PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Comment survivre dans un film d'horreur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


sakurajima a écrit:
 Si vous vous réveillez enchainé dans la chambre d'un manoir  perdu au milieu des marais, demandez-vous vite où et avec qui vous avez fini la soirée  des anciens de Silent Hill....

Et si c'était le colonel Moutarde, il ne vous reste que la prière. Ou le suicide. Ou les deux (mais ne vous trompez pas dans l'ordre des opérations). Seul votre avatar survivra. C'est déjà ça.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  282
   Âge  :  19
   Localisation  :  Vaucluse Avignon
   Pensée du jour  :  Le temps est une des rares choses qu'on ne pourra pas définir.
   Date d'inscription  :  09/07/2013
    
                         
Rougana  /  Autostoppeur galactique


Zut, je suis blonde mais pas à forte poitrine XD
Au moins, j'aurais aucune chance de survie.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  21
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que pour ma part, je serais sans doute le tueur du film. Quelques chances de survie tout de même. Sauf si le héros me dégomme à coups de batte avant de laisser ma carcasse dans une station électrique où un orage ressuscitera mon corps en décomposition quelques mois plus tard.
Spoiler:
 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


Au fait, pourquoi les meurtres d'enfants dans les films d'horreur sont toujours ellipsés ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Lol.

Par manque de moyens, c'est évident.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Noctis a écrit:
Au fait, pourquoi les meurtres d'enfants dans les films d'horreur sont toujours ellipsés ?

Question d'empathie. Si, dans la série des vendredi 13, Jason butait des enfants, ce serait pas vendeur. Dans les bons films d'horreur, logique, faut que t'es peur, c'est la seule chose qui fait que ça marche. Passage psy : la révolte c'est ce qui permet d'occulter la peur. Tu vois un enfant crever, t'as automatiquement plus d'empathie que pour un gonze de 50 balais qui fume 3 paquets par jour, l'empathie se fait moins. Pour un enfant c'est pas du tout pareil, t'as beaucoup plus d'empathie et automatiquement un sentiment de révolte — qui ou non s'extrapole du film. En tout les cas, révolte moins peur, équation logique, le film sort du registre. Et j'te parle pas au niveau juridique, promotion et tout tout, quoique ça ferait le buzz, mais après, des procès au cul t'en mangerais autant que des donuts – biensûr, si t'es américain (lol).
 

 Comment survivre dans un film d'horreur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-