PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 quels sont vos critères de choix pour acheter un livre, lire un auteur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  25
   Localisation  :  Lecco
   Date d'inscription  :  10/07/2015
    
                         
Pudding Aubacon  /  Tycho l'homoncule


Pour la 4e de couverture, ça dépend énormément du type d'oeuvre et de l'éditeur. Pour un polard, la 4e de couverture est importante, pour un "roman à idée" c'est plus compliqué, à mon sens. Certaines choses ne peuvent pas se résumer au lance-pierre sans dénaturer le propos, j'en ai peur.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2246
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Crime et boniment


L'éditeur est important pour moi (je sais que je suis sur la même longueur d'ondes que certains et qu'ils ne me déçoivent généralement pas).

Une couverture trop kitsch peut me faire hésiter au moment de l'achat.

Une 4e de couverture bien écrite a souvent son petit effet sur moi.

Mais surtout, il faut que la mise en page soit pro.
Les marges rétrécies à 5mm pour gagner de la place, les chapitres qui commencent en bas de page de droite, les papiers à moitié grisâtres et transparents sur lesquels l'encre bave, les fautes d'orthographe, les formats ratés (livre trop haut et pas assez large qui a du mal à tenir ouvert)... C'est non.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  53
   Localisation  :  gunstett bas-rhin france
   Pensée du jour  :  la franchise dérange, l'hypocrisie arrange
   Date d'inscription  :  17/10/2015
    
                         
benoit_vogel  /  Pippin le Bref


Après la lecture d'un livre, j'accorde parfois plus d'importance à la forme qu'au fond.
peut-on classer les auteurs de la sorte ?
ceux qui maîtrisent mieux la technique, l'écriture ?
ceux qui sont plus imaginatifs, plus inspirés ?


Dernière édition par benoit_vogel le Mar 3 Nov 2015 - 16:38, édité 1 fois
http://edilivre.com/les-gays-a-la-campagne-c-est-des-heteros-ben
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2246
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Crime et boniment


Je comprends pas bien. Pourquoi "après la lecture" ?
N'est-on pas en train de parler de "l'avant lecture" ? Des critères pour acheter un livre (a priori pas encore lu, donc) ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  53
   Localisation  :  gunstett bas-rhin france
   Pensée du jour  :  la franchise dérange, l'hypocrisie arrange
   Date d'inscription  :  17/10/2015
    
                         
benoit_vogel  /  Pippin le Bref


Rulae a écrit:
Je comprends pas bien. Pourquoi "après la lecture" ?
N'est-on pas en train de parler de "l'avant lecture" ? Des critères pour acheter un livre (a priori pas encore lu, donc) ?
parcourir le livre, en lire une ou deux pages permet peut-être déjà de distinguer le style, l'écriture, l'inspiration de l'auteur ?
http://edilivre.com/les-gays-a-la-campagne-c-est-des-heteros-ben
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2246
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Crime et boniment


Ok, c'était pas très clair ^^

Citation :
peut-on classer les auteurs de la sorte ?
ceux qui maîtrisent mieux la technique, l'écriture ?
ceux qui sont plus imaginatifs, plus inspirés ?
Chacun a le droit de classer ce qu'il veut comme il veut. Mais là encore, je ne comprends pas bien le propos, qui me paraît hors sujet.

Bref, je ne dois pas être très bien réveillée aujourd'hui.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  25
   Localisation  :  Lecco
   Date d'inscription  :  10/07/2015
    
                         
Pudding Aubacon  /  Tycho l'homoncule


Non, j'avoue que je ne comprends pas très bien non plus. Le risque de toute classification, c'est de transformer tous les auteurs ou artistes originaux soit en forme qu'en fond en marginaux.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


En premier lieu, le titre. Si le titre est pourri, je ne vais même pas plus loin. (ça peut même être la couverture, si la couverture est magnifaïque le titre importe peu)
Ensuite, la quatrième de couv vite fait, genre pour voir le main topic (e.g. si c'est guerre 39-45 je zappe (je pense au weekend dernier où je suis tombée sur PLEIN de guerres 39-45 auscours y a pas d'autres sujets???)) ; puis ensuite lecture des quelques phrases du début, pour voir le style.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour une poignée d'auteurs, j'achète tout nouvel ouvrage paru ; pour pas mal d'autres, que je connaisse ou non l'auteur, je lis la 4ème de couverture, puis les 2 ou 3 premières pages, puis quelques pages au hasard, au milieu et vers la fin. La couverture ne m'influence absolument jamais, le titre rarement (mais je recouvre les trop moches).

J'écoute les émissions littéraires à la radio (France Inter, France Culture essentiellement), je ne regarde jamais la télévision ; les choix de certains critiques ne me déçoivent jamais ; je me livre ensuite à mon petit rituel à l'excellente librairie du coin.  J'aime bien aussi écouter des entretiens avec des auteurs, il m'arrive de décider d'un achat sur cette base. Je revends sans arrière-pensée mes très rares erreurs de choix.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3934
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


je suis complètement indifférente au titre et à la quatrième de couverture en général (elle est écrite par l'éditeur, plus ou moins bien)

mes critères sont : l'auteur si je le connais déjà, le bouche à oreille ensuite (je sais en général déjà si je vais aimer un auteur car j'ai pris la température, sans même m'en rendre compte parfois, entre JE, Senscritique, les blogs littéraires que je suis, mes amis), et la maison d'édition / collection enfin. Je sais qu'un livre édité dans L'Imaginaire ou chez Bourgois a de fortes chances de me plaire, je me méfie davantage de Minuit, je sais aussi qu'un livre avec une photo de femme mélancolique sur la couverture n'a pas été écrit pour moi. Le prix peut jouer si le livre excède les douze / quinze euros.


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  13/12/2014
    
                         
Ombelle  /  Autostoppeur galactique


J'achète tous mes livres papier en librairie, donc ça élimine déjà tout ceux qui ne sont pas présents en rayons (désolée pour la petite édition tout ça) . Ensuite je ne lis pas les sites de critiques, les blogs etc non plus (exit les recommandations) . Restent :
- le titre, la couverture: ce qui va faire que je vais sortir le livre du rayon pour le voir de plus près
- la quatrième de couverture: est-ce que c'est un thème qui m'attire
- l'éditeur: celui-là je sais qu'il publie en général des ouvrages de qualité, j'ai confiance (ou l'inverse, pour certains)
- l'auteur: l'ai-je déjà lu et ai-je aimé?
Et si j'ai du mal à trouver quelque chose qui me plaise (ou si j'hésite entre plusieurs) les bons conseils de ma libraire Wink
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pasiphae a écrit:
je suis complètement indifférente au titre et à la quatrième de couverture en général (elle est écrite par l'éditeur, plus ou moins bien)

Bien sûr, mais ça donne une idée du "thème" général du roman.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  25
   Localisation  :  Lecco
   Date d'inscription  :  10/07/2015
    
                         
Pudding Aubacon  /  Tycho l'homoncule


Bah, ça te donne l'idée de l'éditeur, pas celle de l'auteur. Lequel éditeur va même des fois ne considérer que ce qui peut vendre le livre, quitte à dénaturer complètement le propos de l'auteur. Donc j'avoue que la 4e de couverture ...
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je veux bien des exemples, parce que même si elle ne reflète en rien le style et la manière dont est racontée l'histoire, quand je vois écrit "un soldat durant la seconde guerre mondiale" sur la quatrième de couv, déjà ça me donne une vague idée du thème du roman (c'est-à-dire qu'il y a une forte probabilité pour que dans le roman il y ait un soldat et que ce soit la seconde guerre mondiale).

Par ailleurs, l'idée de l'auteur on n'en a que faire à ce stade, l'important résidant dans la manière dont est réceptionnée/interprétée/comprise l'oeuvre par le lecteur. La quatrième de couv essaie juste de trouver le résumé le plus "objectif" et neutre possible.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  53
   Localisation  :  gunstett bas-rhin france
   Pensée du jour  :  la franchise dérange, l'hypocrisie arrange
   Date d'inscription  :  17/10/2015
    
                         
benoit_vogel  /  Pippin le Bref


à effacer ! merci


Dernière édition par benoit_vogel le Ven 13 Nov 2015 - 14:46, édité 1 fois
http://edilivre.com/les-gays-a-la-campagne-c-est-des-heteros-ben
 

 quels sont vos critères de choix pour acheter un livre, lire un auteur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-