PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Énigme de Gérry Lamouch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


État initial :

Une fille a une soirée prévue, elle hésite entre deux robes : la rouge ou la bleue. Elle appelle son amie et lui demande de l'aider : "La rouge ou la bleue ?". Son amie lui dit de prendre la rouge, elle l'écoute, elle choisit la rouge.

À la question "Pourquoi la rouge ?", son amie lui répond : "Parce-que de toute façon tu aurais pris la rouge".

La fille lui répond : "Non". Elle va aussitôt dans son dressing, enlève la rouge et enfile la bleue.

Elle revient face à son amie et lui dit : "Tu vois !".

Son amie lui répond : "Je sais, c'est pour ça que je t'ai dit de prendre la rouge, le bleu te va mieux."


État final A :

La fille reste en bleu.

- Question : Qui a choisi la robe ?

État final B :

Le fille se change une dernière fois et opte pour la rouge.

- Question : L'état final B existait-il déjà ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  20
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Citation :
- Question : Qui a choisi la robe ?

La fille.

Citation :
- Question : L'état final B existait-il déjà ?

Oui.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3823
   Âge  :  112
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Citation :
- Question : Qui a choisi la robe ?

La fille. C'est elle qui a acheté la robe, l'a mise dans sa penderie, l'a considérée comme un choix possible, puis l'a saisie et l'a enfilée, l'a gardée. Sa copine a, au mieux, essayé d'influencer son choix. Mais elle n'a pu le faire que parce que la fille a délibérément choisi de lui demander son avis.

Citation :
- Question : L'état final B existait-il déjà ?

La question n'est pas très claire. Il faudrait dire "a-t-il déjà existé". L'"état" lui-même manque de précision.
S'il s'agit simplement de l'état "Fille + robe rouge", oui, évidemment, sans doute un tas de fois, c'est-à-dire autant de fois que cette fille a déjà porté cette robe par le passé.
S'il s'agit de l'état "Le fille se change une dernière fois et opte pour la rouge" (qui n'est pas un état, mais un mouvement, un changement, une action), non, évidemment, si on considère le contexte et le passé comme faisant partie de l'état et de l'action. On ne fait jamais deux fois la même chose, a fortiori une chose caractérisée de "dernière". "On ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière", on ne peut pas avoir deux "dernier baisers" avec son amoureuse, puisque l'occurrence du second retire au premier sa qualité de "dernier".
Il y a sans doute d'autres façons de comprendre cette question.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  56
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  06/09/2014
    
                         
Oléoduc Ier  /  Clochard céleste


Allégorie du principe de création littéraire : qui qu'a fait quoi ? c'est toujours l'auteur (t'imagines bien que si ta blondasse avait nié l'existence des chambres à gaz en enfilant sa robe, c'est sur ton dos à toi que ça retomberait).

Qui a choisi la robe ? Toi. Et ça vaut même si ton histoire est réelle à cause que ce que tu racontes pourra au mieux être vrai.

L'état final B existait-il déjà ? Avant que je le lise, oui puisque c'est toi qui l'as écrit ; avant que tu l'écrives, oui aussi vu que tu l'as pensé.

Bref, les énigmes, ça pue du fion : c'est un peu comme un gardien qui pense à foutre un gars à chaque poteau mais qui foire sa sortie.  


Le Condor des Andes a écrit:
C'est elle qui a acheté la robe

Et t'as déduit ça de une fille a une soirée prévue ? Balèze... Note qui si tu pars par là, ça peut être la faute du vendeur (s'il l'avait pas mise en rayon...) ou du petit chinois qui l'a faite de ses petites mains (s'il avait été manchot...). Et les matières premières aussi, c'est leur faute – j'l'ai toujours dit, t'façon.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  63
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  26/12/2014
    
                         
Ankhh  /  Clochard céleste


Cupidon a écrit:
- Question : Qui a choisi la robe ?
Pour moi c'est son amie qui choisit. La fille ne semble pas réellement avoir de volonté alors que l'autre semble être une habile manipulatrice.
Si la fille avait vraiment choisit la robe elle n'aurait rien demandé. Certes elle avait envisagé de porter les deux robes, mais au final elle est indécise et se perd dans ses choix.

Cupidon a écrit:
- Question : L'état final B existait-il déjà ?
Oui, l'état final B existait déjà puisque la fille avait déjà enfilé la robe rouge une première fois. Venant à douter par rapport à ce que dit son amie elle préfère choisir la rouge, car c'était la première enfilée. Théorie de "la première idée est toujours la bonne"
Elle l'applique, car elle doit pas comprendre avec exactitude le jeu de son amie.
(et puis le rouge c'est trop beauuuuuu)

J'aime bien ce genre de petites énigmes et les avis, tous différents sont très intéressant !
http://journal-d-un-pegase-bipolaire.tumblr.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Nope.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2456
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


Citation :

- Question : Qui a choisi la robe ?
Celle qui l'a achetée.

Citation :

- Question : L'état final B existait-il déjà ?
Considérant l'expérience de pensée de Schrodinger, l'état A et l'état B existent en même temps. La fille porte à la fois la robe rouge et à la fois la robe bleue.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  102
   Localisation  :  Chez moi
   Pensée du jour  :   .
   Date d'inscription  :  22/12/2014
    
                         
Weggen  /  Magicien d'Oz


Cupidon a écrit:


État final A :

La fille reste en bleu.

- Question : Qui a choisi la robe ?

État final B :

Le fille se change une dernière fois et opte pour la rouge.

- Question : L'état final B existait-il déjà ?

A : Aucune des deux. La fille n'a pas choisit sa robe car elle agit en fonction des répliques de son amie, mais l'amie ne choisit pas aussi, vu qu'elle ne lui dit jamais explicitement de prendre la bleu (on ne peut donc pas dire qu'elle choisit pour elle), et surtout pour cette réplique là "Parce que de toute façon tu aurais pris la rouge", qui nous renvoie donc à la seconde question...

B : Oui, car il me semble que l'on est ici dans un état de fatalité justement tongue . En gros faire miroiter le libre-choix alors qu'en réalité il n'y en a aucun.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
État final A :

La fille reste en bleu.

- Question : Qui a choisi la robe ?

Les deux filles souffrent d'achromatopsie qui les rend incapables de reconnaître les couleurs. Mais, aucune des deux ne sait que l'autre est atteinte du même handicap. De fait, il y a une chance sur deux que la robe que met la fille soit bleue, dès le début (et une chance sur deux qu'elle mette la rouge à l'état final). Par conséquent, aucune fille n'a choisi la couleur. C'est le fait du hasard. clown

Citation :
État final B :

Le fille se change une dernière fois et opte pour la rouge.

- Question : L'état final B existait-il déjà ?

Non, car les filles souffrant d'achromatopsie, il existe une chance sur deux pour que l'état B fût une robe bleue . J'ai bon ? :mrgreen:
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Nope.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  382
   Âge  :  63
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit


l'énigme se fonde sur l'ambiguité  de "choisir"      Est-ce qu'on  parle du choix   au moment  de l'achat  ? dans ce cas   c'est évidement celle  qui s'habille  qui  a choisi la robe.   (elle a aussi choisi d'acheter la robe bleue )
  Est-ce qu'on parle du moment ou   elle s'habille ?  
    Je suis à peu près sûr qu'il manque un élément déterminant  pour justifier la réponse.  Tel que le problème est posé, on est en face d'une technique de manipulation archi connue qui consiste à faire croire  A  a  quelqu'un  ( ici "rouge" ), ensuite de lui expliquer qu'on l'a manipulé  pour qu'elle change d'avis   ( robe bleue  dans l"état final  A )

   " l'état  final B existait-il déjà ? "
      s'il faut comprendre que la bonne copine  avait depuis le début en tête de lui faire mettre la robe rouge , je pense  que la question est mal posée car  rien dans l'énoncé ne justifie  un  nouveau changement d'avis.
   dans tous les cas , la copine est une manipulatrice  experte qui ferait une très bonne espionne
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Non plus.

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3978
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


bon alors donne la solution


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3823
   Âge  :  112
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Citation :
Le Condor des Andes a écrit:
C'est elle qui a acheté la robe

Et t'as déduit ça de une fille a une soirée prévue ? Balèze...

Non. J'ai utilisé ma capacité d'imagination. Un truc pratique, tu devrais essayer.

boblafrite a écrit:
Considérant l'expérience de pensée de Schrodinger, l'état A et l'état B existent en même temps. La fille porte à la fois la robe rouge et à la fois la robe bleue.

Hm il me semble que cette "expérience de pensée" n'est valable qu'en ce qui concerne la mécanique quantique. A ne pas transférer au niveau macroscopique, donc.

Citation :
bon alors donne la solution

J'ai peur d'être déçu...
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Putain mais c quoi cette version mobile !? OW modo ! Un deux ! J'suis spamé par l'apple store qui me fait retourner en arrière à chaque fois ! Ça marche comment adblock pour Iphone ?!:

Sinon 2 solutions :

Oléoduc, à donné la compréhensible par tous, - mais je l'avais pas prévu... Salaud ! l'autre, ah ah... faut de l’humilité pour la trouver. Et pensé à l'envers XD. Mais bon, techniquement, elle sodomise le paradoxe du grand-père et tout les autres truc du genre. Hawkings t'es où ?! Conjoncture de protection mes balls vouais ! Une fois que j'aurais fini la littérature j'attaque la physique à 3
kopecks !!!!!

Boby boby, t'es pas loin pour la B !

Solutions 2 :

Qui qua choisit la robe : tout le monde. C'est une question de causalité inversé, état final linéaire à un état initial, validé seuleument par l'état final qui induit la linéarité des états, et comme y'a le principe d'indétermination de cupidon (Heisenberg avancé) qu'entre jeu, personne pourra jamais déterminé quoi que ce soit. Les jeu sont fait. Pour répondre juste fallait dire : je sais pas. Déçu ? Moi oui, la modestie les mecs !

Le b existait déjà : Noui. Non pasqu'il a existait de façon linéaire à l'état initial seulement quand il s'est produit, mais voui, pasque selon cupidon, tout les états finaux existe de façon linéaire à leurs finaux avant même que les états finaux existent eux-même.

La fille porte la B et la A, en même temps, dans cet univers j'suis sec et j'écris ce message, dans un autre j'suis sobre et j'écris ce message. Est-qu'on vit dans un univers déterministe ? nnnooooooonn !!!!!!!!!!!! Le libre arbitre c'est la variable de réajustement des linéaires, POC, POC, POC, réajuste on prend un autre chemin.

Le mec est fort l'interprétation de cophenague 2.0 en moins de 10 minutes.


À noter : y'a peut-être 2/3 coquilles, mais je m'en fous, dans 1 an et des brouette, je transforme ça chiffre. Tiens au passage, le paradoxe du papy, et la conjoncture de charcot : si les systèmes d'états sont linéaires, un voyage dans le temps ça devient une passerelle entre 2 systèmes. Toup, plus de paradoxe à la con. Papy meurt et moi j'suis toujours là !

Et je fais ça un whisky dans 2 doigts !
 

 Énigme de Gérry Lamouch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-