PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 

 [Edition - Publication] La légende de Crélyas/ Rebelle Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


Oui les soumissions chez Rebelle sont fermées, mais lorsque je les ai contacté pour connaître la date de réouverture, ils m'ont dit que je pouvais quand même leur envoyer mon synopsis et ma présentation avec le nombre de signes du roman.
Trois nouveaux envois hier, par mail :
- Boz'dodor le 20/10/2014
- Denoël le 20/10/2014
- Editions du grimoire le 20/10/2014
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  280
   Âge  :  121
   Localisation  :  Clermont-Ferrand
   Pensée du jour  :  Mais je vous le demande : peut-on encore parler de police sans sérifs ?
   Date d'inscription  :  11/11/2008
    
                         
Pyanepsion  /  Autostoppeur galactique


Julianne a écrit:
je voudrais faire part de mon expérience d'édition.
La grande erreur du débutant consiste effectivement à confondre une industrie de reprographie ou d’imprimerie avec une société d’édition. Ce n’est pas parce qu’un photocopieur met votre livre en vente sur son site Internet qu’il est un éditeur.

Sur mon site Le Corrigeur Europe, je propose par exemple la publication PDF gratuite des œuvres complètes à tous les auteurs qui le désirent, mais je ne suis pour autant pas un éditeur. Le travail de l’éditeur consiste à te vendre auprès des libraires, et des centrales d’achat, et à te promouvoir dans les salons et sur les médias. C’est un métier.

Le délai de réponse d’un éditeur n’est pas non plus un critère. Il faut tout d’abord savoir qu’il y a 72 000 titres publiés chaque année rien qu’en France. Il n’est donc matériellement pas possible à un éditeur de pouvoir lire l’intégralité de ce qu’il reçoit. Voici en réalité comment procèdent la plupart des vrais éditeurs.

1. Un premier lecteur lit donc quelques pages au début, quelques pages à la fin et quelques pages au milieu. À chacune de ces étapes, il rejette ou passe à la suite. Il y a beaucoup de déchets, et là l’orthographe, la mise en page et la formulation jouent un rôle très important. Au titre de l’anecdote, on peut citer un éditeur anglais qui ne lit que la page 97.

2. À l’étape suivante, un deuxième lecteur lit à son tour un peu plus de pages du début, de la fin et du milieu. Même sanction.

3. Puis arrive la troisième étape où un autre lecteur lit l’intégralité du livre. S’il le trouve intéressant, il le sélectionne pour le comité de lecture qui va décider si le livre entre bien en résonance avec l’une des collections de l’éditeur. Le livre peut alors être refusé soit parce qu’il ne correspond pas au style des collections, soit parce qu’il risquerait de faire de l’ombre à une valeur éprouvée.

Si, par exemple, tu proposes à un éditeur un livre qui ferait de l’ombre au dernier roman de son auteur Maxime Chattam, même si ton livre est bien écrit, tu ne seras pas accepté parce que commercialement, les 3 000 ventes que tu réaliserais pourraient amener une diminution des ventes de 15 000 de l’auteur à succès. D’un autre côté, si tu ne publies pas chez eux, l’éditeur concurrent pourrait alors justement le publier, ce qui serait peut-être pire en nombre de mévente, alors la décision de publication ou pas devra être murement pesée.

4. Il y a enfin l’aspect relationnel qui va intervenir. L’un de mes auteurs a été ainsi été approché par trois grandes maisons d’édition, avec diner et tout et tout, mais il n’a finalement pas été édité : il a révélé lors de ses conversations à bâton rompu avec ces différents éditeurs qu’il n’était pas fiable, qu’ils ne pouvaient pas miser sur lui dans la durée…

Bon courage.
http://corrigeur.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


Merci pour tous ces détails. Je comprends mieux comment cela fonctionne maintenant.
En ce qui concerne mon manuscrit, j'ai pu le renvoyer aux éditions Gulf-stream. Je leur avais déjà fait parvenir en juillet, la version non corrigée. En contactant l'éditrice, elle m'a dit qu'elle n'avait pas encore lu et examiné mon manuscrit, et que si je voulais, je pouvais renvoyer la version définitive. J'attends avec impatience encore, même si je ne me fais pas trop d'illusion, les réponses de ces chères maisons d'éditions. J'ai toujours très peur d'ouvrir ma boite mail et d'y trouver une réponse négative. Là, j'attends tout particulièrement la réponse d'une petite maison d'édition, qui m'intéressait vraiment. J'espère de tout cœur que cela fonctionnera ! :squee2: Si ce n'était pas le cas, je serai très très déçue.  Sad
J'ai également fait parvenir le lien de mon roman aux éditions Reines-beaux, pour qu'ils déterminent si mon roman les intéressent ou pas, en espérant que ça leur plaise. Donc là aussi je suis en attente.
Je vous tiens au courant ! Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1470
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Roland curieux


J'ai eu contact avec l'éditrice de Gulf Stream hier. Ils ont mon manuscrit depuis presque 5 mois, mais elle ne l'a pas encore lu, donc.... patience pour toi! Ceci dit, le contact avec eux est toujours fort sympathique.
Je te souhaite bon succès!
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  296
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  Pour que l'événement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter. - Jean Paul Sartre
   Date d'inscription  :  16/06/2013
    
                         
amnao  /  Autostoppeur galactique


Julianne a écrit:

En ce qui concerne mon manuscrit, j'ai pu le renvoyer aux éditions Gulf-stream. Je leur avais déjà fait parvenir en juillet, la version non corrigée.

Comment peux-tu envoyer une version NON corrigée à un éditeur?
http://www.naomi-ajavon.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


La version que j'ai envoyé était corrigée, je l'avais relu. Seulement, il restait encore pas mal de fautes que je n'avais pas vu, parce que quand il s'agit de son texte, on ne les voit pas toujours. Alors oui, elle était corrigée pour moi lorsque je l'ai envoyé. Mais en postant sur le forum, je me suis rendu compte que je n'aurais pas dû l'envoyer ainsi, que je suis allée trop vite. Elle n'était pas totalement corrigée, et peaufinée. Il ne s'agissait pas de la version définitive, voilà ce que j'ai voulu dire.


Dernière édition par Julianne le Ven 31 Oct 2014 - 11:03, édité 1 fois
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  296
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  Pour que l'événement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter. - Jean Paul Sartre
   Date d'inscription  :  16/06/2013
    
                         
amnao  /  Autostoppeur galactique


Oui, Julianne, je viens de relire tout le fil de la discussion. C'est dommage mais bon, j'espère surtout que cela ne te fermera pas les portes de certaines maisons qui ont eu ta première version en main.
Dans tous les cas, c'est une expérience à ne plus jamais renouveler.

Bon courage pour les autres envois et l'attente !
http://www.naomi-ajavon.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


Ah ça, oui. Je ferais plus attention dorénavant à ce que j'envoie. Une chance que l'éditrice ne se soit pas encore penchée sur mon manuscrit, sinon, j'aurais raté ma chance, simplement pour une bêtise. Merci pour ton soutien. Il est vrai que cette attente est interminable, très très longue. Mais bon, on verra bien.
Toujours aucune réponse, je pense que je suis trop impatiente. C'était les vacances, je pense que j'en recevrai d'ici la fin du mois de novembre. Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


Coucou,
je viens vous apporter des nouvelles. J'ai envoyé mon manuscrit aux éditions de Mortagne mardi dernier. Jeudi, je reçois une réponse type, comme quoi mon manuscrit a été refusé. L'on t-il seulement lu ? Deux jours comme délai, c'est vraiment très court.
J'attends encore 5 réponses, peut-être ferai-je de nouveaux envois plus tard.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


Désolée pour le triple post, mais la nouvelle doit être postée pour la date d'aujourd'hui.
Je reçois cet après-midi, un message de la part de Taurnada éditions:
"Bonjour Julianne,

Nous avons étudié votre manuscrit et, si votre écriture et votre style sont agréables, malheureusement, nous ne publions pas, pour l'instant, à destination d'un public adolescent.

Avez-vous pensé à le soumettre à Bragelonne, l'Atalante, le Bélial, Eons, les éditions Armada, les éditions Black-out, les éditions des Tourments, Les moutons électriques, Rebelle Éditions, les éditions Voyel, ou encore Belcastel ?

En vous remerciant de votre confiance et en espérant que vous trouviez un éditeur capable de "faire vivre" votre roman, nous vous souhaitons une bonne continuation.

Cordialement,

Taurnada Éditions"

Encore un message de refus pour mon manuscrit, qui fait baisser mon moral au plus bas, plus qu'il ne l'était déjà. Même s'ils se veulent sympathiques et disent avoir apprécié mon style. Cela reste un refus, et je commence à croire que je ne serais jamais publiée. Je vais essayer de ne pas me décourager, et de passer outre.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1129
   Âge  :  23
   Localisation  :  Toulouse
   Date d'inscription  :  09/07/2014
    
                         
Laura Atréïdes  /  Effleure du mal


Cette réponse est plus dû à une erreur de ciblage (ils ne publient pas à destination d'un jeune public) qu'à un refus dépendant de la qualité de ton manuscrit ne te décourage donc pas ! Il faut parfois dix ou vingt refus pour arriver à ses fins ! Et puis si cela ne marche pas, tu peux toujours poursuivre l'écriture, revenir sur ce roman plus tard ou faire autre chose ! Mais tu n'en es pas encore là. Combien de réponses attends-tu encore ?
http://lesdessousdelaplume.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1406
   Âge  :  25
   Localisation  :  La deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin
   Pensée du jour  :  "Tu es complètement fou, mais je t'aime beaucoup"
   Date d'inscription  :  12/06/2014
    
                         
Esmé  /  Roland curieux


Coucou Julianne ! (Et là je me rends compte que je n'avais jamais mis mon petit message d'encouragement ici, quelle honte ^^)

Je suis plutôt d'accord avec Laura. Ce retour que tu as reçu, même s'il s'agit d'un refus, est quand même bien positif et fait plutôt penser à une erreur de ciblage. Donc tu n'as pas à t'en faire pour ça, d'autant plus que tu as encore bon nombre de réponse à recevoir, non ?

Après, je pense que c'est normal de se décourager au fur et à mesure que les refus arrivent, et c'est notre job à nous de te remonter le moral !

Alors voilà pour toi : :bummies: :squee2: :rainbow: :excited: :nyancat:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


Merci de ton soutien Esmé, il est vrai que ce message n'était pas entièrement mauvais. J'attends encore 7 réponses, dont une qui ne devrais pas tarder à arriver.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  238
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Autostoppeur galactique


Coucou,
un jour noir pour mon roman aujourd'hui. Je viens de recevoir deux réponses négatives :
- Albin Michel : réponse-type, mas je m'y attendais donc aucune surprise (c'était un envoi test).
- Editions Quebec-livre :

" Madame VIRICEL,
Nous avons lu avec beaucoup d’attention votre projet de livre. Nous avons été sensibles à l’indéniable originalité de ce texte, mais, en dépit de cet aspect,  nous ne voyons pas comment ce titre pourrait être rentable. Les coûts de publication sont trop élevés par rapport à l’espérance de vente. En fait, nous pensons en vendre environ 1000 exemplaires, notre seuil de rentabilité est d’un minimum de 1500.
Nous regrettons de ne pouvoir vous donner satisfaction et nous espérons que vous continuerez à nous accorder votre confiance. "

Même si ce mail se veut sympa, ce qui est le cas, car ils me font un compliment, ils me disent par la même occasion que mon roman ne serait pas assez rentable et ne se vendrait pas énormément. Donc pas de publication. Ma réaction a été  Question , très mitigée. Cela n'a fait que me décourager davantage, et dorénavant, je n'y crois plus.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3818
   Âge  :  36
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


Concernant Québec-Livres, je crois que beaucoup d'auteurs français ont reçu cette réponse. En fait, vendre 1000 exemplaires d'un premier roman c'est déjà vraiment énorme (la moyenne, c'est plutôt 300...). Donc ne te décourage pas.

Et puis comme l'a dit Laura, si ce projet n'aboutit pas, ce sera le cas d'un autre. Tu es très jeune. Smile


 

 [Edition - Publication] La légende de Crélyas/ Rebelle Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-