chaîne avec des avertissements s'ils prennent du retard, une énorme pression. Cette pression est souvent décriée par les actifs qui disent aux zonards "vous ne vous rendez pas compte de tout ce que l'on doit sacrifier et faire pour pouvoir rester ici". En effet, dès qu'ils sont licenciés, ils sont renvoyés dans la zone...

C'est un sujet vraiment d'actualité et l'histoire dit à un moment "il y avait un temps, il n'y avait que 15% de chômeurs..." (dixit aujourd'hui)

J'aimerais avoir votre avis :-)
http://www.leslivresdanaisw.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1686
   Âge  :  6
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


On m'a parlé de cette série pas plus tard qu'hier. Il faudrait que je la cherche en streaming, ça m'intéresse.

Sinon, à titre personnel je suis un peu blasée parce que ce n'est que le troisième scénario qui ressemble à s'y méprendre à mon roman - grmblgfl.
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  18/08/2015
    
                         
Anais W.  /  Petit chose


L'Immortel a écrit:
On m'a parlé de cette série pas plus tard qu'hier. Il faudrait que je la cherche en streaming, ça m'intéresse.  

Sinon, à titre personnel je suis un peu blasée parce que ce n'est que le troisième scénario qui ressemble à s'y méprendre à mon roman - grmblgfl.

Oui jette y un oeil, ils ont l'air d'être dispo sur arte Episode 1, ils durent chacun 50 min :-)

Ton roman a été publié ? C'est quoi le titre ?
http://www.leslivresdanaisw.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1686
   Âge  :  6
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Ah, merci pour le lien ! Smile

Non, il est en cours d'écriture, c'est mon nano 2014 - mais il y a aussi la Ville et la Zone séparées par un gigantesque mur, les zonards, la rébellion et des activistes qui font du sabotage/propagande etc. Bon après, chez moi, le travail aliénant n'est pas du tout au centre de l'intrigue, mais bon.

Je regarderai la série (quitte à maugréer dans mon coin en me lamentant sur mon absence d'originalité).
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6506
   Âge  :  79
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Yop !

Alors j'avais commencé à regarder, puis finalement j'ai continué en dilettante pendant que j'écrivais.

Les décors.
Plutôt le point positif de la série. Les montages (genre répétition des maisons des travailleurs, les campements de la Zone) abîment pas trop l'oeil. Les décors en intérieur sont même pas mal du tout, surtout dans la Tour, tout ce béton brut, ces intérieurs dépouillés, presque nus.
Mais gros point négatif pour moi : des détails qui font vraiment tache : les caisses qui sont des simca de la RDA ou je sais pas quoi. Tant qu'à prendre de l'ancien, autant rouler en DS, ou encore plus logique : avec des caisses de notre époque repeintes en gris souris ou je sais pas, moi. Mais c'est tellement daté, les caisses à l'ancienne - surtout qu'après on te sort des boites transparentes à code digital. Les cheveux en choucroute pour les femmes, HS. Les cols claudine et les souliers-jupes plissées façon versaillaise depuis XXè ? Nope.

L'histoire, les persos.
L'idée est pas mal, oui. Après, la réalisation...
Je pense qu'il y a un vrai problème dans l'écriture des dialogues. Tout est plat, linéaire, ça vibre pas. Je dois dire qu'en général j'ai eu beaucoup de mal avec les acteurs, et Charles Berling s'en sort pas le mieux, loin de là. Un tic qui m'a horripilé dans le jeu des acteurs, les zonards en particulier, c'est que j'avais l'impression d'être dans Real Humans ! Très difficile de s'intéresser à ce qu'ils disent, dans ces moments-là. En gros, tout le monde a un gros cactus dans le fondement.
Bon, je crois que c'est la malédiction des fictions françaises, ça : AUCUN gosse ne sait jouer. Putain, j'ai carrément zappé à ces moments-là tellement leur voix, leurs mimiques de constipés ou de têtes à claques me soûlaient.

Je crois que je me souviens même pas des épisodes 4 et 5, laule. Bon, les zonards gagnent, sauf que leur chef a l'air un peu psaïko sur les bords (ouh là là) et qu'il nous refait #tuerlepère en se foutant de la gueule de son vieux, grabataire et chef des cols claudine.
Papa - De tout façon je serai mort avant que... *respiration sifflante*
Fiston - Oh non poupa. Je vais te trouver les meilleurs médecins de la ville. Tu vas vivre, poupa. Pour voir tout ça *montre la ville* faire psssshhhiiiit !

En gros ? L'intention était louable.
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  18/08/2015
    
                         
Anais W.  /  Petit chose


Salut Pangolin !

je suis d'accord avec toi concernant les décors ! Je n'ai pas non plus compris tout ces trucs vieillots de bien avant notre air. Surtout que les voitures de la RDA font des bruits de voitures électriques.

Pour le jeu d'acteur aussi, ça m'a gonflé parfois. Quand la zonard "solidaire" se retrouve à un gala pour l'actif qui l'emploi, elle panique comme pas possible et plus loin quand elle doit passer sur le bureau du patron pour soutenir la candidature de son actif, elle en parle comme ci c'était rien. Et les gosses, tu as raison aussi, des têtes à claque. La jeune zonarde rebelle elle m'a bien fait rire quand même dans sa façon de parler et ses réflexions désobligeantes.
http://www.leslivresdanaisw.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  146
   Localisation  :  Ici et ailleurs
   Pensée du jour  :  Qui sera ma prochaine victime?
   Date d'inscription  :  16/08/2012
    
                         
Jana-Ships  /  Barge de Radetzky


Je connais la série de nom, j'ai vu quelques extraits, le sujet m'a l'air très intéressant mais les avis...pas très encourageants. Et de ce que j'ai moi-même pu voir des extraits, c'est plat. Je tenterais quand même le premier épisode, mais pas avec enthousiasme.

L'Immortel: ah oui effectivement, on retrouve déjà des éléments ressemblants rien qu'en voyant les deux résumés! Bah t'inquiète pas, tu traites sans doute pas le sujet de la même manière, donc ça reste original!
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  912
   Âge  :  29
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  29/03/2014
    
                         
Alphonsine  /  Bile au trésor


Et pour redire ce que j'ai dit dans l'horloge parlante, une partie des décors, c'est la Bibliothèque nationale de France Very Happy

La preuve sur ce tweet, par exemple.
Ou celui-là.
(Oui c'est pas la source la plus fiable, mais bon, voilà)

Rien que pour voir comment mon espace de travail a été réinterprété, je jetterais bien un œil. C'est rigolo de le voir de cet oeil-là xD
http://gnossiennes.wordpress.com
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  18/08/2015
    
                         
Anais W.  /  Petit chose


Alphonsine a écrit:
Et pour redire ce que j'ai dit dans l'horloge parlante, une partie des décors, c'est la Bibliothèque nationale de France Very Happy

La preuve sur ce tweet, par exemple.
Ou celui-là.
(Oui c'est pas la source la plus fiable, mais bon, voilà)

Rien que pour voir comment mon espace de travail a été réinterprété, je jetterais bien un œil. C'est rigolo de le voir de cet oeil-là xD


A génial ! Je ne savais pas ! C'est vrai que c'est assez froid comme environnement !
http://www.leslivresdanaisw.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  40
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Je dois avouer avoir été méchamment déçu.
L'esthétique futuriste-désuette évoque un film d'anticipation des années 70. De ce point de vue-là, j'aurais cru à un Binker Palace Hotel aseptisé. Les dialogues sont déclamés de manière monocorde, les acteurs sont monolithiques (mal dirigés?). Par ailleurs, je trouve que ça manque de rouille, et de véritable subversion. les questionnements, légitimes en soi, sont un peu tarte-à-la-crème dans ce contexte. Et un peu en décalage avec la réalité, où le travail n'est plus qu'une charge.

Ca ne vaudra pas ce truc où un flic de Détroit, laissé pour mort par des criminels, voit sa vie sauvée par un corps cybernétique... :bummies:
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  18/08/2015
    
                         
Anais W.  /  Petit chose


Bohr a écrit:
Je dois avouer avoir été méchamment déçu.
L'esthétique futuriste-désuette évoque un film d'anticipation des années 70. De ce point de vue-là, j'aurais cru à un Binker Palace Hotel aseptisé. Les dialogues sont déclamés de manière monocorde, les acteurs sont monolithiques (mal dirigés?). Par ailleurs, je trouve que ça manque de rouille, et de véritable subversion. les questionnements, légitimes en soi, sont un peu tarte-à-la-crème dans ce contexte. Et un peu en décalage avec la réalité, où le travail n'est plus qu'une charge.

Ca ne vaudra pas ce truc où un flic de Détroit, laissé pour mort par des criminels, voit sa vie sauvée par un corps cybernétique... :bummies:

Je pense que le côté futuriste est dérangeant mais qu'il a été sciemment choisi pour donner un côté intemporel. Il est clair que les dialogues et les jeux d'acteurs sont vraiment déroutant mais de même, ce n'est pas sûr que ça soit qu'une erreur de casting. Que ça soit monolithiques peut juste mettre en avant le fait que les gens sont devenus ainsi après des années à être aliénés par leur condition.

Que veut tu dires pas "Et un peu en décalage avec la réalité, où le travail n'est plus qu'une charge." ?
http://www.leslivresdanaisw.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1686
   Âge  :  6
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Bon, j'ai regardé, et j'ai été fort déçue aussi.

- Les dialogues et les jeux d'acteurs, le fait que rien ne soit approfondi (existe-t-il seulement une autre entreprise qu'Aquaville ? Que font les actifs qui n'y travaillent pas ? Quel est le but du travail de Thaïs, ces écrans avec les carrés de couleur ? Quelle est la fonction de Ruben, avant et après sa promotion ? )
- Que sont les enfants mutiques ? Pourquoi y a-t-il des enfants mutiques ?
- La psychologie zéro. On ne sait rien de la prise d'otages (ni les mesures qui ont été prises pour essayer de récupérer le ministre, ni ce qu'il s'est passé pendant ce temps, ni de quelle manière les activistes et le gouvernement sont parvenus à un accord, et quel accord précisément...)
Les réactions improbables d'Iza face à son viol "Il m'a violée, c'était pas très cool quoi" et le come-back du père de son enfant "Toi ici ? Ok"
Les personnages secondaires qui n'ont pas d'autre but que d'être des personnages secondaires : la gamine "rebelle" (elle vit seule cette gamine ? comment se fait-il qu'elle connaisse les activistes ?) et la femme-pute-ancienne active (on ne saura jamais pourquoi elle a quitté la Ville, ni où ses clients trouvent l'argent pour la payer).
Les vieux twists inutiles : "hey je suis le gros gentil et le gros méchant en même temps", "hey, je suis ton fils", "hey, je suis ton père".
Je pourrais continuer longtemps comme ça.
Rien n'est crédible dans cette série, plein de concepts absolument pas exploités (l'espèce de drogue contre la soif, par exemple ; sinon, quelle est l'utilité d'un sexodrome ? d'un aquarium ?).

Un bilan négatif pour moi, donc. Dommage, la réflexion de base "Un individu sans travail est-il forcément un individu sans valeur ?" était intéressante, mais elle n'est absolument pas creusée.

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  40
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Anais W. a écrit:
Que veut tu dires pas "Et un peu en décalage avec la réalité, où le travail n'est plus qu'une charge." ?
Je veux dire qu'aujourd'hui, alors que le mot "salaire" a été remplacé par "coût du travail", que l'on favorise l'auto-entreprise et les formes minimalistes de patronat, l'emploi salarié est perçu avant tout comme un poids, et non un facteur discriminant.
Dès lors, la série me paraît aborder un questionnement obsolète; ce qui rejoint l'esthétique, certes futuriste (ce qui me paraît justifié, avec les arguments que tu cites toi-même), mais surannée (c'est la vision qu'on avait du futur il y a quarante ans).
Synthétiquement, "Trepalium" me paraît avoir été écrite et conçue il y a une bonne trentaine d'années.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai commencé hier, pour voir.
J'en suis qu'à la moitié du premier épisode.
Je vais essayer d'aller au bout, hum.
Déjà (je vous relis en diagonales donc excusez moi pour d'éventuelle rédites) j'ai tellement pensé à Hunger Games quoi... Mais comment ne pas y penser, même si j'avais voulu !
Sur plein de trucs, ceux qui vivent dans l'opulence dans un décor rétro futuriste ( oui je comprends ce que vous vouliez dire sur les petits cols, et la petite barette  façon Caroline bien droite dans les cheveux) pis les autres bien pouilleux.
Les gardes, le mur, ce cloisonnage comme les secteurs, et puis l'estrade et même la façon dont est filmé la présidente, ça m'a tellement fait pensé à l'autre nana (je sais plus comment elle s'appelle)  Yvi, Effi ? qui annonce les jeux dans les districts si vous voyez ce que je veux dire, l'écran, la mise en scène, la façon dont se tient la foule son attitude, un grave copier coller, le même genre de plan sur le visage, de lumière même !

No comment sur les tentes à trois francs sixsous façon scout toujours pour la douche de ces dames.

edit: j'entends apr là que pour moi y a truc qui cloche dans les décors, les accessoires, genre on imagine un peu du nawak qui trainait dans les poches des costumiers accessoiristes, façon vide grenier, et voilà le résultat : du bloubiboulga.
Mieux quand même pour l'autre côté.

Le seul truc cool c'était le prof qui explique les racines du mot trépalium.
Sinon j'aime bien le jeune acteur qui pikpoket dans le début, il a un petit quelque chose, mais les autres mouais.

Bref voilà à chaud, sur pas grand-chose.


edit : démonstration par l'image !
Même vieux mur gris, même micro spacy-design, des gardes tout en noir par ici, et pis tout en blanc par là.
Spoiler:
 
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  388
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  21/02/2016
    
                         
Livia K.  /  Tapage au bout de la nuit


Je suis déçue, j'avais vu la bande-annonce, et je m'étais dit que l'intrigue présentée, le contexte futuriste avec la Ville et la Zone pouvaient être super sympa. Donc je voulais vraiment la voir, curieuse et partant d'une base positive.
Mes... vos avis me découragent ! huhu. Finalement, je ne vais peut-être pas la regarder... ou juste le premier épisode, pour me faire mon propre avis.
Mais c'est vraiment dommage du coup, qu'une série avec un tel potentiel déçoive tant !
https://lessencedeschimeres.wordpress.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Série Trépalium - Arte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-