PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 

 En fouillant dans la Corbeille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5328
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Geadore a écrit:

J'ai grave kiffé, ca. C'était qui ce génie ?
Je ne m'en souviens pas, et comme le profil a été supprimé, impossible de te répondre.




Sinon, sur JE, on pose LES bonnes questions :


Pourquoi les femmes simulent-elle l'orgasme ? a écrit:
Parce que les hommes simulent les préliminaires.

C'est quoi le problème des trentenaires ? a écrit:
A votre avis ?

---

À mon avis une pauvre reconnaissance professionnelle (pas d'ancienneté, plus d'enthousiasme, promotions espacées) et un besoin de s'affirmer en tant qu'adulte détenteur de savoirs.

J'adore la psychologie à deux francs.



Sommes-nous des clichés sur pattes ? a écrit:
Bonsoir, la question du jour est bien simple : Sommes-nous tous, ici présents, des clichés sur pattes ?
J'entends par là que de nombreux points communs doivent nous réunir. Et qu'en l'occurence, nous pourrions dresser un "portrait-robot" du "jeune écrivain".

Je me lance. Je pense que nous sommes des clichés sur pattes, et que le jeune écrivain de base est un adolescent timide, relativement bon en classe mais frustré du système scolaire, qui passe une majeur partie de son temps sur internet, qui est vu par ses comparses comme quelqu'un d'original, qui s'est dit nihiliste à un moment donné de son existence.

Voila, à vous de compléter la liste et de répondre à la question, si ça vous intéresse.

Et le droit des centenaires ? a écrit:


   
Dernière édition de JE Bouquine avant les vacances ! Inscrivez-vous !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4008
   Âge  :  25
   Localisation  :  Dans un train, très certainement
   Pensée du jour  :  Ginger Rogers did everything Fred Astaire did, except backwards and in high heels.
   Date d'inscription  :  09/06/2012
    
                         
Brebis  /  Édite Piaf


Ah, les fameux trentenaires...


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1201
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Rien d'intelligent.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


Vraiment pas sympa pour les doyens !
Non, mais...
En ligne
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ah la question sur les trentenaires, je crois que c'était moi Cool Twisted Evil
Pas la réponse par contre.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2242
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Citation :
Un logiciel d'Amour

Bonjour

comment puis-je vous aider?


- Je voudrais installer le programme "Amour".
Pourriez-vous m'indiquer la procédure, s'il vous plaît ?

- Bien sûr, prête pour l'installation ?

- Oui, mais je n'y connais pas grand chose en programmation.
Par quoi commence-t-on?

- Ouvrir votre cœur est la première étape pour l'installation.
Avez-vous localisé votre cœur, Madame ?


- Oui, je l'ai trouvé.
Mais il y a d'autres programmes qui fonctionnent en même temps. Puis-je continuer l'installation tout de même ?

- Voyons voir. Quels autres programmes
fonctionnent présentement dans votre cœur ?

- Et bien, je vois "Blessures-du-passé.Exe",
"Mauvaise-estime-de-soi.Exe",
"Rancune.doc" et "Colère.com.".


- Pas de problème, Madame.
L'installation de votre programme "Amour"
effacera graduellement les "Blessures du passé"
de votre système.

De plus, durant l'installation, le programme "Amour"
remplacera votre "Mauvaise estime de soi"
par son propre programme intégré,
"Meilleure estime de soi".


Par contre, vous devez absolument fermer vos fichiers
"Rancune" et "Colère", car ceux-ci pourraient empêcher votre programme "Amour" de fonctionner correctement.

- D'accord, mais pourriez-vous m'indiquer
comment les fermer correctement ?

- Allez dans votre menu principal et trouvez le programme
"Pardonner". Démarrez-le et faites-lui faire le ménage
de votre système au complet.


Vérifiez qu’il enlève complètement la "Rancune" et la "Colère".
Cela est très important.

- D'accord, c'est fait.

Hey ! L'installation du programme
"Amour" a démarré !

- Oui, il est programmé pour s'installer
aussitôt que la "Rancune" et la "Colère"
ont été supprimées de votre système.
Vous devriez recevoir un message
vous demandant si vous voulez installer ...
"Amour pour la vie" dans votre système.
Est-ce que vous l'avez reçu ?


- Oui, je l'ai reçu.
Et j'ai répondu oui.
Est-il bien installé, maintenant ?

- Oui, mais souvenez-vous que votre programme
"Amour" est une version partagée.
Vous devriez vous connecter à d'autres cœurs
pour des mises à jour essentielles
à son bon fonctionnement.

- Oups, je viens de recevoir un message d'erreur, déjà !

- Que dit ce message, Madame ?

- Le message dit
"ERROR 142
- PROGRAM NOT RUNNING
ON INTERNAL COMPONENTS".
Qu'est-ce que ça veut dire ?


- C'est un problème commun qu'on voit souvent
lors de la première installation.

- D'accord. Que dois-je faire, alors ?

- Regardez dans votre menu principal.
Vous devriez voir les cases
"S'accepter soi-même".
Je vous conseille, si cela n'est pas déjà fait,
de cocher aussi les cases
"Se pardonner soi-même",
"S'auto-féliciter"
et
"Connaître ses propres limites".
D'ailleurs, vous devriez supprimer
les options "S'autocritiquer"
et
"Se renfermer sur soi-même".

- C'est fait !
Tiens, il y a de nouveaux fichiers
qui viennent d'apparaître dans mon cœur...


Il y a le fichier
"Sourire.JPG"
qui vient de s'ouvrir, puis le fichier
"Bonheur.mpg"
qui se met à jouer et le programme
"Paix-intérieure.exe"
qui vient de démarrer.
Ho là là, est-ce normal ces nouvelles
couleurs et ces nouveaux sons ?


- Oui, Madame, tout à fait normal,
Et il y en a beaucoup plus.
Vous les découvrirez tout au long
de vos futures mises à jour.

- Une dernière chose avant de terminer...

- Oui?

- N'oubliez pas que ce programme est gratuit.
Et en tant que logiciel partagé,
il vous serait profitable de le partager
avec les autres qui pourraient en avoir de besoin.
N'oubliez pas que, plus vous partagerez
avec d'autres cœurs,
plus votre programme se développera.


- Je vous remercie de tout cœur, Monsieur.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2958
   Âge  :  26
   Localisation  :  Riding a Black Unicorn Down the Side of an Erupting Volcano While Drinking from a Chalice Filled with the Laughter of Small Children.
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Roberto Bel-Agneau


Il est très beau ce texte.
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5328
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Quod  /  Pouyoute (© Birdy)


Sur JE, on a aussi des bons délires :

Craque de boules! a écrit:
Sortez vos expressions antiques, désuètes ou originales du tiroir de votre terroir!

Pour le plaisir de rigoler de notre langue tordue!



Bon, j'avoue que c'est facile pour moi : vive le Québec! Par contre, ce n'est pas obligatoire d'être une expression que vous utilisez nécessairement mais que vous avez entendu.

Par exemple :

Il est habillé comme la chienne à Jacques.

Signification : Il est mal habillé.


À vous!

----

J'ai les dents du fond qui baignent
Signification: J'ai trop bouffé.

---

C'est le petit Jésus en culotte de velours

Se dit d'un excellent vin... variante : "C'est la Sainte Vierge qui vous fait pipi dans la gorge"

---

Il sent le petit canard à la patte cassée

Il pue.


----


Il sent le schounki


Il pue aussi xD

----

Avoir un pantalon feu-de-plancher

--> Devine


----

poutser de fond en comble

=> nettoyer entièrement un lieu


Swing la bacaisse dans l'fond d'la boîte à bois

Fais virevolter la grosse dame vers le lieu d'entreposage du bois de chauffage pour un motif charnel. Est souvent utilisé dans les chansons folkloriques québécoises.

---


Epikidi


Epikidi

---

Joual vert

Cheval vert. Aucune idée d'où ça vient, mais utilisé comme exclamation d'étonnement. Également utilisé dans l'expression "être en beau joual vert ou en beau fusil" être très fâché.



Les Éditions dont vous êtes le héros a écrit:

Beaucoup de personnes ici nous ont fait parvenir des retours de maisons d'éditions – il faut bien l'avouer, en grande majorité des lettres de refus. Oui mais voilà. Non contents de dédaigner vos chers manuscrits, ces infâmes éditeurs se donnent rarement la peine de rédiger des lettres personnalisées. Vous auriez voulu trois pages dégoulinantes de bons sentiments, et vous recevez trois lignes noires sur fond blanc. Alors ça crie, ça geint, ça se lamente et ça lance des malédictions à tue-tête. Mais rassurez-vous : il existe à chaque mal un remède, et JE est celui des auteurs mal-aimés.

Maintenant, fermez-les yeux. Rouvrez-les. Vous êtes un sale éditeur, un sadique, ou bien un sympathique trouillard, et vous avez devant vous une pile de manuscrits qui va jusqu'au plafond. Ou même au-dessus, tiens. Tous ont été écrits par de vils amateurs. Et vous devez faire les lettres de refus. Oui, c'est cruel, sauf si vous vous amusez un peu...



Principe du jeu : Écrivez vos lettres de refus, les plus drôles, caustiques, émouvantes, dégueulasses, hypocrites, faites-nous pleurer, crier, rêver, mais surtout, changez de peau ! Fini de jouer les victimes, désormais, VOUS êtes le bourreau.



Les Éditions Lohengrin & Nyjée l'ont testé pour vous.

Exemple :

" Cher Monsieur xxxx,
En accord avec le décret n°589-002 publié le 30 février 2016 sur la prévention du suicide, nous vous annonçons que votre manuscrit n'a pas été retenu. Inutile de venir le récupérer, nous l'avons déjà brûlé pour vous.
Cordialement, Les éditions Nyjée.
(Fait à Nyjée-ville le 22 janvier 2013)"


----

Cher xxxx,
Votre manuscrit n'a pas été retenu pour notre nouvelle collection de science-fiction. En effet, il se trouve que ma fille de dix ans est l'éditrice de cette collection, et certains passages l'ont choqués. La prochaine fois, vous penserez à être moins pervers ou à mettre un préservatif !
Cordialement,
La mère des Éditions Nyjée.

----


Dans le genre classique, dans la peau d'une flemmarde : Désolée, mais mon chien a mangé mon courrier.

Sinon :
Chèrr xxxx,
Aprè lectur 2 vot' manuskri, on a l'regré 2 vs annonC kil a pa éT ret'nu, paskil entrè pa ds no critèr éditorial.
Dsl. Bisous !

Navrée pour vos yeux...

-----

Un peu plus adressée à un auteur de romans fantastiques ou autres.

Cher xxxx,

Nous vous remercions de nous avoir proposé votre production. Hélas, je suis dans le plus sincère regret de vous informer que nous ne somme pas en mesure d’éditer votre livre. Non que nous n’apprécions pas votre imagination aussi fantaisiste que cocasse ; en revanche, nous aimerions avec d’autant plus de sincérité que vous fassiez preuve de lucidité, en admettant que votre livre n’a aucune chance d’être acheté par suffisamment de personnes. Bien entendu, nous sommes des littéraires, et nous rendons hommage à votre initiative. Mais nous sommes des commerçants avant tout, et force est de reconnaître que nonobstant vos qualités d’écrivains, nous croyons que votre talent ne saurait être décelé que par un nombre très limité de lecteurs.

D’ailleurs, il me semble juste de vous préciser que votre production n’entre pas dans les prérogatives de notre entreprise, visant les jeunes talents tout comme vous. Nous serons de toute évidence, disposés à vous publier dès lors que vous aurez quelque chose de rentable à proposer à notre lectorat, qui est très vaste. Nous espérons que vous saurez, à terme, tirer profit de ce refus, en continuant votre activité que nous sommes obligés de louer tant elle est de bonne volonté.

Avec tous nos encouragements, les éditions Cat.

----


Cher(e) xxxx

Nous déplorons que vous ayez pensé à nous pour l'envoi de votre manuscrit et regrettons encore plus que des arbres aient été abattus à cette fin.
En tant qu'éditeur, nous éprouvons néanmoins le devoir de vous donner un conseil pour améliorer votre prose : arrêtez d'en produire. L'humanité en général et votre entourage en particulier vous en seront reconnaissants.

Veuillez agréer nos plus désagréables salutations.

Les éditions Elenita


----


Cher(e) xxxx

Nous vous prions de bien vouloir nous excuser, mais nous nous trouvons momentanément dans l'impossibilité d'éditer votre roman. Ça n'est pas que nous l'ayons trouvé mauvais, disons simplement que tous les autres étaient meilleurs. L'ajout d'un saladier qui parle n'était pas nécessaire, d'autant plus si il est le compagnon d'un caribou unijambiste. Votre imagination forçant tout de même le respect, nous pouvons vous proposer un poste de technicien de surface dans nos locaux, où se nichent des tâches extrêmement tenaces. Mais je suis sur que vous trouverez une solution, après tout, vous faites bien intervenir dans votre roman que la banane rend immortelle si elle est ingérée par les narines, alors pourquoi ne trouveriez vous pas une méthode encore jusque là inconnue pour faire briller la céramique de nos toilettes?

Si, par bon sens ou pitié, vous décidiez d'arrêter d'écrire, sachez que vous trouverez une place dans nos locaux, C.PAOLINI voyant son contrat arriver à terme à la place précédemment susnommée.

Très cordialement,

Les édition Yéti.


PS: Nous avons transmit votre manuscrit à l’hôpital psychiatrique le plus proche de chez vous, peut-être voudront-il l'éditer dans une revue spécialisée. Dans ce cas, il n'est pas improbable qu'ils débarquent chez vous dans les heures à venir pour vous offrir un séjour tout frais payés dans leurs locaux. Toutes nos excuses, la camisole semblant être le meilleur moyen de ne pas vous revoir écrire un jour.

----


Madame / Mademoiselle / Monsieur (rayer la mention inutile) xxxx,

Nous avons lu avec intérêt votre roman / nouvelle / poésie (rayer la mention inutile).
Cependant, il/elle ne semble pas entrer dans la ligne éditoriale de [insérer nom de collection X ou Y].

Nous vous remercions néanmoins de l'intérêt porté à notre maison et vous souhaitons une bonne continuation / bonne chance dans vos recherches d'emploi / un prompt rétablissement (rayer la mention inutile).


Bien cordialement,

les éditions Quod.

----

Madame, Monsieur xxxx

Nous avons bien reçu votre roman, mais nous l’avons jeté directement à la corbeille sans l’avoir sorti de sa pochette. En effet, nous avons autre chose à faire que de lire vos chefs-d’œuvre, car nous ne publions que les fils à papa du 16e et les bimbos siliconées de la télé-réalité.

Les Victor Hugo, Agatha Christie et Jules Verne sont aujourd'hui téléprospecteurs, distributeurs de prospectus dans les boîtes aux lettres ou SDF.

Merci d'apprendre à vivre avec votre temps.

----

(Je t'en propose un neuvième)

Cher(e) xxxx

Je crois que nous sommes à l'aube d'une longue et fructueuse collaboration. Le comité de lecture a été impressionné par la qualité de votre prose, la richesse de vos personnages et l'originalité de votre scénario. Nous parions sur un grand succès et insistons pour vous publier. Nous serions stupides de laisser filer un talent comme le vôtre !

Voilà ce que nous aurions pu écrire si votre roman était entré dans notre ligne éditoriale (cela dit, même s'il était entré dans notre ligne éditoriale, sa médiocrité nous aurait malheureusement incités à le refuser). Nous vous remercions d'avoir choisi notre maison et sommes heureux de vous avoir offert quelques brèves secondes de bonheur, à défaut de pouvoir publier votre manuscrit.

Bien à vous,

Les Editions Flora-La-Belle-Romaine

----

Très cher xxxx,

Nous sommes navrés de vous annoncer que des suites de multiples complications de santé, notre commité de lecture est dans l'incapacité de finir la lecture de votre roman. De plus, notre éditeur, M. Gus, souffre depuis peu d'une baisse de la vision que l'on soupçonne provenir d'une combustion instatanée du nerf obtique.
La situation énoncée plus haut nous empêche, vous pourrez le concevoir, de publier un quelconque ouvrage pour le moment, et nous envisageons même une fermeture définitive de notre maison d'édition.

Bon, maintenant qu'on vous a exposé la situation, on va pas vous cacher que tout ça, ça arrive un peu à cause de votre #-^@`# d'roman !

Bien à vous,

Marc-Edouard du service manuscrits.

PS : Assassin...

---

Très cher -machin

Votre roman était passionnant du fait que le concept pouvait que fonctionner mais désolé de vous le dire, un orphelin anglais sorcier avec une cicatrice flanqué d 'une intello et d 'un rouquin, ça a déjà été fait


Les bannières de JE a écrit:

Et si vous refaisiez la bannière à votre style ?

Voici ce que Mika en pense :

Spoiler:
 

Un plus ou moins vide pour les créatifs :
Spoiler:
 

----


GLOIRE A MAY:
 

----

Spoiler:
 

---

BOW DOWN BITCHES :
 


---

Ça manque de Miley Cyrus. Tu n'es pas dans l'air du temps, Hobbes.

---

Entente avec le voisinage :
Spoiler:
 

----

Ça manque de guimauve, mais j'ai fait ce que j'ai pu.

Spoiler:
 

---

Il manquait Miley ? Voilà du Miley !

TROLLOLOL:
 



la connerie en question a écrit:

Spoiler:
 

Bonjour. Un topic à la con sur la connerie donc. Avec un sondage à la con, en prime.

Plusieurs questions d'emblée pour ce vaste sujet.

Tout d'abord la définition : le terme con, si employé, que recouvre-t-il ? Est-ce plutôt un synonyme de salaud ou d'idiot ? Faut-il un peu de ces deux composantes pour être un parfait vrai con ? Le petit con est-il aussi con que le gros con ?

Ensuite la grande question existentielle : au fond, la connerie existe-t-elle vraiment ? Et sur les bords ? Ou est-ce que la connerie est un concept à la con ? Faut-il être conscient d'être con pour ne pas être con, c'est le contraire, ou bien c'est vice versa selon et en fonction des cons ? Connaissez vous personnellement des cons ? Et vous, êtes-vous vous-même un con ? (ou une conne, je veux bien passer pour un petit con mais pas pour un gros con)

Quelques petites citations sur la connerie, qui pourraient faire de parfaits sujets de philo pour le bac :

"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." (Michel Audiard)

"Les cons gagnent toujours, ils sont trop." (François Cavanna)

"Au championnat du monde de la connerie, il finirait 2ème. Il est trop con pour finir premier." (Coluche)

"Il arrive à un con d'avancer, mais toujours à reculons." (Frédéric Dard)



A vous bande de cons !  Very Happy

Nyjée et Elenita dans \"Va ranger ta chambre, bordel !" a écrit:

cène 1 : Kylie, Nyjée. Cuisine.

Nyjée rentre dans la cuisine avec un couteau tâché de sang.
Nyjée : Maman, j'ai encore tué un poisson.
Kylie : Un de la voisine ?
Nyjée : Non, celui de Elenita.
Kylie : Quuuoooooi ? (le ton scandalisé parce que kylie elle aime Elenita).
Nyjée : Oui, bon, c'est pas la mort. Son poisson était merdique, de toute manière. Tiens, si on parlait de ton roman à toi ?
Kylie : Heeeu...
Nyjée : Montre-moi ce que tu as écrit aujourd'hui.
Kylie lui montre.
Nyjée : Bon, alors. Les personnages sont plats, l'écriture est chiante et il n'y a absolument rien derrière, on dirait que c'est écrit par un gosse de huit ans. De plus, ça a la capacité intellectuelle d'un escargot amputé de la moitié de son cerveau.
Kylie : Mais...
Nyjée : C'est nul, quoi.
Kylie : Oui, je n'en étais pas satisfaite. J'ai écrit autre chose aujourd'hui, qui est mieux. Je te le montre ?
Nyjée : Non, c'est nul.
Kyliée : Mais...
Nyjée : Non, c'est nul !
Kylie : BON MAINTENANT TU ARRÊTES TES CONNERIES ET TU POSES CE COUTEAU ET TU VAS RANGER TA CHAMBRE, PETITE ADOLESCENTE INSOLENTE !
Et Nyjée va se chercher un autre poisson à tuer.

Elenita a écrit:
[HS ON] Nyjée, où est la scène 2? Pour le prochain concours? Et j'adore cet avatar. Mais t'es quand même une petite insolente. Et c'est l'heure d'aller au lit, file.  [HS OFF]
Oui, j'ai compris, tu es fan de moi mais tu ne veux pas l'avouer, avoue.  Cool
Tiens, pour la peine :

Scène 2 : Nyjée, Elenita. Taudis dans un coin de PACA.

Nyjée rentre avec son couteau. Elenita épluche un poisson.
Nyjée : S'lut mamie. J'viens te rentre visite. C'est Kylie qui m'a dit où tu étais.
Elenita : mmmhhh... bonjour. Je t'ai fait des poissons à la... à la meringue. Des bons poissons à la meringue.
Nyjée : Fallait pas, mamie. J'ai pas faim.
Elenita : D'accord... Comment va Kylie ?
Nyjée : Comme si comme ça. Décroche un bout de chair collé dans ses cheveux et le mange.
Elenita : Tant mieux alors. Et toi ?
Nyjée : Ça va. Elle sort son couteau. Ça irait encore mieux si tu me filais le manuscrit que je t'ai demandé de me faire le mois dernier.
Elenita : Oui, tiens, le voilà. Tiens, tiens. Il y a un peu de meringue dessus... c'est pas grave ?
Nyjée : Non. Elle lit le manuscrit. Mais, c'est nul !
Elenita : C'est que...
Nyjée : Les personnages sont plats au possible, l'intrigue me fait l'effet d'une blague un peu naive crottée par un enfant de trois ans, et le style... dans cette crotte aussi. Bon dieu, mamie, j'avais dit quelque chose de correct !
Elenita : Je voulais...
Nyjée : Mais vraiment NUL, de chez Nul ! Putain... Savent plus rien faire ces vieux.
Elenita : Je pensais que le personnage...
Nyjée : T'es nulle aussi, alors ta gueule.
Elenita : Je...
Nyjée : Putain.
Elenita : BON MAINTENANT TU VAS M'ECOUTER, ÇA NE VA PAS DE VENIR VOIR SA GRAND MÈRE A MINUIT POUR LUI DEMANDER UN MANUSCRIT ? PUTAIN DE POISSONS MERINGUE... JE PENSAIS QUE TA MERE T'AURAIS MIEUX EDUQUEE... VA TE COUCHER MAINTENANT !
Nyjée : Vas-y là, comment t'as trop cru que j'étais ta fille ! J'suis pas ta boniche, moi ! N'importe quoi !
Elle déchire le manuscrit et sort en claquant la porte.

De la constitution gouvernementale du IIIe Empire sous l'égide du flamboyant Lo.mel a écrit:


Son Altesse le flamboyant Lo.mel, sa Majesté l'improbable Paradoxe Néant, la plénipotentiaire Myrrha, le plénipotentiaire David, le plénipotentiaire délégué About,

RÉSOLUS à franchir de nouvelles étapes dans la méticuleuse construction d'un Empire pour JE,

CONFIRMANT leur penchant commun pour l'établissement immédiat et irrévocable d'une structure d'intégration — protectionniste ou non, les discussions restent ouvertes et n'hésitez pas à nous faire parvenir vos plaintes, complaintes, recours et autres procédures desquelles nous nous empresserons d'abolir l'existence — pour les écrivains de tout bord,

DÉSIREUX d'approfondir la solidarité entre les JE dans le respect de leurs particularités,

UNANIMEMENT DÉTERMINÉS à intituler Notre Monarque Bien-Aimé — oui, c'est Lo.mel, il faut suivre — NaLo'peyon, en hommage à la diversité linguistique de la communauté,

ONT DECIDÉ d'instituer le IIIe Empire pour faire avancer la communauté, et

ONT NOMMÉ à cet effet :




About, ministre d'Empire, ministre de la Culture, Grand Censeur des Sous-cultures Philistines et Juge-Arbitre du Bon Goût Impérial,

May, ministre d'Empire, ministre de la Communication, des Nouvelles Technologies et de la Culture Geek,

Nox, ministre d'Empire, ministre de la Justice Divine, Garde des Sots, et Détenteur Unique du Dernier Mot,

Qui, ministre d'Empire, ministre de la Désinformation, de la Jeunesse et des Sports,

Myrrha, ministre d'Empire, ministre de l'Amitié Franco-germano-néerlandaise — et suisse, selon certaines langues dont nous mettons la bonne foi en doute,

Graesch Nahmoffski, ministre d'Empire, ministre des Affaires Étrangères et notamment des Relations franco-slaves,

Le Condor, ministre d'Empire, ministre de la Réalisation Utopique et autres considérations politiques qui transcendent le lecteur moyen,

David, ministre d'Empire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Bonne Humeur,

Paradoxe Néant, ministre d'Empire, ministre des Droits de l'Homme et de la Femme,

Capitaine Horittman, ministre d'Empire, ministre des Ptérodactyles et de la Photographie de ceux-ci, des Causes Oubliées et du Désoeuvrement Positif,

Noctis Lux, ministre d'Empire, ministre à la Recherche — notamment sous-marine —, et au Temps Perdu,

Pomcassis, ministre d'Empire, ministre de l'Agriculture et de la préservation de nos Chères Campagnes, Prairies, et autres terres agrestes lamentablement désertées depuis l'inflation de la PAC,

Nyjée, ministre d'Empire, ministre de la Conservation de la Ressource en Eau, et de la Ressource en Alcool une fois atteinte la majorité,

Revan, ministre d'Empire, ministre de la Défense et des Armées, responsables des ogives directement pointées vers l'anus de Kim Jong-Un.

The Mighty Gui, ministre d'Empire, ministre de la Nature, de l'Environnement, et des Plantes Parasites — surtout les plantes parasites —,

Mitsu, ministre d'Empire, ministre du Commerce et du trading sur Internet, et responsable de l'exportation des cultures vivrières du potager Google,


Hiendi Mond, ministre déléguée, ministre à la Jeunesse et aux Sports,

Ferreol, ministre déléguée, ministre à la Réussite Educative et à la Santé,

Mha, ministre délégué, ministre au Facepalm s'il accepte l'annexion de la Wallonie — on n'allait pas non plus le mettre ministre d'Empire, restons sérieux deux secondes,

Go', ministre délégué, ministre de la Musique chez les djeunz', sous l'égide d'About, plénipotentiaire dans le domaine de la culture — vos oreilles sont donc sauvées —,

Angelye, ministre déléguée par procuration, ministre à la Décoration d'Intérieur et à l'Aménagement du Territoire,


EN FOI DE QUOI, les plénipotentiaires et plénipotentiaire délégué ont apposé virtuellement leur signature au présent décret.


VIVE l'Empereur, vive NaLo'Peyon !


(Et merci l'Empereur, pour la participation à la rédaction du présent décret.)


   
Dernière édition de JE Bouquine avant les vacances ! Inscrivez-vous !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5750
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Toute la beauté est dans la douleur.
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter qui n'ira pas te lire


Ha ha le gouvernement ! Magistralement rédigé par ce bon vieil About (qui a mis les bouts).
Parti d'un gros délire sur le chat comme nous n'en avons plus (on en a des différents, quoi).


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2699
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Le topic sur les lettres de refus....

Maintenant que l'Username a disparu, il faudrait le faire revivre.
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  07/09/2015
    
                         
Tango's  /  Tycho l'homoncule


J'ai adoré l'arrogance du message trouvé par Quod. C'est à mourir de rire. Il doit avoir du mal à trouver des pantalons pour ses chevilles hypertrophiées.
Spoiler:
 

@DC superbe ce message retrouvé.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2958
   Âge  :  26
   Localisation  :  Riding a Black Unicorn Down the Side of an Erupting Volcano While Drinking from a Chalice Filled with the Laughter of Small Children.
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Roberto Bel-Agneau


Holy shit, les lettres "fictives" de refus d'éditeurs foutent le cafard autant qu'elles me font hurler de rire ! ^^
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5829
   Âge  :  43
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "L'amour ça s'fait à deux/Bien fait c'est du feu de Dieu/Mais qu'as-tu fait de moi ?/Je n'sais pas..." VP
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Maîtrise en tropes


@DC : oui, super texte.

Et le "Nyjée, va ranger ta chambre !" Laughing , un sacré souvenir, un délire improvisé dans lequel j'étais le père de Nyjée, et donc le mari de Kylie (mais bon, on a divorcé dans l'opus 2. Après je m'enfuis de l'asile de fous... Oui, j'avais un rôle bien gratiné). Il y avait aussi plein d'autres personnes (Elenita forcément, Revan, QQ...). Je me souviens que c'était sorti d'une vanne sur le topic de commentaires de concours d'extraits, Nyjée n'ayant pas sa langue dans sa poche.
http://raphaelnomezine.canalblog.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1844
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Dé-rang-é w/ Death Mark.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


Tiens, je me souviens de ce topic sur la connerie ! Pfiou.

Les lettres de refus sont ABOMINABLEUHMENT hilarantes. Laughing


Avatar : The White Dress: A Portrait of Joan Clarkson (détail), Philip Alexius de László.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1241
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  05/12/2013
    
                         
Inigo  /  La fantasy, c'est pas de la littérature


Ohlala, ces bannières sont magnifiques. Je ne sais pas quoi dire devant tant de créativité et de justesse dans le design.
http://ecrivain.ninja/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2229
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Crime et boniment


Les bannières sont magiques ! :mrgreen:
 

 En fouillant dans la Corbeille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-