PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Commentaires ou non...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Eh oui, encore un billet, mais toujours bienveillant, celui d’un nouvel arrivé dans JE.

Petit rappel : J’ai trouvé l’idée amusante et constructive, écrire mon roman actuel avec la lecture de parfaits inconnus, donc exemplaire dans leurs commentaires, d’abord par l’ouverture de ma page web et par hasard sur JE. J’adore ce monde ! Ce fut rapide, week-end d’orage et des amis incisifs. Je me suis lancé ! Ouverture du site, découverte de JE dans la foulée et inscription.

Cela fait donc cinq jours à ne pouvoir me passer de voyager dans vos écrits, des merveilles, relativisant sur mon égo. Je suis tout petit. Tellement de talents découverts, de styles surs et appliqués.

Mais revenons à l’origine de ce nouveau billet…

Je n’ai pas de retour sur mon texte (ou presque, merci pour certains MP personnel), mais cela n’est pas le propos. Mon objectif n’est pas d’avoir des retours, je sais mon style sujet à critiques et j’adore les remarques et les commentaires. Il y a tant à lire, tellement de talents ici, méconnus, et j’en viens à mon sujet.

J’éprouve une grande difficulté à commenter vos écrits. Je suis très instinctif, voire émotif. Je me suis commis il y a quelques années comme critique et j’ai même gagné pas mal ma vie avec cela. C’est loin d’être le cas aujourd’hui. Je me suis retiré de ce monde de brute, choisissant un métier plus en adéquation avec mon envie d’aider, d’accompagner.

Pour le petit aparté : je ne proposais ou ne publiais que les ouvrages que j’aimais.

Donc je suis dans un dilemme. J’ai peur d’être devenu trop bienveillant, fermé aux commentaires constructifs et ne voulant qu’encourager l’auteur dans sa démarche.
Sans doute que cela va venir… Je vais transformer mon propos, aller vers le commentaire qui aide, qui accompagne. Je vais avoir besoin de temps.

Ce site m’apporte une fraicheur indispensable à mon envie d’écrire et je veux m’y investir ! Cela viendra, je n’ai aucun doute là-dessus. Mais je tremble, au sens propre du terme, de commenter un autre texte, avec suffisamment de recul, faisant abstraction de mon passé, d’un parcours si loin de mon identité actuelle. Je suis venu sur ce site, vierge de tout cela, dédouané de mon passé (passif) et avec l’envie d’un renouveau.

Bon sang ! Je ne parle que de moi, loin de mes autres billets ! Mais ce que j’aime ici, c’est que l’on peut se montrer sincère, sans être jugé et c’est ce qu’il faut garder, cette bienveillance.
http://retoursepia.wix.com/entre
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour, je t'aime bien Smile Je vais aller te lire study

Sinon, fais les commentaires que tu veux, si tu aimes il n'y a pas de raison de se forcer à critiquer. Razz
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Merci, je reste bienveillant, toujours... Mais cela ne me donne pas forcément le talent et la petite flamme... Mais je viendrais à donner mon avis, et j'ai commencé, par petite touche chirurgicale, par le biais de mes billets réguliers ou autre.
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  452
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  08/05/2014
    
                         
amysdream  /  Pour qui sonne Lestat


Un commentaire est fait pour apporter une critique ^^ Donc si tu lis un texte que tu n'aimes pas mais que tu en argumentes la raison. On ne t'en voudra pas tu sais !

Un commentaire positif ou négatif est toujours bon à prendre ! Smile

De mon côté c'est comme cela que je vois les choses ^^
http://mchevalier.canalblog.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Ce n'est pas d'être négatif ou positif ! C'est juste de donner mon avis sur un texte personnel.
Une JE m'a indiqué que j'avais la phrase longue. Je l'avais fait exprès. Mais à partir du moment on notre texte va être lu, il faut se dédouaner de son style, y rester fidèle, mais tenir compte du lecteur. C'est difficile.
http://retoursepia.wix.com/entre
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Non, moi je crois qu'il ne faut pas tenir compte du lecteur. Dans l'idéal !
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


amysdream, tu dis "critique" au sens "dire un truc négatif" ou bien au sens "donner son avis" ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Geadore a écrit:
Non, moi je crois qu'il ne faut pas tenir compte du lecteur. Dans l'idéal !
Mais quand j'écris, je ne tiens pas compte d'un éventuel lecteur. Tu devrais lire mes billets (oups, je suis novice, comment faire le lien ?), je suis un écrivain, et pas un communiquant. Je fais bien la différence, une chance pour mes stagiaires...
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/08/2015
    
                         
Ora  /  Petit chose


Bonjour,

En fait, je n'ai pas trop compris ta question. C'est de savoir que tu risques de blesser un auteur en étant constructif qui te dérange ?
Tu sais, sur mon roman, des commentateurs m'ont dit que certaines phrases leur semblait maladroite ou étrange avec le reste du contenu. Je ne prend pas mal leur commentaire, au contraire, ça m'aide à progresser, à remettre en question mon style etc...

Tu ne seras pas mal vu si tu donnes des conseils et un avis argumenté et franche. Les personnes qui le prendront mal seront celles qui n'acceptent pas la critique, ni la remise en question et qui - selon moi - n'ont rien à faire ici. Smile
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Ce qui me dérange, ce n'est pas seulement de blesser l'auteur, mais d'influer sur son style, d'évaluer selon ma vision de l'écriture et de la construction d'un récit. Il est certain que nous avons besoin, tout le long de notre apprentissage de l'écriture, d'évaluations formatives, de conseils éclairés. Il arrive un moment, où nous nous sommes trouvés, que notre propre style est discernable entre tous. Et pourtant nous avons besoin du recul du lecteur, d'être remis en question, que l'on pointe du doigt des lourdeurs. Il devient souvent difficile de s'en rendre compte, les personnages nous habitent, existent, le cheminement du récit étant si clair dans notre esprit, qu'il devient difficile de prendre du recul. Et c'est là, tout l'intérêt de ces critiques constructives. C'est, ou c'était, le travail de l'éditeur d'ailleurs. Ici, sur JE, il y a cette entraide qui permet aux auteurs de construire et de pallier à l'absence de recul nécessaire sur son propre travail. Je trouve cela fantastique, et je vais y participer, cela ne fait aucun doute. Je suis juste hésitant ! L'écriture est personnelle et je ne souhaite pas, par mes remarques encourageantes ou mes avis, influer sur une fraîcheur, une fluidité, un style nouveau, une originalité. J'ai sans doute l'esprit que se tortille un peu trop, mais JE est aussi là pour échanger sur notre fourmillement intellectuel et nos doutes. Je connais la réponse, j'ai déjà lu bien des textes et la réponse est NON, mais l'aide que les habitants de JE apportent ne risque-t-elle pas de briser un style complètement nouveau, voire d'uniformiser nos écrits, qu'ils soient estampillés JE ? C'est extrême comme réflexion, mais cela me titille. Donc oui, je suis hésitant ! C'est nouveau pour moi. Et je trouve cela stimulant que l'on construise sous le regard, sous les conseils extérieurs. J'aime cela et je vais apprendre à le faire. Mais quelle responsabilité collective ! Donc : Comment apporter mon aide sans qu'elle soit trop influente, positivement ou négativement d'ailleurs ?
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5831
   Âge  :  44
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "L'amour ça s'fait à deux/Bien fait c'est du feu de Dieu/Mais qu'as-tu fait de moi ?/Je n'sais pas..." VP
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Maîtrise en tropes


Tu sais, quand je reçois un com sur l'un de mes récits, qu'il soit positif ou négatif, je ne prends pas tout pour argent content. Il y a des remarques sur le style ou la formulation qui me semblent pertinentes, d'autres non, et c'est à moi l'auteur de faire le tri. D'une part parce que je connais la suite de mon oeuvre et je sais où et souvent comment je vais emmener le lecteur (donnée qu'il n'a pas forcément), d'autre part parce que j'ai une intention lorsque j'écris de telle ou telle manière et que si elle est bien perçue, que ça plaise ou non, là c'est gagné, pas besoin de modifier.
Là où les coms sont utiles, c'est pour savoir si notre façon de raconter fonctionne ou pas, si on y croit, si c'est cohérent. Après, tout dépend de "l'expérience" de l'écrivain, sachant que certains se cherchent en matière de style quand d'autres ont le leur bien établi, bien ancré dans leurs récits, qu'il plaise ou non d'ailleurs. Je ne crois pas qu'il y ait véritablement de risque d'uniformisation JE. Il y a bien sûr des remarques très techniques parfois, et en poésie notamment c'est souvent très utile, mais au final, c'est l'auteur qui reste le maître du jeu.
De tout façon, tout avis est forcément subjectif, l'un aimera et l'autre pas, chacun ses goûts, son ressenti, son vécu aussi. C'est ce qui fait la force de commentaires multiples comme le permet un forum comme JE. Du moment que ton avis est argumenté, personne ne t'en voudra de ne pas aimer. Et puis, les points soulevés peuvent devenir une base de discussion entre l'auteur et le commentateur, avec un échange de points de vue, voire une base de réflexion pour l'auteur, qu'il exploitera peut-être plus tard, à froid, avec du recul.
En résumé, ne te prive pas de commenter, et surtout fais comme tu le ressens toi !
http://raphaelnomezine.canalblog.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  452
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  08/05/2014
    
                         
amysdream  /  Pour qui sonne Lestat


Geadore a écrit:
amysdream, tu dis "critique" au sens "dire un truc négatif" ou bien au sens "donner son avis" ?

Donner son avis Very Happy
http://mchevalier.canalblog.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  29
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Gloire de son pair


Salut !

Sujet très intéressant. J'ai lu quelques unes de tes interventions sur le forum et je constate l'expérience derrière tes mots. Il s'en dégage une sorte de sagesse. Bref, on n'est pas là pour ça !

Je trouve la question très pertinente. Combien de membre proposent leurs écrits avec une attente en tête, celle d'être louangés et d'être appréciés de leur lectorat, avant de grandir et de s'améliorer ? À ce titre, on peut tomber de haut quand on a une critique un peu plus dure et constructive — c'est, je crois, une partie de ton hésitation à participer aux commentaires, d'autant plus que tu as un passé de critique derrière toi — que les autres.

Je pense qu'il faut en prendre et en laisser, autant comme auteur que comme lecteur. Je ne développerai pas sur le côté auteur ; après tout, si on propose son écrit, c'est à soi de mettre de l'eau dans le vin des autres et de savoir accepter, mais aussi de savoir réfuter les critiques adressées à son récit, à son style et à sa trame narrative. L'auteur qui partage son écriture ici sait en toute connaissance de cause qu'il y aura du bon et du moins bon de dit à son endroit.

C'est là où le gros bon sens comme lecteur et critique entre en ligne de compte, selon moi. Premièrement, je ne vais pas me forcer à lire un texte qui ne m'interpelle pas, que ce soit au niveau de son style ou de son genre littéraire. À ce titre, je crois que tu es tout à fait normal quand tu dis que tu ne proposais ou n'éditais que ce que tu aimais. Les goûts diffèrent, comme auteur, comme lecteur, et il se trouvera toujours quelqu'un pour commenter le texte d'un autre. Pas besoin que ce soit soi-même ! Je passe à côté de romans qui mériteraient qu'on s'y attarde justement parce qu'ils ne conviennent pas à ce que je recherche. Il y a donc critiquer mais aussi ne pas critiquer ; le dernier est en soi une forme de liberté de pensée et de parole, qui passe par le silence.

Ensuite, je dirais que rien n'engage personne ici à rester fidèle à un écrit ; c'est le droit de chacun de lâcher un morceau en plein milieu de sa lecture, ou de continuer. En gros, nous sommes dans un espace libre, volontaire, où on partage notre connaissance, nos envies, notre ressenti dans un contexte d'amélioration, de progression. Et ça, c'est très important. Si, comme je le disais, quelqu'un poste son récit dans le but d'être louangé uniquement, fermé à toute critique moindrement constructive, alors il n'est pas à la bonne place, comme le critique intransigeant qui ne comprend pas qu'on est ici pour s'entraider.

Bref, il n'y a pas qu'une seule bonne façon de faire. Et si tu te demandes si « l'aide que les habitants de JE apportent ne risque-t-elle pas de briser un style complètement nouveau, voire d'uniformiser nos écrits, qu'ils soient estampillés JE ? », dis-toi que ta critique n'est que ta critique, que chacun critique à sa façon, selon ses goûts, ses envies, ses connaissances, et qu'il y a cent personnes autour de toi qui critiquent chacun à leur façon ; il y a autant de forum JE qu'il y a de membres sur celui-ci !

Chacun joue sa part, chacun en prend et en laisse, dans un contexte de progression. Voilà qui résume ma pensée.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Mais je saurais faire preuve de bienveillance, trouvant les mots pour ne pas blesser et louer le travail fourni.
Et je commence à trouver les lieux familiers et cela ne saurait tarder.
J’ai toujours besoin d’un temps d’observation, d’où mes billets pour provoquer les échanges et mieux comprendre le fonctionnement, savoir un peu qui sont les JE et me sentir un peu chez moi. Je le suis de plus en plus.
J’aime cet espace de liberté justement, de respect, on le voit dans les échanges, les commentaires, et tout cela nous fait avancer, donne un regard neuf à nos écrits.
Mais les textes sont si nombreux, et d’une belle richesse littéraire, des perles… J’ai une telle soif ! Et les prochains que je vais lire, je glisserais un mot, une impression, peut-être un conseil. C’est fini mon errance ici, il est temps de participer autrement que par mes billets.
Dernière chose, Lorandilas IV, dans mon texte posté dans JE (Un retour couleur sépia), la narratrice qui écrit est assise à la table d'un bistrot. Peut-être, que tu peux trouver le nom de ce restaurant si sympa. Voilà l'extrait :
Spoiler:
 
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  17
   Date d'inscription  :  06/10/2015
    
                         
max_krumbl  /  Pippin le Bref


Ton post... On dirait une histoire, je vais te lire du coup.
 

 Commentaires ou non...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-