PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Fumer comme Michel Houellebecq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Homme invisible


Avez vous remarqué sa façon toute particulière de tenir une cigarette (entre l'annulaire et le majeur) ? Tellement sexy, confinant presque à l'érotisme...

Plus étonnant encore, cette étude du centre anti-cancer Phillip Morris : tenir sa cigarette comme Michel Houellebecq réduit de 50% le risque de développer un cancer des poumons et augmente la créativité de 1000% !!

D'abord étonné par cette étude, j'ai décidé de fumer comme Michel pour l'écriture de mon second roman. Le résultat est sans appel : je peux écrire 28h par jour sans boire ni manger. Et la qualité de ma production est incroyable : une prose à la Marc Levy, une pudeur digne de Valérie...

Et si fumer comme Michel était le chemin le plus sûr vers la publication ?

Essayez et venez témoigner...

Posologie à respecter  : un paquet matin, midi et soir. Traitement déconseillé aux enfants de moins de 6 ans...


Dernière édition par The Big Lebowski le Sam 23 Jan 2016 - 14:23, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  58
   Localisation  :  Néant
   Pensée du jour  :  L'amour, c'est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi.” Kafka
   Date d'inscription  :  25/06/2015
    
                         
James Wouaal  /  Gloire de son pair


Alors là je dis stop. J'avais arrêté il y a maintenant sept ans et je viens de faire ce test en piquant trois clopes dans le paquet à mon fils que je suis allé fumer en cachette dans mon garage.

Aucun résultat sur ma prose mais je me sens affreusement nauséeux... Bon je n'y tiens plus, je file au tabac du coin...

Je ne te dis pas merci !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Homme invisible


James Waouaal,

Adopter la même coupe de cheveux que Michel permet aux effets d'agir plus facilement sur les sujets récalcitrants...
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Laughing Laughing Laughing
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  58
   Localisation  :  Néant
   Pensée du jour  :  L'amour, c'est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi.” Kafka
   Date d'inscription  :  25/06/2015
    
                         
James Wouaal  /  Gloire de son pair


Ben sans espoir non plus de ce coté là. je comprend que cela puisse être difficile à croire, mais comparé à moi ce type est un véritable dandy et sa coupe un chef d'oeuvre de capillarité.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3822
   Âge  :  36
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


Sinon, on peut tenter l'interview à la Michel Houellebecq :



 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


19/20 beau sujet Mme Marc Valérie Lévy
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Homme invisible


Coline,
Criant de vérité cette interview.

Trench,
Merci mais je suis un homme, enfin je crois...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2242
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Fumer c'est trop mainstream, moi je vapote avec un matériel qui fait de la grosse vapeur
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Vous avez vu le film "l'enlèvement de Michel houellebecq" ? Il est épique
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Homme invisible


DC,
Aucun auteur digne de ce nom ne vapote. Aucune chance d'être publiée. Je te conseillerai plutôt de fumer la pipe, bien plus old school...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2242
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


J'attends les pipes électroniques.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Oh, un Chétiflore <3
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  420
   Âge  :  55
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui plutôt qu'un jour où il fait beau.
   Date d'inscription  :  18/12/2015
    
                         
BiduleChose  /  Pour qui sonne Lestat


(Mise ne garde, contenu explicite)  Very Happy

Je dois être sans doute le seul au monde à savoir comment et où Michel Houellebecq a emprunté cette manière affectée de tenir sa cigarette. Il est temps pour moi d'en faire confidence au monde entier. Ce n'est d'ailleurs pas un lourd secret que je porte en moi, mais plutôt un ridicule fardeau superfétatoire, juste une banale anecdote dont mon cervelet juge à présent l'heure adéquate pour s'en désencombrer.
Nous étions en 1999. Avec trois amis poètes Allemands, aux bedaines choucrouteuses et aux trognes houblonnées qui commençaient à flirter avec le déclin, nous avions décidé de partir faire un peu de tourisme sexuel à l'insu de nos charmantes épouses, prétextant une pêche à l'espadon dans le Golfe du Siam.
Guide du Routard en main (rédigés sans vergogne par des connards humanitaires protestants), nos pas gentiment lubriques nous avaient naturellement menés jusqu'à cette capitale de la luxure et de la débauche, mondialement connue par les amateurs de chairs fraîches, et qui s'appelait Pattaya.
Nos rétines et nos babines brillantes irisées par les néons provocants, nous n'avions pas tardé à poser nos derrières sur de hauts tabourets en raphia dans une vaste paillote à ciel à moitié ouvert, dans laquelle se trémoussaient moult jeunes filles aux sourires lascifs, et aux chorégraphies bien délurées.
Quand tout à coup, je cru reconnaître au bout du bar Michel Houellebecq qui était accoudé au bout du comptoir, le nez et le menton tristes plongés vers l'ombrelle orangée de son "Cuba Libre". Ces cheveux blonds filasses indisciplinés, ce regard de méduse, cette bouche lippue qui retombait aux commissures, cherchait presque à s'enfuir du visage, ces borborygmes adressés pathétiquement à son cocktail, cette clope pendant mollement au bec, aucun doute possible, j'avais bien devant moi l'auteur de "Extension du domaine de la lutte" et des "Particules élémentaires".
- Incroyable, vous avez vu ça, Michel Houellebecq, ici à Pattaya ! m'exclamai-je alors en poussant du coude mes trois comparses parnassiens Teutons, dont les adipeux fessiers ne tenaient plus en place sur leur tabouret.
- Michel qui ? me rétorquèrent-ils, sans visiblement rien connaître du génie et du nouveau prodige littéraire hexagonal.
C'est à cet instant que revint vers Michel une jolie gamine Thaï aux jolis seins nus en bouton et aux yeux de biche. Et je compris assez vite que la gosse revenait siroter à la paille entre deux danses le "Cuba Libre" que le grand écrivain lui avait offert.
Il s'ensuivit alors cette petite conversation semi-intimiste entre les deux, et je dû un peu tendre l'oreille, je l'avoue, pour en percevoir mieux ces bribes succulentes qui, jusqu'à ce jour, furent gravées dans ma mémoire :
Michel : Tu en as encore pour longtemps ? Je commence à être fatigué, moi, mon petit sucre !
La petite thaï (baragouinant un peu de français) : Tu payes à moi un autre verre, écrivain célèbre ?
- C'est le quatrième déjà. Même si je commence à avoir un petit nom, je ne suis pas Crésus !
- C'est qui Crésus ?
- Un chercheur d'or qui a eu le bol de trouver des sables aurifères !
- Missel, tu payes à moi autre verre ?
- Ok, mais le dernier. Après je vais me branler. Et ce sera dommage pour toi, parce que ma jute a le goût de l'anis d'après ce que me disent les femmes grêlées. Enfin, celles qui acceptent de me sucer vite fait.
- Missel ?
- Quoi ?
- Pourquoi tu tiens cigarette comme un vieux ?
- Ben quoi, je la tiens normalement !
- Tu la tiens pas moderne, Missel ! Regarde, moi je la tiens moderne ma cigarette et ça plaît beaucoup aux hommes.
- Je veux pas plaire aux hommes. J'aimerais plaire aux femmes.
- Hommes et femmes c'est pareil. Quand on est pas beau comme toi, il faut trouver beauté ailleurs. Les femmes oublieront ton visage et regarderont que tes mains. Elles diront, il a de très belles mains pures, il fume tranquillement, il doit être doux.
- Ouais, c'est pas con ! J'y penserais. Bon, tu montes avec moi, maintenant, mon bébé en sucre ?
- Non, Missel. Moi devoir encore danser sur plateforme pendant 2 heures.
- Plateforme ? Tiens ça ferait un bon titre ça !
- Missel, mon verre est vide. Tu payes une autre verre Missel ?
- Ok, ok, keep cool, baby ! Bon, bah, je vais encore t'attendre deux heures, qu'à cela ne tienne.
- Non Missel !
- Comment ça, non ? Mais pourquoi à la fin, petite salope ?
- Tu es très gentil Missel, mais ton oeil est trop triste comme chien sans queue abandonné.
- Mais, regarde, je fume moderne. Je fume moderne, comme toi.
- Pas encore assez bien Missel. Pas encore assez bien.

Question aux plus fervents amateurs de Missel :
1 - Est-ce une histoire inventée ?
2 - A moitié inventée ?
3 - Totalement véridique ?


Dernière édition par BiduleChose le Sam 23 Jan 2016 - 1:51, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6060
   Âge  :  79
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Ton art, bidule, c'est de rendre chacune des trois options également plausibles.
Toi grand sorcier.
 

 Fumer comme Michel Houellebecq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-