PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 [Avis sur ME] Actes Sud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  23/10/2014
    
                         
KayHenry  /  Magicien d'Oz


Bonsoir.

Petite anecdote que je tiens à vous faire partager.

J'ai achevé l'écriture de deux manuscrits fin septembre (500.000 signes chacun). Je me motive d'emballer dix colis contenant chacun des deux manuscrits, et les envoie par voie postale, à 3 petites maisons d'éditions, à 3 maisons de taille moyenne, 3 maisons d'éditions numériques, ainsi qu'une grande maison d'édition, Actes Sud, motivé par le même espoir insensé qui nous fait tous jouer à l'euromillion un vendredi soir.

Trois semaines passent. Alors que certaines maisons accusent encore réception par mail, je reçois dans ma boite aux lettres un refus de la part d'Actes sud.

Lettre type. Madame, Monsieur (le monsieur est barré alors que je suis bel et bien un homme), mon roman (j'ai envoyé deux manuscrits) n'a pas fait l'unanimité...blablabla...
Pour le retour par enveloppe, veuillez noter le titre de votre roman et envoyer la somme de 5 euros...blablabla...

Euh... Mon roman a été refusé, OK je l'accepte, mais on parle du quel là ? Trois semaines pour lire mes 2 romans ? Leur comité n'attendait que mes manuscrits ou bien ? Renvoi de deux manuscrits dans une enveloppe ? La lettre type ne nomme aucun nom ou prénom de l'auteur, sans parler du monsieur barré.

Bref. Je n'attendais rien de cet envoi, certes, mais la sensation d'avoir perdu la vingtaine d'euros pour deux manuscrits qui n'ont jamais été lu est tellement forte que j'opterai la prochaine fois sur 20 euros investis dans un euromillion.
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


Voilà pourquoi j'ai barré d'office les ME par envoi postal. Une perte d'argent sans avoir de garanties que ton manuscrit arrive aux mains du comité de lecture.
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  32
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


Merci d'avoir partagé cette expérience, même mauvaise.
C'est vrai que l'espoir d'être publié par une grosse ME comme Actes Sud est minime.

Cependant, bien qu'ils aient manqué de politesse, si j'étais toi, j'éviterais l'envoi de deux manuscrits dans le même colis à l'avenir. ça ne peut que porter à confusion: les ME vont penser qu'il s'agit de deux copies du même roman. La personne qui traite l'arrivée des colis, et les personnes qui les lisent ne sont pas forcément dans le même service ou le même bureau. à mon avis, ils ont ouvert ton colis et ils ont passé l'un des deux à leur comité de lecture et gardé l'autre pour future référence.

Pour ce qui est de la lettre, ils n'ont sûrement qu'une lettre type qu'ils envoient. Pour ce qui est du Monsieur/madame, je n'y verrais pas un acte offensant, mais plutôt une erreur facile à faire pour un éditeur qui reçoit une centaine de manuscrits par semaine et donc envoie une centaine de lettres de refus au même moment - et je pense qu'ils les font toutes d'un coup.

Pour la lecture, il est possible qu'ils l'aient en effet lu dans les trois semaines. Tu sais, ayant fait partie d"un comité de lecture ça va très vite:
on reçoit, on fait des piles. On lit la lettre, le résumé et le premier chapitre, et si ça correspond pas du tout, on va pas tout lire, c'est direct dans la pile non ou peut-être. Les comités ne lisent que les romans qui correspondent en entier. Oui c'est difficile à avaler, mais il faut le voir comme ça: pour toi, tu as fait l'envoi de deux romans à plusieurs éditeurs. Pour eux, tu n'es que le manuscrit numéros x parmi une centaine. C'est du temps investi qu'ils passeraient bien à faire autre chose pour les romans en cours de parution. C'est vu comme une corvée qui est la plupart du temps donnée aux stagiaires ou au petit nouveau.

Ne te décourage surtout pas. Si ce roman (ces romans) ne correspond pas à leur ligne en ce moment, peut-être que plus tard ce sera le cas. Et puis si l'un des deux est publié par une maison plus petite, tu auras plus de chance avec Actes Sud la prochaine fois Smile
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  32
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


paty a écrit:
Voilà pourquoi j'ai barré d'office les ME par envoi postal. Une perte d'argent sans avoir de garanties que ton manuscrit arrive aux mains du comité de lecture.

Paty, je sais que tu as eu du culot et du coup ça a payé. Mais la plupart des éditeurs français n'acceptent que les manuscrits envpoyés par la poste. Non ce n'est pas pour faire chier son monde, c'est surtout parce qu'ils ne veulent pas recevoir de virus. Sachant que tous les ordinateurs d'une même boîte sont connectés, si un petit malin envoie un virus, c'est toute l'entreprise qui risque de perdre ses données, et ça pour une ME ça peut être le coup qui les envoie au cimetière
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


Faux ! Ça n'a rien à voir avec mon culot tout d'abord.  C'est un parti que j'ai pris d'entrée.  Ça me couterait trop cher d'imprimer et d'envoyer à tout va.
Par ailleurs, de grosses ME acceptent les envois mail sans pour autant se poser la question du virus.Et dans le pire des cas, ils ont trouvé une solution pour que ça se fasse.
Donc ton argument n'est pas vraiment valable.
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  23/10/2014
    
                         
KayHenry  /  Magicien d'Oz


Merci du conseil en tous cas Wink

Je peux tout à fait reconnaitre que mes écrits n'ont pas le niveau d'Actes Sud, et que le monsieur barré ne soit que la conséquence d'un stylo tombé sur le papier. Que ces personnes ont tellement mieux à faire que lire mes manuscrits, et qu'il existe sur Terre de bien meilleurs écrivains que moi. Tout cela est certainement véridique.

Mais alors pourquoi autoriser (sur leur site) des quidams à envoyer des manuscrits si, au final, personne ne les lit ? Du temps et de l'argent perdu, un envoi qui aurait pu satisfaire une maison de moindre importance, mais plus disponible.

Pourquoi tenter de faire croire à l'auteur que ses écrits n'ont pas la qualité idoine, alors que, soyons pragmatiques, ses écrits n'ont été lu par personne ? tellement ignorés que la lettre de refus n'identifie ni l'auteur, ni le titre du roman ?

Je préfèrerai tant un "nous n'acceptons plus de manuscrits pour l'instant" ou bien un "à la lecture du premier chapitre de votre roman "xxx", vous êtes, Mr "xxx" la pire aberration littéraire de ces dix dernières années".

L'essentiel est que, si certains prévoyaient d'envoyer leurs écrits à cette ME, ils joueront grâce à moi à l'euromillion.

PS : je prends 10% de vos gains Wink



 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  32
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


paty a écrit:
Par ailleurs, de grosses ME acceptent les envois mail

La dernière fois que j'ai regardé, la plupart des grosses boîtes, dont Actes Sud, n'acceptait pas d'envois mail dans leurs recommandations d'envoi en tout cas. Les petites, oui par contre.
paty a écrit:
Faux ! Ça n'a rien à voir avec mon culot tout d'abord.

Je ne faisais pas du tout de reproches! Loin de moi l'idée de t'accuser de quoi que ce soit. Ce que je disais simplement, c'est que tu as pris ton parti, que tu as pris le truc par les cornes et que ça a payé! et j'en suis très heureux! je disais ça plus en vue de donner un conseil. le plus simple conseil étant de suivre les recommandations des ME à la lettre pour multiplier ses chances bien sûr
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  32
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


Non pas d'un stylo accidentel, mais quand tu dois imprimer une centaine de lettres et puis ensuite rayer à la main les mentions inutiles, ça peut arriver de se tromper au moment de mettre dans l'enveloppe et mettre un Monsieur au lieu d'un Madame.

Ensuite, ton manuscrit, même s'il n'a pas été lu en entier, pour eux il a été traité. Ce n'est pas spécialement une question de qualité, mais plus une question de ligne. je ne sais pas du tout ce sur quoi ton roman portait, mais si déjà le sujet ne correspondait pas, alors, il y a peu de chance qu'ils le lisent en entier. Après ils lisent le premier chapitre, voire plusieurs, pour vérifier.

Le pourquoi ils acceptent des manuscrits, je ne sais pas du tout! Les grosses ME tournent déjà très bien avec ce qu'elles ont (je veux dire niveau auteur), mais elles ne veulent pas non plus prendre le risque de faire l'impasse sur une bonne nouveauté, mais dans leur business la recherche de cette nouveauté reste quand même à la périphérie de ce qu'ils font. S'ils demandent le roman en entier c'est au cas où il soit très bon, ben ils peuvent le lire en entier (je pense qu'ils en lisent qu'en même bcp en entier si le sujet correspond et si ça les intéresse, puis si au final ça rentre pas quand même, ben ce sera non), et pouvoir travailler dessus si ils disent oui.

Après plusieurs maisons le disent carrément quand elles ne recherchent pas, et je trouve ça très honnête.

Les ME plus petites, quand à elles, vont essayer de tout lire parce qu'elles cauchemardent chaque nuit sur le fait de louper l'auteur nouveau et génial qui les propulsera parmi les ME de qualité littéraire ou révolutionnaire.
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


Jasy, Bragelonne et Harlequin acceptent les mails par exemple.  Certes toutes les ME ne le font pas mais ça reste possible. C'est effectivement indiqué dans les soumissions.
Mais en reflechissant le nombre de manuscrits que j'aurais dû imprimé et envoyé, cela aurait induit pas mal de frais. Aurais-je eu la garantie de récupérer cet argent investi par une publication ? Pas sûr.

Maintenant, je comprends que ça fâche de recevoir un refus qui est complètement dépersonnalisé et limite, irrespectueux.
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  32
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


Oui alors peut-être. Mais Flammarion, Actes Sud et compagnie, n'acceptent pas.

Après oui je peux comprendre la frustration de recevoir une lettre type. Limite irrespectueux, je n'irai pas jusque là. On reçoit bien des factures de l'EDF pas personnalisées. Je pense que personne n'irait jusqu'à dire que c'est irrespectueux. C'est juste que quand il y en a des centaines, il faudrait embaucher du personnel supplémentaire juste pour répondre à tous, sachant que moins de 1% sera publié et rapportera de l'argent pour payer ce personnel. Pour dire quoi en plus? "bonjour monsieur X, votre manuscrit ne rentre pas dans notre ligne éditoriale". Oui c'est personnalisé mais ça n'apporte rien de plus. à mon avis en tout cas
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  23/10/2014
    
                         
KayHenry  /  Magicien d'Oz


Cela t'apporte au minimum la certitude que ce courrier t'es directement adressé. Car quand j'ai lu la lettre, entre le "Madame", "Votre roman" (il y en a deux), jugé en moins de deux semaines, je me suis dit :

"mais... c'est vraiment pour moi ce courrier ou quoi ?"
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


Je pense que ce qui fait justement grincer des dents c'est le caractère administratif de cette lettre avec cette mention rayée.
Ce n'est pas une administration et quand on évoque l'édition, on pense au rapport particulier entre son auteur et son éditeur.  Or entre une lettre de refus type et ça,  bah pour moi ce " ça" est vraiment abusé.
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  32
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


Oui je comprends ton point de vue. Mais bon, il vaut mieux qu'un éditeur garde son temps pour s'occuper pleinement de ses auteurs que de prendre du temps pour s'occuper de ses non-auteurs.
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2616
   Âge  :  39
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


paty a écrit:
Jasy, Bragelonne et Harlequin acceptent les mails par exemple.  Certes toutes les ME ne le font pas mais ça reste possible. C'est effectivement indiqué dans les soumissions.
Mais en reflechissant le nombre de manuscrits que j'aurais dû imprimé et envoyé, cela aurait induit pas mal de frais. Aurais-je eu la garantie de récupérer cet argent investi par une publication ? Pas sûr.

Maintenant, je comprends que ça fâche de recevoir un refus qui est complètement dépersonnalisé et limite, irrespectueux.

Tu n'as jamais de garantie. C'est toujours un risque. Mais comme dirait l'autre: 100% des gagnants ont tenté leur chance. Se dire qu'on est passé à côté de Gallimard parce qu'on a voulu économiser quelques euros, ça doit être assez douloureux, comme sensation. D'un autre côté, si on le sent pas de leur envoyer, c'est qu'il doit y avoir une raison.
Pourquoi les gros éditeurs proposent qu'on leur envoie nos manuscrits? Parce que dans les milliers qu'ils reçoivent chaque année, il y a souvent une perle à côté de laquelle ils n'ont aucune envie de passer. Une ou deux. Et effectivement, il n'est en général pas nécessaire de lire le livre en entier pour décider s'il s'agit d'une perle ou pas. Quelques chapitres lus en diagonale suffisent dans 95% des cas. Quand on a dégagé les bouquins remplis de faute, les autobiographies sans intérêt hormis pour leurs auteurs et leurs proches, les erreurs d'aiguillage manifestes, les présentations qui arrachent les yeux, il ne reste déjà plus grand chose.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


Marc a écrit:
Se dire qu'on est passé à côté de Gallimard parce qu'on a voulu économiser quelques euros, ça doit être assez douloureux, comme sensation. D'un autre côté, si on le sent pas de leur envoyer, c'est qu'il doit y avoir une raison.
Ni l'un ni l'autre. Tu peux postuler chez d'autres grosses ME en envoi par mail et ce n'est pas une question d'estimation de son manuscrit. Tu peux très bien squizzer des ME, sans regrets particuliers.
Le constat est souvent le suivant. Celles qui acceptent l'envoi par mail optent pour être aux plus proches de ces potentiels auteurs. A l'heure du numérique, il apparaît deux types de ME : les avant-gardistes qui répondent au max aux demandes des auteurs avec des envois mails, des collections uniquement numériques et de l'autre côté les ME plus conservatistes qui gardent l'amour du papier et des traditions.
Du moins, je le vois comme ça.
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Avis sur ME] Actes Sud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-