PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Goodeed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2248
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Merci condor
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Le Condor des Andes a écrit:

- parce que je ne veux pas partager les informations me concernant (via l'inscription par réseaux sociaux) à ces entreprises,

J'ai créé un compte Facebook fictif relié à une adresse email fictive. Smile

Le Condor des Andes a écrit:
- parce que je doute que ça fasse juste "payer" les riches entreprises, sinon elles ne le feraient pas (elles ne sont pas complètement connes et savent très bien calculer leur profit dans ce genre d'investissement),

Je ne sais pas, c'est du marketing et les services marketing ont toujours tout un tas de fric, et comme tu dis ce n'est pas "gratuit", puisque elles achètent en fait notre temps de cerveau dispo. Sauf que perso aujourd'hui j'ai fait 3 "dons", le max que l'on puisse faire via Goodeed en une journée, et je n'ai vu aucune des 3 pubs car j'ai profité de ce temps pour regarder des snap sur mon tel et que j'ai coupé le son de mon ordi Cool Donc au final ça m'a coûté : 1) le temps de créer le compte Facebook 2 minutes 2) le temps des 3 clics disons 30 secondes pour être généreux.

Citation :
- parce que, en conséquence, je ne veux pas être la cible de ce marketing nouveau-genre.

OK Smile mais cf juste plus haut, je ne me suis sentie victime de rien du tout à l'issue de ces trois "dons".

Citation :
- parce qu'une part importante de l'argent revient à Goodeed, ce que je ne comprends pas,

20%
Tous les autres (sites) récupèrent 100%.
C'est leur droit. C'est ton droit de ne pas cliquer.

Citation :
- parce que Goodeed n'a visiblement pas une très grande expertise sur les causes qu'il prétend défendre (ou vous aider à défendre),

Je ne sais pas.

Citation :
- et même si c'est personnel : parce que ça revient à légitimer et participer à un système dont je constate régulièrement les effets pervers.

Ça, ok, j'entends.


Citation :
Et puis, donner des leçons... hé, c'est pas toi qui m'a demandé de développer pourquoi je n'étais pas d'accord avec ce système de "don financé par la pub" ? Alors oui, je donne mon avis, qui est que la vision du don et de la charité sont complètement hors-sujet dans le monde d'aujourd'hui. Et que les personnes qui continuent d'y adhérer devraient se poser un peu plus de questions. Et quand je lis "C'est enfin une occasion de pouvoir faire quelque chose, nous, grâce à notre confortable technologie..." ça me fait vraiment hurler : il y a des tas de choses à faire, des choses simples et même des choses agréables. Qui auront un impact bien plus positif que ce que propose Goodeed.

Oui, je suis d'accord.
Goodeed nous propose du tout cuit dans nos assiette : "cliquez".
C'est confort.
Mais de mon point de vue de quelqu'un qui n'y connaît pas grand chose : il existe une association qui fait des choses, par exemple planter des arbres et lutter contre la déforestation : cette association fait des choses, elle me dit qu'elle plante des arbres et lutte contre la déforestation et que ça a tous les bienfaits qu'on connaît et va dans un sens positif pour l'avenir de tout le monde. Moi, j'adhère à ça. Je leur donne de l'argent. Je ne me sens pas le "courage" moi-même de faire quelque chose de concret pour l'instant, mais comme ils ont besoin d'argent pour mener à bien leurs opérations, je leur donne de l'argent car c'est tout ce que je me sens capable de faire pour l'instant. Est-ce un comportement honteux ?

Condor, merci d'avoir donné ton avis et développé ce que tu penses, ça m'a donné matière à comprendre et à réfléchir Smile Bisous



 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3823
   Âge  :  112
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Citation :
J'ai créé un compte Facebook fictif relié à une adresse email fictive. Smile

Ce ne sont pas les informations que tu mets sur ton compte facebook ou sur ton compte mail qui importent, mais le cookie qui est placé sur ton ordinateur et qui suit tes différentes activités sur le web.

Mais bon, tu me diras, un bon "Ghostery" et on en parle plus.

Sauf que ça (et le fait qu'on n'est en rien obligé de regarder ces vidéos de 20 secondes, comme tu l'as dit), seule une minorité de personne en a conscience. Il a même fallu que tu le précises :

Citation :
Pour répondre à la question débile qui a été posée plus haut : oui, ça marche avec AddBlocks.

Il semble qu'il y a des personnes ici qui croient mot pour mot qu'il faut regarder la vidéo publicitaire pour que le don se fasse : que se passe-t-il chez vous, il y a la webcam qui se met en route toute seule et qui transmet les infos à des flics chez Goodeed censés vérifier que durant les 20 secondes de pub vos yeux sont bien restés fixés dessus ?

Laughing

Non, mais, sérieux... au secours.

Astuces pour garder bien disponible votre temps de cerveau disponible :
1) Exemple 1 : ah, tiens, pendant que je presse mes oranges à jus j'ai qu'à cliquer sur Play, couper le son et presser mes oranges à jus.
2) Exemple 2 : pendant que je suis sur JE en train d'écrire un message sur la préciosité de mon temps de cerveau disponible, j'ai qu'à ouvrir une autre fenêtre de navigateur Internet, cliquer sur Play, couper le son et écrire un message sur la préciosité de mon temps de cerveau disponible.

Donc bon, y'a quand même un vrai problème si autant de gens sont près à tomber dans le panneau de ce marketing-là.

Citation :
20%
Tous les autres (sites) récupèrent 100%.
C'est leur droit. C'est ton droit de ne pas cliquer.

Une plateforme comme Ulule prend une commission de 5 à 8% sur les dons.

Citation :
Goodeed nous propose du tout cuit dans nos assiette : "cliquez".
C'est confort.
Mais de mon point de vue de quelqu'un qui n'y connaît pas grand chose : il existe une association qui fait des choses, par exemple planter des arbres et lutter contre la déforestation : cette association fait des choses, elle me dit qu'elle plante des arbres et lutte contre la déforestation et que ça a tous les bienfaits qu'on connaît et va dans un sens positif pour l'avenir de tout le monde. Moi, j'adhère à ça. Je leur donne de l'argent. Je ne me sens pas le "courage" moi-même de faire quelque chose de concret pour l'instant, mais comme ils ont besoin d'argent pour mener à bien leurs opérations, je leur donne de l'argent car c'est tout ce que je me sens capable de faire pour l'instant. Est-ce un comportement honteux ?

Non, ce n'est pas honteux. Si ça peut aider certaines personnes à dormir, tant mieux. Mais en terme de "contribution pour un monde meilleur", ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Et encore une fois, je ne vois pas de cohérence entre planter des arbres pour lutter contre la déforestation d'une part, et accepter (et légitimer) des pratiques commerciales et marketing qui contribuent au système qui détruit les forêts d'autre part.

Et il est dommage que le message simpliste et orienté, véhiculé par les projets comme Goodeed (mais aussi les communications d'appel aux dons de certaines ONGs) vienne brouiller la compréhension des enjeux sociaux et environnementaux auprès du public.
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2811
   Âge  :  26
   Localisation  :  Corbeille
   Pensée du jour  :  Curb your enthusiasm.
   Date d'inscription  :  21/02/2011
    
                         
Mha  /  Chose simple


A être trop lucide, on finit déprimé. J'ai toujours été d'avis que les dons qui passaient par la consommation ne servaient au final qu'à endormir la conscience des gens afin qu'ils ne cherchent pas plus loin à définir une action réellement impactante, et qui mettrait ladite consommation à mal. Dans la sphère de l'humanitaire à domicile, il ne reste que les associations chrétiennes à qui je fais encore confiance.
En ligne
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


D'accord avec toi , Condor, mais je pense que c'est MIEUX QUE RIEN.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4015
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Sinon, hors du débat, il y a plein de sites qui reprennent ce principe, notamment un qui permet de réviser son anglais grâce à des petits quizz : ici

et tous les sites de click to give : ici, ici, ici, ici et ici


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3823
   Âge  :  112
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Mha a écrit:
A être trop lucide, on finit déprimé.

Allez zou !

http://www.20minutes.fr/economie/1629667-20150612-pourquoi-engager-association-rend-plus-heureux

Oui, c'est de la propagande. Assumée.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5922
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon cœur,
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Correcteur apolitique pour Sputnik


C'est du bon sens, cet article, mais ça fait du bien de le rappeler.
Je ne crois pas aux dons gratuits.

A propos (avec un pas de côté) j'ai pensé à toi, Condor, en lisant Walden, il y a quelques pages sur la "philanthropie" (on ne parlait pas encore d'humanitaire, on faisait de "bonnes oeuvres"). Je pense que ça pourrait t'intéresser. Pas forcément pour le fond, tu n'as rien à en apprendre, mais simplement pour sa qualité de critique précoce de ce type d'actions.

Thoreau a écrit:
Assurez-vous que l’assistance que vous donnez aux pauvres est bien celle dont ils ont le plus besoin, s’agît-il de votre exemple qui les laisse loin derrière. Si vous donnez de l’argent, dépensez-vous avec, et ne vous contentez pas de le leur abandonner. Il nous arrive de faire de curieuses méprises.

Thoreau a écrit:
Il en est mille pour massacrer les branches du mal contre un qui frappe à la racine, et il se peut que celui qui consacre la plus large somme de temps et d’argent aux nécessiteux contribue le plus par sa manière de vivre à produire cette misère qu’il tâche en vain à soulager. C’est le pieux éleveur d’esclaves consacrant le produit de chaque dixième esclave à acheter un dimanche de liberté pour les autres. Certaines gens montrent leur bonté pour les pauvres en les employant dans leurs cuisines. N’y aurait-il pas plus de bonté de leur part à s’y employer eux-mêmes ? Vous vous vantez de dépenser un dixième de votre revenu en charité ; peut-être devriez-vous en dépenser ainsi les neuf dixièmes, et qu’il n’en soit plus question.
Particulièrement pertinent ici, s'il s'agit de se gaver de pub pour soulager un cancer du à sa manière de consommer (oui, c'est un peu caricatural, mais vous avez l'image).

Thoreau a écrit:
Je voudrais ne rien soustraire à la louange que requiert la philanthropie, mais simplement réclamer justice en faveur de tous ceux qui par leur vie et leurs travaux sont, une bénédiction pour l’humanité. Ce que je prise le plus chez un homme, ce n’est ni la droiture ni la bienveillance, lesquelles sont, pour ainsi dire, sa tige et ses feuilles. Les plantes dont la verdure, une fois desséchée, nous sert à faire de la tisane pour les malades, ne servent qu’à un humble usage, et se voient surtout employées par les charlatans. Ce que je veux, c’est la fleur et le fruit de l’homme ; qu’un parfum passe de lui à moi, et qu’un arôme de maturité soit notre commerce. Sa bonté doit être non pas un acte partiel plus qu’éphémère, mais un constant superflu, qui ne lui coûte rien et dont il reste inconscient. Cette charité qui nous occupe couvre une multitude de péchés. Le philanthrope entoure trop souvent l’humanité du souvenir de ses chagrins de rebut comme d’une atmosphère, et appelle cela sympathie. C’est notre courage que nous devrions partager, non pas notre désespoir, c’est notre santé, et notre aise, non pas notre malaise, et prendre garde à ce que celui-ci ne se répande par contagion. De quelles plaines australes se font entendre les cris lamentables ? Sous quelles latitudes résident les païens à qui nous voudrions envoyer la lumière ? Qui cet homme intempérant et brutal que nous voudrions racheter ? Quelqu’un éprouve-t-il le moindre mal l’empêchant d’accomplir ses fonctions, ne ressent-il qu’une simple douleur d’entrailles, — car c’est là le siège de la sympathie, — qu’il se met sur l’heure en devoir de réformer le monde.


Mon n'sorte de roman : Pionniers, tentative d'une Âme      :rain:


Recette pour faire un bon livre :
1) Écrivez un mauvais livre ;
2) Recopiez le contraire.

Spoiler:
 
 

 Goodeed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-