PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6089
   Âge  :  30
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


j'ai des doutes sur ton dernier rêve, je me demande si tu cherches pas juste à provoquer phoena XD

Bon euh... moi cette nuit, j'ai rêvé que j'étais un de mes persos. A un âge qui ne figure pas dans le roman de départ,  là je lui donnerais 25-30ans, dans le roman à la base il est plus jeune.

Par contre, son job à la FIS(organisme qui existe dans mon univers) est maintenu, il en fait toujours partie et dans mon rêve je me rends dans un hangar devenu un entrepôt de légumes (genre le logo de l'entreprise sur les façades de briques c'est un chou), sous un soleil d'été. Je pense savoir dans quel pays de son univers je me situe, et en fait il entre dans le hangar entre plein de caisses et tente de joindre le sous-sol où il sait qu'une réunion doit se tenir. Le hangar appartient à la pègre. Je suis avec un complice, on en parle tout en essayant de descendre par une ventilation étroite. Quand mon comparse espion me demande pourquoi, j'explique que je n'ai pas eu l'info sur la véritable entrée secrète de ce sous-sol.
Oui, et quand je parle, c'est avec sa voix à lui hein. Ouais ouais, celle d'un type de 25 ans de bonne carrure. C'est bien simple, il a beau être mince, c'est difficile pour lui de se fauflier dans la bouche d'aération, je vous dis pas la galère, je m'énervais bien. Enfin, il s'énervait bien. Enfin bref... j'étais lui jusqu'à son entêtement et sa fougue.
Puis quand on est arrivé dans la salle de réunion avec les autres autour, comme de purs éléments de la pègre qui feraient partie de la FIS (alors que c'est l'inverse, dans le rêve, clairement, vu les conversations des deux agents avant), je ne vous raconte pas l'effet que ça m'a fait de lever une grande main blanche aux longs doigts quand je cause, ou de mesure 1m93 en regardant de haut des gars d'1m75 à qui je parlais avec la voix bien muée...  Ok, vous imaginez un peu le choc d'une femme d'1m58 brunette :mrgreen:

J'ai jamais vécu ça. En plus ils me parlent en citant clairement le nom de mon perso, ça m'a fait TROP-BI-ZARRE, voilà...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1061
   Âge  :  104
   Localisation  :  Sous le soleil exactement
   Pensée du jour  :  Je ne pense que la nuit.
   Date d'inscription  :  21/04/2014
    
                         
Anson  /  Effleure du mal


Un petite participation au sujet des rêves, extrait de la troisième partie du livre enquête à Sexland (partie non encore publiée, je n'en suis qu'à la deuxième)
Bon rêves à tous!





Spoiler:
 
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Heu Anson c'est gentil de partager, il s'agit de vrais rêves ici. On raconte nos rêves personnels selon notre envie tout simplement. C'est la section Flood donc pas grand rapport avec l'écriture quoi que... Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9213
   Âge  :  43
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Cet après-midi, faisant une sieste cause migraine...
Me suis trouvée perdue dans un endroit avec plein de brouillard, des tubes de colle vide par terre, et des mètres rubans avec ou sans enrouleur ainsi que des double décimètres qui tombaient en pluie.
Spoiler:
 


Dernière édition par Séléné.C le Jeu 25 Déc 2014 - 22:44, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com En ligne
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai rêvé hier que j'avais l'estomac qui avait explosé et je tenais mes entrailles dans mes mains en attendant mon tour pour me faire opérer. Malheureusement, à chaque fois qu'on appelait mon nom, je devais partir prendre mes enfants à l'école. Et cela à toute heure du jour. J'en avais marre de trimbaler tout ça et de conduire en jaquette d'hôpital.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
FGFT  /  Barge de Radetzky


J'ai fait beaucoup de rêves insensés, dont je ne me souviens absolument pas aujourd'hui.
Par contre, en ce moment, je rêve beaucoup de mon boulot. Cette nuit, par exemple, une petite réunion syndicale s'était improvisée dans mon bureau. C'était sympa (même si on avait perdu les élections professionnelles).
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1061
   Âge  :  104
   Localisation  :  Sous le soleil exactement
   Pensée du jour  :  Je ne pense que la nuit.
   Date d'inscription  :  21/04/2014
    
                         
Anson  /  Effleure du mal


FGFT a écrit:
C'était sympa (même si on avait perdu les élections professionnelles).
il y a un syndicat qui s'appelle FGFT? Very Happy

Nast a écrit:
Heu Anson c'est gentil de partager, il s'agit de vrais rêves ici. On raconte nos rêves personnels selon notre envie tout simplement. C'est la section Flood donc pas grand rapport avec l'écriture quoi que...

Ecrire c'est un peu rêver éveillé non? Bon, voilà un vrai rêve :

Rêve destin :
 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
FGFT  /  Barge de Radetzky


Non, mais pas loin Wink
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mon rêve bizarre de cette nuit

Je me promenais avec mon mari et nous passions devant un salon funéraire. Il a cru bon d'entrer dans une pièce endeuillée et d'hurler HÉ HÉ HÉ BONJOUR TOUT LE MONDE alors que tous pleurait. Il racontait des blagues et riait très fort. Au sol, des mourants ou des morts attendaient leur tour pour être exposé et pleuré. J'ai croisé le père de ma meilleure amie alors je l'ai suivi au bar où on m'attendait pour jouer de la musique que je ne connaissais pas en robe de mariée. Alors que je me retrouve dans le salon de mes parents à raconter ce rêve, je leur demande si je rêve encore alors je me pince et je déclare "ah mais ce bras là je sens jamais rien". Et mon père n'arrêtait pas de finir mes phrases. C'était épatant comme s'il avait été dedans.

Quand je me suis réveillée j'ai vraiment douté que j'étais réveillée. Suis-je réveillée maintenant?
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai rêver que je voulais très fort aller aux toilettes. J'entre dans l'empire State building. Stoique, je regarde le rez de chaussée. Une immense salle blanche très éclairée sans aucun mur ou paroi de séparation et des cuvettes WC alignés par milliers. Je regarde les gens (hommes et femmes) faire popo, tous inégale devant ce manque totale d'intimité. Une dame fume, indifférente. Un autre fait semblant de chercher un truc dans son manteau qu'il tient à bout de bras, et je comprends vite qu'il veut se cacher derrière. Bref, je vous passe les détails. Je sors. Je traine ma chiasse d'immeuble en immeuble en cherchant un endroit qui ne soit pas à la vue de tous. Et je ne trouve pas. En pleine rue, je sens mes fesses trembler d'impatience, je comprends que je ne vais pas tenir et AAAAAAAAAAAAAHHHHHHH je me réveille.

Tout va bien.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


AHAHAHAHA j'ai eu peur pour toi que ça finisse dans ton lit XD
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6089
   Âge  :  30
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


hé bé, y a des gastro qui traînent ici Razz

FGFT, c'est vrai qu'en Belgique, je suis syndiquée à la FGTB, chaque rfois que je vois ton pseudo j'y pense Laughing

Moi cette nuit c'était psyché et tragique, mais j'aurais bien du mal à la raconter clairement.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
FGFT  /  Barge de Radetzky


C'est pas la FGTB non, mais il y a bien un G et un T Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  63
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  26/12/2014
    
                         
Ankhh  /  Clochard céleste


Cette nuit j'ai rêvé que la mer m'emportait dans une vague. J'étais au large et épuisée quand elle a décidé (la mer a une âme) de me poser sur une petite île. Cette île je pouvais la construire petit à petit, comme un jeu de lego. Puis tout d'un coup ce fut comme un tremblement de terre et je me suis réveillée.

Ma grand-mère enlevait l'ordinateur encore posé sur moi. Je me suis arrêtée en pleine phrase, l'ordinateur encore ouvert sur la page de mon écrit. Il était sept heures du matin.
http://journal-d-un-pegase-bipolaire.tumblr.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  33
   Localisation  :  Lourdes
   Date d'inscription  :  09/12/2014
    
                         
Chris Red  /  Autostoppeur galactique


Des rêves bizarres, j'en fais plein, mais je ne m'en souviens pas toujours.

Récemment, après avoir visité la maison du risque sismique à Lourdes et avoir appris qu'un tremblement de terre costaud était attendu à compter de 2016 dans la région, j'ai fait un rêve où j'avais accès à un listing des séismes les plus forts qui avaient sévi sur Terre. Mes yeux défilaient dans le passé, mais je m'intéressais surtout à Lourdes, ma ville, et je voyais Lourdes - Juin 2016 - 9 sur l'échelle de Richter. Ensuite, je vois 12 à Los Angeles le même jour et enfin 47 ! au Brésil le même jour (Sao Paulo il me semble), ça continue pendant quelques jours sur toute la planète et ça retombe '-_-

Sinon, un rêve plus léger, une nuit, je rêve que je rentre dans une salle sombre pour assister à un one-man show, mais genre petite salle presque intime, pas genre Zénith ou quoi... ^^... Je me trouve au premier rang, je sens la présence des autres spectateurs mais je ne les vois pas... Et là entre Yannick Noah, vêtu d'un maillot de foot, de l'OM, noir avec une bande jaune et rouge, ou rouge et verte,... Il ne dit rien, s'avance, puis il se met à genoux... Il baisse la tête, crache par terre et relève la tête et là il scande "La France, ça pue la merde !" Hors de moi, je me lève et je m'apprête à quitter la salle, non sans lui manifester ma déception. Je l'accable en lui disant qu'il fait de la merde, qu'il pense trop au pognon et d'autres choses dans le style... Je m'en vais, là je me retrouve sur la plage, le soleil se couche, je marche, et je le revois marcher dans la direction opposée à la mienne, on se croise, il marche au bord de l'eau alors que je suis plus éloigné et je l'accable encore...

J'en ai fait un autre du même style avec Didier Drogba, je le croise dans un couloir d'université habillé en étudiant avec un sac à dos, sauf que là c'est lui qui pleure parce qu'il m'annonce qu'il prend sa retraite et qu'il s'en veut d'avoir trop pensé à l'argent.

Il y en a un autre où je me trouve sur une embarcation et je traverse l'océan Indien en compagnie de ma femme, ma fille, mon frère et deux amis. La nuit s'apprête à tomber, l'atmosphère est pesante, on passe entre des arbustes qui dépassent de l'eau, mais aussi des lampadaires, des vestiges de notre monde. Enfin, on arrive à destination, on vient y passer des vacances, je suis le seul à parler anglais alors je parle avec l'asiatique qui nous débarque au quai et il nous remet entre les mains d'une asiatique qui se fait notre guide dans la ville, on traverse une rue où les maisons sont en carton et la misère nous saute aux yeux. A un moment, elle s'arrête et désigne un chemin qui descend avec des marches vers une sorte de sous-sol et me dit d'aller à gauche au fond et de prendre la première porte rouge. On y va. On ouvre une porte, et là on est accueillis par des asiatiques qui brandissent des armes. Je fuis avec ma femme alors que mon frère et mes amis restent sur place (ou s'enfuient dans une autre direction). Dans une autre pièce, on est à nouveau menacés, mais elle part ailleurs, je reviens en arrière, je prends une autre porte, et là je me fais poursuivre par les types en mitraillettes, jusqu'à ce que j'arrive dans une buanderie et je m'échappe par une sorte de tunnel où on met le linge. Quand je rentre dans le trou noir, je me réveille.
http://www.chrisreduniverse.eu
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-