PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 

 Lire sur papier ou lire sur écran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  382
   Âge  :  63
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit


on a depuis le 19eme siècle prédit la mort de médias  parce qu'autres arrivaient. on a dit que la photo  tuerait la peinture. on a dit que le cinéma tuerait le théâtre.  On a dit que la  télé  tuerait le cinéma, que Internet tuerait la télé, que la radio  tuerait les journaux,  que la télé tuerait la radio etc etc.

    le livre papier est toujours là  et pour longtemps encore, ceux qui  en doutent n'ont qu'à aller faire un tour  à la FNAC. Il faudra simplement que le marché  s'adapte, que les livre electroniques trouvent leur créneau.  Ils peuvent parfaitement coexister  :      on assiste aujourd'hui   à la renaissance des disques vinyles et de la photo argentique.   Donc pas d'affolement chacun trouvera son bonheur study study
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


Oui, enfin l'important c'est qu'ils laissent le choix aux clients. J'ai surtout peur que le numérique devienne dominant et pratiquement imposé (comme pour les jeux vidéo PC, c'est une catastrophe de voir que les boîtiers redirigent vers un downoald numérique sur une plate-forme internet), et qu'on force un jour les lecteurs à passer par un système qu'ils n'aiment pas forcément.
S'ils l'ont fait pour un média, pourquoi ne le feraient-ils pas pour un autre ?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3844
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


Si les lecteurs continuent d'acheter des livres papier, il y en aura toujours. Je ne vois pas comment on pourrait les forcer à acheter du numérique s'ils veulent du papier. On ne peut pas exactement comparer les jeux vidéos aux livres.



 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  993
   Âge  :  10
   Date d'inscription  :  20/12/2011
    
                         
Elouan  /  JE Lambda. (Cuvée 2012.)


Oh, tu crois qu'il vont brûler les millions de livres papiers qui existent déjà ?

Notre monde s'effondre.

Signé : Amoureux des livres anonyme. Résistons.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


Comme tu le dis Coline, il faut quand même que les gens continuent d'acheter des livres papier. En tenant compte du fait que les livres numériques sont moins chers que les livres papiers, on peut faire la comparaison avec les jeux vidéo dans ce sens : les joueurs ont cessé d'acheter des jeux physiques car les jeux en numérique étaient moins chers. Maintenant, 90 % des parts du marché concernent les versions numériques, et les éditeurs de jeux se sont tournés exclusivement vers cette part du marché, forçant les 10% restants à se tourner vers le numérique.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est vrai qu'en étendant temporairement le débat vers les jeux vidéo, le phénomène a tendu progressivement vers une numérisation des jeux PC (Ils ont tentés de faire ça pour la console un moment, ça a pas marché pour cause de problèmes techniques).

Maintenant, sur PC, 90% du marché physique, c'est de l'occasion. C'est la ruine des commerce de mon enfance dans lesquels ont passait des heures à tester des nouveaux jeux et à s'extasier des progrès de la technologie.

ça me manque.

J'ose espérer qu'à l'avenir, je pourrais toujours passer dans des librairies, pour feuilleter des livres par plaisir.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3844
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


Je ne vois pas vraiment les éditeurs se précipiter pour vendre du numérique, pour ma part. Et beaucoup d'éditeurs qui commencent par vendre exclusivement du numérique caressent l'espoir de vendre un jour leurs livres en format papier.

Comme le dit malicieusement Elouan, on ne va pas brûler les bibliothèques non plus. Et emprunter un livre à la bibliothèque, c'est bien moins cher que le numérique quand ce n'est pas gratuit.



 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Oui pour l'instant...

Le papyrus a bien disparu, pourquoi pas le papier. Quand on voit ce que ça a donné en quelques années pour l'industrie du disque, il y a des questions à se poser.
En tant qu'auteur on a tout à perdre du passage au numérique, vu que les infimes droits d'auteur se gagnent surtout sur le papier.
En tant que lecteur, j'espère que la disparition du papier ne sera pas pour demain la veille (toute façon je m'en fous je lis quasi aucuns auteurs actuels Twisted Evil )
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


duboismarneus a écrit:
Ils ont tentés de faire ça pour la console un moment, ça a pas marché pour cause de problèmes techniques

En fait c'est parce que les joueurs console, plus intelligents que les joueurs PC, ont manifesté contre la politique des DRM et du "tout online", car ils préféraient garder la liberté d'acheter, de posséder et de revendre leurs jeux (et parce que ne pas pouvoir jouer parce que ta connexion faiblit ou quand tu n'en as pas, c'est inadmissible). Du coup Microsoft a écouté ses clients, ce qui a sauvé les supports physiques sur consoles.

*fin du hors-sujet*
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3844
   Âge  :  37
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


Noctis a écrit:
duboismarneus a écrit:
Ils ont tentés de faire ça pour la console un moment, ça a pas marché pour cause de problèmes techniques

En fait c'est parce que les joueurs console, plus intelligents que les joueurs PC, ont manifesté contre la politique des DRM et du "tout online", car ils préféraient garder la liberté d'acheter, de posséder et de revendre leurs jeux (et parce que ne pas pouvoir jouer parce que ta connexion faiblit ou quand tu n'en as pas, c'est inadmissible). Du coup Microsoft a écouté ses clients, ce qui a sauvé les supports physiques sur consoles.

*fin du hors-sujet*

Donc, on ne les a pas forcés. Wink



 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


Coline a écrit:
Donc, on ne les a pas forcés.

Pour l'instant xD Mais pour la prochaine génération de consoles, vu qu'ils veulent faire des consoles dématérialisées (pour la Playstation 5), ce n'est pas gagné, il va falloir faire beaucoup de bruit pour les arrêter.
C'est une bataille permanente pour sauver les supports physiques, il faut vraiment qu'une majorité de clients se soulèvent. Sinon, on force la minorité à s'aligner sur la majorité.
M'enfin on s'éloigne du sujet Rolling Eyes
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3823
   Âge  :  112
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Je découvre cette histoire conflictuelle du jeu vidéo dématérialisé.
Je trouve qu'il y a des batailles qui vaudraient davantage la peine d'être menées.
Quand à la vieille guerre livre papier / livre numérique, mon choix est fait : les deux, mon capitaine !
La lecture est un acte tellement intime, tellement personnel, tellement individuel, qu'on a sans doute tous, ici, nos petites méthodes, nos petites manies de lecteur. Pour certains, comme moi qui n'éprouve aucun orgasme à l'odeur du papier sec et de la colle d'imprimerie, le livre numérique correspond en tous points à mes besoins et à mes usages. Le livre papier restera une exception.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2716
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre les deux.
   Pensée du jour  :  Too much skin.
   Date d'inscription  :  27/10/2007
    
                         
Menear  /  Le bruit et la pudeur


Comme le Condor : lire sur papier et lire sur écran. Voire même sur écrans (ordinateur, tablette, smartphone, liseuse eink - surtout liseuse eink - etc.). De la même façon qu'on lit différents types d'objets papier d'ailleurs (journal payant / journal gratuit, revue, livres grands format, livres poche, beaux livres, etc.) la lecture écran s'est diversifiée très vite et à grande échelle. Voir pour ça le succès d'un truc comme Wattpad ou tout simplement la lecture embarquée sur téléphone. Même si, malheureusement, comme souvent dans la consommation de masse, ce qui est lu sur ces outils-là sont des machins terriblement standardisés (texte & support).
http://www.fuirestunepulsion.net
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Condor a écrit:
Je découvre cette histoire conflictuelle du jeu vidéo dématérialisé.
Je trouve qu'il y a des batailles qui vaudraient davantage la peine d'être menées.

Personnellement, je m'en fous, c'est juste une nostalgie du temps où j'allais découvrir mes jeux en magasin. Pourquoi ça serais une bataille plus mauvaise qu'une autre ? On parle d'un aspect de la société, certes récrié en tant qu'hobby de faibles sociopathes qui se radicalisent devant leur écran, mais n'est ce pas notre cas à tous ici ?
Le débat me passe au dessus de la tête. Pouvoir accéder à tout mes jeux, ça me convient, mais c'est une simple Nostalgie contre laquelle je ne peux pas grand-chose.

Sinon, j'ai beau avoir la volonté de me construire une belle bibliothèque, je ne récrie pas contre le numérique. J'ai les deux aussi. Quand j'ai pas les moyens ou le temps de me procurer une version papier, j'ai un accès facile rapide et économique à des bouquins !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


duboismarneus a écrit:
mais c'est une simple Nostalgie contre laquelle je ne peux pas grand-chose.

Bien sûr qu'on peut faire quelque chose : boycotter les sites de location en ligne comme Steam, pirater les jeux, etc... certains éditeurs ont déjà arrêté de mettre des DRM car ils ont vu que restreindre la liberté des consommateurs n'empêche pas le piratage.

Le Condor des Andes a écrit:
Je trouve qu'il y a des batailles qui vaudraient davantage la peine d'être menées.

Me semble que c'est très important comme bataille. Être obligé de pirater des jeux car il n'y a aucun autre moyen d'échapper à des plates-formes malhonnêtes et à des DRM, et ce même en achetant en magasin, c'est une atteinte à la liberté du consommateur. D'ailleurs le plus grave c'est que même en achetant en magasin, ça devient de la location quand ça passe par des plates-formes internet.

Mais pour en revenir au sujet, si la lecture dématérialisée se met un jour à dominer le marché de manière écrasante (cela dépasse déjà les 50% aux USA), j'ai bien peur que les librairies ne disparaissent, bientôt suivies par les livres papier.
 

 Lire sur papier ou lire sur écran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-