PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1162
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Rien d'intelligent.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


Mon père danse vêtu d'une robe de mariée dans la nuit, entouré par sa famille et ses amis.
Moi qui lui ressers une boisson orange fluo encore et encore et encore, jusqu'à ce que j'apprenne que c'est de l'alcool.
Il est heureux. Et ça fait du bien, même si tout est si triste.

Ça sent la fin... Tout hurle autour de nous qu'il n'y aura bientôt plus rien Sad
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6015
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  IStandWithPalestine<3
   Date d'inscription  :  18/09/2008
    
                         
Pandémonium  /  Iphigénie in a bottle


Surprised Neutral Sad
:calien:
http://lenuageetlecendrier.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5967
   Âge  :  79
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Raven a écrit:
@Pango. J'attends ça avec impatience. #Inspiration.
Pas évident. Pour l'instant je n'ai pas réussi à aller plus loin que :
- Un cri de mec flippant, genre sous la torture et tout contre mes oreilles.
- L'illusion que la porte de ma chambre venait de s'ouvrir en grand (je dors toujours la porte fermée).

En fait je n'arrive pas à me contraindre à l'immobilité quand ça arrive, et aussi je n'arrive pas à maintenir dans mon esprit l'image souhaitée (un décor de ville déserte, la nuit, envahie par la brume).

Je ferai d'autres essais !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  847
   Âge  :  19
   Localisation  :  Briser les pattes d'un chat rouge
   Pensée du jour  :  Et le jetter sous un camion
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Double assassiné dans la rue Morgue


J'avais oublier de raconter ça, un rêve que j'ai eu le WE dernier.

C'était une soirée dans l'appart de Roche, un personnage de mon roman. Là y'avait l'un de mes meilleurs potes, un coréen thug avec un très gros pilon à la main, me dit qu"Allah Akbar est une expression française.

Je me suis réveillé direct.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  49
   Âge  :  18
   Localisation  :  Ailleurs
   Pensée du jour  :  "Le masque de la haine est le plus facile à porter. Mais ne t'en fais pas, gamin, c'est juste un masque"
   Date d'inscription  :  10/02/2017
    
                         
Nirusu  /  Petit chose


Quand j'étais encore un marmot, je faisais presque toujours le même rêve.

Je me baladais dans ma maison avec mon petit vélo, puis je m'asseyais sur le canapé. Et tout d'un coup, ma grand-mère surgit de sous le canapé et m'engloutit en poussant un "Ahhhhh" continu, grave et menaçant. Ensuite, sans transition, je commence une véritable visite guidée de son estomac.

C'était très perturbant. Suspect
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1162
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Rien d'intelligent.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


Cette nuit, j'ai parcouru longuement le rayon shampoings d'un magasin. Puis j'ai eu l'impression de trouver la réponse à mon existence en mettant la main sur un shampoo anti parasites qui listait un nombre impressionnant d'insectes et de larves.

Je me demande si ça veut dire que :
- 1/ je me sens sale en ce moment
- 2/ c'est l'expression brute des peurs et angoisses qui me grignotent
- 3/ je serai un jour une célèbre entomologiste Cool
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1162
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Rien d'intelligent.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


La suprême malédiction. Nous lévitions quasiment tous. On ne pouvait plus s'asseoir ni se coucher, ce qui était très épuisant. Les adultes enviaient ce bébé qui, seul, était parvenu à se poser sur son lit.
Le corps du marmot épousait la housse du matelas, pas lourdement mais au plus près.
Nous restions là à observer cette scène, jaloux et fascinés...
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il y a un rêve que je fais régulièrement, c'est presque devenu un cycle - même si les éléments qui le composent sont toujours différents des précédents, on a toujours la même structure à l'arrivée: je viens de m'installer dans un nouvel appartement, je le visite, je le personnalise, et puis, je sais qu'il y a au fond de l'appartement cette "zone floue" que j'évite un peu. Avec le temps qui passe, je finis par sortir un peu des zones qui me rassurent et je m'approche de celle qui me fait un peu peur. Souvent, c'est une grande porte vitrée, et quand je la vois, j'ai l'impression de ne plus être chez moi, car elle me fait penser à un magasin. En général, je finis par passer cette porte, et de l'autre côté il y a une sorte de dédale, un autre appartement, du même style que le miens, mais en beaucoup plus grand, avec un immense salon et une mezzanine tout autour, des chambres, des pièces partout, des couloirs dans tous les sens. Sauf que ce lieu est l'appartement de quelqu'un d'autre, et ma présence y est, bien sûr, interdite. Je suis alors comme un voleur, entré par effraction chez un autre, alors que quelque mètres plus loin j'étais encore chez moi. Ce sentiment de dépossession revient souvent, et il m'arrive souvent, dans des rêve de structure différente, d'avoir cette même impression de me retrouver dans un endroit où je ressent un certain inconfort, une illégitimité.

Ces dix dernières années, j'ai déménagé six fois - alors que toute mon enfance je l'ai passée au même endroit - je pense que ces rêves viennent du fait que j'éprouve une forte lassitude face à ce changement permanent. Autre cycle de rêve régulier: je viens de m'installer dans un nouvel appartement, et je ressent un fort inconfort, je suis triste, je repense aux autres appartements où j'ai vécu avant. Et puis, en faisant la liste des endroits où j'ai vécu, je commence à buter sur une inconnue: il y a une période en particulier qui me fait douter. Je ne sais plus où j'ai vécu à ce moment là, j'ai l'impression qu'il y a un lieu supplémentaire dont je n'arrive pas à me souvenir, un interstice oublié - l'incapacité que j'éprouve à me souvenir de ce lieu m'angoisse alors beaucoup dans le rêve et renforce le sentiment d'inconfort que j'avais au début.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  12/12/2016
    
                         
Nerezza  /  Homme invisible


Une fois j'ai rêvé que je me faisais poursuivre par un sac de courses et qu'il voulait me tuer.
En plus il était fourbe : à chaque fois que je me retournais il se plaquait contre le sol pour pas que je le voie... bounce
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mon petit frère est un gaillard d'1m80 pour 80kg, mais dans mes rêves, il est toujours en danger, un peu comme dans Ico, et j'interviens pour le sortir des pires situations ou pour le venger. Aujourd'hui, il avait glissé dans un ravin et je l'ai tiré de là à la seule force de mes bras Surprised dans un rêve antérieur je me fightais avec sa copine qui venait de le larguer

Toujours très protectrice bounce
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1162
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Rien d'intelligent.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


Cette nuit, plein de gens marchaient sur la tête autour de moi dans un parc.

Je me suis questionnée sur le sens de cette image, et j'ai découvert l'expression "marcher sur la tête" que je ne connaissais pas Suspect
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  22
   Localisation  :  Perpète-les-Alouettes
   Date d'inscription  :  28/10/2016
    
                         
Miromensil  /  Barge de Radetzky


(moi j'ai rêvé que le bout de mon nouveau cable d'ordi se re-déglinguait avec des petits fils partout)
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2208
   Âge  :  26
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Crime et boniment


Nerezza a écrit:
Une fois j'ai rêvé que je me faisais poursuivre par un sac de courses et qu'il voulait me tuer.
En plus il était fourbe : à chaque fois que je me retournais il se plaquait contre le sol pour pas que je le voie...  bounce

Award du meilleur rêve !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  556
   Âge  :  28
   Localisation  :  Planète Terre
   Pensée du jour  :  J'avais tort de me croire libre. Mon corps est la seule prison que je ne peux fuir.
   Date d'inscription  :  14/02/2017
    
                         
Leiden  /  Gloire de son pair


Dans la catégorie des rêves bizarres, que pensez-vous de celui-ci ?
Je sauvais la vie d'une tablette de chocolat géante de l'appétit vorace de ma soeur. Par la suite, elle devint mon amie et on se cachait sous la couette pour que personne ne nous voit. On s'y lisait nos écris respectif à la lueur d'une lampe torche. ^^
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  895
   Âge  :  18
   Date d'inscription  :  29/05/2013
    
                         
plouf  /  Double assassiné dans la rue Morgue


J´ai contracté une maladie genre galle de la mort, enfin boutons dégueu sur tout le corps, car je n´avais pas respecté la vie. J´ai eu le désir de mourir. Il n´y avait que moi dans ce rêve et mon petit frère. A mon réveil je me suis demandé si le monde était lui aussi recouvert de pustules.
http://lefauxrhum.forumactif.org/ En ligne
 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-