PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Travailler ou écrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  508
   Âge  :  59
   Date d'inscription  :  11/03/2015
    
                         
Nyzette  /  Gloire de son pair


Je vois que je n'ai pas répondu à une question toute simple :
Boucle-là et bosse plutôt tes lettres de motivation!!
OU
Continue d'exploiter tes facultés d'écriture!!

Je ne vois pas bien ce qui empêche de faire les deux... Ta question ne laisse pas le choix. Tu t'enfermes toi-même dans ta question Smile Et tu empêches d'y répondre si l'on a un ou deux conseils à te donner. Mais je vois qu'au moins deux pseudos t'ont répondu gentiment et avec beaucoup de bon sens. Cela t'a-t-il aidé?
https://www.facebook.com/pages/Petits-crayons/802987966449472
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  09/02/2015
    
                         
guillaume.gribane  /  Pippin le Bref


Simple : bosse et écris.

Le travail, c'est la partie fiable et sécurisée de l'affaire. L'écriture ? Soyons honnêtes : 99,99% de chances que tu n'en vives jamais (ou pas loin). Profite de ton temps de loisir pour écrire, et peut-être qu'un jour tu feras partie du 0,01% sans avoir pris le risque insensé de t'enfoncer dans le chômage.

Voilà, c'est mon avis
http://guillaumegribane.blogspot.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5831
   Âge  :  44
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "L'amour ça s'fait à deux/Bien fait c'est du feu de Dieu/Mais qu'as-tu fait de moi ?/Je n'sais pas..." VP
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Maîtrise en tropes


Il y a énormément de personnes qui aimeraient vivre de leur passion, notamment dans le domaine artistique, des gens doués même, mais qui n'y parviennent pas.

Ce n'est pas parce qu'un mec ou une nana écrit bien qu'il ou elle sera assuré(e) d'avoir du succès, la notoriété, la reconnaissance, la gloire et la tune qui vont avec. Il y a du monde, beaucoup de monde dans la place, difficile donc de sortir de l'anonymat sans l'appui d'une maison d'édition ayant pignon sur rue. Et encore, il faut écrire quelque chose dans le vent ou de particulièrement novateur.
Et même si tu parviens à sortir un best-seller, vu la difficulté que tu sembles avoir à trouver l'inspiration pour écrire un second récit, ça ne sera pas forcément Byzance de devoir pondre un roman (de commande) à intervalle régulier pour ta maison d'édition. Et là, la passion devient une contrainte et ça tourne à l'enfer.

Perso, je crois que tu te poses les mauvaises questions et que tu écris pour de mauvaises raisons. Si écrire est une passion, tu t'en fous de savoir si ça valorise ta personne ou pas, tu écris parce que c'est en toi, parce qu'il faut que tu le couches sur un papier ou le tapes sur un clavier, parce que c'est plus qu'une envie, un besoin, une nécessité. C'est presque une drogue. Après, si les autres aiment ce que tu écris, c'est un plus, mais le moteur n'est pas là. On écrit parce qu'on aime écrire, parce qu'on a des choses à raconter, parce qu'on ne peut pas s'en passer, parce que l'écriture est notre maîtresse.

Maintenant, je pense qu'il est utopique de se fantasmer auteur à succès avant d'avoir été publié. C'est un rêve qu'on caresse tous, pas pour la gloire ni pour la tune, mais simplement pour être lu, pour partager notre univers avec ceux qui pourraient l'apprécier, les embarquer avec nous, les faire vibrer. Sur JE, il y a des tonnes d'auteurs bourrés de talents, et certains d'entre eux ont réussi à vivre ça à petite échelle, certains se battent même pour ça, y passent tout leur temps libre.

Mais il y a la vie et ses contraintes à côté, payer sa bouffe et son loyer entre autres. Et si tu n'es célèbre que dans 20 ans (ce qui serait déjà formidable pour toi d'ailleurs), entre temps tu vas faire comment?

PS : Bon, tu peux toujours tenter l'option gigolo, épouser une riche héritière voire Vanessa Paradis, qui, grâce à l'excellente gestion de son patrimoine, a largement de quoi vivre à l'abri du besoin jusqu'à la fin de ses jours. Ah, tu n'aimes pas Vanessa Paradis? Tant pis pour toi alors, et au boulot! Laughing
http://raphaelnomezine.canalblog.com/
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
(alors que je préfèrerais vivre du rsa que faire publier un mauvais livre...)
cela sent quand même bien l'ironie ( certes  maladroite), le x ème degré.
Mais bref.
Sinon je rejoins le sens pratique d'Avent, qui sur un ton détendu pose bien la réalité des choses et pour le rapport à l'écriture aussi.
Donc :
Citation :
•Boucle-là et bosse plutôt tes lettres de motivation!!
OU
•Continue d'exploiter tes facultés d'écriture!!
Les deux.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1826
   Âge  :  46
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


Je plussoie domi+avent'+Hel.

Et je rajouterai : 'potes et familles' ne sont généralement pas de bons conseils.

http://fxtart.wix.com/francoisxaviertorre
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2704
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Disons aussi, qu'il faut des artistes, des fous, des aventuriers, qui osent se lancer à la conquète d'une expérience purement artistique.

Mais comme l'on sait que parmis ces nuées d'aventuriers, peu s'envoleront et beaucoup d'écraseront au sol, le semblant d'humanité et d'empathie que nous avons pour nos semblable nous empêchera de te dire de te lancer.

Notre satisfaction de public se nourit des réussites de ceux qui se sont lancé, notre empathie se désole de l'échec de ceux qui se sont vautrés. Et comme nous ne te connaissons pas assez pour t'en vouloir, dans le doute, nous allons spontanément adopter une attitude "prudente". Si risque il doit y avoir, c'est en toi même qu'il faut chercher la décision. Ceux qui te pousseront en avant sans se soucier des risques que tu encours ne sont pas forcément les personnes à qui j'irai spontanément demander un conseil.

Tout ça pour reprendre la devise de Flora : "Mon roman, ma vie, mes choix." Prends toi-même TES décisions pour TA vie, et assume les.
http://romainmikam.free.fr/
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je rejoins Mikaroman, et aussi Aventador.
A toi de trouver ton mode de vie, et tes priorités.
Si tu as peu de besoins, et que tu sais te débrouiller, se consacrer pleinement à l'écriture est possible, au moins sur du court-moyen terme, le temps d'écrire ce qui te ronge.
Après... Vivre de sa plume c'est un peu le rêve absolu... Certains très grands n'ont connu que l'indigence, il ne faut pas écrire pour espérer en vivre confortablement.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je suis complètement dépassé par le nombre et la longueur des réponses que vous m'apportez!!
Aussi désolé il y a quantité de remarques, questions -enfin... surtout des remarques- auxquelles je ne pourrais/voudrais pas répondre.
Tout d'abord, je ne comprend pas pourquoi mon post a été déplacé en "dépendances : discussions générales" alors que je l'avais posté dans "écritoire"
Je postais vraiment ça dans l'optique "venez m'aider à savoir si j'ai vraiment envie d'occuper mes journées à écrire" mais la question a été transcendée... sans doute de par son changement de catégorie en grande partie... et donc par mon manque de clarté dans l'énoncé du sujet.
Je comprend en revanche pourquoi j'ai été renommé, mon titre était peut-être légèrement litigieux!!
UN GRAND MERCI aux quelques uns qui m'ont soutenus dans ce débat enflammé!! Surtout quant aux remarques concernant vivre du RSA plutôt que de publier un navet.

...Je vais devoir faire une réponse plus longue et dévoiler plus de ma personne que je ne le souhaitais pour m'expliquer un minimum devant certains et certaines qui ont semblé-e-s se mettre très en colère, tout autant qu'on peut en juger en lisant un simple texte.
Pour commencer comme quelqu'un l'a signalé, il faut mieux prendre sur soi et vivre avec peu de moyens que (et là je vais préciser ma pensée qui me semble avoir été mal comprise : ) sortir un mauvais livre en espérant en vivre. ça ne conduirait qu'à être la risée de tous, et en plus comme quelqu'un l'a dit les chances de succès sont à auteur de 0.01%
Ensuite, comme dit dans ma présentation et en postant ma nouvelle sur JE (ainsi que sur Twitter, Facebook... comme je l'ai dis partout sauf dans ce topic en fait !!^.^) je ne compte pas vivre de ma passion, je sais que ce serait bien trop dur et j'écris plutôt pour le plaisir de la littérature ET AUSSI pour me sentir valorisé vis-à-vis de moi-même (plus que dans le regard des autres).
Pour que vous ne soyez pas trop perdus - vous talentueux écrivains m'avez percé à jour (du moins certains) - j'ai de l'argent en réserve... Donc cette référence au RSA était pas mal hypocrite c'est vrai, mais pour moi ça ne faisait pas un pli : je n'aurais jamais imaginé que vous vous focalisiez là-dessus!!
Et je ne suis pas un br**leur j'ai  5 expériences professionnelles et demi à l'âge de 22ans. Je déteste les riches feignants, et suis en train de me chercher du travail, je gagne ma vie limite limite, quelque fois je dois finir le mois en mangeant chez ma mère. Toutefois il se trouve que j'ai assez - pour l'instant - pour vivre sans travailler.
ALORS SOYONS CLAIRS : avec mon argent de côté, je souhaitais me consacrer à l'écriture. D'abord en loisir, et voir ensuite où ça nous mène.

Je crois que de toute façon on peut clore le sujet... Car j'ai bien écouté vos conseils et je vous en remercie beaucoup, j'ai écris cette après-midi ma lettre de motivation pour rentrer en BTS communication, et je compte continuer l'écriture en parallèle.
Merci. Bonne soirée à tous! Peace and love!
--Pic-vert43!!
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2456
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


pauvre pic-vert, à peine arrivé sur le forum, et déjà cloué au pilori de la réalité par ceux qui auraient aimé faire ce que tu proposes. tu resteras un génie qui aurait pu être (autant, en te mettant à écrire plein pot sans te poser de questions). finalement tu feras un boulot mal payé qui ne te plait que moyennement (voire pas du tout), et tu écriras quand tu auras le temps (c'est à dire pas souvent).
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Oh t'inquiète la communication et la presse me plaisent pas mal aussi
C'est extrêmement banal ce que je vais dire, mais je veux juste une vie heureuse
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


La réalité n'est un pilori qu'à travers le regard des malheureux (et des gens sans imagination) !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2704
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Pic-vert43!! a écrit:

Je crois que de toute façon on peut clore le sujet...

D'accord.

J'invite ceux qui désirent poursuivre sur la thématique proposée ici à créer un nouveau sujet, où il ne sera plus question de l'avenir de Pic-vert43 en particulier, mais des auteurs qui choisissent cette voie en général.
http://romainmikam.free.fr/
 

 Travailler ou écrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-