PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Oser écrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  205
   Âge  :  27
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  09/04/2015
    
                         
LauraMoods  /  Autostoppeur galactique


Ouah, brillant l'extrait de Jules Renard. Je pense qu'on peut facilement se reconnaître quand on est un peu tourmenté et jamais vraiment sûr de soi.
http://www.lauramoods.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  155
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/04/2015
    
                         
Hinata  /  Tycho l'homoncule


Je te comprends Katsu, parce qu'au final... je suis un peu comme toi Smile

Mais j'ai eu un déclic lors d'un atelier d'écriture organisée par mon Université. Le fait que l'intervenante nous pousse à écrire dans un créneau horaire bien défini, en salle de classe, souvent à partir d'exercices ; et qu'elle nous encourage à lire devant les autres a vraiment été révélateur. J'ai vraiment retrouvé ce plaisir que j'avais d'écrire. Développer à partir d'un thème ou d'une idée sans se censurer soi-même (il fallait bien rendre un texte quand même, donc interdiction de barrer tout ce que l'on a écrit parce que ça nous plaît pas vraiment !) et le dévoiler aux autres, avait vraiment quelque chose d'effrayant. Parce qu'il y a toujours quelqu'un de meilleur que soi (il y avait dans ma classe un mec super doué), c'est vraiment dur d'oser lire un texte qui nous semble finalement fade et insipide comparé au sien. Mais au final, quand ce mec super doué rigole à l'une de vos phrases, vous dit qu'il a beaucoup aimé notre style, ... c'est la plus belle des récompenses  :woowoo:  D'un coup, notre texte aussi prend de la valeur et l'on prend conscience que notre écriture aussi peut plaire (qu'elle peut même plaire à ce mec qui écrit super bien !)

Au final, ce que j'ai retenu de cet atelier, c'est que chacun écrit à sa manière. On admire tous quelque chose dans un texte : le style, un personnage, une description, un jeu de mot,... C'est pour cela qu'il faut oser écrire et montrer ce que l'on fait, parce qu'avoir des remarques ou des réactions sera toujours hyper stimulant Smile

Alors vas-y ! Lance-toi !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  50
   Âge  :  29
   Localisation  :  Auvergne
   Date d'inscription  :  07/05/2015
    
                         
MarieNadézda  /  Clochard céleste


J'aime beaucoup ce topic, il est très intéressant !

Je me suis retrouvée confrontée aux mêmes interrogations ! Pourquoi, comment...? Je me suis mise à écrire à une époque très compliquée de ma vie, mais j'ai eu du mal à oser. Cela me semblait tellement "décalé", tellement fou, tellement... bizarre ! J'avais même verrouillé mes textes sur mon ordi pour que personne ne les lise et dans ma parano, les textes un peu "chauds", je les écrivais à la main sur des feuilles de classeurs !

Et puis petit à petit, je me suis assumée. Petit à petit, ce loisir - cet exutoire devrais-je dire - est devenu si prenant que je n'ai plus pu le cacher à ma famille et mes amis. Et donc je me suis décidée très récemment à laisser mon compagnon lire l'un de mes écrits. Il a adoré et m'a encouragée à aller plus loin. Je me suis mise à avoir des rêves étranges soudainement ! Mais je me suis retrouvée découragée face aux maisons d'édition et à ce que j'apprenais ça et là sur le net et par les amis... Je ne me suis toujours pas lancée du coup. Mais l'idée fait son chemin. C'est un peu pour ça que je suis ici d'ailleurs ! Smile

D'une manière générale, je pense que tout le monde a le droit d'écrire, car tout le monde a le droit de s'exprimer. Et je pense que notre société élitiste nous pousse à une forme d'excellence qui nous enferme dans notre coquille si nous ne parvenons pas à atteindre nos objectifs (parfois trop élevés !). Mais l'art n'est pas impartial ! Sois toi-même. Écris comme tu le souhaites - en imitant un auteur, à la troisième ou première personne, en tentant plein de styles. Laisse courir les mots sur le papier - ou l'écran - librement et vois ensuite ce que ça donne. Il y a toujours des choses à prendre, à apprendre, de ce genre d'expérience.

Et c'est une grande introvertie très peu sûre d'elle-même qui te parle ! Wink
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  17
   Date d'inscription  :  26/07/2015
    
                         
Lapetitechipie  /  Petit chose


Il est vrai qu'au bout d'un moment, les histoires se recoupent. Cependant, je pense qu'elles sont toutes uniques, car nous n'aurons pas la même vision des choses, la même manière de retranscrire telle ou telle action, de créer l'émotion chez le lecteur ! C'est le style qui diffère, en quelque sorte, les tournures de phrases, les expressions...

Je raconte principalement ce que je vis dans mon quotidien, à la première personne ; c'est pour cela que je suis personnellement investie dans ce que j'écris. J'ai quand même continué ce texte, car c'était mon défouloir, mon libérateur. C'est quelque chose sans prétention, mais qui me fait du bien. Et puis bien sûr, j'ai eu envie un jour de me confronter au lecteur. Néanmoins, comme c'était très intime, je ne pouvais pas (je ne peux toujours pas d'ailleurs), le donner à quelqu'un qui m'était proche, mes parents, ma sœur, mes amies, car ils m'auraient reconnue, et les questions auraient suivi, sans que je puisse y répondre. Alors, j'ai décidé de le faire lire à ma prof de Français. Maintenant, elle a un peu près deviner qui se cachait derrière le "je", néanmoins, j'arrive à un peu plus en parler. je l'ai d'ailleurs fait lire à une amie, avec qui je m'étais éloignée avec le temps.

Peut-être que ce que je te dis ne t'aidera pas beaucoup. Néanmoins, lorsque tu écris, ne pense pas trop au lecteur ; plutôt à toi-même. N'aie pas peur de cela ! Envoie, toujours et encore. Et fais toi confiance. Je pense qu'à un moment, tu sauras qui sera digne de te lire !
Je sais que pour moi, ce "projet", je ne le donnerai pas tout de suite à parcourir à ma famille ; mais qu'un jour, il sera lu par eux. Quand il sera prêt. Et surtout quand je serai prête.

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  502
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Misanthrope humaniste
   Date d'inscription  :  17/04/2013
    
                         
Joyo  /  Gloire de son pair


J'ai parfois l'impression que l'auteur et le lecteur ne parlent pas la même langue.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  154
   Âge  :  51
   Localisation  :  Scy-Chazelles
   Pensée du jour  :  Pas de bruit... pas de cri...
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
RGDSL  /  Tycho l'homoncule


Je pense que pour certains, il est souvent bien plus difficile de montrer aux autres leurs écrits, que d'écrire...
http://www.123siteweb.fr/RGDSL/
 

 Oser écrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-