PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  332
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  23/05/2015
    
                         
Holopherne  /  Tapage au bout de la nuit


Trop drôle cette histoire de quaterback. J'aime bien lire vos rêves!
 
Piraeus
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1599
   Âge  :  29
   Localisation  :  Au sud, au nord, au milieux, partout!
   Date d'inscription  :  18/05/2017
    
                         
Piraeus  /  Roland curieux


Ha, cette nuit j'ai ENFIN fait un rêve qui ne soit ni malaisant ni déprimant, c'était même agréable :3 J'ai rêvé que j'adoptais trois chiens. Bon je m'encombrais pas des préoccupations materielle hein - est ce que j'ai assez de place? Qui va les sortir? - c'est un reve haha. À la fin il y en a un auquel je faisais un gros câlin, ça me tenais chaud au corps comme au coeur I love you
https://antoinedazy.wixsite.com/portfolio
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2173
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


J'ai rêvé que jétais dans une sorte d'internat mais avec plein de gens et c'était peut-être un hôpital psychiatre parce que tout le monde était bizarre. J'avais deux amis voisins, et dans mon étage y'avait plein de vieux chelous, je me souviens qu'ils entraient dans ma chambre sans pression à toute heure et que à chaque fois que j'en sortais un y'en avait un autre caché. Ma chambre avait une large fenêtre qui donnait sur une cour carrée avec plein de vis à vis des autres pensionnaires et le soir tout le monde était à sa fenêtre et c'était chelou. J'étais malade de fou dans le rêve, je prenais plein de médocs, j'avais une maladie bizarre. On faisait les quatre cent coups avec mes amis et on cachait des trucs des secrets etc. Une fois la police est venue et on a dû s'enfuir à travers l'internat et cacher une pièce à conviction. J'avais aussi une narine bouchée qui coulait énormément, démesurément, la morve était pâteuse et ça me faisait mal (je me suis réveillé avec la sensation d'avoir cette narine bouchée mais quand je me suis mouché il n'y avait strictement rien). Je crachais souvent à la fenêtre et j'essayais d'éviter les gens en dessous. Les vieux de mon étage étaient tous homosexuels et voulaient me pécho (mes rêves sont très bizarres j'ai l'impression d'avoir un complexe d'oedipe inversé). Je me souviens de pas grand chose d'autre mais c'était scratch
 
Nei
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1057
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  30/03/2017
    
                         
Nei  /  Effleure du mal


.
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2173
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


J'ai rêvé que j'étais invité à une soirée chez des bourgeois bien bourgeois il y avait un code vestimentaire et j'ai failli ne pas rentrer. J'étais le seul schlag du groupe parce que j'étais ami avec celui qui m'avait invité et les autres faisaient du bon mépris de classe. La maison était immense pour une raison que j'ignore la soirée se transforme en dîner avec le père de mon ami, mon ami, et mon père, et le père fait que parler de sa richesse et comment il a acheté une voiture de collection pour son fils et mon père rageait trop et les deux étaient en mode lutte de classe du regard. Ensuite on se barre avec mon pote et il fait visiter sa maison et je découvre une partie de la maison cachée et il y avait un coffre fort et une armoire planquée. Dans l"'armoire il y avait plein de vieux livres genres livres que tout le monde a chez soi, des DVD, et un jeu de cartes UNO Harry Potter que j'avais aussi. Ensuite le rêve se transforme et je suis dans leur jardin sauf que la maison a disparue je suis dans la cambrousse et il y a une éleveuse de crocodile avec son croco domestique qui au lieu de plonger dans l'eau peut plonger dans le sol et ressurgir rapidement. Il y avait aussi un petit singe trop mignon qui sautait partout et il était pote avec le croco et habitait dans la forêt à coté. Ils s'amusaient tous les deux à sauter et quand je croyais que le croco allait bouffer le singe la meuf me dit mais non en fait le crocodile propulse le singe ! Et là le croco va sous terre, ressurgit en sautant sous le singe, et l'envoie valser à plusieurs mètres de hauteur. Ils font ça quelques moments puis a un moment le croco envoie valser a genre 100 mètres le singe qui part en mode Team Rocket vers d'autres cieux et atterrit dans la forêt. La meuf est en mode paniquée et moi je vais le chercher en sachant qu'il est probablement mort de sa chute. J'entre dans la forêt et pour une raison que j'ignore je pense qu'il s'est réfugié dans une caverne, j'allume la lampe torche de mon téléphone et plein de chauve souris sortent en mode gnéé casse toi mais j'ai le temps de voir le petit corps du singe, mort au fond. Puis je rentre à pied dans la maison, et je me casse la gueule dans la boue et je rentre tout crasseux devant tout le monde.
 
Frangipane
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1360
   Âge  :  21
   Localisation  :  Tuṣita
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Frangipane  /  Tentatrice chauve


:calien: et même le petit singe, comme disait la camionnette d'un cirque roumain - ah non, les roumains c'était les vieux fers, vieux zinc, vieux machines à laver, Sad
https://soundcloud.com/flightattendant-klm
 
Don Rumata
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1425
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Roland curieux


Tous les soirs sous mélatonine je rêves d'endroits qui n'existent pas et de visages inconnus
 
Frangipane
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1360
   Âge  :  21
   Localisation  :  Tuṣita
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Frangipane  /  Tentatrice chauve


Quand je dors la nuit, je ne me rappelle pas de mes rêves — ou très rarement ; cela dit, si je dors le jour, la plupart du temps, je rêve, souvent même, je me tiens dans un état entre l'éveil et le rêve assez agréable mais qu'un rien dérange (surtout ne pas ouvrir les yeux).

Cet après-midi, j'ai rêvé. Je kotais avec ma cousine, et la fille d'une cousine à ma mère (fille qui, supposément, n'existe d'ailleurs pas quand bien même elle était clairement la fille de cette cousine-là de ma mère), et un autre mec assez barge et sorti de je-ne-sais-où ; on s'entendait bien. Il avait acheté des tonnes de paquets de chips. J'ai dormi dans la chambre des filles, sur un édredon posé au sol — du parquet —, juste à côté du matelas de ma cousine, notre petite cousine dormait dans le coin. Rires, bonne entente, et quelques interrogations — je sens que je me retiens d'être méchant et désagréable avec ma petite-cousine parce qu'elle m'agace. Noir.

Je descends une longue rue, ça ressemblait à Etterbeek, peut-être la rue des Tongres, si ce n'est que le plan était bien plus incliné, j'étais avec Malo avec qui j'ai fait du foot, et les Scouts. On a croisé Claire et Victoria, qui semblaient s'attendre à ce que je les ignore — avait-on le pas pressé ? J'ai fait YO! avec un grand sourire, sans que nous nous arrêtions, elles n'ont pas répondu mais se sont retournées un peu plus loin — on s'est retourné aussi. Noir.

Je me retrouve, toujours avec Malo, à embarquer dans un kayak. Le cours d'eau ressemble à l'Escaut, je le devine aux champs plats environnants — puis, je sens que Bruxelles n'est pas trop loin, peut-être même a-t-on remonté les canaux ? Je ne sais pas trop comment ça s'est passé. Toujours est-il qu'on embarque dans le kayak — à savoir qu'il y avait d'autres gens, des scouts principalement. Le kayak était la dernière réunion de l'année, traditionnellement, quand nous étions animés. On allait très vite, avec Malo — il ne me semble pas que nous pagayions. On s'amusait à faire des farces, j'ai chipé des grillades que Florestan faisait au bord de l'eau ; on a plusieurs fois failli renverser notre kayak ; à un moment, le fleuve faisait un virage serré vers la droite en ouvrant une belle allée de hêtres, et des champs plats, j'ai décidé de mettre des lunettes opacifiées, je croyais devenir aveugle et je me surprenais de conserver une vue semblable, sinon largement plus aiguisée. J'ai sauté hors du kayak et tout devenait très fluide et très rapide, je sentais les choses et il me paraissait que je les voyais encore très clairement — je ne me sentais aveugle que d'avoir des lunettes qui pressaient mes orbites. Je me sentais comme piquer horizontalement dans l'eau, en constante chute et accélérant toujours plus ; il m'a semblé un instant douter, je me suis dit : « mais, je suis aveugle, tout ça n'est peut-être qu'une impression et, jusqu'ici, un heureux hasard ; et si je me prenais l'arrête d'un kayak à cette allure ? je n'aurais plus de crâne .. » Pour me ressaisir l'instant d'après : quoi ! ça ne m'arriverait pas.

J'ai fini par enlever mes lunettes, ça inquiétait les autres. Réveil pour le goûter.
https://soundcloud.com/flightattendant-klm
 
Paulemile
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  78
   Âge  :  34
   Localisation  :  Esbly (77)
   Pensée du jour  :  Dans la tête de Doug Marlow
   Date d'inscription  :  09/11/2018
    
                         
Paulemile  /  Pippin le Bref


Je ne sais pas si vous connaissez le concept. Chaque matin, Radio Nova diffuse le rêve un inconnu.
Je suis passé hier :mrgreen:

http://www.nova.fr/podcast/le-reve-du-jour/jai-reve-que-jetais-une-grenouille-en-redingote

J'ai trouvé une petite utilité à tous les rêves que je couche sur papier depuis des années.
 
Nei
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1057
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  30/03/2017
    
                         
Nei  /  Effleure du mal


.


Dernière édition par Nei le Mer 20 Mar 2019 - 5:19, édité 1 fois
 
Don Rumata
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1425
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Roland curieux


Ce matin je me suis réveillé avec la conviction que l'effondrement de civilisation thermoindustriel allait advenir au tournant, j'ai fait un rêve dessus mais difficile de s'en rappeler

La question préoccupe les jeunes à l'aube des annees 2020 mais c'est un truc qui me taraude depuis que je suis au collège alors je me dis profitez bien voyagez prenez de la drogue et du nutella dans 20-30 ans y'en aura plus
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2173
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


J'ai rêvé que j'étais dans une secte, on était à chaque foisune petite dizaine dans une salle, remplie d'organes et de sang, et on accueillait des gens qui étaient morts dans la journée, qui restaient un peu et puis chaque jour on sacrifiait quelqu'un, qui passait par une chatière en forme de nuage et disparaissait après. Il y avait une sorte de second leader c'est celui qui tenait la chatière qui était derrière et qui gérait un peu le rituel, et en fait le nuage c'était son corps. Dans la secte pendant la journée on n'avait pas le droit de dire certaines phrases, on n'avait pas le droit de parler de soi, on devait manger de la viande crue, souvent de la volaille que quelqu'un jetait, il y avait des rituels dont je me souviens plus trop mais très étranges. Les gens étaient tous difformes (sauf au début) et avaient tous un "thème" (un type qui parlait tout le temps hyper vite comme si on accélérait une vidéo, un autre qui ressemblait à un mur de briques, deux jumelles genre 6 ans psychopathes. Plein de gens différents qui arrivaient chaque heure mais étrangement on était toujours très peu dans la salle. Au départ c'était l'horreur pour moi j'avais peur qu'on me jette dans la chatière nuage parce que je me faisais réprimander quand je parlais ou quand je mangeais pas de viande, mais après le rêve se concentrait sur les gens qui allaient et venaient (il y a toujours un rituel que j'oublie qui ponctuait tout ça), et à un moment j'ai été "promu" homme-nuage de la chatière, et j'ai obtenu des pouvoirs et j'avais le droit de parler un peu plus librement. Derrière la chatière il y avait en fait une immense salle de classe, et juste un trou à l'entrée où je devais jeter les gens, et le trou m'inspirait une terreur absolue que ce soit pendant qu'on était dans la petite salle pleine de sang ou la salle de classe une fois promu. Le rêve se concentrait essentiellement sur la terreur de se faire punir, sur le fait que tu pouvais pas dire des choses (beaucoup de conversations de cris dans le rêve), et sur la variété de gens qui arrivaient, qui étaient soit déments, fous, soit normaux et qui flippaient leur race. Finalement j'ai pris l'habitude de tous les rituels, j'ai familiarisé avec les habitué.es, et même si y'avait toujours les trucs sanglants les trucs bizarres, j'avais l'impression de beaucoup rigoler avec les autres, et le rêve est devenu une sorte de spectacle comique, où chacun faisait des blagues souvent hyper cheloues, des acrobaties, et ça s'enchainait comme si c'était un théâtre sauf que tout était spontané, genre une intervention d'une personne improbable au parfait moment. Je crois que les gens que je faisais passer dans la chatière se faisaient bouffer mais je ne me souviens plus trop. En tout cas il y a ce mélange d'extrême violence, du gore omniprésent, et de what the fuck , qui était drôle pour moi. Je me suis réveillé brutalement alors le rêve a pas vraiment de fin.

Je me suis endormi bourré. Je sais pas en quoi ça joue m'enfin...
 
Frangipane
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1360
   Âge  :  21
   Localisation  :  Tuṣita
   Date d'inscription  :  13/02/2017
    
                         
Frangipane  /  Tentatrice chauve


C'est la modération JE ? pale
https://soundcloud.com/flightattendant-klm
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2173
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


J'ai rêvé que j'étais dans une clinique mais c'était à ciel ouvert on avait chacun notre petite maison. Il y avait Fat Jesus et dans le rêve j'ai passé presque tout mon temps dans sa yourte. Il était assis dans une sorte d'appareil médical et il toussait beaucoup. On a beaucoup parlé et il posait plein de questions en mode psy. Parfois je rampais par terre et je toussais aussi. À un moment Joliet est arrivée, avec un petit enfant genre 2 ans qui s'appelait Daniel. J'ai joué avec lui, et il y avait aussi un énorme chien et un petit chaton qui sont apparus. Vers la fin du rêve il y a aussi mes parents qui sont là et je discute toujours avec FJ mais ça me gêne que mes parents soient là. À la fin du rêve je rentre dans ma petite maison de clinique, et je suis très malade. Il y a une fille qui est également traitée à la clinique qui vient et me convainc de sortir, et puis on discute dehors, le parc est immense et y'a plein d'activités plein air. Ce qui est étonnant c'est qu'on parle beaucoup de sa maladie et d'elle en général et que c'était pour moi une inconnue et ne ressemble à personne que je connais. Après le rêve s'étiole je ne sais plus comment ça se termine.
Je me suis réveillé puis rendormi et j'ai re-rêvé que j'étais malade mais cette fois je participais à une sorte de chasse au trésor géant il fallait faire plein de trucs en binôme avec un type qui ressemblait à mon meilleur ami.
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2173
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Let's flood until the next one


J'ai rêvé que j'étais en classe, genre Terminale, en cours de français, et y'avait McFly et Carlito qui étaient là au fond de la classe, ma prof de français de l'époque demande à tout le monde si iels connaissent McFly et Carlito, les gens lèvent la main, pas toustes, du coup je lève la main et je fais une blague en disant "ce sont ceux qui font des vidéos avec Gad Elmaleh" et tout le monde rigole, Carlito est en mode ah lbatard et McFly dit en vrai c'est notre plus grand achèvement en rigolant. Du coup le cours commence mais ils foutent la merde en cours, leur objectif c'est de faire rigoler les gens avec des blagues de merde, du coup Carlito fait une blague sur le couscous mais personne ne rigole parce que c'est pas drôle (c'était une vraie blague dans le rêve mais je m'en souviens plus). Le cours continue mais c'est genre ambiance de fin d'année la prof est hyper cool, à un moment elle offre un Tupperware de petit pois à un élève qui va s'en aller dans une autre école et elle lui dit ah tu nous enverras des petits pois, même pendant le rêve j'ai pas compris pourquoi. La prof fait quand même cours vite fait et pour nous expliquer un truc de grammaire elle utilise Demain des l'aube de Victor Hugo, et puis elle fait une blague en me disant ah Noxer lui il connait bien ce poème, (je l'avais appris avec elle en Première), avec complicité moi je fais bah oui bien sûr, ensuite elle dit ah donc tu peux nous le réciter, et moi je fais ah euh non et tout le monde rigole. Le rêve se termine quand j'essaye de me rappeler le poème, et quand j'invente la suite vite fait, mais je me souviens que du premier quatrain.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-