PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 Que penser de ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4032
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  L'ivre de la jungle


Tout à fait. BFM est un troll.


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2248
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Ben quand on sait que l'orthographe historique est nénufar et pas nénuphar, j'ai du mal à voir autre chose que snobisme et pédanterie plutôt qu'amour de la langue francaise.

Moi j'aime aussi Flaubert parce qu'il a torturé la grammaire.

Et ça me rappelle le super livre sorti il y a peu de la part d'un linguiste (plus précisément d'un spécialiste en sociolinguistique et didactique des langues) nommé Philippe Blanchet, sur ce qu'il appelle la glottophobie: ca peut être les politiques contre les langues régionales, contre les accents qui font trop bouseux ou prolos de base (on pense à Bourdieu qui a dû faire oublier son accent gascon pour être intégré dans les hautes sphères intellectuelles...), la façon comment on invalide un discours sous prétexte qu'il a pas bac +8 en maniement des concepts et qu'il s'appuie sur un vocabulaire simple...

(Après je me doute que ça peut pas être forcément audible de la part de tout le monde ici, quand je raconte tout ça et que je parle de glottophobie... Là où l'orgueil du JE par rapport à Lévy, Gavalda ou Wattpad; est de pouvoir ciseler des phrases avec un vocabulaire ultra pointu... )
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  11/01/2016
    
                         
Henri de Monginel  /  Homme invisible


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1375
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  SILENCE ! I kill youuu.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


DC a écrit:
Ben quand on sait que l'orthographe historique est nénufar et pas nénuphar, j'ai du mal à voir autre chose que snobisme et pédanterie plutôt qu'amour de la langue francaise.

je suis d'accord avec toi, DC.


Sinon, ... il faut que ce soit Buzzfeed qui écrive un article pour rétablir la vérité.
http://www.buzzfeed.com/assmamaad/jesuiscirconflexe-ne-flippez-pas-laccent-ne-va-pas-disparait

C'est quand même un comble. Ça me scie.
http://grazouillis.tumblr.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2469
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


 
   
    
                         
Invité  /  Invité


@Anamorphose > C'est intéressant !

Oui, il faut pas confondre richesse et complexité inutile. Ou bien c'est le plaisir de la contestation, c'est possible aussi.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  21
   Localisation  :  Mysticiën
   Pensée du jour  :  Tout vient à point pour qui sait attendre
   Date d'inscription  :  20/11/2015
    
                         
Renyu  /  Autostoppeur galactique


Au risque de répéter des choses qui auraient déjà été dites plus haut, je pense que c'est une sorte de solution de facilité particulièrement lâche de la part de notre société. Plutôt que de soigner la dysorthographie exponentielle qu'on a chez nos concitoyens, on autorise des choses vraiment moches à entrer entre nos lignes...

Sans vouloir être offensant, les traits d'union disparaissant de certains mots les rendant hideusement longs et presque semblables à des mots allemands. Après, ça, c'est une affaire de goût. Mais en parlant de goût, c'est un peu comme vouloir retirer le charme de la langue française que de minimiser l'importance des accents circonflexes et des "ph". Et puis ces ce n'est pas qu'à but décoratif ces "p'tits chapeaux" comme on s'amusait à les appeler à l'école primaire.

Que je sache, si une flopée écrivent "1 + 1 = 65" on ne légalisera pas la formule, alors je ne comprends pas pourquoi on légalise des fautes. C'est à se demander si on ne va pas bientôt écrire "Eshelle" ou encore "Echaille" tant qu'à faire.

Ça ne reste que mon humble avis après tout :mrgreen: !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2248
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Quitte à gueuler sur l'orthographe, autant gueuler pour de bonnes raisons...

Au XVIIe siècle, l'Académie Française décide de supprimer l'usage du mot autrice. Considérant que le métier d'écrivain ne correspond pas aux femmes, elle en conclut qu'écrivaine n'a pas lieu d'être comme autrice donc ou auteuse qu'elle classe parmi les féminins qui "déchirent absolument les oreilles".

L'Académie Française impose dans le même temps de supprimer le féminin des noms de métiers jugés trop savants: par exemple, fini les: philosophesse, médecine (pour femme médecin), peintresse, jugesse...
Quand on voit que la préfète est la femme du maire, mais si une femme siège dans une préfecture, on l'appelera le préfet...

Je vais pas revenir une énième fois sur les conceptions à l'oeuvre chez Beauzée et autres grammairiens de l'époque sur les genres masculin/féminin...

Donc bon...

Ps: faut y aller fort pour comparer des fautes d'orthographe à des fautes de calcul...
L'orthographe devient une science dure maintenant...

Pfff...

En attendant, une erreur de calcul ça peut mettre en péril la construction d'un barrage par exemple et donc des milliers de vies humaines (pas le fait d'écrire "barage" dans un document de travail); ça peut faire foirer l'envoi de satellite dans l'espace; ca dérègle les bourses et les marchés financiers...


Dernière édition par DC le Ven 5 Fév 2016 - 8:09, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Mâra a écrit:

Hahahahahaha

Marchons pour la liberté de mettre des ^ !!!!
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ha ha ha ha.

Nietzsche a écrit:
Que chacun ait le droit d’apprendre à lire, cela gâte à la longue, non seulement l’écriture, mais encore la pensée.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Coline a écrit:
C'est un non-événement. Mais ça occupe.

Au final c'est ça le plus énervant dans cette histoire, et ça ne concerne pas l'orthographe, c'est plutôt la façon qu'on les journalistes d'amener l'information - d'une matière telle qu'on a toujours l'impression d'un couperet qui tombe, comme si on était pris en traître par des politicards dictatoriaux qui prennent des décisions dans notre dos et nous les imposent du jour au lendemain de maniere coercitive... Ce sont des champions de la théorie du complot en fait les journalistes. Et c'est carrement étonnant sur cette affaire car la loi date d'il y a 26 ans, ils le savent, ils le disent, mais parviennent malgré tout à présenter l'histoire sous un angle trollesque qui provoque des polémiques sans fond dans tous les sens.

J'ai beaucoup aimé l'intervention d'Anamorphose en deuxième page du fil, elle nous explique bien les choses Smile Merci à toi d'avoir pris le temps d'écrire ça.

Pour ma part je suis plutôt content de me dire que notre langue évolue, car récemment je me suis intéressé à une tout autre question: la francophonie. Car oui, on pense souvent de manière franco-centriste, et on oublie que le français est une langue parlée par des millions de personnes dans le monde. En Amérique, en Afrique et même en Chine des chaînes d'information francophones émergent... J'ai lu des chiffres assez étonnants (à vérifier d'ailleurs j'imagine) comme quoi d'ici une vingtaine d'année il pourrait y avoir 800 million de francophones dans le monde! De fait, simplifier la langue, la faire évoluer, la rendre plus facile d'accès et d'apprentissage peut sembler très intelligent, ça faciliterait son expansion.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4032
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  L'ivre de la jungle


Renyu a écrit:
Mais en parlant de goût, c'est un peu comme vouloir retirer le charme de la langue française que de minimiser l'importance des accents circonflexes et des "ph".

J'imagine que tu parles entre autres de nénuphar, là. Qui est un mot arabe à l'origine (ninùfar, puis nainùfar). Et qui jusqu'en 1935, en français, s'écrivait nénufar. Voilà pour le charme de la langue française.

Renyu a écrit:
Et puis ces ce n'est pas qu'à but décoratif ces "p'tits chapeaux" comme on s'amusait à les appeler à l'école primaire.

Ben justement, ceux qui ne servent pas qu'à la déco ne sont pas supprimés. Comme quoi, les Académiciens ont de la suite dans les idées.


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2248
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Piraeus a écrit:
Coline a écrit:
C'est un non-événement. Mais ça occupe.

Au final c'est ça le plus énervant dans cette histoire, et ça ne concerne pas l'orthographe, c'est plutôt la façon qu'on les journalistes d'amener l'information - d'une matière telle qu'on a toujours l'impression d'un couperet qui tombe, comme si on était pris en traître par des politicards dictatoriaux qui prennent des décisions dans notre dos et nous les imposent du jour au lendemain de maniere coercitive... Ce sont des champions de la théorie du complot en fait les journalistes. Et c'est carrement étonnant sur cette affaire car la loi date d'il y a 26 ans, ils le savent, ils le disent, mais parviennent malgré tout à présenter l'histoire sous un angle trollesque qui provoque des polémiques sans fond dans tous les sens.

J'ai beaucoup aimé l'intervention d'Anamorphose en deuxième page du fil, elle nous explique bien les choses Smile Merci à toi d'avoir pris le temps d'écrire ça.

Pour ma part je suis plutôt content de me dire que notre langue évolue, car récemment je me suis intéressé à une tout autre question: la francophonie. Car oui, on pense souvent de manière franco-centriste, et on oublie que le français est une langue parlée par des millions de personnes dans le monde. En Amérique, en Afrique et même en Chine des chaînes d'information francophones émergent... J'ai lu des chiffres assez étonnants (à vérifier d'ailleurs j'imagine) comme quoi d'ici une vingtaine d'année il pourrait y avoir 800 million de francophones dans le monde! De fait, simplifier la langue, la faire évoluer, la rendre plus facile d'accès et d'apprentissage peut sembler très intelligent, ça faciliterait son expansion.

Ben quand on en est à sous-titrer quand un québecois ou un sénégalais s'expriment alors qu'ils le font dans un "bon français"...
Pareil d'ailleurs pour ceux qui n'ont pas le bon accent ici... Je me rappelle du petit journal qui s'amusait à sous-titrer Roland Courbis ou Ghislain Printant parce qu'ils avaient des accents du sud... Pourtant, sérieusement, c'est parfaitement compréhensible quand ils parlent.
Mais comme on est pas dans le français standardisé, dont le neutre est l'accent parisien (attention l'accent "banlieues parisiennes" lui est déconsidéré); comme on est en dehors de cette norme; alors on voit ces sous-titrages qui sont une façon "c'est pas compréhensible, c'est pas du vrai francais"...
Pas pour rien que quasiment tous les journalistes d'infos ont ce meme accent (sauf aphatie)...

Après en Angleterre, surtout au niveau de la BBC, il y a l'accent Eton-Oxford difficile à acquérir si tu ne viens pas de ce monde là. Mais je sais pas s'il y a cette telle obsession pour la pureté, pour la norme "il faut parler l'anglais comme à Oxford et si vous le faites pas vous en valez pas la peine" dans la sphère anglophone...

Moi c'est ça que je vois comme arrière-fond aux hostilités de principe envers la réforme orthographique de 1990...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1375
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  SILENCE ! I kill youuu.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


Piraeus a écrit:
Coline a écrit:
C'est un non-événement. Mais ça occupe.

Au final c'est ça le plus énervant dans cette histoire, et ça ne concerne pas l'orthographe, c'est plutôt la façon qu'on les journalistes d'amener l'information - d'une matière telle qu'on a toujours l'impression d'un couperet qui tombe, comme si on était pris en traître par des politicards dictatoriaux qui prennent des décisions dans notre dos et nous les imposent du jour au lendemain de maniere coercitive... Ce sont des champions de la théorie du complot en fait les journalistes. Et c'est carrement étonnant sur cette affaire car la loi date d'il y a 26 ans, ils le savent, ils le disent, mais parviennent malgré tout à présenter l'histoire sous un angle trollesque qui provoque des polémiques sans fond dans tous les sens.

C'est ce que j'ai essayé d'exprimer page 3, mais tu le dis mieux que moi Wink
http://grazouillis.tumblr.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  908
   Âge  :  28
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  29/03/2014
    
                         
Alphonsine  /  Bile au trésor


Pour aller dans le sens de Reka et de DC, dont je partage complètement les opinions sur le sujet, je me permets de vous poster cette vidéo, réalisée un peu à chaud suite à cette polémique, mais qui a le mérite d'être faite par un étudiant en linguistique :



En fait, j'ai été effarée par la violence des réactions suite aux annonces sur une réforme qui existait déjà depuis un bout de temps (à grands renforts d'exemples d'équivoques qui n'allaient pas arriver, à coups de jeune/jeûne et compagnie). Je crois qu'il y a de meilleurs moyens de lutter contre son ressenti d'appauvrissement de la langue, et qu'on n'est peut-être pas obligé de mâtiner ses déclarations d'amour à la langue française de mépris et de violence sociale envers ceux qui la maîtriseraient moins bien (et dont on fantasme en partie l'usage).
Mais bref, regardez la vidéo si vous avez une petite demie heure devant vous, le gars explique bien les différents cas concernés, revient sur l'étymologie des mots, l'histoire de la langue, etc. Ca fait jamais de mal Smile
http://gnossiennes.wordpress.com
 

 Que penser de ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-