PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 

 [Edition - Publication] Premier roman et expérience d'édition chez l'Atalante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  18/09/2013
    
                         
GreenFantasy  /  Clochard céleste


Merveilleux! Je pourrais entamer le tome six dans la foulée ^^ C'est toujours agréable quand on a pas à attendre. Pour les Utopiales en plus, peut-être l'occasion d'un nouveau tome dédicacé.

pour l'instant, j'en suis à la fin du tome 4. C'est que ça se lit plutôt vite ces petites choses là. Et je trouve l'histoire de plus en plus captivante. Les différentes intrigues commencent à se rencontrer de façon tout à fait naturelle. J'adore. Pour l'instant, je prie pour que mes personnages favoris ne meurent pas tous...

Pour les scènes avec les pirates, t'es tu renseigné pour les termes nautiques ou le bateau est-il une passion? Je rencontre ce problème en ce moment dans mon roman où les héros rencontrent des pirates, pour rendre les ordres un peu crédibles...

Sinon, vers la fin du tome 3, j'ai noté (je pense) un petit couac. Je ne suis pas certaine avec tous ces personnages mais la vicomtesse évoque Cravan qu'elle ne connaît pas (je crois) à Luigi... Dans l'optique d'une réédition future ^^

Merci pour cette aventure!
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Bonjour GreenFantasy.

Normalement oui, aux utopiales, le tome 6 sera là :head:

Je ne tue pas tant que ça mes personnages, seulement quand ils en bloquent d'autres, ou quand je ne vois plus ce qu'ils pourraient apporter à l'histoire. Le souci s'ils s'en sortent toujours trop bien, c'est que l'histoire perd en crédibilité et se rapproche du club des 5, il faut donc savoir tuer ses personnages.

Pour les scènes avec les pirates, j'ai effectivement fait de la voile, et beaucoup de plongée. Ça aide, et le vécu donne du corps à la navigation. Contre le vent, on tire des bords, on ne peut pas faire autrement. Par contre, mes maigres connaissances ne suffisent pas, et il faut aussi se documenter, sur les plans de navires, leurs capacités d'embarquement, le vocabulaire spécifique des bateaux anciens... L'expérience et la documentation sont complémentaires.

À la place de Cravan, il faudrait pouvoir lire Bartlan, cette erreur (page 328) est notée dans mon exemplaire spécial bug, . :mrgreen: Rien n'est parfait, sinon dans son imperfection même.

Et merci, justement, de m'accompagner dans cette aventure. J'approche doucement de la page 150 dans le tome final... Et je me réjouis d'une autre (petite) histoire que j'aimerais écrire après, 100% fantasy pour le coup, et dont je ne sais pas vraiment où elle me mènerait. À suivre... :write:

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hum hum. Une annonce du soir.

Après cinq ans de travail, le sang des 7 rois a vu son point final posé sur le fichier. Sept romans, 860 000 mots... :write:

Bien entendu, il reste des heures de travail en réécriture, relectures, corrections... Mais l'histoire est complète.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  678
   Âge  :  40
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Bravo ! cheers

Ca doit être grisant, ce point final, non ?
http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  43
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Roland curieux


Félicitations Ebou! Quel parcours, je suis admirative!

king king
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Oui, c'est assez émouvant. D'un autre côté, il reste comme toujours des centaines d'heures de boulot sur le texte. Le vrai deuil sera quand je donnerai mon accord pour l'impression. Les dés seront jetés ! affraid
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  542
   Âge  :  41
   Localisation  :  Morbihan
   Date d'inscription  :  16/01/2014
    
                         
Kamandi  /  Gloire de son pair


C'est sûr, mais déjà, arriver au terme de ton histoire, c'est une étape charnière. Es tu arrivé à la conclusion que tu avais prévue ? As tu dévier au fil des romans ??

En tout cas, chapeau bas !

Je serai probablement au salon fantastique de Paris, fin février. C'est ce qui est prévu par mon éditrice. On se croisera peut être là bas !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je n'étais jamais allé au salon fantastique, ce sera une expérience, et j'espère que nous aurons l'occasion d'échager un petit verre. J'ai écrit une nouvelle pour l'antho, un exercice périlleux...

Sinon, je n'avais absolument aucune visibilité de la fin en commençant le livre. Je ne savais pas pourquoi les enfants avaient été enlevés, par sui, ce que deviendrait Orville, s'il y aurait d'autres personnages ou non... La fin a donc évolué, et ne s'est fixée en gros qu'il y a deux ou trois mois dans la forme qu'elle a aujourd'hui. Elle évoluera peut-être encore à la marge, non dans la logique générale, mais sur les personnages qui auront le mot de la fin, ceux qu'on entend et ceux dont on entend parler... C'est l'enfer des écrivains scripturants... :mrgreen:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  18/09/2013
    
                         
GreenFantasy  /  Clochard céleste


Félicitations ! J'ai hâte de pouvoir lire tout ça! Pour l'instant je fais une pause dans le 5ème tome parce que j'ai peur de le lire trop vite et de ne pas avoir le tome suivant entre les mains à temps Wink
J'espère qu'Orville, Petrus, Sylvan, Aldemond et Rouault vont s'en sortir. Je les aime bien ^^

Ça fait plaisir de voir un écrivain "scripturant" réussir à boucler une telle saga. Ça me rassure un peu concernant ma propre technique d'écriture : le sans technique lol.

Courage pour les corrections! Y a t-il un autre projet en cours?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  45
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


bravo pour la clôture de la saga.

perso je pourrais pas m'embarquer dans un tel projet parce que je me lasserai très vite des personnages et de leur univers, aimant trop évoluer dans du patchwork de genre et de style. Toujours épaté de voir un auteur s'investir dans du long fleuve...
http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Aldemond, Tarman, Pétrus et les autres... Le livre 7 est, comme on peut s'y attendre, la résolution des tensions multiples qui se construisent au fil des tomes. C'est donc... apocalyptique. J'avais trois ou quatre solutions, comme pour tout livre :

Happy end : cela rend le livre un peu superficiel, mais laisse un sourire sur les lèvres des lecteurs à la fin. On regrête le côté artificiel, mais au fond de nous, on aime bien.

Apocalypse : Boum. Tout le monde est mort. Un tel livre peut certes marquer durablement les esprits, mais l'auteur lui même doit en assûmer le deuil. Le sien, celui de ses lecteurs. Nous nous identifions aux personnages, et les voir mourir nous renvoie à notre propre mortalité, nous n'en avons pas forcément envie.

L'apocalypse pondérée : une partie des personnage meurt et les autres doivent poursuivre en portant leur deuil, cahin caha ; la fin la plus proche de la réalité de la vie.

La non fin : Le livre pourrait se poursuivre, il aurait pu s'arrêter un peu avant... au lecteur d'imaginer la suite. J'aime bien ce type de fin dans les nouvelles courtes, pas dans les romans. C'est un peu dire, nous avons posé des bases ensemble, et maintenant, qu'en pensez-vous ?

Vous verrez bien ce que j'ai choisi. What a Face . J'attendrai les réactions de bêtalecteurs pour trancher définitivement. La fin d'un livre, c'est parfois juste deux mots à changer.

Et pour les romans au long cours des scripturants, je pense que c'est plus simple que pour un structurant. Une fois que la structure est pleine, il est difficile d'augmenter le texte sans pousser à la page de manière artificielle. Un roman de scripturant se déploie comme la vie, on peut toujours aller un peu plus loin, loin, loin, loin.....

Après 4800 pages, je ne me lasse pas de ces personnages. Ils sont nombreux, très différents les uns des autres, on peut toujours en inventer si on s'ennuie un peu, en tuer un qui vous agace car il n'apporte plus rien à l'histoire. C'est comme plus belle la vie, le sang en plus.

Je viens de recevoir les épreuves non corrigées du livre 6. D'ici une semaine, je le renvoie après la dernière relecture, celle de l'auteur, puis c'est l'impression (un mois), la distribution(un mois), et le texte sera devenu livre.

study
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  678
   Âge  :  40
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Je te rejoins complètement dans l'analyse de la fin d'une saga, c'est souvent ce qui permet d'imprimer la marque sur une œuvre. L'avantage d'être un auteur structurant plutôt que scripturant, dans ce cas, c'est qu'on sait depuis le début où on va... Au risque d'avoir fait le mauvais choix et de décevoir le lecteur :p

J'ai vu que tu seras aux Utopiales cette année, peut-être l'occasion de se recroiser?
http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Bah; il y aura toujours une partie des lecteurs qui préfèrent une happy end et une autre un scénario apocalyptique, d'autres une version mi figue-mi raisin... Il faut se demander ce qu'on aime nous-même. Pour le reste, il y aura toujours des ronchonchons.

Nous avons programmé la sortie du 7 pour les utopiales, je pense que ce sera un bon moment et j'espère aussi que nous nous y croiserons. Smile
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :   lassata sed non satiata
   Date d'inscription  :  05/09/2015
    
                         
amirak  /  Magicien d'Oz


je peut connaitre le sujet de ton roman je ne parviens pas a le trouver sur le forum
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Bonjour Amirak.

Mon roman : "le Sang des 7 rois". C'est un roman de Fantasy-SF, ed L'Atalante : un essai philosophique où les répliques se font à grand coup d'épée ou de masse d'armes. :mrgreen:

 

 [Edition - Publication] Premier roman et expérience d'édition chez l'Atalante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-