PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant
 

 [Edition - Publication] Kairos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


Bon, c'est à mon tour d'ouvrir un journal de bord. Wink

Comme plusieurs membres du forum, j'essaie de trouver un éditeur pour mon roman. Je vais partager dans ce journal de bord mes expériences et mes réflexions sur le sujet. Pour les habitués du forum, je ne crois pas qu'il y aura grand chose de nouveau, mais sait-on jamais, peut-être que quelqu'un quelque part pourra tirer profit de mes expériences.

D'abord, quelques infos de base:
Titre: Kairos
Genre littéraire: science-fiction
Taille: Près de 700 000 caractères, ça fait près de 400 pages en double interligne.

Je l'ai écrit sur une période d'une quinzaine d'années, de façon très intermittente, avec plusieurs réécritures. J'ai commencé à l'envoyer à des éditeurs en août 2012, mais comme je m'adressais à une maison d'édition à la fois au début, je n'en ai pas encore contacté beaucoup. Ce n'est que cet automne que j'essaie d'une façon plus conséquente.

Je vais commencer par une chronologie rapide de mes envois, pour ensuite décrire mes contacts avec chaque maison d'édition de façon plus détaillée. Je ferais des ajustements aux infos qui suivent à mesure que j'aurai du nouveau à raconter.

Alors, pour la chronologie:
2012
août: Alire
novembre: Robert Laffont

2013
janvier: l'Atalante
avril: Albin Michel, Presses de la Cité
octobre: Denoël, Mnémos, Bragelonne, Actes Sud, Flammarion, Plon, le Seuil, Les Moutons Électriques
novembre: Le Cherche Midi, Fayard, Orbit France, Grasset, l'Archipel

2014
juin: Terre de Brume, La Volte, Moires, NestiveQnen, Impressions Nouvelles, Atria, Rebelle, Critic, Armada, Boz'Dodor
juillet: Scrineo
octobre: Sombres Rets

2015
janvier/février: HPF, Fantasmagorie, ActuSF, Piranha
D'autres envois vont suivre...


Dernière édition par didyme le Sam 29 Oct 2016 - 7:59, édité 9 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


Bon, maintenant, pour la description détaillée, que je fais par ordre alphabétique pour faciliter la recherche de gens qui s'intéressent à une maison d'édition en particulier:

Actes Sud: Une grande maison qui vient tout juste d'inaugurer une collection de science-fiction, donc qui pourrait (du moins théoriquement tongue) être à la recherche de nouveaux auteurs pour la meubler. L'une des rares maisons qui ont eu la politesse de m'envoyer un accusé de réception, par e-mail, indiquant que si je ne reçois rien d'eux d'ici 4 mois, cela voudra dire que c'est un refus. Les quatre mois sont écoulés, c'est donc un refus par silence.

ActuSF: Une petite maison faisant partie des "indés de l'imaginaire" (avec Mnémos et les Moutons Électriques). Leurs soumissions ont longtemps été fermées, mais elles sont ouvertes depuis peu (février 2015). On leur envoie le manuscrit en format .doc et .pdf (d'après leurs propres indications). S'ils n'ont toujours pas répondu après six mois d'attente, on doit conclure que c'est un non. J'attends leur réponse.

Albin Michel: Une grosse boîte avec une bonne collection de science-fiction qui vend bien, donc un choix évident. Environ un mois après mon envoi, j'ai reçu une lettre m'indiquant qu'ils venaient de recevoir mon manuscrit... donc ils ont attendu un peu avant de l'ouvrir. Ils m'ont donné un code avec lequel je pouvais aller sur un site internet pour voir où en était l'évaluation de mon roman. J'ai entendu dire que seuls ceux qui reçoivent un tel code se rendent jusqu'au comité de lecture, et que seulement 10% des envois ont ce privilège, alors j'ai au moins passé l'étape de sélection par les stagiaires. Après un autre mois d'attente, refus par lettre-type.

Alire: Une maison d'édition québécoise spécialisée dans les genres populaires (polar etc.) et l'imaginaire. La première maison à laquelle je me suis adressé, parce que je suis moi-même québécois et que l'intrigue de mon roman se déroule à Montréal avec des personnages québécois. Ils m'ont envoyé un accusé de réception, puis m'ont répondu après trois mois. Refus par lettre-type avec renvoi du manuscrit (pour lequel j'avais payé à l'avance). Dans le manuscrit, il y avait dans les trois premiers chapitres un petit commentaire critique de temps à autre. Ce n'était pas grand chose, mais cela m'a quand même permis de faire quelques petites corrections mineures. Ils ont un calendrier de publication plutôt chargé avec les auteurs déjà établis de leur maison, ce qui pourrait jouer contre les auteurs débutants, mais c'était quand même à mon roman de les convaincre.

L'Archipel: Un grand éditeur généraliste qui publie occasionnellement quelque chose qui ressemble à de la SF. Refus par mail-type 5 à 6 semaines après l'envoi, en tenant compte des vacances de Noël. Le mail, envoyé par un stagiaire (le mot "stagiaire2" fait partie de l'adresse électronique), parle de "contraintes éditoriales étrangères aux qualités de ce texte".

Armada: Une petite maison qui publie de la littérature de l'imaginaire pour jeunes et moins jeunes. Il faut d'abord envoyer un synopsis ou une proposition par l'entremise du formulaire sur leur site Web, et s'ils sont intéressés, ils demandent à voir le manuscrit comme tel. Je leur ai envoyé le synopsis détaillé que j'avais préparé pour Critic et Rebelle, et j'ai aussitôt reçu un accusé de réception (envoyé automatiquement, mais tout de même bien). J'attends leur réponse.

L'Atalante: Un éditeur important d'imaginaire avec une bonne crédibilité et la réputation d'une certaine ouverture envers les auteurs débutants. Envoi d'un fichier „.doc“ par e-mail. À l'époque, ils indiquaient sur leur site qu'ils enverraient un accusé de réception au plus tard dans une „huitaine“. J'ai attendu deux semaines, puis je leur ai envoyé un autre mail pour leur demander s'ils avaient reçu mon manuscrit. Silence total. Deux autres semaines plus tard, je leur envoie mon manuscrit une seconde fois, mais par une deuxième adresse e-mail, leur spécifiant que c'est le deuxième envoi, que je ne suis pas sûr qu'ils aient reçu le premier, et qu'ils devraient ignorer celui-ci le cas échéant. Je reçois un accusé de réception le lendemain... à la première adresse! Je croyais que c'était dû à mon second envoi qui les aurait un peu „réveillés“, mais quatre semaines plus tard, j'ai reçu un accusé de réception identique au premier à la seconde adresse e-mail. :mrgreen: Tout ça ne fait pas très sérieux à mon avis, mais j'avais lu le fil de e-bou dans JE qui chantait leurs louanges, alors j'espérais malgré tout qu'ils soient intéressés à mon roman. Dans les deux accusés de réception, ils spécifiaient que si je n'avais pas de leurs nouvelles d'ici trois mois,  ce serait l'équivalent d'un refus. Trois mois plus tard, je n'avais toujours rien, donc c'est un refus par silence.

Atria: Petite maison spécialisée dans les littératures de l'imaginaire. Je leur ai envoyé une copie imprimée de mon manuscrit par la poste. Refus par mail-type environ trois mois après l'envoi.

Boz'Dodor: Petite maison d'édition toute jeune (créée en 2012) qui fait surtout dans les littératures de l'imaginaire, mais ouverte aussi à d'autres genres. Le manuscrit est à envoyer par e-mail en format PDF avec au moins un petit message pour se présenter. Comme l'éditrice fait partie des JE, le ton dans les échanges par mail est plus familier, plus humain que la norme. J'ai reçu un accusé de réception plutôt sympa le jour même de mon envoi. J'attends sa réponse.

Bragelonne: Le plus grand éditeur français qui se consacre exclusivement à l'imaginaire, donc un choix évident, même s'ils publient peu de nouveaux auteurs français. Envoi par l'entremise de leur site Internet – il faut remplir des champs en répondant à des questions au sujet du genre de roman, fournir un résumé et un fichier „.doc“ pour le manuscrit, etc. Suite à l'envoi, le site Internet affichait un message comme quoi tout avait bien été reçu. Pas d'accusé de réception; comme certains membres de JE me l'ont recommandé, j'ai envoyé un message au service éditorial (encore une fois par l'entremise du site web) pour demander s'ils avaient bien reçu mon manuscrit, mais je n'ai reçu aucune réponse. J'attends pour l'instant.

Le Cherche Midi: Un grand éditeur généraliste qui a occasionnellement publié quelque chose qui ressemble à de la SF dans une collection du nom de Néo. Refus par lettre-type adressée à "Chère Madame, Cher Monsieur", avec des taches de cartouche d'imprimante dessus :mrgreen:, environ quatre semaines après qu'ils aient reçu mon manuscrit.

Critic: Petite maison d'édition qui fait dans les littératures de l'imaginaire, et qui semble manifester une certaine ouverture pour les débutants à la recherche d'un éditeur. Ils demandent qu'on leur envoie d'abord par e-mail un résumé/synopsis et les 50 premières pages du manuscrit (à interligne 1, ce qui fait un bon morceau de texte quand même). Si ce qu'ils ont lu les intéresse, ils demandent alors une copie imprimée du manuscrit. J'ai envoyé le synopsis et les 50 pages, et ils ont eu la gentillesse d'envoyer un accusé de réception le jour suivant. Refus par mail-type après sept mois et demi d'attente. Ils n'ont pas voulu lire le reste du roman.

Denoël: Un acteur majeur dans les genres de l'imaginaire avec une bonne réputation au point de vue de la qualité de ce qu'ils publient. Envoi par e-mail d'un fichier „.doc“, mais ça s'est compliqué: j'ai reçu un e-mail d'erreur lors du premier essai, comme si j'avais indiqué une adresse non-existante. Le deuxième envoi a semblé fonctionner, mais une semaine après, j'attendais toujours un accusé de réception. Comme d'autres membres de JE avaient signalé qu'ils en avaient reçu un assez rapidement, j'ai décidé de leur envoyer un e-mail pour leur demander s'ils avaient bien reçu mon manuscrit, mais ils n'y ont pas répondu. Deux semaines plus tard, j'ai envoyé mon manuscrit une seconde fois au cas où, mais là non plus, ils ne m'ont rien envoyé en retour. Finalement, j'ai reçu un accusé de réception au premier envoi presque un mois et demi après celui-ci, un mail standard m'indiquant que s'ils ne m'ont pas fait signe d'ici trois mois, c'est un refus. Refus par mail un peu plus de deux mois après l'accusé de réception. Dans ce mail, ils expliquent que les problèmes avec les accusés de réception sont dûs à un problème électronique.

Fantasmagorie: Nouvelle maison d'édition dédiée à l'imaginaire, qui se cherche des auteurs pour se bâtir un catalogue. Il semblerait que l'éditrice offre des retours argumentés et détaillés, donc même en cas de refus, cela aura valu la peine. Envoi par mail (format .doc), pas d'exigence de mise en page particulière. J'attends sa réponse.

Fayard: Un grand éditeur généraliste qui a occasionnellement publié quelque chose qui ressemble à de la SF. Refus par lettre-type environ un mois après la réception du manuscrit.

Flammarion: Un grand éditeur généraliste qui publie assez régulièrement de la science-fiction. Refus par mail-type plus de trois mois après l'envoi. Dans ce cas-ci, il semble que mon manuscrit se soit au moins rendu jusqu'au comité de lecture... on se console comme on peut. Wink

Grasset: Un grand éditeur généraliste qui publie occasionnellement quelque chose qui ressemble à de la SF, donc potentiellement ouvert à mon roman. Refus par lettre-type datée 15 jours exactement après mon envoi, qui a quand même pris 3-4 jours à se rendre jusqu'à eux... C'est très rapide, mon manuscrit a dû être intercepté dès l'ouverture de l'enveloppe par un stagiaire. :mrgreen: La raison donnée est que mon roman ne correspondait pas à leurs choix éditoriaux.

HPF: Association d'écriture et de lecture à but non lucratif qui s'est doté d'une structure éditoriale. Maison généraliste qui spécifie qu'elle ne fait pas dans l'imaginaire, mais qui ne refusera pas forcément un texte avec des éléments d'imaginaire s'il a les qualités littéraires recherchées. Je me suis dit que je n'avais rien à perdre à tenter ma chance. Envoi par mail (.doc). Exigence particulière: toute référence à l'auteur doit être effacée dans le manuscrit (même dans les caractéristiques du fichier) pour que le processus de sélection soit entièrement anonyme. Leur accusé de réception était cordial et détaillé, montrant ainsi qu'ils avaient lu attentivement mon mail. J'attends leur réponse.

Les Impressions Nouvelles: Éditeur généraliste belge qui affirme vouloir "dépasser les frontières des genres établis" et "construire des liens entre des ouvrages venus d’horizons différents". Comme j'essaie justement de sortir un peu des sentiers battus avec mon roman, je me suis dit que je pourrais tenter ma chance avec eux. Je leur ai envoyé une copie imprimée de mon manuscrit. Refus par mail-type environ un mois et demi après l'envoi.


Dernière édition par didyme le Lun 16 Fév 2015 - 21:58, édité 28 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


Mnémos: Un petit éditeur d'imaginaire avec une bonne réputation qui montre une ouverture particulière aux nouveaux auteurs, ce qui en fait un choix très intéressant pour moi. Envoi par e-mail d'un fichier „.doc“, accusé de réception rapide avec la promesse de me communiquer eux-mêmes leur décision par e-mail. Ils spécifiaient dans leur mail que le temps d'attente moyen pour un verdict est de six mois, mais ils ont mis plus de huit mois à m'envoyer un refus par mail-type, et encore a-t-il fallu que je les relance.

Éditions Moires: Petite maison généraliste qui semble chercher des romans qui sortent de l'ordinaire. Ils ne s'attendent sûrement pas à ce qu'on leur propose de la science-fiction, mais je me suis dit que je n'avais rien à perdre. Envoi du manuscrit par mail, j'attends leur réponse.

Les Moutons Électriques: Un petit éditeur des genres de l'imaginaire qui a des exigences élevées au point de vue stylistique (et qui s'en vante Wink). Par contre, ils indiquent sur leur site web qu'ils n'acceptent pas de textes avec des "thématiques d'inspiration religieuse". C'est un peu embêtant pour moi, parce que même si mon roman n'est pas centré sur la religion, je ne me gêne pas pour y intégrer des éléments de réflexion philosophique et religieuse. Alors pour éviter de les embêter inutilement, je leur ai écrit en leur exposant mes réserves (par l'intermédiaire de leur site web). Ils m'ont répondu le lendemain par mail: "Transmettez-nous un résumé du roman et nous verrons, déjà." Alors je leur ai envoyé un petit résumé par fichier ".doc" avec quelques détails sur les références religieuses dans mon roman, en leur disant de me faire signe s'ils étaient intéressés. Je les ai relancés après deux mois d'attente. Refus par mail personalisé: mon résumé n'a pas "inspiré" l'éditeur.

NestiveQnen: Petite maison qui fait dans les littératures de l'imaginaire. Les soumissions sont officiellement fermées, mais comme l'avis à cet effet sur leur site Internet date d'il y a plus de cinq ans, je leur ai envoyé un mail pour leur demander s'il était toujours actuel. J'attends leur réponse.

Orbit France: L'éditeur principal d'imaginaire chez Hachette, mais avec une forte prépondérance d'auteurs anglo-saxons. Je leur ai demandé par l'entremise de leur site web s'ils seraient intéressés à recevoir un manuscrit de mon roman. Aucune réponse, mais j'ai lu ailleurs sur JE qu'ils n'acceptent pas de manuscrits de toute façon.

Plon: Ils ont récemment réédité des romans de Aldous Huxley en les présentant comme des "classiques de la science-fiction", alors je me suis dit que je n'avais rien à perdre. Refus par lettre-type moins de deux mois après mon envoi. Raison invoquée: mon roman ne correspond pas à leur ligne éditoriale.

Presses de la Cité: Un grand éditeur avec une collection dédiée à la science-fiction. Six mois après mon envoi, je les contacte par mail pour leur demander où ils en sont. Ils me font alors savoir qu'ils sont très en retard pour l'évaluation des manuscrits, mais que de toute façon, leur collection du domaine français est exclusivement consacrée au roman du terroir, alors il y a peu de chance qu'ils prennent mon roman. C'est là que j'ai vu que leur collection de science-fiction relevait du domaine étranger... :mrgreen: Je voulais quand même leur proposer mon roman (on ne sait jamais), mais l'adresse mail du domaine étranger ne fonctionnait pas, alors je me suis adressé à nouveau au domaine français, qui m'ont fait savoir que le domaine étranger n'acceptait que des auteurs étrangers. Je suis étranger (canadien Wink), mais j'ai interprété cela comme étant une admission que leur collection de science-fiction ne publiait que des traductions. Alors auteurs de science-fiction, attention: il est inutile d'envoyer vos manuscrits aux Presses de la Cité. Pour ce qui est des échanges par mail, je tiens à souligner qu'ils étaient d'une courtoisie exemplaire.

Rebelle: Petite maison qui fait dans les littératures de l'imaginaire et dont la devise est "à la découverte de nouveaux talents", donc un choix évident pour un débutant comme moi Wink. Ils demandent d'abord un synopsis par e-mail avec quelques infos supplémentaires (nombre de signes, etc.). S'ils sont intéressés, ils demandent alors à voir le texte complet. J'ai envoyé le synopsis. Six mois plus tard, c'est un refus par mail-type.

Robert Laffont: Leur collection de science-fiction „Ailleurs et Demain“ a une excellente réputation au niveau de la qualité, mais son directeur (Gérard Klein) a la réputation de publier peu de nouveaux auteurs français parce qu'il ne trouve pas leurs romans assez bons à son goût. C'est la première maison de France à laquelle je me suis adressé, parce que j'avais beaucoup appris de la série d'articles „À l'auteur inconnu“ que Klein avait publié (disponible sur le site „quarante-deux“). Refus par lettre-type adressé à „monsieur/madame“ (le comble de l'automatisation) après deux mois. Par contre, envoi du manuscrit à ma demande pour une somme (4 €) sûrement inférieure à ce qu'ils ont dû donner à la poste.

Scrineo: Petit éditeur généraliste qui a une collection de fantasy et montre de l'intérêt pour les littératures de l'imaginaire. Je leur ai d'abord demandé par l'entremise du formulaire sur leur site Web s'ils seraient intéressés à jeter un coup d'oeil à un roman de science-fiction. Ils m'ont répondu que ce n'est pas leur spécialité, mais qu'ils liraient mon manuscrit avec plaisir. Envoi par la poste. Refus par mail environ deux mois et demi après l'envoi du manuscrit. Ils m'ont complimenté sur le style (ce qu'ils n'étaient pas obligés de faire), mais mon roman "ne correspond pas à ce que nous cherchons en ce moment". Dommage.

Le Seuil: Ils se vantent, sur leur site web, d'avoir une ouverte particulière envers les auteurs "francophones" (c'est à dire des auteurs de nationalité autre que française, mais écrivant en français). Je me suis dit que je n'avais rien à perdre. Refus par lettre-type environ cinq semaines après qu'ils avaient reçu le manuscrit. Ils font valoir dans leur lettre qu'ils ne sont pas "l'éditeur le plus à même de le publier", ce qui pourrait signifier qu'ils ne font pas dans la SF en général. Ils m'ont renvoyé mon manuscrit sans exiger de frais postaux et sans avoir reçu d'argent, ce que je trouve généreux de leur part.

Sombres Rets: Petite maison qui semble surtout publier des recueils de nouvelles, mais qui fait également dans le roman et a une collection d'imaginaire. Exigences particulières pour la présentation du manuscrit, alors attendez-vous à devoir refaire un peu votre mise en page. Envoi par mail. Refus par mail-type parce qu'il ne satisfait pas leurs critères éditoriaux.

Terre de Brume: Petite maison qui fait dans l'imaginaire. Je leur ai envoyé un mail pour leur demander ce qu'ils exigent pour soumettre un manuscrit, mais l'adresse e-mail dédiée aux questions éditoriales et de manuscrits (editorial@...) n'a pas fonctionné :mrgreen:. J'ai refait un essai avec l'adresse de contact, qui est pour les renseignements généraux. J'attends leur réponse.

La Volte: Petite maison qui fait dans l'imaginaire, mais également dans le multi-disciplinaire et l'avant-garde. Je leur ai envoyé mon manuscrit par mail. Ils admettent eux-mêmes que leur temps d'attente est très long, alors on verra.


Dernière édition par didyme le Mar 27 Jan 2015 - 20:54, édité 13 fois
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3110
   Âge  :  104
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Didon de la farce


Merci pour ce partage d'expérience, didyme, et bon courage pour l'attente !
http://alice-adenot-meyer.blogspot.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


Merci Molly! Wink

Mise à jour dans la description ci-dessus des maisons d'édition dont j'ai déjà une réponse, et quelques-unes dont j'attends le verdict. Les autres ont fait l'objet d'un envoi par la poste normal.

didyme
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3819
   Âge  :  36
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


C'est très complet et très intéressant ! Plein de courage à toi pour l'attente. Very Happy

Même ressenti pour les Presses de la Cité, échanges très cordiaux et le sentiment qu'ils sont vraiment à l'écoute.


 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


Merci Coline! Je vais essayer de suivre ton exemple. Wink
Où en es-tu de ton côté?
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3819
   Âge  :  36
   Localisation  :  Lausanne
   Pensée du jour  :  J'improvise
   Date d'inscription  :  09/03/2013
    
                         
Coline  /  Sang-Chaud Panza


J'espère que tu feras mieux ! Very Happy

J'attends, j'attends.
J'ai relancé 3 éditeurs la semaine passée, l'un m'a promis une réponse d'ici fin novembre.
J'ai un regain de motivation, cela dit, pour ce roman.


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1471
   Âge  :  42
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Roland curieux


Bravo Didyme pour ce parcours déjà riche! Je me réjouis de lire tes aventures éditoriales!
Kairos, c'est en rapport à la divinité?
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


@Coline: Bon courage à toi aussi! Je suis content de lire que tu as un regain de motivation. Je trouve que tu as montré une patience et un courage exemplaires jusqu'ici, je trouverais ça vraiment dommage que tu abandonnes, et puis j'aimerais bien te lire un de ces jours! Smile

@Delf: Merci beaucoup. "Kairos" est un mot grec qui veut dire "temps" dans le sens de moment décisif ou d'occasion à saisir (le français connaît aussi cet usage: "c'est le temps!"). Ce mot décrit ce qui se passe dans mon roman à deux niveaux. Au niveau "action", mon personnage principal reçoit des visions prémonitoires grâce auxquelles il arrive à neutraliser un groupe de terroristes. Le succès de ses interventions dépend toujours du "bon moment", du moment "Kairos". Au niveau "réflexion", le personnage principal vit bien des aventures où il frôle la mort, et cela le force à confronter la réalité de sa mortalité et à remettre en question la façon dont il menait sa vie. Le moment "Kairos" désigne ce point tournant dans sa vie.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


Quelques ajouts: envois par courrier au Cherche Midi et à Fayard; demandes de renseignements aux Moutons Électriques et à Orbit France.

Je peux peut-être en dire un peu plus sur mon plan au niveau des envois. J'ai commencé par les éditeurs à qui je dirais "oui" tout de suite sans hésiter (de Alire à Bragelonne dans la chronologie du premier "post").

Ensuite, j'ai commencé à aller vers des généralistes. Une copine à qui j'ai fait lire mon roman m'a suggéré de l'envoyer à des généralistes, parce qu'elle trouvait que les thèmes que j'aborde et le rythme de mon roman seraient plus intéressants pour un éditeur de littérature générale que pour un éditeur de science-fiction, qui aurait plus tendance à privilégier "l'action". Je ne m'étendrai pas sur le préjugé qu'elle semble avoir pour ce qui est de la science-fiction comme genre littéraire Wink, mais je me suis dit que je n'avais rien à perdre à essayer. Toutefois, pour cibler quand même mes envois, j'ai sélectionné les généralistes qui ont publié au moins un roman de science-fiction (ou proche de la SF) dans les 5-6 dernières années.

Je m'attaquerai aux éditeurs plus petits lorsque j'aurai les réponses des autres. Je trouverais ça moche de dire à un bon éditeur de petite taille que "j'attends toujours une réponse de X", alors je préfère m'adresser à eux quand je serai sûr que je peux dire oui à une proposition de leur part.

didyme
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3110
   Âge  :  104
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Didon de la farce


Citation :
Je m'attaquerai aux éditeurs plus petits lorsque j'aurai les réponses des autres. Je trouverais ça moche de dire à un bon éditeur de petite taille que "j'attends toujours une réponse de X", alors je préfère m'adresser à eux quand je serai sûr que je peux dire oui à une proposition de leur part.
C'est une stratégie intelligente et respectueuse. Le problème, c'est que les "gros" sont parfois si longs à répondre qu'on s'impatiente et qu'on commence à envoyer aux petits... D'où certaines situations délicates.
http://alice-adenot-meyer.blogspot.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


@Molly: Je vais attendre jusqu'à la mi-février avant de m'attaquer aux éditeurs plus petits, parce qu'à cette date, le délai d'attente pour quelques éditeurs sera expiré (ce sera alors un "refus par silence") et la plupart des autres éditeurs majeurs auront déjà répondu, si je me fie au tableau des délais d'attente de Coline.

@tous: la grande nouvelle de la semaine a été l'accusé de réception de Denoël presque un mois et demi après le premier envoi. Mieux vaut tard que jamais! J'ai modifié le paragraphe sur Denoël en conséquence. Les Presses de la Cité ont aussi officialisé leur refus par un mail-type.

Sinon, j'ai envoyé un manuscrit à Grasset, et j'en enverrai un à l'Archipel la semaine prochaine. Ce sera le dernier de la présente série d'envois, parce que je tombe à court de généralistes qui pourraient s'intéresser à mon roman, et parce que chaque envoi par la poste me coûte environ 40 Euros (impression et reliure compris), ce qui fait que j'essaie vraiment de cibler mes tentatives.

Il ne me reste plus qu'à attendre. Pop corn

didyme
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  32
   Localisation  :  Longueuil
   Pensée du jour  :  Ce n’est pas parce qu’écrire est difficile que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’écrire est difficile
   Date d'inscription  :  28/05/2012
    
                         
evybee  /  Petit chose


Je voudrais te dire félicitations, tu sembles bien organiser pour ta recherche d’éditeur. Je te souhaite une réponse positive…Si les maisons d’édition québécoise t’intéressent, je me permets de te recommander les éditions AdA situées à Varennes. Je connais beaucoup de jeunes auteurs débutants qui ont débuté avec cette maison d’édition.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  605
   Âge  :  47
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  Pas envie de penser aujourd'hui. Demain, on verra...
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Hé ! Makarénine


Bonjour evybee,

et merci pour tes bons voeux et pour ta suggestion! Smile Je ne connaissais pas la maison AdA. Je vais la joindre à ma liste d'éditeurs à contacter lors de la prochaine série d'envois au printemps prochain.

didyme
 

 [Edition - Publication] Kairos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 18Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-