PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21  Suivant
 

 [Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :   « Non, je suis une comédienne vous savez, je sais faire des trucs biens... » Romy Schneider, "L’important c’est d’aimer", long métrage d'Andrzej Zulawski (1975)
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


Content de te revoir, Thomas. Je croyais que tu avais déserté définitivement JE (j'avais commenté ta nouvelle Superman et ne t'avais jamais revu depuis).

Je ne reprends le flambeau que pour quelques interviews éparses. Je suis actuellement en discussion avec Hel. On verra bien. Je respecterai sa décision quelque soit son choix, je vous demanderai de faire de même. Parce qu'il y a des personnes qui n'aime pas se livrer, même en ne restant que dans la sphère artistique. Je les comprends. Donc à suivre.

Nepal m'a en tout cas donné son accord (il est très enthousiaste à cette idée).
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
Thomas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3338
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  "Le génie de Mozart, de Picasso, de Joyce, d'Einstein réside dans la multiplication d'une manie, l'amplification d'une tare." ANISSA CORTO - YANN MOIX
   Date d'inscription  :  16/01/2011
    
                         
Thomas  /  Didon de la farce


Arf, il est vrai que j'avais déserté JE un temps; mais on finit toujours par y revenir. C'est une maison Smile

J'avais beaucoup beaucoup de boulot dernièrement; j'en ai toujours autant mais je m'accorde un peu de temps de détente. Et puis, j'ai repris l'écriture il y a peu (le travail ne me laissait pas vraiment le loisir de m'y remettre, l'inspiration n'y était plus; elle revient j'en profite). Ca me fait plaisir de revenir Smile

Ah, j'avais vu ton commentaire, je pensais y avoir répondu. Ca ne devait être que dans ma tête, je ferai ça très vite alors. Désolé :$

Ne t'inquiète pas, je comprends aussi les personnes qui ne veulent pas se livrer plus que leurs oeuvres. C'est légitime. Je taquinais seulement Smile
https://debordements.wordpress.com/
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :   « Non, je suis une comédienne vous savez, je sais faire des trucs biens... » Romy Schneider, "L’important c’est d’aimer", long métrage d'Andrzej Zulawski (1975)
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


Non, je te confirme, tu n'y as pas répondu. Mais ce n'est pas grave. Je craignais juste de t'avoir vexé de par mon commentaire mitigé.
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
Thomas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3338
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  "Le génie de Mozart, de Picasso, de Joyce, d'Einstein réside dans la multiplication d'une manie, l'amplification d'une tare." ANISSA CORTO - YANN MOIX
   Date d'inscription  :  16/01/2011
    
                         
Thomas  /  Didon de la farce


Ah non pas du tout, ne t'en fais pas. Cette nouvelle me paraît tellement loin de toute façon. Elle est à reprendre entièrement, si jamais j'en ai le temps. Il s'agit de ma toute première réelle nouvelle, l'un de mes tout premier travaux; je la considère désormais comme une ébauche, un essai, une première tentative pour me lancer dans l'écriture.

J'en suis content, mais assez détaché à présent. Je sais qu'il est possible de faire un peu mieux maintenant. Je ne me souviens plus vraiment de ton commentaire, mais à la lecture tes remarques m'avaient parues fondées. Je retournerai voir ça de plus près et te répondrai comme il se doit, et à l'endroit prévu à cet effet :p
https://debordements.wordpress.com/
 
Pianitza
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1141
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  13/01/2013
    
                         
Pianitza  /  Effleure du mal


Aventador, sache qu'il est possible de transférer ton interview ici, si tu le souhaites. Je m'occuperai de la présentation.
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :   « Non, je suis une comédienne vous savez, je sais faire des trucs biens... » Romy Schneider, "L’important c’est d’aimer", long métrage d'Andrzej Zulawski (1975)
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


Merci Pia. J'attends le retour de mon interviewé.
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :   « Non, je suis une comédienne vous savez, je sais faire des trucs biens... » Romy Schneider, "L’important c’est d’aimer", long métrage d'Andrzej Zulawski (1975)
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle




[Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE - Page 16 393631_10150486315191449_967047287_n

NEPAL
Humer le parfum des roses, c’est d’abord rester zen et garder l’espoir en toutes circonstances.
◢ Entretien avec Aventador

Hello Jr (initiales du vrai prénom composé de mon ami Nepal) ! C’est un grand honneur pour moi d’avoir le privilège de t’interviewer, parce que depuis la sortie de ton roman « Le secret de Diane » aux éditions Nouvelles Plumes, entre ta vie de famille, ton emploi de chirurgien et tes séances de dédicaces dans les boutiques Belgique Loisirs, ton temps doit être compté, non ?
Oui, je cours un peu partout, cher frère de plume ! Mais c’est surtout un véritable conte de fée que je vis en ce moment !

Alors, ça fait quoi de rencontrer ses lecteurs (lectrices) en direct live ? Les filles sont-elles nues, se jettent-elles sur toi comme dans la chanson de Balavoine ?
C’est du bonheur absolu ! Mais je suis (encore) très loin de ces clichés-là (rires). Je fais plutôt dans les plus de 60 ans mais extrêmement sympathiques. C’est très intéressant d’entendre leurs ressentis par rapport à leur propre sensibilité.

[Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE - Page 16 P92b
Jean-Robert Lépan (alias Nepal) entouré de ses lecteurs lors d'une séance de dédicaces à Namur (Belgique)

2 500 exemplaires vendus en quelques mois seulement, en avant-première exclusive chez France-Loisirs, avant une sortie officielle programmée pour janvier 2014 dans toutes les bonnes librairies, ça fait rêver plus d’un jeune écrivain ! Tu réalises ou pas ?
Oh non pas encore ! 500 lecteurs auraient déjà suffi à me faire planer. Je dois énormément à Nouvelles Plumes. Grâce à leur diffusion en avant-première exclusive via France Loisirs, de nouveaux auteurs peuvent toucher un large panel de lecteurs.

Et en fait, « Le secret de Diane », ça parle de quoi (moi je le sais parce que je l’ai lu, et j’ai accroché dès les premières lignes) ?
Une secrétaire médicale introvertie, Diane, accepte de retranscrire des cassettes pour une aristocrate âgée et recluse. La jeune femme découvre au cœur des enregistrements un certain Max qui s’exprime librement. Au fur et à mesure des cassettes, elle s’attachera à la voix de cet homme qui semble progressivement lever le voile sur un drame. Au moment où Diane se rapproche de la vérité, la baronne décide de suspendre brutalement les retranscriptions.
Qui est Max ? Vivant ou mort ? Quels sont ses rapports avec la Baronne ? Pourquoi tant de mystères ? Et surtout, que va faire la taciturne Diane ?
Voilà, la trame en quelques lignes !

Tu n’as pas choisi la facilité pour ce premier roman, tant dans ton intrigue que dans sa conduite narrative (ponctuée de flashbacks), toutes deux originales. Tu excelles d’ailleurs dans l’art de jouer avec les nerfs de ton lecteur. Comment t’es venu l’idée de ce bouquin, celle de sa construction ?
Là, je reprendrais Dan Brown en disant : « J’ai écrit le livre que j’aurais aimé lire ! » Une intrigue addictive, une fiction intéressante au sens propre du terme. J’ai commencé à écrire ce récit sur un blog en publiant un chapitre toutes les deux semaines avec un lectorat certes maigre mais fidèle. Je me devais donc de garder un rythme à chaque chapitre afin de ne pas «perdre » le lecteur. Cette façon de faire m’a aidé à maintenir un « Cliffhanger » à la fin de beaucoup de chapitres. Je suis très content de la narration non linéaire assez originale et efficace du roman. Beaucoup plus que de l’écriture, encore jeune, mais que j’espère améliorer au fur et à mesure.

[Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE - Page 16 Images?q=tbn:ANd9GcSHFaC6pCrWm3nHsYcxRVn_bPv-9oThqj2UruY8TcmLGVTcoa_56w
Dan Brown : "J'ai écrit le livre que j'aurais aimé lire!"

Il y a des moments marquants, des chapitres-clés dans ton livre. Difficile de n’en choisir qu’un seul passage, mais j’ai voulu retenir celui-ci, un extrait de la lettre de Serge-Alain à Maxime : « Ce désir te gangrène sans que tu t’en rendes compte. Alors, détruis-le avant qu’il ne te tue… » (chap 16, page 125). Il n’est pas impossible que je te cite un jour dans un de mes ouvrages, tant ton style est d’une grande fluidité et ici teinté d’une grande émotion. Ca t’a pris combien de temps pour écrire tout ça ?
J’habite en Belgique et travaille en France (Lille). Je fais la navette en train tous les jours. J’ai mis à profit ces voyages (80 minutes par jour) pour écrire. Et j’ai adoré le faire dans le train.
Grâce à ce moment privilégié, j’ai pu accomplir ce récit sur deux ans (Mars 2010- Avril 2012).  

Le titre de ta première partie, « En humant le parfum des roses », est très différent de celui des deux suivantes. Peux-tu nous expliquer sa signification, son importance ?
En humant le parfum des roses était le titre original du roman. Ce titre a été modifié avec l’éditeur pour des raisons purement marketing, même si je n’étais pas complètement d’accord. Ce titre de départ, c’est un peu une philosophie de vie : face à toute contrariété, toute adversité, prendre le temps de s’arrêter et de humer le parfum des roses. Prendre le temps de respirer un bon coup, en lieu et place de paniquer, de désespérer ou de réagir à chaud de manière inappropriée.
Humer le parfum des roses, c’est d’abord rester zen et garder l’espoir en toutes circonstances.

Comment sont nés tes personnages ? Je crois savoir que tu as du mal à les quitter, non ?
Au début, il n’y avait que Max, la Baronne et Diane, ainsi que quelques personnages secondaires. Sans que je ne le réalise vraiment, ces personnages ont pris le contrôle. Je les ai laissés évoluer et me raconter leur histoire… « juste pour voir ». Et ils ont écrit les plus belles pages du roman. Ces personnages accessoires au début ont de plus en plus pris de l’étoffe. Je n’aurai jamais cru par exemple que Georges, le ténébreux chauffeur de la Baronne, allait devenir un de mes personnages préférés. Et oui, j’ai du mal à les quitter car je sens qu’ils n’ont pas fini de me raconter leurs histoires. Ce d’autant plus que je suis très curieux de nature (rires).

Tu situes ton récit dans la banlieue de Namur (Belgique), et l’un de tes chapitres se déroule à Bruges, dont tu décris assez précisément l’architecture. Pourquoi avoir choisi ces lieux ?
Au début, je voulais écrire un récit se déroulant en Amérique du sud. Puis mon épouse m’a demandé : « Connais-tu l’Amérique du Sud ? ». Je lui ai répondu que non. Et elle m’a dit : « Alors écris sur des lieux que tu connais. ». Et donc, j’ai écrit sur Namur où j’ai vécu une partie de mon enfance et où j’ai commencé mes études de médecine. Il me fallait un lieu idyllique pour Phyllis et Max. J’ai choisi Bruges, la Venise du Nord ; magnifique ville de Belgique, à une heure de train de chez moi. J’ai choisi la facilité en gros (Rires).

[Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE - Page 16 9k=
Namur (Belgique)

[Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE - Page 16 691709-bruges-illuminee
Bruges (Belgique)

Pourquoi chacun des chapitres de ton bouquin s’ouvre-t-il sur une courte citation extraite d’une chanson ? Comment as-tu choisi ces chansons?
Je voulais des citations littéraires au début. Mais je n’avais pas assez de culture livresque pour faire passer les messages, les émotions voulues. J’aurais certes pu aller voir sur Google mais cette alternative ne me convenait pas. Je tenais à ce que ces citations viennent de l’intérieur. Etant incollable en musique française, (la musique c’est un peu la poésie moderne), j’ai pris énormément de plaisir à puiser dans ce répertoire. De plus, j’ai aimé l’idée de « ressusciter » certains groupes ou artistes oubliés. Je nourris le secret espoir de sortir une BO du « Le secret de Diane » qui serait vendu en coffret avec le livre …On peut rêver un peu, non ?  
A ce sujet, je connais un excellent roman « Shooting Brake », vous connaissez ? Ce magnifique polar est parsemé d’extraits de chansons et je rêverai d’en avoir la bande son un jour !  

(Rire à mon tour…) Il y a un truc qui m’a surpris de la part d’un auteur belge dont le roman se déroule principalement en Belgique, c’est cet intérêt pour la politique française, notamment les élections présidentielles de 2007. Pourquoi un tel intérêt, puisque tu n’es pas citoyen français ?
Je travaille en France depuis 2004. Et les élections présidentielles de 2007 ont été mes premières élections françaises vécues de l’intérieur. Et j’ai trouvé cet événement quinquennal passionnant avec des débats occasionnant des joutes verbales jubilatoires. Et quel suspense au final ! Un vrai thriller en soi ! Nous n’avons pas la chance d’avoir ce type d’élections en Belgique.
A travers ce roman, je voulais aussi partager des choses que je vivais au quotidien, des choses qui me passionnaient !

Quel est ton rapport à l’écriture ? Comment t’est venue l’envie d’écrire ? Est-ce une passion récente ou quelque chose qui a toujours été en toi ?
J’ai toujours rêvé d’écrire. Mais je lisais récemment que c’était le cas pour 18 % des français (1/5). Donc, pas original comme rêve. Il a fallu qu’un jour, en 2010, je fasse ce que je croyais être un malaise cardiaque au volant, que je sois hospitalisé aux soins intensifs en urgence pour me rappeler que le temps ne m’appartenait pas ! Dés ma sortie d’hôpital après cette fausse alerte, je me suis inscrit à un atelier d’écriture pendant 6 mois, puis 6 autres mois à l’Université Européenne d’Ecriture à Bruxelles(UEE).

Ecris-tu de façon régulière ou sporadique ? Dans quel le lieu te sens-tu le plus inspiré, le plus à l’aise pour écrire ?
Grâce (ou à cause) du blog, j’étais obligé d’écrire régulièrement pour être à jour. Ma sœur m’appelait durant la journée lorsque le nouveau chapitre n’était pas encore publié sur le net, le jour dit, à 16 heures. Je dois avouer avoir peur de me lancer dans l’écriture du deuxième opus. J’ai découvert à mes dépends la vampirisation de l’écriture au point de provoquer chez moi un isolement social voire familial. Je devrais faire très attention à ce niveau-là. Même si j’ai la chance d’avoir une épouse très compréhensive. L’endroit le plus inspirant reste le train et mon bureau à Lille après 18 heures en période d’astreinte. Ces lieux sont sacrés pour mon écriture.

Je sais de source sûre (c’est toi qui me l’as dit lol) que tu n’aimes pas les nouvelles. Pour quelles raisons ?
Lool ! Nuance : J’aime moins les nouvelles ! J’ai l’impression qu’on n’y traite pas d’un sujet en profondeur ( même si c’est pas le but d’ailleurs) ! C’est peut être parce que j’ai lu trop de nouvelles de la collection Hitchcook raconte ! J’ai l’impression que ce genre littéraire doit absolument terminer par une chute plus ou moins forte ! Et quand elle n’existe pas ou peu, j’ai le sentiment qu’on est « passé à côté ». Idée complètement ridicule, j’en conviens !

Parle-nous de tes influences. Je crois savoir que Katherine Pancol est une auteure que tu apprécies particulièrement. Qu’est-ce qui te séduit dans ses romans, son écriture ?
Mes influences sont plutôt les bonnes intrigues bien construites tant au cinéma que dans l’écriture ou la BD. Je citerai Stieg Larsson avec son « Millénium » qui reste pour moi le modèle absolu. J’aime la folie de Pancol, sa liberté et sa culture littéraire impressionnante, son sens du propos. De plus, je l’ai contactée par mail au sujet de certains passages de son livre « Les Ecureuils de Central Parc sont tristes le lundi… ». Et elle m’a répondu. Nominativement, ligne après ligne. Je n’avais encore jamais vu une telle générosité chez une « Star ». Et jusqu’à ce jour, nous correspondons encore régulièrement par le net.
Je me sens inconsciemment boosté par elle.

[Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE - Page 16 Z
Katherine Pancol

Le cinéma, la BD ou la musique sont-ils pour toi des sources d’inspiration ?
Le cinéma et la BD surtout. J’aime être transporté par une intrigue. J’aime qu’on me fasse y croire. La musique, par contre, accompagne mes écrits sans vraiment être inspiratrice. Par exemple, pour « Le secret de Diane », j’étais constamment hanté par le « Je voulais te jeter des fleurs… » de Florent Pagny. Cet air me rappellera à jamais la conception de ce livre.

Je me souviens de notre première rencontre sur JE, sur le topic « commentaires » du roman de Romy. Qu’est-ce que ce forum t’a apporté, que ce soit sur le plan littéraire ou plus personnel ?
Ce forum a eu une importance capitale. Je dis bien capitale. Commenter les textes et lire les commentaires des autres m’a aidé à peaufiner, rectifier mon écriture. Et j’y ai effectué de superbes rencontres. Telle que la tienne, Raphaël (Aventador) ou Mauranne (Wahya), mon chef indien préféré. De plus vous m’avez aidé tous les deux dans la correction personnalisée du texte. Sans vous, il n’y aurait pas eu de livre publié.

(Je m’empourpre) Quels sont tes futurs projets littéraires ?
La suite du « Secret de Diane » intitulé provisoirement « les spectres de Bucarest » où je retrouve mes personnages.
Puis je viens de participer à l’élaboration d’un recueil de nouvelles (Ah, tiens !) avec le Cercle des Auteurs waterlootois, qui paraîtra en Décembre 2013, en prévision du Bicentenaire de la défaite de Napoléon à Waterloo.

Pour finir, que peut-on te souhaiter ?
Un énorme succès pour ce premier opus qui sort officiellement le 9 janvier 2014. Car cela conditionnera l’accueil des deux autres tomes, qui reprendraient les mêmes personnages pour de nouvelles intrigues.

Merci, mon ami, de m’avoir accordé cette interview ! Et rendez-vous pour l’opus 2 !
Merci à toi Raphael !!!! C’est un honneur pour un jeune auteur de pouvoir bénéficier d’une telle interview.

[Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE - Page 16 $T2eC16V,%21zkFJDCRPzBVBSU9C0uS%28%21%7E%7E60_35
"Le secret de Diane", Jean-Robert Lépan

site officiel du livre : http://www.lesecretdediane.com/

Disponible sur FNAC ou Amazon à partir du 09 janvier 2014.

Si cette ITW vous a donné envie d'en savoir plus sur l'auteur, je vous invite à lire et écouter celle qu'il a accordée à la RTBF pour la sortie de son roman : ITW de Nepal pour la RTBF



Dernière édition par Aventador le Lun 20 Jan 2014 - 9:03, édité 8 fois
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
Mick
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1745
   Âge  :  35
   Localisation  :  Dans un recoin de ce monde
   Pensée du jour  :  Pour la beauté du hasard
   Date d'inscription  :  13/07/2013
    
                         
Mick  /  Éleveur de koalas


C'est très sympa cette idée des interviews ! On apprends pas mal de choses sur l'auteur, son parcours, son histoire... C'est rudement pertinent et très bien rédigé. Bravo !
https://garden-of-words.com
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :   « Non, je suis une comédienne vous savez, je sais faire des trucs biens... » Romy Schneider, "L’important c’est d’aimer", long métrage d'Andrzej Zulawski (1975)
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


L'excellent concept d'interviews très personnalisées est le fruit de l'inventif Pianitza. Et puis, c'est tombé un peu en désuétude... J'ai décidé de relancer cet intéressant concept en interviewant mon ami Nepal.
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
Thomas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3338
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  "Le génie de Mozart, de Picasso, de Joyce, d'Einstein réside dans la multiplication d'une manie, l'amplification d'une tare." ANISSA CORTO - YANN MOIX
   Date d'inscription  :  16/01/2011
    
                         
Thomas  /  Didon de la farce


Bravo Aven', belle reprise des portraits.

Je suis ravi de découvrir Nepal, que j'ai toujours croisé en sous marin sur le forum. Et de suivre son parcours qui en fer rêver beaucoup.

Je te souhaite beaucoup de succès pour la sortie de ton livre. J'espère le retrouver dans les rayons de la librairie où je travaille (j'essaierai de te mettre en avant Razz)
https://debordements.wordpress.com/
 
Pianitza
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1141
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  13/01/2013
    
                         
Pianitza  /  Effleure du mal


Au top Aventador ! Interview très plaisante à lire. Le livre de Nepal a l'air bon, j'ai vu que des bonnes critiques... Bravo à lui en tout cas pour cette entrée réussie dans le monde impitoyable de la littérature (Tu m'étonnes que ça fait rêver, 2500 exemplaires vendus !).
J'ai rajouté le lien vers l'itw sur la première page. Very Happy Tu as prévu encore d'autres personnes à interroger sur ta liste, Avent' ?


Dernière édition par Pianitza le Dim 1 Déc 2013 - 18:06, édité 1 fois
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :   « Non, je suis une comédienne vous savez, je sais faire des trucs biens... » Romy Schneider, "L’important c’est d’aimer", long métrage d'Andrzej Zulawski (1975)
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


Merci Pia! Je n'ai pas réussi à diminuer la photo. Le [quote] ne traîne plus.
Pour la suite, j'attends de voir si Hel est ok ou pas. J'ai envie d'interviewer Mickaelgil, Héliotrope aussi, Divaju pourquoi pas... Mais il me faut d'abord leur accord lol!
Donc pour l'ordre et la fréquence, on verra... A suivre en tout cas. (ce qui n'empêche pas d'autres volontaires d'interviewer les JE qui les intéressent, je n'ai pas le monopole des interviews... :mrgreen: )


Dernière édition par Aventador le Dim 1 Déc 2013 - 18:12, édité 1 fois
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
Gwenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  02/03/2013
    
                         
Gwenouille  /  Roland curieux


Une très belle interview, vraiment !
Merci de l'avoir partagée avec nous ^-^
 
Lilyange
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1008
   Âge  :  27
   Localisation  :  Quelque part entre ici et ailleurs
   Pensée du jour  :  100% fleur de printemps
   Date d'inscription  :  03/12/2012
    
                         
Lilyange  /  Effleure du mal


Bravo pour cette ITW Aven' !!! Smile

Chouette reprise en effet, il était fort dommage que ce topic tombe en désuétude ! Je ne connaissais pas l'interviewé mais ce fut un plaisir de le découvrir au travers de ses réponses, son livre a l'air super sympa en tout cas ! On retrouve aussi dans tes questions le côté ''doux'' que tu as dans ton écriture et c'est très agréable à lire ! Juste un conseil, évite les ''lol'', ça fait pas très sérieux Wink

Au plaisir d'en lire une prochaine !
 
DivaJu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1090
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  "I am the only one"... Still I am ?
   Date d'inscription  :  20/10/2012
    
                         
DivaJu  /  Avatar de Marceline


Absolument ravie que les interviews aient repris ! Et cette nouvelle interview s'inscrit dans la continuité des précédentes (que je lisais assidûment) : très intéressante et très bien menée ! Je ne "connaissais" pas Népal et je suis contente d'avoir découvert un bout de l'écrivain Smile

Avent' a écrit:
J'ai envie d'interviewer Mickaelgil, Héliotrope aussi, Divaju pourquoi pas...
:flower: 

Encore bravo, et hâte de lire la prochaine.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Portrait] Découvre les écrivain(e)s de JE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire-