PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 

 La crainte de dire: Je suis écrivaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je ne trouve pas ce terme très adaptable dans le quotidien ceci dis. :mrgreen:

Imaginons une scène se passant dans la rue quand deux anciennes connaissances se croisent :
- Alors, tu fais quoi dans la vie ?
- Je suis auteur!
- Auteur dans quoi ?
- Dans la littérature.
- Ecrivain, quoi ?
- Non, je n'ai rien encore publié, mais j'écris. Ce sont mes publications.
- Ah oui, je vois! J'ai écris aussi!
- Tu as publié ?
- Oui, si on veux, mais c'était il y a longtemps.
- Où ?
- Dans les toilettes du lycée, j'ai écris une phrase sur un mur.
- La phrase qui m'a valu d'être viré du lycée et dont je n'étais pas l'auteur ?
- Celle-là même. Quelle histoire!

Je m'égare...  Mouche

C'est vraiment important pour vous de vous définir en tant qu'auteur, écrivain, artiste et tutti quanti et qu'on vous voit comme tel ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2297
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Je ne me considère pas comme écrivaine parce que je n'ai jamais fini un putain de roman... Je ne me dirais pas menuisière si je taillais sans fin du bois sans jamais parvenir à un truc concret.
Du coup, je dis: "je voudrais être écrivaine plus tard".
Le "plus tard" me rassure car du coup les gens ne pensent pas que je puisse travailler à l'être maintenant, et ça m'évite de songer à mes nuits d'angoisses devant Word, ce que je ferais si je devais expliquer où j'en suis, etc...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1283
   Âge  :  18
   Date d'inscription  :  17/05/2010
    
                         
art.hrite  /  Chantre brahmane ज्ञानयोग


quant à moi, je préfère franchement qu'on emploie pour me qualifier le mot d'écrivatrice.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2297
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


c'est presque comme une excavatrice
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  18
   Pensée du jour  :  Tenter. Retenter.
   Date d'inscription  :  06/08/2016
    
                         
Vaillante  /  Petit chose


Quand tu dis, "je suis écrivaine", les gens ne te prennent pas forcément au sérieux parce que pour eux c'est comme entendre une fillette de cinq ans qui dit : "Plus tard, je veux être princesse". Pour beaucoup de personnes, ça manque de concret, de réalisme; ils pensent que c'est une lubie. Écrivain, c'est pour la plupart, beaucoup plus une passion qu'un vrai métier, on le sait tous.

J'aime bien ton idée de "se définir en tant qu'auteur, écrivain, artiste". Comme tu le dis, c'est important de "trouver son statut". Pour ma part, je dis simplement que j'écris, sans me donner d’appellations particulières.


Dernière édition par Vaillante le Ven 12 Aoû 2016 - 0:14, édité 2 fois
https://jesuisvaillante.wordpress.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3026
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


Perso je me considère pas forcément comme un écrivain ou un auteur... je préfère largement le terme, qui peut paraître plus pompeux certes, mais qui ne l'est pas à mes yeux de "raconteur d'histoires". Parce que c'est ainsi que je me vois. "Écrivain" et "Auteur" ont un côté un peu emprunté, alors que "raconteur d'histoire" me semble plus approprié à ce que je fais.
Après, ma réflexion est un peu HS parce que ça n'a rien à voir avec la façon dont je me définis auprès d'autrui (quoique...), mais ça a beaucoup plus trait à la façon, comme je l'ai dit, dont je me vois personnellement.
Puis c'est aussi lié au fait que je sois fan du mot "storyteller" en anglais, je trouve qu'il claque, alors je l'ai francisé, même si ça perd clairement en fluidité et en punch dans la langue de Molière.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1015
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Effleure du mal


Raconteur d'histoire ça fait pas un peu "mytho" ?
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3026
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


Ah ouais, aussi... j'avais pas vu le truc sous cet angle...

Ouais, "storyteller" est définitivement plus classe ! (bon, ok, ça fait "mytho" aussi, mais tout est une question de contexte !)  :mrgreen:
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2297
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Conteur?
En dehors du métier, un conte reste une histoire qu'on raconte le soir pour faire rêver les enfants
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3026
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


Ouais, mais "conteur" à une connotation très orale, et raconter un récit à l'oral est un art bien différent que de le raconter a l'écrit !

Y'a "narrateur" sinon, mais c'est très vague comme terme, ça aussi.
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  627
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


Je pense (toujours) qu'on accorde beaucoup trop d'importance à ces mots. A partir de quand peut on se dire "écrivain" ou "auteur", puis-je me déclarer écrivaine... J'ai vu ce type d'interrogation un nombre de fois incalculable et la question derrière est toujours une question de lauriers : quels lauriers puis-je poser sur ma tête ?
Bref, mon avis est qu'on s'en fout. Si on écrit, on est auteur, écrivain, poète... tout est bon. Mais sans y accorder de lauriers particuliers. De toute façon, les lauriers, ce n'est pas à soi de se les accorder mais aux autres.
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3026
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


Oui, totalement d'accord avec toi, à mon sens, au fond, le débat sur le terme à s'accoller à la tronche est stérile, mais bon, on aime bien les mots par ici, alors c'est surtout histoire d'en jouer que je me suis lancé dans cette remarque que par réel souci de me catégoriser (parce que pouah les cases toutes faites, toussa, toussa... putain, ce lieu commun bateau et cucul que je viens de sortir... enfin, bref...). 

Cependant, je peux comprendre la crainte, ou plutôt la réticence à se présenter comme quelqu'un pour qui la priorité dans la vie est d'écrire des trucs (fiction ou non-fiction) à son entourage... mais bon, là aussi, faut savoir l'assumer au bout d'un moment. Faut avoir confiance en son écriture, c'est important. Quelque soit la confiance en soi qu'on a dans d'autres domaines, quand on écrit et qu'on aime écrire, je pense sincèrement qu'il y'a un stade où faut jeter la modestie aux orties et assumer clairement "j'aime écrire, j'écris bien", pour progresser et se sentir à l'aise une fois attelé à son clavier ou le stylo en main... ce qui me fait penser à un autre débat (pas des plus profonds, j'en conviens) : écriture manuscrite ou informatique ? Perso je sais que je suis largement plus à l'aise à un clavier qu'avec un stylo : l'écriture manuscrite me demande une certaine forme (pas de concentration mais) d'attention que je n'ai pas au clavier où l'inspiration fuse bien plus naturellement et fluidement ! 

Mais bref, c'est une autre histoire.


Dernière édition par Arkash le Lun 15 Aoû 2016 - 13:23, édité 1 fois
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  297
   Âge  :  23
   Localisation  :  Toulouse/Montpellier
   Pensée du jour  :  Si la douleur rend plus fort, alors l'enfer ne doit pas être un si mauvais endroit "philosoraptor"
   Date d'inscription  :  09/10/2015
    
                         
Lechatquiflatule  /  Autostoppeur galactique


Si cest juste le terme "ecrivain" que vous trouvez trop fort vous pouvez dire "écrivait en amateurs".

Personnellement je n'aime pas me revendiquer écrivain avec mon entourage, mes ecrit c'est mon petit monde et ça ne les regardes pas. =P
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pardon mais on est écrivain seulement le jour où on est publié.
Si on n'est pas publié, on n'est rien.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  297
   Âge  :  23
   Localisation  :  Toulouse/Montpellier
   Pensée du jour  :  Si la douleur rend plus fort, alors l'enfer ne doit pas être un si mauvais endroit "philosoraptor"
   Date d'inscription  :  09/10/2015
    
                         
Lechatquiflatule  /  Autostoppeur galactique


auteur cherchant éditeur a écrit:
Pardon mais on est écrivain seulement le jour où on est publié.
Si on n'est pas publié, on n'est rien.
Un écrivain est une personne qui rédige des ouvrages littéraires ou scientifiques, ou encore qui est habile dans l'art d'écrire.

Wikipédia =P
 

 La crainte de dire: Je suis écrivaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-