PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Combiner l'écriture et le le reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Réveil à 6h30. Retour du boulot à 19h. Petite famille...
Bref, j'écris au bureau quand je m'accorde trente minutes de pause !
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est quoi le le reste ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  05/04/2014
    
                         
Gairwyn  /  Barge de Radetzky


je n'ai jamais écrit régulièrement, plutôt pas "à coups". Quand je suis dans ces phases, mon mari comprend très bien qu'il faut me laisser tranquille. Cependant, je n'ai pas encore réussi à m'y mettre depuis la naissance de mon fils. J'espère arriver à concilier tout ça à l'avenir.
https://ameliehanser.wordpress.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  14
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  14/08/2015
    
                         
LilyP  /  Homme invisible


J'attends le moment ou je n'aurais plus d'obligations (professionnelles, étudiantes, ...) pour m'y remettre !

J'avais pris un an entre mon master 1 et mon master 2 et c'est le moment où j'ai le plus écrit de toute ma vie (200 pages, un record pour moi qui suis novice) ! Mais j'avoue que j'aimerais bien me poser seule un week end dans une petite maison à la campagne, avec un joli jardin où pouvoir écrire...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  15
   Âge  :  17
   Date d'inscription  :  17/08/2015
    
                         
anneliese-melia  /  Homme invisible


C'est vrai que n'être que dans ses études secondaires simplifie beaucoup la tâche. J'entre au lycée à la rentrée, et, quand j'étais au collège, j'écrivais dans le bus, aux récréations, à la pause de midi, le soir après les devoirs et parfois même en cours quand je terminais les DSs ou les exercices avant les autres. Une dizaine de minutes par ci, une vingtaine par là, quatre-cinq fois par jour me suffit pour produire une à deux nouvelles par trimestre et écrire une vingtaine de pages de mes romans. Mais je sais que dans quelques années cela ne sera plus possible, avec les études supérieures et après le monde du travail. Alors autant profiter un maximum de ces années.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  16
   Date d'inscription  :  06/10/2015
    
                         
max_krumbl  /  Pippin le Bref


Je suis lycéen, donc pour le moment, ça va, mais je suis en option ingénieur civil, donc l'écriture, ce sera en complément de mon métier, qui sera un confortable parachute Smile
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  129
   Âge  :  33
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  27/10/2014
    
                         
Lysere  /  Barge de Radetzky


Pffffiou difficile question...
Marié, deux enfants, un boulot à 39h plus dossiers à la maison, trésorier d'association... Avec ça mes nuits sont pas mieux en temps que passionné d'astronomie et d'écriture.
Alors quoi donc ? De l'organisation que diable (ouais, ça c'est dans le principe)
En réalité, je pense que chacun doit réussir à trouver son temps et son moment, personnellement je préfère prendre le temps d'écrire quand je n'ai plus personne sur le dos. Soit pendant mes brèves pauses au bureau sur un cahier que j'emmène partout ou alors pendant le déjeuner, j'ai la chance de bosser dans un endroit proche de la verdure, donc ça va de ce côté là...
Sinon, le soir, après que les enfants soient couchés, je sors le télescope, l'avantage des télescopes, c'est qu'il y a tout un temps de préparation (mise en température et tout le bazar) ensuite faut attendre le bon moment et que le ciel soit dégagé résultat, je prends ce temps pour écrire et avancer. Du coup, je peux conjuguer mes deux passions. En revanche, mes relations sociales en prennent un coup puisque mes amis n'arrivent à me voir qu'en dehors de ces créneaux. Je dirais que tout est une question de choix. Là encore je pense avoir de la chance, ma femme comprends parfaitement qu'il me faille des moments de tranquillité, pendant ce temps, elle s'adonne à ses propres passions. Donc si je résume, j'écris quand je peux, dès que je peux, et surtout je choisis de gagner du temps sur tout ce que je considère comme des activités annexes où moins importantes. Après, on peut me traiter d'ermite, mais c'est mon choix.
http://lysere.eu
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  01/09/2015
    
                         
saranahita  /  Homme invisible


Du temps pour écrire au calme, voilà ce qui me manque !

Mon travail à 5 min de la maison, mes deux enfants en bas âge, mon conjoint dont le travail est également proche de la maison : tous ces éléments qui font que ma vie est belle ont ce même revers => je ne suis jamais seule. Si, j'exagère, j'ai 1h à 1h30 par semaine de solitude.

Alors le temps, je le prends également ailleurs, quand mes enfants sont là, quand mon conjoint est là. A la maison, tout le monde est jaloux de l'ordinateur.

Pour moi, l'écriture est un plaisir coupable.

Parfois j'ai envie de tout arrêter. Je me dis que cela ferait de moi une meilleure femme, une meilleure mère. Je me dis que mes copines, par exemple, se contentent très bien de ce qu'offre la vie courante, des plaisirs du quotidien et je me dis : pourquoi pas moi ? Pourquoi ai-je ce besoin étrange et irrépressible d'inventer, d'imaginer et de coucher sur papier les personnages que je me crée pour le plaisir de les faire vivre ? Personne d'autre autour de moi ne semble avoir cette "maladie". Parfois je me sens comme un ovni, seuls trois proches sont au courant que j'écris et personne n'aime la fantasy. Personne, en somme, pour me dire "Arrête d'écrire, travailler c'est bien mais il faut un minimum de talent !". Donc je persévère dans le brouillard...

Pour répondre simplement à la question (car je vois que mon post s'est lentement transformé en billet d'humeur) je dirais que oui je confirme, il est difficile de concilier nos multiples vies. Quand on est enfant, chez nos parents, s'enfermer des heures dans notre chambre pour écrire c'est facile, en tant qu'adulte... un peu moins.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  119
   Âge  :  27
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Croire en ses rêves
   Date d'inscription  :  04/02/2007
    
                         
Sushie  /  Barge de Radetzky


Pas de famille à m'occuper, tranquille de ce côté-là.
Entrepreneuse à mon compte et travaillant à domicile, je peux gérer mon emploi comme je le souhaite.
En général, quand j'ai l'envie d'écrire, je fais mes priorités, pas de procrastination comme traîner sur les réseaux sociaux, par exemple.
Après, comme l'inspiration n'est pas souvent là, j'écris plutôt rarement, je l'avoue, d'ailleurs, mon roman n'a pas dépassé le 1er chapitre depuis deux ans...
Après, j'écris aussi des bouts de texte que j'assemble en des chapitres plus tard donc.. .^^'
http://www.inspireetcree.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  19
   Localisation  :  Citoyenne de l'Univers !
   Pensée du jour  :  Les prairies volantes sont mes amies
   Date d'inscription  :  01/09/2015
    
                         
Jessabelle  /  Barge de Radetzky


Moi perso j'avais l'habitude d'écrire par phases comme beaucoup quand j'étais au collège, puis au lycée. La plupart de mes idées venaient quand j'étais en cours alors je fermais mes cahiers et j'écrivais, mais entre le départ à 7h et le retour à 19h c'est difficile de trouver la motivation en rentrant.
Mais, étant donné que j'écris depuis mes 7 ans et que ma seule ambition n'a toujours été que d'écrire j'ai décidé de prendre une année sabbatique avant mon entrée à la fac, dans laquelle je suis présentement! Donc comme j'ai tout mon temps libre, pas de loyer à payer, ni de boulot à gérer et encore moins de gosses, en général je fais du 9h-22h entrecoupés de quelques pauses histoire de faire remarcher une imagination qui s'affaiblit malheureusement au fil des heures de la journée, en général pendant 3-4 jours sans bouger de mon lit et de mon pc, et après je m'autorise à vivre ma propre vie, voir mon copain, mes potes et m'adonner à d'autres hobbies.
Je pense que les dons liés aux arts doivent être une priorité dans la vie de ceux qui les portent, et en étant gracieusement dotée, j'essaie de me rappeler tous les jours d'y faire honneur comme il se doit.
https://www.facebook.com/laplumedejessabelle/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  30
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  17/11/2015
    
                         
Marie  /  Homme invisible


Dans mon quotidien, tout dépend du projet.
Lorsque je suis sur quelque chose, ça fuse ! J'ai des idées en tête tout le temps, je réfléchis, je suis perdue dans mes pensées et même si je n'écris pas, ça travaille et ça mûrit. Et dans ce cas, écrire passe avant tout le reste.
Si je n'avais pas un compagnon dévoué et soutenant, je pourrais passer des soirées, des weekend, complètement déconnectée du monde réel, sans repère de temps.
Mais j'ai aussi d'autres périodes plus creuses, quand le projet est encore à maturation, en réflexion, à l'ébauche, ou quand je viens de terminer un écrit qui m'a fatiguée. Dans ces cas, je laisse venir tranquillement.
Et puis, il y a aussi cette autre situation dans laquelle, je suis pressée par le temps qui me manque, c'est-à-dire lorsque j'ai un délai à respecter. Alors, je mets le reste de ma vie entre parenthèse !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  "Tu veux devenir un roi? Prends garde de devenir un homme auparavant."
   Date d'inscription  :  19/09/2014
    
                         
Astragal  /  Homme invisible


Je ne travaille pas un moment mes cours en master Very Happy


Je plaisante, j'essaie de m'aménager un petit moment le soir rien que pour ça. Un bon repas et une bonne douche, rien de mieux pour me donner envie d'écrire (ah si, de la bonne musique!)
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  62
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  18/08/2015
    
                         
gatsby  /  Clochard céleste


Moi, en ce moment, je n'y arrive pas vraiment (alors je ne vais certainement pas donner de conseil Very Happy ).
Mais je ne suis pas sure qu'à 18 ans avec les concours, les stages... j'aurai eu plus de temps. Et surtout je n'aurais pas eu la maturité pour produire des écrits intéressants (je ne dis pas que ce que j'écris actuellement l'est Shocked ).
A mon humble avis, la solution est en soi et dépend de chacun et de sa situation.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  28
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  13/12/2015
    
                         
Lu'  /  Petit chose


En ce moment j'ai du mal à aménager du temps pour l'écriture. Curieuse de tout, en 3ème année de Licence et avec un job étudiant à côté, animatrice d'un forum sur la jeunesse et membre d'une association étudiante (active également), c'est compliqué. Mais quand j'ai besoin d'écrire, j'arrête tout (sauf si je suis au travail) et j'écris. Je me restreint jusqu'au besoin impérieux d'écrire en fait. C'est moche, si ça arrive en plein cours ce dernier passe au second plan, bref c'est pas la meilleure des choses à faire mais j'ai pas d'autres solutions ^^ . Enfin si, 30minutes avant de me coucher pour dormir, je m'aménage un temps pour écrire parfois.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Lu, je comprends parfaitement ! Je suis dans une situation similaire.
(PS : ça vient des studios Ghibli ton avatar ?)
 

 Combiner l'écriture et le le reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-