PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Envoyer mon manuscrit ou jouer au loto ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  09/02/2015
    
                         
guillaume.gribane  /  Pippin le Bref


Tu n'as aucune prise sur le Loto. Alors que tu as prise sur ton oeuvre et sur le relationnel que tu peux construire avec le monde de l'édition (tu peux aussi t'auto-éditer ceci dit).

Attendre le miracle ne sert à rien : essaie de construire ton chemin toi-même, c'est beaucoup plus fiable.

C'est mon avis Wink
http://guillaumegribane.blogspot.fr
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  01/02/2014
    
                         
HenryKay  /  Magicien d'Oz


Petite anecdote en passant, qui vous fera rire (ou pleurer au choix)...

J'ai envoyé mon manuscrit à une quinzaine de maisons d'éditions il y a de ça cinq mois. 5 envois par mail, et 10 envois postaux. Maisons d'éditions de toutes tailles.

Pour les envois postaux, je me suis amusé à coller (discrètement) la première page du manuscrit, là où débute mon premier chapitre.

Quel bonheur de lire la lettre de refus comme quoi mon manuscrit, avec lecture attentive du comité de lecture, ne fait pas l'unanimité ! En effet, dur de faire l'unanimité lorsque son roman n'est même pas lu... En réceptionnant certains manuscrits en retour, chaque page était toujours collée, exactement aux mêmes endroits.

Edité ou pas, au pire, ce n'est qu'un détail. Ecrire pour le plaisir d'écrire, et non pas pour le plaisir d'être publié, là est l'essentiel. Je me suis vite fait une raison de tout ça, surtout quand je reçois une réponse personnalisée qui m'indique que mon intrigue est bonne, la structure est bonne, mon style est appréciable, le rythme soutenu, mais que malheureusement, il n 'y a pas de coup de coeur. Coup de coeur.............

Dès que je lis ce genre de commentaire, ça me donne envie de jouer au loto Wink
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2616
   Âge  :  37
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


Un article qu'on devrait obliger chaque nouveau JE à lire. Ou pas.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1511
   Âge  :  113
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Cueillir les escargots sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roland curieux


auteur a écrit:
Petite anecdote en passant, qui vous fera rire (ou pleurer au choix)...

J'ai envoyé mon manuscrit à une quinzaine de maisons d'éditions il y a de ça cinq mois. 5 envois par mail, et 10 envois postaux. Maisons d'éditions de toutes tailles.
Pour les envois postaux, je me suis amusé à coller (discrètement) la première page du manuscrit, là où débute mon premier chapitre.
Quel bonheur de lire la lettre de refus comme quoi mon manuscrit, avec lecture attentive du comité de lecture, ne fait pas l'unanimité ! En effet, dur de faire l'unanimité lorsque son roman n'est même pas lu... En réceptionnant certains manuscrits en retour, chaque page était toujours collée, exactement aux mêmes endroits.

C'est plutôt hard comme histoire mais dans le fond, ça ne m'étonne pas. Tu n'as pas eu une seule lecture ou quand même si ?
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  01/02/2014
    
                         
HenryKay  /  Magicien d'Oz


Sur 15 envois :
- Quatre réponses personnalisées. Constructives et sympathiques pour 3 d'entre elles, la dernière est le refus pour cause de non coup de coeur.
- Trois renvois postaux (refus donc) où les manuscrits ont bien été lu. Lettre refus type.
- Trois renvois postaux (refus également) où les manuscrits sont intactes, feuilles toujours collées. Lettre refus type (la bonne blague...).
- Cinq non réponse. Quand je dis "non réponse", c'est aucune réponse du tout. Ni accusé réception, ni mail, ni refus, pas de réponse téléphonique, rien du tout. Même pas l'ombre d'une communication virtuelle ou réelle. Comme si j'avais envoyé mon manuscrit dans le vent. Donc ce qui revient à dire que j'ai imprimé 5 manuscrits pour rien. Envoyé 5 manuscrits pour rien. Et ne pourrais pas les récupérer pour un futur envoi. Je te laisse faire les calculs de l'argent perdu dans l'histoire...

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Shub a écrit:
Tu veux calculer tes probabilités de gagner au loto ?
Probabilité pour 6 numéros= 1 puissance -10 soit 1 sur 10 milliards...

Juste pour le fun, je corrige cette erreur de calcul. Le loto, c'est 49 numéros et gagner au loto, c'est tirer les 6 bons numéros. Il y a très exactement : 1 chance sur : 49!/(49-6)!/6! = 13 983 816 possibilités, ce qui donne environ 7.15 10^-8 chance de gagner au loto (ce n'est pas beaucoup, mais c'est loin d'être nul). Pour les non matheux, le point d'exclamation après le chiffre s'appelle "factorielle de n". Ainsi, 6! = factorielle de 6 = 6x5x4x3x2x1 = 720. En fait, ce chiffre d'un peu moins de 14 millions signifie aussi que s'il existe environ 14 millions de joueurs chaque semaine jouant chacun une combinaison différente, il existe alors certainement 1 joueur qui gagnera au loto chaque semaine. C'est ainsi que la Française des Jeux détermine le montant du gain.

Bien évidemment, il n'y a pas de comparaison possible entre le loto et le fait de se faire éditer, puisque se faire éditer ne répond à aucune loi de hasard (calcul combinatoire). Il y a certainement un facteur chance, mais cette chance tient essentiellement à la qualité du manuscrit. Qu'est-ce qu'un bon manuscrit ? Perso, je pars du principe (qui ressemble à une tautologie mais qui n'en est pas vraiment une) qu'un bon manuscrit n'est rien d'autre qu'un manuscrit qui a toutes les chances de se faire éditer. Reste à trouver la recette...:mrgreen:

HenryKay a écrit:
Pour les envois postaux, je me suis amusé à coller (discrètement) la première page du manuscrit, là où débute mon premier chapitre.

Quel bonheur de lire la lettre de refus comme quoi mon manuscrit, avec lecture attentive du comité de lecture, ne fait pas l'unanimité ! En effet, dur de faire l'unanimité lorsque son roman n'est même pas lu...

Quelle étrange idée que de coller la 1ère page de son manuscrit avant de l'envoyer aux éditeurs. Shocked C'est un peu comme se tirer une balle dans le pied, non ? Penses-tu vraiment qu'un éditeur va s'amuser à décoller la 1ère page de ton manuscrit pour le lire ? S'il le fait, cela montre que la preuve qu'il n'est pas lu – que tu sembles tenir pour vraie – ne tient pas. S'il ne le fait pas, tu joues perdant d'emblée. C'est dommage, je trouve.  C'est cher, d'envoyer un manuscrit par la poste.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2732
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Et disons que cette "astuce" qui traine un peu partout sur le net, les éditeurs doivent la connaître. Mais ont ils vraiment envie de signer un contrat avec un écrivain dont la méthode d'envoi implique qu'il les suspecte d'être des... Des quoi, d'ailleurs ? Quelle raisonnement paranoïaque peut expliquer que des gens demandent des manuscrit pour ne pas les lire puis les renvoyer ? Ça me laisse perplexe.

Soit le colage est important (et importun) et il justifie à lui seul le retour à l'envoyeur.

Soit le colage est discret et il est même possible qu'il ait été défait et se soit recolé.

Ces deux cas de figure me semble plus probable que l'hypothèse d'un éditeur qui demande des manuscrits qu'il renvoit sans les lire parce qu'il aime regarder sa secrétaire ployer sous le poids des envois postaux.

Edit : au passage, Henrykay, nous ne sommes pas des salauds d'éditeurs, inutile de te méffier, tu peux sans risque te plier aux règles de ce forum et te présenter dans la section accueil.


Dernière édition par Mikaroman le Sam 14 Fév 2015 - 17:42, édité 1 fois
http://romainmikam.free.fr/
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  01/02/2014
    
                         
HenryKay  /  Magicien d'Oz


Penses-tu vraiment qu'un éditeur va s'amuser à décoller la 1ère page de ton manuscrit pour le lire ?

On parle pas de s'amuser là. On lui demande juste de faire son métier. Et je ne parle pas de décoller une page entière, mais juste de décrocher un discret point de colle. Si un éditeur refuse de me lire juste parce qu'il est tombé sur un point de colle, et bien je suis heureux qu'il ne me lise pas ! Surtout pas !

S'il le fait, cela montre que la preuve qu'il n'est pas lu – que tu sembles tenir pour vraie – ne tient pas.
Je ne comprend pas le sens de ta phrase.

Tu joues perdant d'emblée.
Vu le prix d'un imprimeur et le prix de l'envoi, excuse-moi, mais je préfère savoir si mon bouquin a bien été lu ou pas. Vu le nombre d'heures passées dessus, je préfère savoir si l'on se fout de moi ou pas.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2732
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Le point de cole signifie : "espèce de salaud, je sais bien que tu ne lis pas les manuscrits et ce point de cole me le prouvera"

Le renvois de manuscrit, avec le point de cole peut signifier :"j'ai bien vu ton point de cole et je n'apprécie pas, mais alors vraiment pas vos méthodes et vos insinuations douteuses. Grdez votre roman et votre paranoïa."

Bienvenue dans un monde où les éditeurs ont, eux aussi, lu les sites où tu as trouvé cette idée de génie.
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1511
   Âge  :  113
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Cueillir les escargots sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roland curieux


shub a écrit:
Tu veux calculer tes probabilités de gagner au loto ?
Probabilité pour 6 numéros= 1 puissance -10 soit 1 sur 10 milliards...
Aïe les mathématiques sont loin. Effectivement j'ai oublié de diviser par factorielle 6. En fait la probabilité de gagner c'est le nombre inverse de toutes les combinaisons de 6 chiffres parmi 49, donc C 49 (en bas) et 6 en haut.
C'est cela non ? Désolé c'est vraiment loin tout ça. Mon calcul c'est la probabilité de l'avoir mais dans l'ordre, soit ce qu'on appelle en théorie des probabilités je crois l'arrangement (dans mes souvenirs). Et en fait on s'en fout de l'avoir cette combinaison dans l'ordre ou dans le désordre: pas comme le PMU.
Quand tu dis "il existe certainement un joueur qui aura la combinaison" par contre c'est faux ou disons inexact. C'est l'espérance mathématique qui est égale à 1 pour l'ensemble des 14 millions de joueurs (ou pour la Française des Jeux de perdre) mais le fait que l'espérance mathématique vaille 1 ne signifie pas pour autant qu'il y a la certitude qu'un joueur va trouver la bonne combinaison.
Corrige-moi si je me trompe.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3929
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


+ 1 avec Mikaroman

HenryKay a écrit:

On parle pas de s'amuser là. On lui demande juste de faire son métier. Et je ne parle pas de décoller une page entière, mais juste de décrocher un discret point de colle.

Pourquoi vouloir travailler avec un éditeur que tu ne respectes pas assez pour penser qu'il fait son travail ?

Pourquoi un éditeur voudrait travailler avec quelqu'un qui n'a aucune confiance en lui ? Parce que oui, c'est très connu ce genre d'astuce, et à mon avis, ça te met directement dans la mauvaise pile.

Mets-toi juste un instant à la place de l'éditeur qui reçoit un tel manuscrit. Rirais-tu à la bonne blague ? T'empresserais-tu de faire une lettre personnalisée à la personne qui te l'a envoyé ? Jugerais-tu intéressant de travailler avec une telle personne ?
Quand bien même tu ferais tout ça la première fois, le ferais tu encore la 100ème ou 500ème fois ? Parce qu'en la matière, tu n'as rien inventé.

(Et merci de te présenter en section accueil comme déjà demandé.)


 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  20
   Localisation  :  Au royaume des écrivains...
   Pensée du jour  :  L'artiste n'est artiste qu'à la condition d'être double et de n'ignorer aucun phénomène de sa double nature.
   Date d'inscription  :  09/02/2015
    
                         
Steven R.R.  /  Petit chose


Mh... Je trouve tout de même que coller sa première page n'est pas un signe de respect. Si tu juge de manière excessive un éditeur (voir tous si j'ai bien compris) alors ne t'attend pas a un retour quelconque. Si toi tu n'a pas confiance et que tu l'accuses, sans réel motif de ne pas faire son travail, à quoi bon envoyer son manuscrit.

Honnêtement je ne comprends pas, on ne peut pas plaire à tout le monde, laisse les éditeurs faire leur travail et si ton manuscrit leur semble intéressant, ils n'oublieront pas de te le faire remarquer. Le monde de l'édition ne laisse pas de place aux personnes qui ne sont pas honnêtes avec eux-mêmes. Et mettre de la colle sur ton manuscrit pour savoir si ils ont pris le temps de le lire ne te qualifie pas d’honnête, simplement de personne narcissique qui veut que son petit bijou soit lu à tout prix.Et crois moi que partir sur une mauvaise note comme celle ci ne te classe pas dans la bonne pile, mis a part si l'éditeur a un sacré sens de l'humour...
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


HenryKay a écrit:
On parle pas de s'amuser là. On lui demande juste de faire son métier. Et je ne parle pas de décoller une page entière, mais juste de décrocher un discret point de colle. Si un éditeur refuse de me lire juste parce qu'il est tombé sur un point de colle, et bien je suis heureux qu'il ne me lise pas ! Surtout pas !

Un éditeur peut considérer qu'un point de colle est juste une maladresse de ta part et lire ton manuscrit après avoir décollé ce point. Il peut aussi – plus vraisemblablement – considérer que tu n'es pas très sérieux, voire un poil parano (pour reprendre l'expression de Mikaroman) et te renvoyer le manuscrit en l'état, n'ayant pas de temps à perdre avec les "plaisantins". En tout cas, quelle que soit sa manière d'agir à ton égard, je pense que tu commets une faute d'emblée en le mettant à l'épreuve. Je pense qu'un éditeur n'a pas vocation à décoller des points de colles sur les pages d'un manuscrit qui, a minima, devrait avoir une présentation soignée. J'ajoute que s'il te renvoie une lettre type en disant qu'il a lu ton manuscrit, il fait son métier : il te dit simplement, en étant poli, que ton manuscrit était illisible.

Citation :
S'il le fait, cela montre que la preuve qu'il n'est pas lu – que tu sembles tenir pour vraie – ne tient pas.
Je ne comprend pas le sens de ta phrase.

Je veux dire qu'il peut parfaitement lire ton manuscrit, après avoir décollé ton point de colle. Tu ne peux donc pas dire qu'il ne l'a pas lu, sauf s'il te le renvoie dans l'état où tu le lui as envoyé, auquel cas, c'est qu'il a jugé que tu n'étais pas sérieux. Ce qui veut dire que tu joues perdant, à tous les coups.

Shub a écrit:
Mon calcul c'est la probabilité de l'avoir mais dans l'ordre, soit ce qu'on appelle en théorie des probabilités je crois l'arrangement (dans mes souvenirs). Et en fait on s'en fout de l'avoir cette combinaison dans l'ordre ou dans le désordre: pas comme le PMU.

Ben oui, dans l'ordre, on ne divise pas par 6!.Comme tu le dis, le loto, ce n'est pas le tiercé. Là, il y a effectivement 1 chance sur un peu plus de 10 milliards.

Citation :
Quand tu dis "il existe certainement un joueur qui aura la combinaison" par contre c'est faux ou disons inexact. C'est l'espérance mathématique qui est égale à 1 pour l'ensemble des 14 millions de joueurs (ou pour la Française des Jeux de perdre) mais le fait que l'espérance mathématique vaille 1 ne signifie pas pour autant qu'il y a la certitude qu'un joueur va trouver la bonne combinaison.
Corrige-moi si je me trompe.

En fait, pour être plus précis, en supposant que chaque joueur, sur les 14 millions, joue une combinaison différente, c'est à dire qu'il n'y ait pas au moins 2 combinaisons de 6 chiffres dont l'une serait une permutation de l'autre (il existe 6! = 720 permutations possibles de 6 chiffres), alors, il y a nécessairement un gagnant. Sinon, bien sûr, il n'y a aucune certitude qu'il y ait 1 gagnant sur 14 millions.
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  01/02/2014
    
                         
HenryKay  /  Magicien d'Oz


Narcissique, paranoïaque, malhonnête... Et bah, vous n'y allez pas avec le dos de la cuillère. Je soumets une anecdote, badin, et reçois mauvais esprit, ironie, acrimonie...
C est possible de parler normalement ici ou la règle c est de juger tout le monde ? C est possible de parler sans être flingué ?
Ce n était que mon point de vue, que mon avis, et je le soumets à qui veut bien le lire. Vous approuvez ou pas, vous avez le droit, comme moi j'ai le droit de ne pas être de votre avis.
Mais être jugé de cette façon, non merci, un peu plus de respect svp, vous ressemblerez moins à des aigris de cette façon Wink
Et pour info, pages collées ou pas, un éditeur s en contrefout. D ailleurs, ça a marché pour moi.
Et deuxième info, j'ai déjà fait ma présentation lors de mon inscription il y a déjà pas mal de temps. Si vous n'y avez pas accès à mon profil pour x ou y raison, ce n est pas mon problème. Arrêtez vos répétitions à la chaîne.
Apparemment, le syndrome page blanche vous tape sur les nerfs sur ce site......
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  343
   Âge  :  36
   Localisation  :  Entre la chaise et mon écran
   Pensée du jour  :  Ϸú ert dóttirin af ljósinu, ljósit fylg !
   Date d'inscription  :  10/11/2012
    
                         
Manduleen  /  Tapage au bout de la nuit


Juste pour répondre à la question de départ... je n'ai jamais gagné au loto ! :mrgreen:
 

 Envoyer mon manuscrit ou jouer au loto ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-