PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 

 Des geek-écrivains par ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6755
   Âge  :  42
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Le post de Raven est très intéressant... Surtout pour moi qui ai du mal à cerner le concept de "geek ecrivain".

Je dois dire que la définition du geek comme farfouilleur d'internet ne m'était jamais venue.
Je m'étais toujours contentée du basique et peu précis "fêlé de modernité, high tech et cultures (ou sous-cultures) ultramodernes". Le mot désignant le "fêlé".

Les créatifs (de tous poils, écriture ou autres médias) ne sont-ils pas bien placés pour être des "fêlés de choses récentes" ?
Ensuite... J'avoue privilégier (en général) les sources d'inspiration un peu anciennes (mythologie, histoire) plutôt que les oeuvres célèbres récentes, qu'il s'agisse de livres, films ou jeux vidéos. De façon générale, je me méfie de tout ce qui s'impose chaque jour à notre cerveau. Pondre un plagiat involontaire est ma hantise.
En même temps, j'ai quand même des inspirations tirées de trucs connus, via mon habitude d'écrire en musique.
J'ai aussi une façon un peu barje de me coller mon histoire dans la peau pour pouvoir l'écrire. C'est parfois fabuleux et parfois stressant. Un peu limite schizo, aussi.
Pourtant, alors que dans "Disco Ball" j'ai un personnage de maniaque des jeux vidéos... je n'ai pas ressenti pour le décrire le besoin de me confronter moi-même aux jeux vidéos.

En fait, cette histoire de gamers-écrivains a un côté "gigogne", ou "escalier"
> les jeux étant des oeuvres... Qui ont eu une ou des sources d'inspiration... Si un gamer écrit d'après ce jeu, il ajoute un étage
> c'est peut-être très orgueilleux de ma part mais j'aime mieux m'éloigner des choses que le quotidien me montre, quand je cherche l'inspiration. Et fouiner vers des éléments plus rares. Cela ne veut pas dire que je n'utiliserai rien qui fasse partie de la culture commune récente, ou des modes, mais je crains trop le manque d'originalité. Je ne fais pas confiance à mon seul style pour faire la différence, j'aime mieux farfouiller pour trouver des ingrédients neufs, ou tout au moins un peu oubliés.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Séléné.C a écrit:
Je m'étais toujours contentée du basique et peu précis "fêlé de modernité, high tech et cultures (ou sous-cultures) ultramodernes". Le mot désignant le "fêlé".

Ça ce sont les hipsters (comme Jasmin demande lui elle s'y connait  :flower:) rien à voir avec le geek qui a eu son heure de gloire dans les années 80-90 mais qui maintenant fouine sur internet pour y trouver des choses glauques ou passe son temps en tant que gamer. C'est comme ça que je le vois.

Quant à moi j'essaye rarement de m'inspirer d'oeuvres récentes ou même de légendes. Je suis AUTODIDACTE comme le martelait Miguelito dans Mafalda. Enfin plutôt je fais mûrir pendant un an plus ou moins, un énorme patchwork de références diverses qui ont un lien avec mon univers, en y ajoutant quelques ingrédients de ma part.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  20
   Localisation  :  Mysticiën
   Pensée du jour  :  Tout vient à point pour qui sait attendre
   Date d'inscription  :  20/11/2015
    
                         
Renyu  /  Autostoppeur galactique


Après avoir lu tes post et celui de Raven, j'en viens à me souvenir aussi que tout reste relatif. Je peux comprendre ta peur de pondre un plagiat involontairement mais dans un sens, on peut imaginer TELLEMENT de choses que ça ma paraît vraiment difficile de vraiment faire un plagiat.

J'ai un peu du mal à voir où tu veux en venir avec le côté "gigogne".

Je ne pense pas que le fait de vouloir s'éloigner un peu de tout ce qu'on voit aujourd'hui pour s'inspirer soit vraiment "orgueilleux". Ça dépend aussi de l'environnement où on se trouve aussi. Par exemple, je vis en banlieue et là où je suis, toucher rien qu'aux écrits c'est quelque chose de formidable. Mais y'a qu'à s'inscrire sur un forum comme celui-ci pour se rendre compte que ça n'a rien de vraiment exceptionnel, on est nombreux à écrire des tas de choses plus ou moins singulières.

Mais je m'écarte un peu du sujet.

Ce que je veux dire, c'est aussi que même en t'éloignant pour fuir l'originalité, tu peux aussi inconsciemment agir comme des tas de personnes qui voient ça comme toi au final. Je crois qu'au fond, qu'on s'inspire de choses connues ou non, ce qu'on fait restera unique à partir du moment où on y met vraiment de soi et de rien d'autre.

J'ai pas vraiment répondu à mon propre sujet d'ailleurs. Mon jeu favori portant sur les voyages temporels, j'écris beaucoup dessus. Et je suis conscient que beaucoup d'oeuvres littéraires, cinématographiques etc. portent sur le temps sous toutes ses formes. Après, je ne m'inspire pas QUE d'une seule chose, et je pense que c'est là où on crée quelque chose d'original. Aussi en mélangeant, comme j'aime le dire, de l'eau et de l'huile.

A lire les commentaires, je vois qu'on a tous des sources d'inspirations vachement différentes, que ce soit au niveau des musiques, des jeux (ou non), des centres d'intérêts, des séries... voire même de rien. S'intéresser à des choses qui n'ont rien à voir et tenter de les marier, rien que ça, ça donne souvent de belles choses (je trouve).

Pour revenir à ce que tu as dis, "je me méfie de tout ce qui s'impose chaque jour à notre cerveau.", je pense que c'est tout à fait louable au fond. Après, quand je regarde les livres qui sortent et les oeuvres en tout genre, je pense qu'en se penchant un peu aussi sur les choses récentes, ça permet de voir comment se démarquer de tout ça.

C'est toi qui a écrit "Errances Galactiques" d'ailleurs il me semble ^^ ! (Faut que je pense à ta bêta-lecture, ça m'intéressait !). Et tu vois, je trouve le thème et les personnages que tu mets en scène assez originaux car le contexte space-opéra est assez célébre. Cependant, tu y insère des personnages avec des caractères plutôt altiers et direct, et j'ai rarement vu ça. Ton oeuvre - ce que j'en ai lu en tout cas - est un assez bon exemple de ce que j'essaie d'exprimer, même si j'ai l'impression de ne pas être très clair ^^ !

J'aurais pas pensé qu'on se serait autant penché sur mon topic en tout cas, ça fait plaisir à voir ! Smile
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  58
   Localisation  :  Néant
   Pensée du jour  :  L'amour, c'est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi.” Kafka
   Date d'inscription  :  25/06/2015
    
                         
James Wouaal  /  Gloire de son pair


Que de définitions du Geek ! :mrgreen:


Mais bon soyons sérieux deux minutes, les Geeks pour moi ce sont des mecs comme les potes de Fox Mulder...  J'en connais quelques uns qui ont tout à fait ce look. J'en ai vu un une fois avec un portable tellement gros qu'il doit pouvoir se trouver des tablettes plus petite. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


On devrait rebâtir ce topic "50 définitions du geek"  pirat
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  20
   Localisation  :  Mysticiën
   Pensée du jour  :  Tout vient à point pour qui sait attendre
   Date d'inscription  :  20/11/2015
    
                         
Renyu  /  Autostoppeur galactique


C'est vrai que ça passerait plutôt bien au final :mrgreen: ! Mais si on devait définir quelqu'un de geek à son style vestimentaire, j'en aurais rencontré des tonnes et des tonnes alors ! cyclops
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  58
   Localisation  :  Néant
   Pensée du jour  :  L'amour, c'est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi.” Kafka
   Date d'inscription  :  25/06/2015
    
                         
James Wouaal  /  Gloire de son pair


Ah mais le look c'est une chose, l'autre est de trouver son chemin sans s'égarer dans le Darknet ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  28
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Gloire de son pair


Je pense que sans être geek (au sens ou l'entend James Wouaal, que de souvenirs d'un coup avec les potes de Mulder !), on puise tous une part de notre inspiration dans différents médias, sur des plate-formes complémentaires. Plus que jamais, le divertissement est diversifié et surtout accessible : jeux vidéos, cinéma, théâtre, littérature, musique, etc. Chacun de ces médias, de plus, est accessible sous différentes formes, grâce à la technologie. On peut aller voir un film au cinéma, le louer, le voir quand il passe à la télé, utiliser des plate-formes comme Netflix et des applications qui sont accessibles sur l'ordinateur, sur la télévision, sur les tablettes, sur les téléphones cellulaires et même sur les montres. Même chose pour les jeux vidéos. Tout est maintenant si accessible, et à prix relativement modique, qu'on peut toucher à tout sans s'investir complètement. La réalité est de plus en plus virtuelle, sans être fausse.

Les temps changent, après tout. À ce titre, je pense qu'il est tout à fait légitime de s'inspirer de ces différents médias, comme un écrivain du romantisme pouvait s'inspirer de ce qui l'entourait à l'époque, comme également un écrivain, un poète ou un troubadour du Moyen âge le faisait. On n'est pas forcément geek parce qu'on est de son temps. La technologie très accessible permet une immersion totale dans ces médias, avec des effets spéciaux et sonores qui facilitent la transmission de l'information. À mon sens, on est plus facilement marqué par ça que par une vie monotone de dodo-métro-boulot-resto, car il est permis d'imaginer l'inimaginable : d'autres s'en chargent pour nous et le font très bien. Ce sont eux les vrais geeks, ceux pour qui la routine est le film, le jeu vidéo, la chanson, pour qui le boulot est de faire rêver. Et tant mieux si ça résulte en succès source d'inspiration !

Il suffit de peu pour s'approprier un univers. Une idée peu jaillir en regardant ceci ou en écoutant cela, et pourtant on peut très bien ne pas être un geek fini, et pourtant on se l'est appropriée le temps d'une lecture, d'une écoute, d'un visionnement !

À titre d'exemple, pour ceux qui me lisent... la base de mon histoire d'éclaireurs vient d'un film que j'ai vu une fois, qui ne m'a pas spécialement marqué mais durant lequel j'ai eu un flash, une idée qui ne s'est manifestée qu'après coup. Le film : http://www.imdb.com/title/tt1091191/?ref_=nm_flmg_act_10

Certaines musiques débloqueront une vague d'inspiration, parfois ce sera un livre, ou même un jeu vidéo... etc. etc. Je suis pas geek pour autant, juste multidisciplinaire dans mes divertissements.

study
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Tes éclaireurs vont devoir se battre pour leur survie Lolo ?  Surprised
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  28
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Gloire de son pair


Tu parles que je vais te spoiler ! Cours toujours...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  20
   Localisation  :  Mysticiën
   Pensée du jour  :  Tout vient à point pour qui sait attendre
   Date d'inscription  :  20/11/2015
    
                         
Renyu  /  Autostoppeur galactique


Le spoil c'est sale Sad
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  49
   Âge  :  25
   Localisation  :  Neverland
   Pensée du jour  :  Cookies et tasse de thé
   Date d'inscription  :  10/12/2015
    
                         
IrishSoul  /  Petit chose


Moiiiiiiii :bummies:
http://www.edilivre.com/ghost-of-you-20a630f746.html
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  20
   Localisation  :  Mysticiën
   Pensée du jour  :  Tout vient à point pour qui sait attendre
   Date d'inscription  :  20/11/2015
    
                         
Renyu  /  Autostoppeur galactique


Raconte nous tout alors ! 😊😊😊
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


vous voulez spoiler quoi (que je cesse de suivre le topic si je regarde ^^ )
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  428
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  07/09/2014
    
                         
Ote  /  Pour qui sonne Lestat


Salut Renyu,

Je pense rentrer dans la catégorie des Geeks, que cela soit dans le domaine des jeux vidéos (fan des Zelda ou des FF), des animes ou mangas, ou du cinéma (quoique là on parle de cinéphile Wink )
Pour exemple en ce moment, je joue à Yakuza 5 et à Xenoblade chronicles X.
Mais par contre, je ne me souviens pas m'être inspiré d'un jeu vidéo pour l'un de mes écrits. En général, mes inspirations proviennent davantage d'un livre ou d'un film.

Citation :
Chrono Trigger sur SNES, et ses OST
_Quelques Final Fantasy
_Des Tales of...
_Des "of mana"
Que du bon tout ça Wink
 

 Des geek-écrivains par ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-