PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 

 Qui se lance ce mois-ci ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3060
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  "Le génie de Mozart, de Picasso, de Joyce, d'Einstein réside dans la multiplication d'une manie, l'amplification d'une tare." ANISSA CORTO - YANN MOIX
   Date d'inscription  :  16/01/2011
    
                         
Thomas  /  Didon de la farce


Avec plaisir, je suis dans la banlieue ouest de Lyon : Ecully. Au Decitre. Mais on parlera de ça en MP Wink

Heureusement oui, qu'on s'améliore avec le temps. En fait, il faut écrire et écrire pour trouver sa voix : son style, son truc hyper perso. Sinon, selon moi, si c'est pour écrire comme un autre, ou comme tous les autres, autant ne rien faire.

Ton roman me parle, la dépendance affective est un sujet qui me touche, puisqu'il est même le sujet principal du mien, de roman. Et puis cette histoire de renard apprivoisé, ça nous a tous fait chialé quand on a compris de quoi ça s'agissait. Donc je suis emballé par ton résumé, vraiment. J'espère que tu trouveras preneur. Qui sait, un jour je le vendrai :p
https://debordements.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  613
   Âge  :  27
   Localisation  :  dijon
   Pensée du jour  :  "Nous sommes ce que nous faisons, de ce que nous avons fait de nous" Jean Paul. (Sartre)
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
Namandine  /  Hé ! Makarénine


Thomas : Ohlala arrête, je réalise que rien ne me ferait plus plaisir que cela ! Merci en tout cas ! Là je suis dans la phase "descendante"...perte de confiance en ce que j'ai fait et tout et tout... Normal j'ai envie de dire, c'est mon schéma classique. Ça remontera.

Je vais prendre exemple sur de nombreux JE qui se mettent à l'écriture du suivant. Il y a un moment de ça j'ai acheté le livre " L'écriture de scénarios" de Jean Marie Roth. Car le scénario était devenu mon obsession, jusqu’à ce que je comprenne que quand on a pas déjà un pied dans le cinéma, c'est quasiment peine perdue (j'ai fait des festoches et tout pour tenter d'appréhender ce milieu).

Mais j'ai découvert une manière de "pré écrire" révélatrice. Quand on écrit au fil de la plume on a plus de chance de se perdre. Je dessine, et c'est vrai que je fait toujours un schéma avant d'apporter la matière, là c'est pareil.
Ce livre m'a appris à me poser les questions qui vont donner un sens, une raison d'être à mon histoire, c'est tout con, mais c'est plus facile de commencer comme ça. Selon ce livre donc, la première des choses à connaître avant de se lancer, c'est le thème majeur.
Pour mon prochain livre, Je le connais : l'inceste frère/sœur. (je n'ai rien vécu de tel, mais c'est un sujet qui m’intéresse beaucoup)
http://atnightilie.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  367
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  18/04/2014
    
                         
Géronimo  /  Tapage au bout de la nuit


Namandine a écrit:
Thomas
Pour mon prochain livre, Je le connais : l'inceste frère/sœur. (je n'ai rien vécu de tel, mais c'est un sujet qui m’intéresse beaucoup)

Hello Namandine !

Je suis passée sur le fil par curiosité - hello Thomas aussi, au passage ! - et j'ai forcément été intriguée par ta dernière phrase. Je m'intéresse également beaucoup à ce sujet, et je suis tombée par hasard il y a quelques jours sur le bouquin de Marguerite Yourcenar Anna, soror..., dont j'ignorais au début qu'il s'agissait justement d'un roman sur l'inceste fraternel. C'est très court, rapide à lire, ça pourrait t'intéresser aussi, si tu ne le connais pas déjà.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3060
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  "Le génie de Mozart, de Picasso, de Joyce, d'Einstein réside dans la multiplication d'une manie, l'amplification d'une tare." ANISSA CORTO - YANN MOIX
   Date d'inscription  :  16/01/2011
    
                         
Thomas  /  Didon de la farce


Mon premier roman était un récit ultrarchitecturé, et je n'en suis pas venu à bout : trop ambitieux peut-être. Le deuxième écrit au fil de la plume s'est avéré plus cohérent, et plus facile à écrire : mon inconscient a beaucoup bossé pour moi. Donc pas de règle à ce niveau-là, il faut faire comme tu veux. J'ai tendance à ne jamais suivre les conseils, de toute façon Razz

Thème très intéressant pour ton suivant. N'hésite pas à nous dire comment tu veux développer ça.
En tant que fils unique, je n'arriverai jamais, je pense, à écrire la justesse d'une telle relation frère-sœur, ou même frère-frère...
https://debordements.wordpress.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  367
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  18/04/2014
    
                         
Géronimo  /  Tapage au bout de la nuit


Thomas a écrit:
Thème très intéressant pour ton suivant. N'hésite pas à nous dire comment tu veux développer ça.
En tant que fils unique, je n'arriverai jamais, je pense, à écrire la justesse d'une telle relation frère-sœur, ou même frère-frère...

Peut-être justement serait-ce un exercice intéressant.. J'essaye parfois de m'imaginer ce que peut être une relation fusionnelle frère-soeur, ça me paraît très impalpable, très loin de mon expérience personnelle, et pourtant, l'imagination peut bosser aussi. Mais je vois ce que tu veux dire : il y a des choses qui ne font écho à rien en nous.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  613
   Âge  :  27
   Localisation  :  dijon
   Pensée du jour  :  "Nous sommes ce que nous faisons, de ce que nous avons fait de nous" Jean Paul. (Sartre)
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
Namandine  /  Hé ! Makarénine


@Mdg : Merci beaucoup Smile commande passée, je devrais le recevoir rapidement dans ma boite aux lettres, j'avais justement besoin d'une lecture Smile Tu écris sur ce sujet ou c'est un projet ?

@Thomas
: tu as tout à fait raison, ne pas s'appliquer de règles est la meilleure d'entre elles.  Moi ça a l'avantage de me décoincer de connaître la fin de mon roman à l'avance et les grandes lignes.

Ce sera une histoire d'inceste donc, qui n'est pas vécu comme telle, par un frère et une sœur, jusqu’à ce qu'ils soient confrontés à un regard extérieur, et arrêtent tout.
C'est le fait de ne pas se rendre compte qu'on fait quelque chose de mal parce qu'on ne le perçoit pas comme tel et que cela ne fait de mal à personne qui m’intéresse (ce qui n'est pas le cas dans un inceste parent/enfant : l'enfant subira toujours).
Du coup, ces deux frangins grandiraient avec un malaise. Tantôt enfoui, tantôt douloureux, et qui resurgirai dans leurs vies amoureuses respectives.  
ça c'est l'idée. L'histoire en elle même et comment tout cela va se dérouler, c'est néant pour l'instant.

Ce qui m'inspire c'est que pendant deux ans, mon frère et moi avons du partager notre chambre et notre lit alors qu'on était déjà grands par manque de moyens (entre 18/20ans). Encore une fois rien à voir avec l'inceste hein, mais cela a complexifié (le temps de cette période) notre relation qui était pourtant très simple et a amené son lot de situations cocasses (les petits amis de chacun quand on rentre etc...). Cela m'a posé tout un tas de questions qui sont restées.

Quand on est fils unique, on doit avoir en revanche une relation au parent qui prend une autre dimension. Moi c'est cela que j'arrive pas à imaginer et que je n'arriverai sûrement pas à retranscrire  !
http://atnightilie.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  933
   Âge  :  39
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  La larme à l'oeil, je parle fort et je ris pour oublier l'angoisse qui m'étreint, chaque nuit
   Date d'inscription  :  16/03/2014
    
                         
Zelia  /  Bile au trésor


C'est dingue Namandine : vers 18 ans j'ai lu ce livre également, j'avais même suivi un stage court avec ce monsieur (Je rêvais aussi d'être scénariste/réalisatrice) Egalement à la même époque j'avais ecrit un scénario de court-métrage parlant d'un frère et d'une soeur (jumeaux) et de leur relation...incestueuse.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  367
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  18/04/2014
    
                         
Géronimo  /  Tapage au bout de la nuit


Olala, quelle pression ! j'espère que le livre te plaira, sinon je me sentirai responsable. Moi-même je ne l'ai pas terminé. Tu me diras ce que tu en auras pensé ?

Et sinon je ne dirais pas qu'il s'agit d'un projet d'écriture, mais plutôt d'un questionnement personnel. J'essaye de comprendre comment ces choses-là se déroulent, dans quel contexte, pourquoi...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  613
   Âge  :  27
   Localisation  :  dijon
   Pensée du jour  :  "Nous sommes ce que nous faisons, de ce que nous avons fait de nous" Jean Paul. (Sartre)
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
Namandine  /  Hé ! Makarénine


@mdg : lol j'engage toute responsabilité ! le livre était à 3 euros, provenait d'une ancienne bibliothèque et les fonds retirés des ventes sont reversés à une association qui lutte contre l'illétrisme lol. Rassurée ? (c'est vrai hein)
Je te dirai ce que j'en ai pensé bien sûr ! Bon j'ai fait beaucoup de cours de psycho, mais c'est vrai que c'est un sujet peu abordé... Comme je l'ai entendu de part ma profession (assistante sociale) ce sont souvent des expériences de découvertes (touche pipi) qui continuent avec l'âge lorsqu'elles devraient s'arrêter. Je le disais un peu plus haut, j'ai adoré "les enfants terribles" de Jean cocteau si tu ne l'as pas lu.

@Zelia :
wahou, ça fait beaucoup de similitudes. Qu'en est il de ces projets (du cinéma) ? Et le stage, comment c'était ?
http://atnightilie.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  367
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  18/04/2014
    
                         
Géronimo  /  Tapage au bout de la nuit


Haha très bien, me voilà rassurée. Et de mon côté, je me suis procuré Les enfants terribles. À nous deux, on est au taquet. Bon travail d'équipe. Par curiosié, tu dis que tu as suivi de nombreux cours de psycho ; à quoi ressemblent ton parcours d'études et ton parcours professionnel ? c'est intéressant que tu aies été confrontée à ce genre de choses. On dira ce qu'on veut, l'expérience de vie, qu'elle soit professionnelle ou personnelle, est une énorme source d'inspiration..
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  933
   Âge  :  39
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  La larme à l'oeil, je parle fort et je ris pour oublier l'angoisse qui m'étreint, chaque nuit
   Date d'inscription  :  16/03/2014
    
                         
Zelia  /  Bile au trésor


Namandine a écrit:

@Zelia : [/b] wahou, ça fait beaucoup de similitudes. Qu'en est il de ces projets (du cinéma) ? Et le stage, comment c'était ?
Ecoute c'était il y a 20 ans... Laughing Je sais plus si c'était un stage ou une formation express ni comment on avait contacté ce monsieur mais je me rappelle qu'il était carrément venu chez moi (il avait même déjeuné avec mes parents et moi je crois)
Sinon après j'ai fait une école de cinéma sur Marseille mais je n'étais pas prête à vivre toute seule donc j'avais abandonné au bout de deux/trois mois. Après j'ai juste écrit 3,4 scénar de court-métrage,l'un d'eux avait plu à une espèce d'association et il avait donc été tourné en vidéo. L'expérience avait été rigolote mais je pense que si je le revoyais aujourd'hui je rirais bien Laughing
Mon "expérience" s'est arrêtée là. Après j'ai compris que je n'avais pas les épaules pour être réalisatrice (et que ça ne me tentait pas vraiment) et comme toi que pour voir des scénarios que l'on a écrit être adaptés en film ou à la télé, si on ne connaissait personne dans le milieu c'était encore plus improbable que voir un de ces romans envoyés par la poste édité par une maison d'édition. Donc j'ai arrêté (et de toute façon ma vraie passion reste l'écriture de roman)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  613
   Âge  :  27
   Localisation  :  dijon
   Pensée du jour  :  "Nous sommes ce que nous faisons, de ce que nous avons fait de nous" Jean Paul. (Sartre)
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
Namandine  /  Hé ! Makarénine


@mdg : J'attends ton retour également alors sur Cocteau. ça fait un moment que je l'ai pas lu, mais il m'a laissé un souvenir impérissable. Mon parcours scolaire post bac : Beaux arts/communication/arts déco/assistante sociale. J'ai donc eu des cours de psycho en com (comment enfler un client en s’appuyant sur ses fragilités psychologiques vulgairement, cela dit c'était très formateur) et dans ma formation sociale.

LÀ rien à voir, c'était plus "comment prendre soin de l'autre et l'accueillir en toute neutralité en se débarrassant de ses propres représentations". Et pour cela il est important de déconstruire les schémas des relations humaines.
Professionnellement, j'ai travaillé dans les addictions (mon dada), la grande précarité (public sdf), et un peu l'enfance (mais je n'ai pas les épaules pour l'enfance). C'est une formation qui te change intérieurement. (mais attention, au risque de VRAIMENT évoluer. Pour presque tous les gens de mon ancienne promo cela a eu des répercussions, bonnes ou mauvaises sur leurs vies personnelles).

Pour en revenir au cours de psycho, au mieux ça éveille ta curiosité. Ce qui est vraiment nourrissant, ce sont les lectures (et les rencontres). Je lis énormément d'ouvrages psy, souvent écrits par des psychiatres (j'ai un peu en horreur les psychologues, pas tous, mais il faut savoir que leur avis reste essentiellement subjectif, pourtant dans le milieu professionnel on prend leur parole pour évangile). A défaut de lire beaucoup de roman... Mon écriture assez direct le ressent (je ne fais JAMAIS de description des lieux par exemple)

SInon, je me suis replongée un peu sur l'inceste fraternel (très tôt ce matin, parce que rien de tel pour commencer la journée). Ce qui en est ressorti c'est que cela peut être vécu de manière aussi traumatique qu'un inceste parental. Tout dépend de la capacité de résilience de chacun, mais c'est un sujet complexe, car il y a souvent une "sorte" de consentement qui est donc difficile à analyser à l'age adulte. "étais-je trop naïf ou l'ai-je vraiment voulu ?"  "était ce un jeu ou suis-je victime ?" les questions restent en suspends dans la tête des concernés (c'est vraiment l'aspect qui m’intéresse) Aussi il semblerait (mais bon, c'est le cas pour de nombreuses choses) que cela soit souvent une histoire qui se répète, qui s'est jouée sur une autre génération et dans des familles ou les parents sont pas très "matures". Mais encore une fois, il faut se méfier des théories générales et éviter de les plaquer à chaque situation.

ça y est, je suis dedans là, ça chauffe ça chauffe, commençons à griffonner :p


@Zélia : Wahou, j'ai moi aussi commencé mes études à Marseille quand j'avais 17 ans !!!

Édit : Zélia, stp, fais moi un Mp quand ton livre sort, que je me le procure, nos similitudes de parcours me donnent très envie de te lire !!!
Edit 2 : (j'ai moi aussi abandonné les beaux arts de Marseille après 2/3 mois) et je suis également finaliste (2 fois!) sur short édition ! mais en bd : http://short-edition.com/auteur/amandine-petit-martin
http://atnightilie.canalblog.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  933
   Âge  :  39
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  La larme à l'oeil, je parle fort et je ris pour oublier l'angoisse qui m'étreint, chaque nuit
   Date d'inscription  :  16/03/2014
    
                         
Zelia  /  Bile au trésor


Je trouve ton parcours super intéressant Namandine... Et moi qui n'était pas branchée "études" j'admire toujours ceux qui en ont fait longtemps/dans plusieurs domaines.
Pour moi aussi l'aspect "psychologie des personnages" est hyper importante dans ce que j'ecris, c'est même ce que je préfère, du coup il est possible (j'espère en tout cas) que mon roman te parle et/ou te plaise. En tout cas je serais ravie d'avoir ton retour et ne t'inquiète pas, j'en parlerais aussi sur le post prévu à cet effet dès que les choses avanceront et evidemment quand il sera sorti Wink
P.S Ton "Ah bah non, rien" m'a bien plu Laughing
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  348
   Âge  :  45
   Localisation  :  le corps : près de Limoges La tête : je sais plus où je l'ai mise...
   Date d'inscription  :  05/09/2015
    
                         
Tine  /  Tapage au bout de la nuit


il existe un film où l'inceste frère/soeur est traité sous la forme d'une attirance amoureuse...

Si cela peut t'aider, le seule chose c'est qu'on ne le trouve pas en français

Close my eyes de Poliakoff avec Clive Owen (le frère), Saskia Reeves (la soeur) et Alan Rickman (le mari de la soeur)...

je viens de trouver un titre en français "L'amour tabou" ,alors peut-être un espoir de le trouver finalement...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  613
   Âge  :  27
   Localisation  :  dijon
   Pensée du jour  :  "Nous sommes ce que nous faisons, de ce que nous avons fait de nous" Jean Paul. (Sartre)
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
Namandine  /  Hé ! Makarénine


@Tine : Merci !! Je ne le trouve pas sur le net (en streaming).. dommage...Mais je retiens, des fois que je tombe sur le dvd ! Encore Merci
http://atnightilie.canalblog.com
 

 Qui se lance ce mois-ci ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-