PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 JE, moi et le reste...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Digression sur je, moi et le reste...

Ecrire vite, sans trop réfléchir, ne pas laisser passer l’envie, l’idée qui chemine sur mon ressenti et la découverte de ce lieu.

Cela m’a pris ce week-end, samedi, sans doute l’orage, pianotant, échangeant avec des amis éparpillés, leur parlant de ces écrits retrouvés dans cette vieille malle numérique, et leur souhait de me lire, de retrouver mes contre-pieds, mes paroles imagées, mon imaginaire et mes anecdotes… J’ai donc mis en ligne quelques pages, histoire de faciliter l’échange. Et pris dans cette spirale, j’ai surfé et je suis tombé ici !

Et quelle cacophonie ! Pas dans un sens péjoratif, non, bien au contraire. C’est une avalanche de belles phrases, de réactions respectueuses, d’entraides, de bonnes volontés, d’initiatives originales.

Je n’ai pas encore réagi, mais j’y reviendrai sans doute.
Et pourtant, Akédysséril m’a fait voyagé avec Edin, pas si utopique que certains le disent, l’envie que pour September l’écriture naïve de la première partie soit encore plus en décalage avec la suite, que Merydhia continue dans son monde fantastique, une certaine noirceur et une touche fin XIXème, et d’autres…
Je devrais réagir, commenter, donner mon ressenti, et cela viendra sans doute. C’est un nouveau pays pour moi, je n’ai pas encore les codes, une difficulté dans la langue. Sans doute ne devrais-je pas lire les commentaires ! Il bloque mes envies de réagir, car déjà ils disent mon ressenti, relève mon doute sur une tournure ou autre et je crains de faire doublon.

Je est bien tenu. C’est indéniable. Réussissant ensemble, administrateurs et utilisateurs, presque tout le temps, à apporter de l’aide aux « jeunes » auteurs, respectueux, ouverts. On le sait, c’est difficile d’entendre la critique sur son œuvre ! C’est notre enfant, et on comprend cette difficulté de recul nécessaire pour construire ses textes.

Et écrire est un acte solitaire ! Je le croyais. Mais pas ici… Sans doute ce médium y est pour quelque chose et je ne pensais pas que cela existait. Je suis d’un temps où mes textes étaient tapé avec une machine étrange, avec parfois une feuille carbone pour garder trace de l’article envoyé, de la nouvelle, de la remise en forme de contes. J’y suis venu sur ce médium, mais je n’imaginais pas que mes textes personnels pouvaient naitre et grandir par ce biais. Je voyais juste internet comme un outil de transmission, une mine d’informations à vérifier, une vitrine. Jamais je n’aurais pensé à ce qu’un site, par le biais de l’échange, permette cette remise en question nécessaire à l’auteur solitaire, à la construction même d’une intrigue, à éviter de s’écarter de l’histoire, à corriger un style qui ne sert pas les personnages ou le déroulé.

Il y a une vingtaine d’année, j’ai écrit un roman qui s’appelait Coriolisse. Mais je vais faire bref. Je découvrais alors internet, par obligation professionnelle, y voyant déjà des opportunités immenses. Je voulais ce roman, comme une plateforme pour déclencher l’inspiration d’artistes, qu’ils soient des mots, du graphisme ou autres, multipliant les digressions dans un univers riche que Coriolisse avait initié. Ce projet, comme tant d’autres pour tout un petit monde d’idéiste, est tombé dans l’oubli. Quelqu’un pourrait dire que le projet était trop en avance. Non. Juste que je suis un peu paresseux, et que le temps manque, toujours, que je fus un voyageur, pas seulement géographiquement, mais dans mes projets, mes métiers, et une tendance à ne pas aller au bout des choses. L’envie frénétique de changement.

Et j’ai posé mes valises, voilà maintenant douze ans, une rencontre, une maman pour mes enfants, et je me suis consacré à mes bébés, à un nouveau métier qui me comble aussi, écrivant parfois, mais sans ambition, sans réelle volonté d’être lu, d’être utile, sans continuité.

Pour conclure : La raison de tous ces mots et leur genèse.
Je marchais sous la pluie, j’adore, la Normandie est belle grâce à ça. Il était 17 heures, pensant que j’ai passé la journée à l’entrecouper de passage ici, pour lire, me laisser emporter, négligeant un peu mon travail. Dix minutes, encore trempé, j’arrive à la maison, mouille un peu mon chat, Titouin, m’essuie rapidement, me sert un verre de Merlot, et je pianote à tout va, sans vraiment réfléchir, voulant lancer mon ressenti sans analyse, juste pour provoquer l’échange et témoigner de mon arrivée dans votre pays si accueillant.
Une heure après, je le poste sur JE, comme une bonne bouteille que je viens d’ouvrir, pour vous remercier tous et créer le contact et l’échange.
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2732
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Je n'ai pas grand chose à dire en dehors du fait que j'ai aimé ton texte, et le regard bienveillant qu'il jette sur cette petite communauté. Je me demandais d'abord où tu voulais aller, puis... je me suis rendu compte que ça n'allait nul part, que c'était gratuit, et j'ai apprécié ton texte comme un cadeau.

Merci pour ce petit bout de balade dans tes pensées.
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Exactement, juste le bouquet de fleur d'un nouvel arrivant.
Et pour provoquer l'échange pour que je comprenne votre maison et me sente un peu chez moi.
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6020
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  IStandWithPalestine<3
   Date d'inscription  :  18/09/2008
    
                         
Pandémonium  /  Iphigénie in a bottle


Un très joli texte, sincère et finalement pas si autocentré que le titre le laissait présager. Au contraire, seul l'aspect "ouverture vers le monde" en ressort. Je n'ai pas non plus quelque chose à y répondre en particulier, si ce n'est : sois la bienvenue, amuse-toi bien et garde ce joli cœur brumeux que tu as.
http://lenuageetlecendrier.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3900
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  472
   Âge  :  67
   Localisation  :  07200 St Julien du Serre
   Pensée du jour  :  L'optimiste plante un gland et achète un hamac
   Date d'inscription  :  26/05/2012
    
                         
Patricia Douce  /  Pour qui sonne Lestat


Je suis aussi inspirée par ton texte que Bosie........c'est très rafraîchissant :Electricité: Merci
http://Patricia.Douce.free.fr  http://jeunesecrivains.superforum
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3900
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Toujours à côté Patricia, tu n'as pas changé.
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4546
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  30/01/2013
    
                         
Akëdysséril  /  À tës risques et péryls


Il me semble qu'en matière de "réactions respectueuses", tu suis la mouvance que tu as cru apercevoir sur ce forum ! Je te remercie encore de ton message et de m'avoir lu dans l'ombre. Étant amoureux de la Bretagne, je pense que le temps normand que tu décris ici procure la même intensité d'inspiration que celle que tu as trouvée lors de ta promenade, et comme je te comprends !

Et bienvenue au passage !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2297
   Âge  :  21
   Pensée du jour  :  "Et à l'intérieur j'ai tellement mal que je ne peux pas croire qu'il y aura un temps soulagé, un jour"'
   Date d'inscription  :  13/02/2014
    
                         
Mâra  /  Mérou


Une perle, n'est-ce pas! Il est si difficile de sortir du solipsisme lorsque l'on se met en tête d'écrire ; et il suffit d'un peu de société pour que nous perdions loin de notre grotte intérieure... Heureuse il y a JE, pour nous permettre de nous sentir moins seuls, de progresser en sachant que l'on progresse, et surtout de partager, principalement partager et offrir lorsqu'on s'en sent le courage.

Bienvenue, Marc, en espérant que tu gardes cet impression positive de notre petit monde!
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1912
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Homo Homini Caleportus.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


Marc V. a écrit:
Et quelle cacophonie ! Pas dans un sens péjoratif, non, bien au contraire.

Appelons ça une “calliphonie”*, alors.

Pas grand-chose à dire pour ma part, sinon que ce petit voyage dans ton monde intérieur est touchant et te rend sympathique et familier. Bienvenue par ici.

* Comme petit cadeau de bienvenue à ma façon, je suppose, te voilà cité comme exemple dans le NéoDico — où on recense les néologismes de notre création pour les partager, participes-y aussi si le cœur t'en dit ^^ —, mais si tu ne veux pas (être cité, je veux dire), tu me fais signe et je changerai d'exemple.


Avatar : On the Seashore (détail), George Elgar Hicks, 1879.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Merci pour vos retours ! Des fois on doute... Se demandant si mes mots trouveront leur place et quel sera leur écho.
Pour Akëdysséril, je commenterai ton roman, plus tard, besoin de recul, et quand le travail et la parternitude me donneront une relâche. (ce "paternitude" est un clin d'oeil pour remercier Raven, ce mot me définie et surprend quand je l'utilise, mais composé de paternel et attitude, cela image bien mon quotidien).
Bonne journée à tous.
http://retoursepia.wix.com/entre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  234
   Âge  :  51
   Localisation  :  Bayeux
   Date d'inscription  :  23/08/2015
    
                         
Marc Valcoric  /  Autostoppeur galactique


Et j'oubliais Akëdysséril, si ma vie m'a posé en Normandie, je reste breton (mais "Bretagne est univers"), et, d'ailleurs, mon roman se déroule en grande partie dans cette partie de la Bretagne que l'on nomme les Marches, à la limite avec la Manche, même si le paysage de l'action se compose d'une mosaïque de ma jeunesse et de mes vagabondages passés, flirtant même au début avec Montréal et cet étonnant bistro-librairie de la Côte des Neiges.
http://retoursepia.wix.com/entre
 

 JE, moi et le reste...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-