PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
 

 La théorie du compost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  506
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Misanthrope humaniste
   Date d'inscription  :  17/04/2013
    
                         
Joyo  /  Gloire de son pair


Mâra a écrit:
Je traînais sur "nouvelordremondial" et j'ai eu la merveilleuse idée de cliquer sur "à propos". Lisez, c'est très intéressant

http://www.nouvelordremondial.cc/2013/12/27/a-propos/

Merci pour le lien.

J'ai un avis plutôt mitigé. En précisant que je n'ai lu que deux articles.

Évidemment, quand on lit des choses qu'on s'est déjà dites soi-même une centaine de fois, on a l'impression de ne voir que des banalités.

Il y a des choses justes, comme croire à la théorie d'un complot mondial qui paradoxalement rassure plutôt qu'au chaos, du moins à un futur par définition sans certitudes (j'évite le terme incertain, très péjoratif).

Parfois, le type s'emballe, notamment son ego quand il parle des 0,1% de super intelligents qui le contactent.
Je l'avoue, j'ai parfois moi aussi cette impression d'appartenir à une oasis d'intelligence et d'humanisme au milieu d'un désert d’obscurantisme et de méchanceté. Mais c'est bien sûr exagéré.

Petite parenthèse. Il parle de la justice française dangereuse pour les sites Internet. Je ne sais pas ce que vous en pensez.

Pour finir, j'éprouve toujours un malaise quand je lis un article de moins d'un an et auquel plus personne ne réagit. C'est un peu comme si on faisait de l'archéologie en tombant dessus.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  40
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Joyo a écrit:
Parfois, le type s'emballe, notamment son ego quand il parle des 0,1% de super intelligents qui le contactent.
J'avoue que j'avais pas fait gaffe à celle-là.
Ca me conforte dans l'idée que ce site ne peut être lu qu'avec le DSM sous la main... Suspect
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3937
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Voilà ce que j’aime dans la littérature : la compréhension des Hommes et de l’Histoire au détour d’une histoire, avec un petit « h ».

J’entame une étude  de Romain Gary. J’aimerais lire cet auteur dont mes lectures, plus jeune, ne m’avaient pas captivé. Je recommence. Mais pour mieux comprendre l’auteur je le replace dans sa vie. Sa vie justement, je l’appréhende à travers l’étude de Valéry Croquant, écrivain, essayiste, conférencier diplômé de Sciences Po. Il est fasciné par l’œuvre de Romain Gary qu’il a commencé à étudier à partir de 1998. (4ème de couv)

Voilà ce qu’il écrit lorsqu’il aborde les origines de l’écrivain, dans un paragraphe de deux pages et demi agrémenté de notes.

L’héritage juif

Cers derniers sont extrêmement actifs à  Vilnius (Lituanie). Ils constituent même à la fin du XIXème siècle la première communauté ethnique de la ville. Cette présence remonte aux rois de Pologne et a contribué à  faire de Vilnius la « Jérusalem de Lituanie ». (…) Mais cette effervescence n’est pas seulement spirituelle. Elle est aussi intellectuelle et politique, avec l’affirmation du mouvement révolutionnaire juif qui débouche en 1897 à la création du Bund.
Ce vernis cultuel ne doit pas masquer la réalité quotidienne de la communauté juive. Si les clercs dotent Vilnius d’une aura prestigieuse, le petit peuple est à peine éclaboussé par ces lumières. Dans la société de l’Europe centrale, être juif n’est pas un détail anodin. Cela veut dire être particulièrement exposé aux colères du peuple. Dès qu’une crise se profile, les politiques ont beau jeu de propager des rumeurs. Si le prix du pain monte, si les récoltes sont mauvaises, c’est la  faute des Juifs ! Depuis le début du règne du tsar Alexandre III en 1881, les exactions s’intensifient. La propagande faite autour de la parution des Protocoles des Sages de Sion encourage un peu plus cette suspicion à l’égard du peuple élu. A partir de là, tout devient possible. La menace du progrom n’est jamais loin. Et puis, les Juifs sont relégués dans des quartiers réservés. Ils ne peuvent pas non plus s’installer à la campagne, une loi de 1882 le leur interdisant. Leurs déplacements sont soumis à des règles strictes qui limitent leur liberté de mouvement. A part les privilégiés le long des quelques artères pavées et bien dégagées, la majorité de la communauté survit dans des conditions plus que précaires. La pauvreté est dure. La mixité sociale n’existe pas. La société semble figée selon les signes d’appartenance des uns et des autres à tel ou tel groupe. Le fait que l’essentiel de la communauté s’efforce de vivre en accord avec les préceptes de la religion contribue à ce climat particulier.


Rien que dans ce paragraphe une dizaine de préjugés à l’égard des juifs sont démontés. Simplement, logiquement, historiquement. Je ne les développerai pas, ce n’est pas le sujet, mais je vous laisse réfléchir sur le cloisonnement (et donc la concentration dans les villes) la menace (et donc la solidarité), le principe du bouc émissaire pratique, sous la main dont on nourrit la culpabilité  à partir des frustrations du moment (le prix du pain, comme la crise). Mais aussi, la pauvreté presque systématique des Juifs considérés comme "plus riches que la moyenne" par une majorité de la population française dans un sondage de début 2016 par le Parisien. Sur quelques décennies on peut noter que certains Juifs se débrouillent bien. Sur des siècles c’est une communauté pauvre, voir misérable.

Le plus intéressant est le marxisme qui se dessine  à travers le Bund, dont l’aspiration est la libération des ouvriers quels qu’ils soient. Quand on sait le rapport du marxisme à la finance, et les préjugés sur les juifs et les banques… même si toutes les banques étaient détenues par des Juifs aujourd’hui (aberration, mais allons-y gaiement) ce même peuple à travers ses intellectuels de la fin XIXème ont suffisamment révolutionné le principe du capital à travers l’invention du communisme pour faire mal à la finance pour de nombreuses décennies si ce n’est des siècles.

Mais le point le plus intéressant ici est l’évocation du Protocole des Sages de Sion. Cas d’école qui démonte les théories conspirationnistes. Voilà ce que Valéry Croquant écrit dans ses notes de bas de page :

Il s’agit d’un document inventé et rédigé par Mathieu Golovinski lors de son exil à Paris au début du XXème siècle. Golovinski travaille sur commande de la police secrète du tsar, l’Okharana. Le texte est publié partiellement une première fois en 1903 dans le journal Znamia. En 1905 et 1906, la version complète est livrée au public. L’enjeu de cet écrit est d’accréditer la thèse d’un complot juif visant à  établir une domination mondiale. Construit comme un prétendu compte rendu secret de réunions judéo maçonniques données par un Sage de Sion, il expose une stratégie faite de ruse et violence.  Dans sa logique, il faut détruire la monarchie et, d’une manière générale, les fondements de la société chrétienne.

in Romain Gary, l"homme face à l'action de Valéry Croquant aux éditions France Empire 2012

Voilà comment un texte de propagande  de 135 ans continue aujourd’hui sur le net à propager sa haine à l'origine purement opportuniste (le tsar était en rogne, vous comprenez). Et ceux qui y croient tombent dans le panneau d'un canular de pres d'un siècle et demi...
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  506
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Misanthrope humaniste
   Date d'inscription  :  17/04/2013
    
                         
Joyo  /  Gloire de son pair


@Bosie

Ne connaissant pas ton auteur, j'ai cherché sur le Net. Et c'est Valéry Coquant, pas Croquant (tu confonds avec Jacquou^^) .

Le seul point négatif est "peuple élu".
On a beau m'expliquer que c'est une corvée de devoir obéir aux 613 commandements et tout le blabla, je trouve ça immodeste et pénible.
Je suis davantage convaincu par les explications comme quoi le Dieu qu'on présente aujourd'hui comme universel et unique n'était que le dieu des Hébreux, chaque peuple ayant à l'époque le sien ou les siens.
Pour le reste, je suis athée à 200%.

Mes critiques des religions ne m'empêchent pas de haïr l'antisémitisme.

Ça me fait penser qu'il faut que je rajoute Romain Gary à la longue liste des auteurs à lire absolument.  Je vois sa bouille, mais je n'ai rien lu d'autre de lui que des extraits.
Le plus drôle est que ce week-end dernier, on parlait précisément de lui à table, notamment de son suicide mais pas seulement.

Le seul livre que j'ai lu qui évoque la Lituanie est celui du Britannique Laurence Rees, Ils ont vécu sous le nazisme. L'auteur décrit essentiellement les pays de l'Est (plus de 90% des tués européens, tous camps confondus) et parle entre autres des massacres antisémites dans les régions baltes.

J'aimerais bien en savoir un peu plus sur ces régions. Les documentaires français là-dessus sont hélas très rares, plutôt concentrés sur notre pays, quitte à montrer 50 fois la même chose.

Sur les Juifs riches ou pauvres, anticapitalistes ou ultra capitalistes, ce n'est pas à un individualiste (au sens philosophique) anti-amalgames comme moi qu'il faut l'expliquer.
Le problème est que l'expliquer à ceux qui gobent les paroles du pseudo intellectuel Alain S. relève du travail d'Hercule.

Individualiste, oui, mais je reconnais la notion de culture, voire de peuple (bien que je n'aime pas trop ce mot).

Sans dire ça pour te faire plaisir, il y a quelque chose d'admirable quand on voit la durée à travers les siècles, alors que des civilisations disparaissent. Ça l'est d'autant plus au regard des persécutions récurrentes.
Et un grand nombre de talents dans des domaines variés où ils sont des pionniers, talents rarement volés.
D'aucuns avanceront un certain communautarisme, mais ça ne saurait expliquer. Beaucoup de gens ont tendance à être communautaristes. On le reproche aux autres, mais on en fait autant quand on va à l'étranger.
De plus, certains Juifs célèbres se sont brouillés avec leur communauté.

Je suis toujours gêné d'étudier le comportement individuel par rapport à l'influence de sa culture. Je pourrais parler des Bretons, des Anglais et de plein d'autres.

Oups ! Je suis un peu parti hors sujet.

Oui, l'antisémitisme est très présent dans la théorie du complot. Y compris dans des pays où cette population représente parfois moins de 1 pour 10 000. Allez comprendre.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  563
   Âge  :  28
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Gloire de son pair


Tien voilà la définition de comment faire un complot, vu par les américains : http://www.uprenbref.fr/videos/48-qu-est-ce-que-le-perception-management
http://rapturestudio.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3937
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Salut Joyo,

ce n'est pas le sujet mais réponse spoilée sur cette histoire de peuple élu  :
Spoiler:
 
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


on a compris t'étais feuj Bosie Surprised
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3937
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


C'est vrai, c'est relou à lire quand on s'y intéresse pas. C'est pour ça que j'ai spoilé. Note que chaque fois que les mots médias, complot, capitalisme apparaissent sur la toile, faut forcément que le Juif y soit associé, de manière insidieuse ou masquée dès les premières pages.
Spoiler:
 
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Bof les juifs à la Renaissance ils empoisonnaient des puits maintenant ils complotent et se sont rendus maîtres de l'économie mondiale, c'est simplement surfer sur l'époque et ses tendances

C'est quand même marrant qu'en 2000 ans on ai pas changé d'ennemi
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3937
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  16/10/2010
    
                         
Bosie  /  Il fut Bosie, il n'est plus


Pour l'économie mondiale je ne sais pas mais je peux affirmer avec certitudes que mon arrière arrière arrière grand-père jetait des rats mots dans le puits de son village.

Pour le reste, la sociologie politique décortique le principe d'une élite à l'échelle nationale qui se refile le pouvoir de décennies en décennies. Pas de réunions occultes ou chapeaux pointus mais une conscience aiguë du pouvoir de l'argent et ses ressorts. Là-dessus, et à l'instar de la concentration des médias entre les mains de grands groupes eux-mêmes chapeautés par des milliardaires, il est bon de garder un oeil alerte sur les rédactions de grands médias. (même si Canal en est le parfait contre exemple, pour le moment)
http://www.insequis.net/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2769
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Juste parce que ça me fait rire, je ne résiste pas à partager cet article parodique traitant du sujet :

http://nordpresse.be/vaccin-contre-chemtrails-seme-doute-chez-complotistes/
http://romainmikam.free.fr/ En ligne
 

 La théorie du compost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-