PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 HELP Pacte de préférence : abusif ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Bonjour à tous,

Je ne sais pas si je poste au bon endroit, et m'excuse d'avance si ce n'est pas le cas.
On vient de me proposer un contrat pour mon roman, mais la ME ne veut pas supprimer la clause de préférence car il travaille énormément avec chaque auteur et ne veulent pas que ce travail bénéficie à une autre ME plus tard...

Bon pour le coup, j'admets qu'en 1 semaines j'ai déjà parlé avec eux 4 fois et reçu pas mal de conseils très avisés.

Mais là ou cela me chiffonne, c'est sur la précision des genres de la clause...

La loit dit à ce sujet :
Article L132-4 En savoir plus sur cet article...
"Est licite la stipulation par laquelle l'auteur s'engage à accorder un droit de préférence à un éditeur pour l'édition de ses oeuvres futures de genres nettement déterminés.
Ce droit est limité pour chaque genre à cinq ouvrages nouveaux à compter du jour de la signature du contrat d'édition conclu pour la première oeuvre ou à la production de l'auteur réalisée dans un délai de cinq années à compter du même jour.
L'éditeur doit exercer le droit qui lui est reconnu en faisant connaître par écrit sa décision à l'auteur, dans le délai de trois mois à dater du jour de la remise par celui-ci de chaque manuscrit définitif.
Lorsque l'éditeur bénéficiant du droit de préférence aura refusé successivement deux ouvrages nouveaux présentés par l'auteur dans le genre déterminé au contrat, l'auteur pourra reprendre immédiatement et de plein droit sa liberté quant aux oeuvres futures qu'il produira dans ce genre.
Il devra toutefois, au cas où il aurait reçu ses oeuvres futures des avances du premier éditeur, effectuer préalablement le remboursement de celles-ci."


Hors, voici ma clause ....
Spoiler:
 

Cela me freine car j'écris des romans évidemment, mais je pensais que le genre qui devait être stipulé, c'était le genre littéraire, fantastique, SF ou autre.... NON ?

J'ai contacté la ME à ce sujet, il dit que selon lui c'est assez clair puisqu'il précise que la clause ne comprends pas la young adulte, la poésie ect.... ouais mais moi j'écris que de l'adulte...

Je ne sais pas si je vais signer du coup....


Merci de vos conseils....
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3818
   Âge  :  36
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


Le genre doit être stipulé, c'est la loi, oui. Tu dois leur demander de préciser (romance, fantastique, SF, policier, etc.).


Dernière édition par Coline le Mar 29 Sep 2015 - 14:11, édité 2 fois


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


C'est ce qu'il me semblait.
Lui me dit qu'il ne s'agit pas de genre littéraire, ect il joue sur les mots...
Bref, soit il change, soit je ne signe pas. De toute évidence, vu ma déception, ça ne se passera pas bien de toute façon. Je vais poursuivre mes recherches donc.
Spoiler:
 


Dernière édition par blandine15 le Mar 29 Sep 2015 - 14:15, édité 1 fois
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3818
   Âge  :  36
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


De toute façon, s'ils ne précisent pas le genre, la clause de préférence est rendue nulle... Donc ils se tirent une balle dans le pied.

(Honnêtement, 4 appels en 3 jours, personnellement, ça m'aurait un peu fait flipper...)


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Je suis trop naïve, que veux tu que je te dise... je suis déjà démoralisée, pas besoin d 'aide lol
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3818
   Âge  :  36
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


Ils sont peut-être très enthousiastes, moi je déteste le téléphone, donc j'aurais trouvé cela assez intrusif. Mais fie-toi à ton ressenti.

Pour les points de contrat, il ne faut pas se décourager si vite, mais il ne faut pas lâcher non plus : sur la question du droit de préférence, ils sont dans leur tort.


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Non j'ai préférer mettre un terme à nos échange en lui expliquant que ej ne signerai pas un contrat comme ça. Moi aussi je hais le téléphone alors je n'étais pas à l'aise. Il m'a appelé à midi et il à volontairement joué sur les mots pour prétendre nier toute clause abusive.
Je veux faire confiance à mes éditeurs, et là c'est fichu.
Je veux pouvoir choisir de rester ou partir, pas être pieds et mains liées ainsi, ce n'est aps digne de confiance.

Je préfère ne pas publier que le faire ainsi pour ce deuxième roman.

Merci pour vos éclaircissements .
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  933
   Âge  :  39
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  La larme à l'oeil, je parle fort et je ris pour oublier l'angoisse qui m'étreint, chaque nuit
   Date d'inscription  :  16/03/2014
    
                         
Zelia  /  Bile au trésor


Ils t'ont appelé 4 fois en 3 jours ? Ah oui, ça m'aurait un peu angoissé aussi...
Cette clause de préférence je la trouve de toute façon très moyenne et en plus c'est donc visiblement pas légal de ne pas préciser le genre. Tu as raison de te faire confiance niveau ressenti et d'être exigeante, mieux vaut ça que de te sentir piégée ou mal à l'aise ensuite, tant pis pour eux...
Après j'imagine ta déception mais tu trouveras sûrement un autre éditeur :flower:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Merci Zelia :flower:
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1008
   Âge  :  38
   Localisation  :  O moun païs
   Date d'inscription  :  12/02/2014
    
                         
Zetta  /  Effleure du mal


Oh mince, je suis déçue pour toi. J'ai du mal à comprendre les gens qui ne sont pas prêts à la négo. Tu ne lui demandais même pas de supprimer la clause, juste de la cantonner à un genre ! Franchement. Mais effectivement il faut se sentir à l'aise, c'est super important, tu as bien raison.
http://zettamarino.wix.com/romances-comme-ca
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Merci Zetta Smile
Je vais sagement attendre le retour des autres maison.
Effectivement, il faut être à l'aise avec sa maison, et la confiance est importante, on leur confie nos écrits, et donc, une part de nous.
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1129
   Âge  :  23
   Localisation  :  Toulouse
   Date d'inscription  :  09/07/2014
    
                         
Laura Atréïdes  /  Effleure du mal


Je suis déçue pour toi mais soulagée parce que je pense que tu as fait le bon choix. Je suis d'accord avec le fait qu'on ne doit pas signer à n'importe quel prix, sous peine de se voir "aliéné" à une ME qui ne nous inspire pas confiance. Néanmoins ce doit être une décision difficile. Pense aux autres retours, courage ! totoro
http://lesdessousdelaplume.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Merci Laura ! Étrangement je suis plus soulagée que déçue. Je n'ai plus qu'à patienter mais j'ai le coeur plus léger.
Comme quoi ce fameux contrat, il faut bien le relire...

http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  17
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  24/08/2015
    
                         
Padidu  /  Homme invisible


Les clauses de préférences ne sont pas rares dans les grosses boites d'éditions... Et en général, aucune ne refuse qu'on les retire du contrat. Étrange donc.

Dans tous les cas, quand on débute, c'est un peu se tirer une balle dans le pied que de rester dans une seule et unique maison. Pour savoir où on sera bien, il faut parfois en essayer plusieurs, quitte à faire le deuil de quelques manuscrits.
http://www.songesdeplumes.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


La c'est une petite boite qui débute donc rien à voir. Je ne sacrifie aucunement le manuscrits car d'autres sont finalement intéressés et me demandent un peu de temps pour le traiter. Je croise les doigts. cheers
http://blandinepmartin.com
 

 HELP Pacte de préférence : abusif ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-