PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 [Format] Les différents genres littéraires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/11/2017
    
                         
PoppyStardust  /  Magicien d'Oz


Et le Réalisme Magique dans tout ça, ça va où?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2024
   Âge  :  23
   Pensée du jour  :  Homo Homini Caleportus.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


Cette classification n'est qu'une classification possible de la « littérature de genre ». Elle n'a pas pour but d'être littérairement pertinente, il s'agit d'une grille confortable pour aborder le marché de la littérature grand-public anglo-saxonne : pour rappel, la liste est tirée du website Writer's Digest, qui n'est pas non plus le plus innovant en matière de grande littérature.

Ainsi, le réalisme magique n'y est pas, le naturalisme n'y est pas, de même que les innombrables mouvements de la poésie, le modernisme, le post-modernisme, etc., etc.


« Un artiste n'a pas d'autre maison en Europe que Paris. »
— Friedrich Nietzsche.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1491
   Âge  :  45
   Localisation  :  Avignon
   Date d'inscription  :  05/05/2015
    
                         
Alice de Castellanè  /  Roland curieux


Cette liste ne demande qu'à être complétée Smile
http://alicedecastellane.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  356
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  Tapage au bout de la nuit


Alice de Castellanè a écrit:
- Locked Room : Là, le terme fait penser à huis-clos, sauf que la définition donnée dit tout autre chose. J'ai opté pour "Vérouillé". Sans conviction à nouveau.

Pour moi il s'agit de la catégorie des "mystères en chambre close" comme le Mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux par exemple.
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1491
   Âge  :  45
   Localisation  :  Avignon
   Date d'inscription  :  05/05/2015
    
                         
Alice de Castellanè  /  Roland curieux


Ah, oui, tu as raison Tengaar. Bon exemple le "Mystère de la chambre jaune" ! Les "10 petits nègres" fonctionnent aussi sur ce principe !

Il faudrait trouver une phrase qui décrit ce genre-là. Parce que "huis-clos", c'est pas tout à fait ça et "Mystères en chambre close" c'est réducteur (puisque dans le cas des 10 petits nègres c'est une île).
http://alicedecastellane.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  19/09/2013
    
                         
sosotess  /  Autostoppeur galactique


Pour moi, la "chambre close" n'est pas à prendre au sens littéral du terme. Tout comme un huis-clos qui peut se dérouler sur une île ou n'importe quel endroit confiné qu'on ne peut quitter facilement, ce n'est qu'un terme pour justifier l'absence de logique apparente dans l'exécution du crime. C'est plus comme un "meurtre impossible", comme le précise l'article de Wikipédia : Chambre close
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5653
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Mes souvenirs de Dix Petits Nègres datent un peu (beaucoup), mais il me semble que c'était légèrement différent de la problématique de la chambre close, puisque les invités se soupçonnent rapidement les uns les autres, non ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  23
   Localisation  :  Ile-de-France
   Date d'inscription  :  23/11/2017
    
                         
Dan Souplincot  /  Clochard céleste


Dix Petits Nègres est assez difficile à classer, mais ce n'est effectivement pas du tout une chambre close.
C'est un mélange de roman policier et de huis clos ( les deux aspects sont assez imbriqués dans l'histoire avec chaque personnage cherchant la clé du mystère tout en subissant la pression du huis clos ) .
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  97
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Pippin le Bref


Pour les romans où l’on cherche le coupable de type Agathe Christie, il me semble qu’on parle de « whodunit » que l’on pourrait traduire par : qui a fait ça.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
Gustav  /  Homme invisible


Dites-moi, une "uchronie historique", peut se mettre tout simplement dans la catégorie "historique" ou se place de facto dans le domaine "SF", sans pour autant qu'il y ait des éléments entre guillemets "bizarres". La question peut paraître étrange, j'en conviens.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  78
   Âge  :  22
   Localisation  :  Dans un monde possible
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Kid Chaos  /  Pippin le Bref


Outre le fait que :
Raven a écrit:
Cette classification n'est qu'une classification possible de la « littérature de genre ». Elle n'a pas pour but d'être littérairement pertinente, il s'agit d'une grille confortable pour aborder le marché de la littérature grand-public anglo-saxonne : pour rappel, la liste est tirée du website Writer's Digest, qui n'est pas non plus le plus innovant en matière de grande littérature.

C'est-à-dire que, à mon avis, tu ne dois te poser cette question que si tu en as vraiment besoin (commercialement ou pour un référencement etc.) et pas pour écrire.

Après en pratique il me semble que l'uchronie historique a souvent été portée par des auteurs SF et publiées donc dans des collections du genre également.
Mais, maintenant que la question se pose, je ne vois pas pourquoi. Une uchronie "sans éléments bizarres" n'a pas d'autre point commun avec la SF que de proposer un monde possible (contrefactuel et alternatif). A mon sens ce qui prévaut ce serait plutôt l'intention "réaliste" ou "science-fictionnelle". bounce



Envie de chaos ?  Fais un tour ici.
http://anthropie.art/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
Gustav  /  Homme invisible


Kid Chaos a écrit:


Après en pratique il me semble que l'uchronie historique a souvent été portée par des auteurs SF et publiées donc dans des collections du genre également.
Mais, maintenant que la question se pose, je ne vois pas pourquoi. Une uchronie "sans éléments bizarres" n'a pas d'autre point commun avec la SF que de proposer un monde possible (contrefactuel et alternatif). A mon sens ce qui prévaut ce serait plutôt l'intention "réaliste" ou "science-fictionnelle". bounce


Imaginons que le récit se passe sous le règne de Louis XVI qui n'aurait pas été exécuté. De là, découle une histoire différente, des variations, une intrigue mais rien qui dénote par rapport à l'époque citée. Aucun autre élément perturbateur (fantastique ou autre).

Effectivement, difficile, pour ma part, de la classer dans le registre SF. Maintenant si je suis obligé de classer ce récit dans une liste préprogrammée, je n'ai pas accès à "uchronie historique", mais seulement "historique" ou "SF et/ou fantastique". Sans nuance évidemment. Quelle serait la meilleure option ? (et oui, une petite colle, le lundi, ça fait toujours du bien ^^)
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  78
   Âge  :  22
   Localisation  :  Dans un monde possible
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Kid Chaos  /  Pippin le Bref


Oui belle colle.

Je dirais "historique" malgré tout, notamment parce qu'il y a plus de chance que les lecteurs qu'un tel récit intéressera seront des lecteurs de fictions "historiques" (qui chercheront la fidélité historique etc.) que de lecteurs de SF.
Reste à ce qu'ils comprennent que c'est une uchronie.

Après toutes ces catégories sont étouffantes mais on a souvent pas le choix ahah.



Envie de chaos ?  Fais un tour ici.
http://anthropie.art/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1491
   Âge  :  45
   Localisation  :  Avignon
   Date d'inscription  :  05/05/2015
    
                         
Alice de Castellanè  /  Roland curieux


Gustav a écrit:
Imaginons que le récit se passe sous le règne de Louis XVI qui n'aurait pas été exécuté. De là, découle une histoire différente, des variations, une intrigue mais rien qui dénote par rapport à l'époque citée. Aucun autre élément perturbateur (fantastique ou autre).

Pour moi, c'est une uchronie et certainement pas un roman historique. En tant que lecteur, si je veux lire une fiction historique, j'attends que la petite histoire soit parfaitement intégrée dans la grande. Si je tombe ne serait-ce qu'une imprécision, une liberté prise par l'auteur, une erreur historique même minime, je serais sans pitié. Alors, une uchronie qui se fait passer pour de la fiction historique affraid
http://alicedecastellane.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  16/10/2017
    
                         
Gustav  /  Homme invisible


Tout est une question de point de vue, j'imagine. Il faut dire que dans la description d'un roman historique, l'ajout de personnages fictifs est bien évidemment autorisé.

Citation :
Un roman historique est une des formes variées du roman. Il prend pour toile de fond un épisode (parfois majeur) de l'Histoire, auquel il mêle généralement des événements -des personnages- réels et fictifs.

Après, je pense que si le terme d'uchronie est adjoint au thème du roman historique, cela donnera mieux que "SF de Louis XVI". ^^
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Format] Les différents genres littéraires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire :: Fiches Techniques-