PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
   
    
                         
Invité  /  Invité


on dirait du bolano Surprised
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  123
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  28/03/2017
    
                         
Zigue  /  Barge de Radetzky


Ah c'est un sujet pour moi ça ! Niveau rêve j'envoie du pâté (et c'est pas du végétal).

Il n'y a pas longtemps j'ai rêvé que quelqu'un (je rêve rarement de moi-même dans les rêves, je suis souvent spectateur extérieur et je regarde un personnage inconnu évoluer) atterrissait en plein milieu d'un champ vers Reims (et je me souviens d'avoir relevé que le panneau avait une faute). Après ça il se retrouvait attaqué par des radis géants qui avaient décidé de lui piquer son téléphone (je ne sais pas pourquoi). Finalement le héros s'en sortait en mangeant tous les radis un par un mais il déclarait : "c'était nul, j'avais pas de beurre salé".

Voilà, voilà... y'a un Freud dans le coin ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  306
   Âge  :  23
   Localisation  :  Toulouse/Montpellier
   Pensée du jour  :  Je pen... Rhaaaa la flemme !
   Date d'inscription  :  09/10/2015
    
                         
Lechatquiflatule  /  Tapage au bout de la nuit


Zigue a écrit:
Ah c'est un sujet pour moi ça ! Niveau rêve j'envoie du pâté (et c'est pas du végétal).

Il n'y a pas longtemps j'ai rêvé que quelqu'un (je rêve rarement de moi-même dans les rêves, je suis souvent spectateur extérieur et je regarde un personnage inconnu évoluer) atterrissait en plein milieu d'un champ vers Reims (et je me souviens d'avoir relevé que le panneau avait une faute). Après ça il se retrouvait attaqué par des radis géants qui avaient décidé de lui piquer son téléphone (je ne sais pas pourquoi). Finalement le héros s'en sortait en mangeant tous les radis un par un mais il déclarait : "c'était nul, j'avais pas de beurre salé".

Voilà, voilà... y'a un Freud dans le coin ?

Ha toi aussi t'est une autre personne dans tes rêves.

Et ce que tu lis souvent et joues à baucoup de RPG ? Je pensse que ses liés à ça.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Un jour, j'ai rêvé que je mangeais une pomme.

Je me suis réveillé en sursaut.

C'était d'une banalité TRANSCENDENTAL.

J'ai mangé une pomme quelques jours plus tard, ce n'était plus pareil.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  123
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  28/03/2017
    
                         
Zigue  /  Barge de Radetzky


Lechatquiflatule : Oui j'y ai pas mal joué à une époque, je lis beaucoup et je n'écris jamais à la première personne, ça aide peut-être, en effet !

Sinon j'ai fait un superbe rêve cette nuit, bien loufoque...
Déjà ça commence avec les personnages de L'âge de Glace qui doivent échapper à des scientifiques qui veulent les disséquer... ensuite, sans transition bonsoir, Un personnage féminin lisait à haute voix Les Hauts de Hurlevent à un personnage masculin qui n'aimait pas lire. j'arrive au milieu et je lui dit qu'elle raconte n'importe quoi : c'est pas du tout ça l'histoire ! Alors je lui montre dans le livre puis, je sais pas comment, je me retrouve avec ma meilleure amie à dormir dans un lit en plein milieu d'une patinoire avec des gens qui tournent autour...

NARMOL


Dernière édition par Zigue le Mar 11 Avr 2017 - 14:45, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  20
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  06/04/2017
    
                         
Stan Dax  /  Magicien d'Oz


J'ai une fois rêvé que j'avais réalisé mon rêve (rêver d'un rêve, c'est poétique ça tient).

Devenu écrivain reconnu, je vivais tranquille dans mon petit coin de monde, un chalet dans la campagne calme (ouais pas celle avec des tracteurs et du fumier quoi), à proximité de la forêt, de la montagne et de lacs. Vraiment un petit coin de sérénité où la seule chose que l'on a faire est de profiter de la vie... Et d'écrire bien évidemment, j'avais mon bureau rempli de livres et d'autres objets culturels et ou/inspirants, je me rappelle notamment d'une statuette de Guan Yu, après je ne sais pas si le reste avait une importance.
Ah oui j'avais 10 très gros chien. J'adore les chiens, surtout les gros.

C'était pas spécialement bizarre, mais c'était un très beau rêve, ça m'a pris plusieurs minutes pour réaliser ça lorsque je me suis réveillé. Si vous faites un rêve que vous ne voulez pas oublier, notez-le (attention, j'ai ouï dire qu'il ne fallait pas abuser de ça).
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je me suis rêvée dans la peau du gourmet solitaire de Jirô Taniguchi, je déambulais dans les rues de Dotonburi sur mon vélo dans une robe très légère, je sentais le vent sur tout mon corps (il n'y avait aucun relou dans les environs, ouf!) et j'entrais dans des échoppes au hasard de ma promenade.
C'était un rêve très agréable que j'exaucerai sans doute dans quelques semaines
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  914
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Bile au trésor


Maintenant mon petit kiff c'est de fumer un ter et de prendre de la mélatonine avant de dormir mais je vais devoir arrêter ça, c'est ce genre de mauvais délire.

Et systématiquement ou très souvent je fais des rêves. J'ai rêvé que je courais attraper un bus avec des potes et que je les distensais parce que je tapais une pointe.

J'ai rêvé d'un doigt ou d'une tour avec des anneaux fixes tout autour. Les anneaux ne touchaient pas le doigt et flottaient autour.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1025
   Âge  :  29
   Localisation  :  Planète Terre
   Pensée du jour  :  J'avais tort de me croire libre. Mon corps est la seule prison que je ne peux fuir.
   Date d'inscription  :  14/02/2017
    
                         
Leiden  /  Effleure du mal


J'ai rêvé cette nuit que j'étais dans une salle pleine de monde. au moins une vingtaine de personne que je ne n'avais jamais vu de ma vie. Aucun visage familier. La scène venait juste de débuter, mais j'avais la conviction profonde qu'il s'agissait d'une rencontre JE IRL.
Il était tellement improbable que je sois là que j'ai pensé très clairement :
"Comment je suis arrivée, là, moi ? En voiture, sûrement... mais comment j'ai su où aller ? Qui m'a donné l'adresse ?"
Même mon cerveau était en train de comprendre qu'il vivait une chose hautement impossible dans la réalité.
Je n'ai pas eu le temps d'y penser, Mika disait qu'elle s'était foirer sur le menu.
Elle avait fait en entrée une sorte de soufflé salé au litchi et à la crème fraîche, accompagné de saucisses de Strasbourg de la taille d'une saucisse de Toulouse. La tête de la première JE qui a mordu dans le soufflé a faillit me faire mourir de rire. Je me suis vaguement inquiétée. Je ne savais pas s'il était prévu que je sois là et si j'avais prévenu que j'étais végétarienne. J'avais tellement l'impression que je ne devais pas être là que j'ai envisagé de ne rien dire. Je savais que je serais malade après, mais je me disais que c'était moins grave que de me faire remarquer.
Manque de pot, je suis tombée sur May qui m'a engueuler d'un ton très condescendant. Je lui avais posé une question par MP et elle était en train de m'expliquer à quel point cette question était stupide, car la solution enfantine. Elle est repartie sans m'avoir donné la réponse. x)
Mika s'amusait à imiter un cheval.
Piraeus était en train de donner des cours d'équitation dans le terrain d'à côté.
Lo.mel a fait une annonce générale pour dire qu'elle mangeait dans son bureau parce qu'elle n'avait pas le temps.
C'était un peu le bazar.
Reindeerodolphe disait à Harmony qu'il avait vu trop grand. Il avait tellement ramené de pack d'orangina que le haut de la pile touchait le plafond.
J'ai râlé lorsque, suite à un bug, la réponse que j'étais en train de taper dans ma tête sur un commentaire de récit a disparu parce que ma page internet mentale avait buggué. J'avais tout à recommencer.
J'ai pas eu le temps, je me suis finalement sauvée avant que Hobbes ne me mette la main dessus pour me bannir.
Apparemment j'avais oublié de faire une présentation IRL. x)

L'un des rêves les plus what the foque de ma vie. Je crois que je passe trop de temps avec vous. Ou qu'envoyer un MP a un admin m'a traumatisé. XD
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


La vache, psychologiquement J.E. chamboule les nouveaux plus qu'on ne l'aurait cru.

Moi cette nuit j'ai rêvé que je conduisait un gros camion dans une sorte de paysage montagneux et désertique. Mais je devais aller super vite, c'était une sorte de course mais je voyais pas les autres participants. Il y avait des haltes pipi en cours de route, je me suis arrêté dans l'une d'elles car je voulais aller aux toilettes. Mais dans les chiottes il y avait des Mario verts homme de ménage qui nettoyaient et ils étaient vraiment très agressifs. A chaque fois que je m'approchais de l'un d'eux, je perdais de la vie, sous forme de petits coeurs verts qui se rependaient en cercle autour de moi. Et les Mario verts hommes de ménages se ruaient sur les petits coeurs en pestant "c'est les miens, c'est à moi je vais récupérer ce qui m'appartient". Et je me suis réveillé peu après ça.

Ça c'est waht the fuck comme rêve.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1025
   Âge  :  29
   Localisation  :  Planète Terre
   Pensée du jour  :  J'avais tort de me croire libre. Mon corps est la seule prison que je ne peux fuir.
   Date d'inscription  :  14/02/2017
    
                         
Leiden  /  Effleure du mal


Un mario vert, ça s'appelle un Luigi, Piraeus. :mrgreen:
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Non, même dans un rêve je sais différencier un Luigi d'un Mario, c'était un Mario vert aucun doutes la dessus xD
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1025
   Âge  :  29
   Localisation  :  Planète Terre
   Pensée du jour  :  J'avais tort de me croire libre. Mon corps est la seule prison que je ne peux fuir.
   Date d'inscription  :  14/02/2017
    
                         
Leiden  /  Effleure du mal


Un mario qui a fusionné avec un Luigi ? XD
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


ça faisait longtemps que je n'avais pas rêvé !


J'ai rêvé que je marchais dans les rues de Lyon ( nostalgie de la ville je crois), j'avais une robe longue et il y avait un vent léger et j'adorais marcher et la voir se gonfler comme une voile, et je me disais que c'était une drôlement chouette robe, que je l'avais bien choisie et qu'elle était parfaite. J'avais un sac à dos super moche par contre, qui allait pas du tout avec cette jolie tenue bref j'allais pour prendre le métro, un type, un jeune type  peu bobo hirsute commençait à me suivre, je me disais qu'il était plutôt beau et aussi qu'il m'inspirait grave pas confiance, j'essayais de mettre discrètement la deuxième bretelle de mon sac à dos façon écolière, tout en étant consciente que c'était carrément pas discret. Arrivé devant le bidule à billet je n'osais pas ouvrir mon sac, l'autre type était toujours là dans mon dos, je me retournais brutalement, et il partait de suite vers un type qui portait un sac à dos trifouiller dedans comme ça pas gêné sans discrétion et l'autre ne se rendait compte de rien. Je me disais "ah mais oui il était bien louche hein !" ( Rolling Eyes ) donc là je retire mon sac à dos je vois que la petite poche est ouverte et je me dit "il est con un peu quand même comme si j'allais mettre quelque chose dans la petite poche". Je vais pour prendre un ticket, j'attrape vite une pincée de monnaie au hasard (j'ai encore un peu la trouille) et il y a suffisamment pour le ticket mais les tickets !!! c'est plus du tout les mêmes !!! ils sont bleu et blanc de la taille d'un avion en papier, je me retrouve devant le composteur et je ne sais pas comment ils s'oblitèrent, il y a une partie à couper avant, et quand on la coupe le ticket se déploie vraiment comme un avion de papier, j'essaye de le replier parce que je sais pas comment le composter, je suis très en panique et je vois en contrebas le métro qui arrive. Une fille me regarde avec un peu de mépris et de pitié, du genre c'est quoi cette pequenaude qui a jamais pris le métro, et moi je me justifie comme jamais je le ferai en  vrai, en lui racontant ma vie, que je suis partie dans une autre ville que depuis quelque mois mais que ces tickets c'est incroyable quand même quand Est-ce qu'il ont changés ? !!! Les lignes ont changées aussi je me rends compte, je me retrouve à remarcher avec ma jolie robe vers un autre arrêt, et là je recroise le type chelou assis sur un muret qui me demande quelque chose, et je lui dis que c'est mort qu'il fallait pas commencer à ouvrir la petite poche de mon sac à dos, non mais ! Et que s'il approche d'un pas, je vais gueuler, et d'ailleurs c'est ce qu'il se passe, et ça ameute tout plein de mamies d'un immeuble de mamies d'à côté qui encerclent le type chelou. Il a un regard triste du coup et ça me rend triste aussi, et là je me retrouve encore devant le truc à composter avec mon avion à la con, et la fille hautaine qui est devenue gentille et m'aide à composter ce billet improbable, heureusement parce que des contrôleurs surgissent de partout comme une armée.
Après je sais plus trop c'est trop embrouillé à raconter.
Une des mamies s'appelait Julie aussi, et je me suis dit que ça faisait pas trop prénom de mamie.
(si ça pouvait compter pour mon nano ça serait cool)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  18/04/2017
    
                         
Kurokame  /  Homme invisible


Je découvre ce topic sur les rêves c'est trop bien Smile Je fais souvent des rêves très longs, où il se passe des trucs de fou, et dont je me rappelle très bien au réveil.

Le dernier en date était dimanche dans la nuit, j'ai rêvé qu'un groupe de musique (je crois que c'était censé être Indochine mais en fait c'était pas eu) faisait une répétition dans une grande salle, et j'étais vachement emballée parce que c'était un truc un peu bizarre/conceptuel/révolutionnaire. Je vois le groupe dans une énorme salle blanche avec des lumières, un peu en mode salle épurée futuriste, et y a une structure au milieu avec le leader du groupe qui manipule cet "instrument", et c'est un truc encore jamais vu. Dans le rêve je me dis "mais c'est un nouveau violon révolutionnaire!" et en fait non, c'est un genre de râpe à fromage, et le mec en "joue". De là, je me rends compte que les autres instruments sont aussi en rapport avec la nourriture, et un des mecs passe des tranches de fromage à raclette dans une sorte de machine qui sert normalement à faire de la chair à saucisse, et je le regarde faire, fascinée.

Il y a plein d'autres instruments dans lesquels ils passent des pommes de terre et du fromage, et à un moment je me dis "Soit il font de la musique, soit ils vont faire la raclette du siècle!", puis je dis à mon copain, apparu par magie "Oh oui, et ce soit on va faire des bonnes frites cuites dans du gras!"

On dirait le rêve de quelqu'un qui a pas mangé depuis des semaines XD
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-