PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66, 67  Suivant
 

 L'Horloge Parlante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Parce que voilà :mrgreen: Moi j'ignore si j'arriverais à le terminer un jour alors bon ...

C'est vrai qu'on a pas la même longueur de chapitre, moi j'en suis qu'au prologue + chapitre 1(avec 30000 mots, ui ui) Laughing

13:49 Vive PrimeCronus

EDIT : rend-moi ma minute Pango !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Pangolin a écrit:

300 pages ça fait 45 000 mots ? Donc 200 000 ça fait... Hein ? Non, impossible !

13h49 : le truc c'est de mettre un cordon bleu entre deux galettes végétariennes

Je ne comprends pas ce qui vous choque... la longueur de mes chapitres ? Oui ils sont volontairement courts. C'est un choix assumé. J'ai écrit ce roman pour un format poche. Donc environ 300 pages.
La longueur de mes chapitres n'a jamais perturbé les lecteurs à présent... Embarassed

13h56 : ton hamburger calerait le pire glouton ! lol

http://blandinepmartin.com
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Graczreofyv,ieguehz,viezefezz a écrit:
Vous vous en foutez certainement.

Shuis dans le même cas...
ALORS GARE A VOUS ! Une double biffle ça pardonne pas.

14 : 21

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6137
   Âge  :  79
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


@Dubois : héhé...

@Blandine : tu as tenu un rythme impressionnant !


14h26 : je me demande si je vais pas traumatiser mes (jeunes) lecteurs. En train de décrire l'immolation d'un personnage. Bon c'est l'avant-dernier chapitre... En même temps ça rend la scène encore plus choquante. (Et puis je prends mon pied.)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Pangolin : parce que je suis prise par l'histoire de mon roman... c'est un défaut à ses heures aussi, d'être trop passionnée, avec moi c'est tout noir ou tout blanc, je ne fais jamais les choses à moitié :mrgreen:

14h39
Il est génial ton petit animal en avatar !
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6137
   Âge  :  79
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Hé !
Je me mouche... Bam ! Chapitre 25.
J'arrive à faire rimer "innommable" avec "inflammable"... Bim ! Chapitre 26.
Je vais aux chiottes, et quand je reviens... Boum ! Chapitres 27 et 28 !

16h30 : le pangolin est malheureusement en voie de disparition. Et toutes ses espèces sur sur la liste rouge.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


Et oui, l'avantage d'avoir des périodes creuses dans son boulot ! je suis lancée mais je ne finirai pas aujourd'hui. demain peut-être.
16:39 : je salue ton attachement à une espèce en voie de disparition, en tant que grand amoureuse et protectrice des animaux Very Happy
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3823
   Âge  :  112
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde



Il n'est pas 14h27.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


dubois a écrit:
T'as pas peur de devenir pétomane en te torchant avec ?

Je le suis déja.

18 : 03

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


scène d'amour : en entier ou juste le début ? ....

18h57
http://blandinepmartin.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6367
   Âge  :  27
   Localisation  :  Pas assez au Nord
   Pensée du jour  :  La déraison, c'est pas comme le cochon, mais ça a du bon
   Date d'inscription  :  01/06/2006
    
                         
Graesch Nahmoffski  /  Déité de la bouteille


En entier si tu es douée ?

4 étoiles su Textbroker pour un texte grandiloquemment stupide au sujet du Schlossberg de Graz, de l'affinité de la ville pour la verticalité et du manque honteux de hardiesse des sales touristes qui empruntent le funiculaire.

L'audace paye (parfois).

19 :07 : Bon ben y a plus qu'à.

Et 663, 663 !
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


@Pangolin : Oui, Catherine avec la psychanalyse du terroriste par Elsa Cayat Laughing
Riad Sattouf et Foolz m'ont fait rire aussi. 

19:33 : Ils ont osé confronter les harceleurs de rue à... leurs mères déguisées. Je suis pliée.
Spoiler:
 
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Minyas : les mamas péruviennes... c'est pas des gonzesses Very Happy
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est moi où des rangs spéciaux fleurissent à tout-va ?

"T'es content du nouveau design ? Tiens, un rang spécial !"

22:46

Rah ! Elle est balèze cette équipe ! ^^

Pour toi Minyas :

Comeback a écrit:
Georges aimait sa femme. Jeunot, il lui avait couru après jusqu'à ce qu'elle jette un regard par dessus l'épaule pour observer l'inconnu qui la suivait tous les soirs. Il introduisait souvent l'histoire de leur première rencontre avec cette tournure inquiétante.
Au club d'athlétisme, les garçons qui arrivaient à suivre le rythme de Charlotte n'étaient pas nombreux et Georges, bien sûr, n'en faisait pas partie. À chaque fois qu'elle passait devant lui, avec un nouveau tour d'avance, Georges redoublait d'effort et trainait sa bedaine à petits pas pressés pour s'extasier de près sur le déhanché langoureux de sa promise. C'est ainsi qu'un jour, elle se retourna, lui décocha un coup de genoux dans les parties et reprit ses longues foulées comme si de rien n'était. À cet instant, Georges compris qu'il venait de rencontrer la femme de sa vie. Roulé en boule sur le gravier de la piste, il en avait pleuré de joie, les mains enserrant son entre-jambe meutrie.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6137
   Âge  :  79
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Quelle belle incitation au sado-masochisme déclaration d'amour...


00h29 : et Georges devint Georgette.
 

 L'Horloge Parlante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 65 sur 67Aller à la page : Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66, 67  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-