PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant
 

 [Edition - Publication] Fantasy jeunesse et thriller - Boz'Dodor - Terriciaë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  564
   Âge  :  22
   Localisation  :  Marseille, Luminy
   Pensée du jour  :  Pourquoi attendre ?
   Date d'inscription  :  31/07/2012
    
                         
C.P.Metzquer  /  Gloire de son pair


J'ai envoyé mon manuscrit par mail à Nouvelles Plumes aujourd'hui. J'ai vu que la maison était conseillée sur le forum (le premier tirage de 3000 exemplaires et la pré-promotion dans France-Loisir y étaient pour beaucoup) et mes proches ont également aperçu dans le magazine la pub de la maison qui cherche apparemment des auteurs non publiés. N'étant plus à une demande près, je me suis lancé.
Reste toujours à attendre une douzaine de retours... Peut-être que quelques-uns arriveront pendant les vacances...
http://cpmetzquer.e-monsite.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  567
   Âge  :  117
   Date d'inscription  :  28/10/2012
    
                         
Mary Colibreeth  /  Gloire de son pair


Hello !
Je parcours avec beaucoup d'intérêt ton post et viens te souhaiter bonne m... pour la suite.
Pour ma part je n'ai envoyé que des tapuscrits reliés et conformes aux vœux des éditeurs.
Je crois que c'est mieux.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  564
   Âge  :  22
   Localisation  :  Marseille, Luminy
   Pensée du jour  :  Pourquoi attendre ?
   Date d'inscription  :  31/07/2012
    
                         
C.P.Metzquer  /  Gloire de son pair


Merci et grosse m***** à toi aussi !
http://cpmetzquer.e-monsite.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  564
   Âge  :  22
   Localisation  :  Marseille, Luminy
   Pensée du jour  :  Pourquoi attendre ?
   Date d'inscription  :  31/07/2012
    
                         
C.P.Metzquer  /  Gloire de son pair


Bien que je n'en sois pas un acharné, s'il y a des utilisateurs de réseaux sociaux dans les alentours, j'ai crée récemment une page d'auteur sur facebook. C'est en prévision évidemment.

https://www.facebook.com/C.P.Metzquer

Sinon j'ai déjà préparé une liste pour des énièmes envois au cas où je ne reçoive que des réponses négatives, Scrinéo en tête.
http://cpmetzquer.e-monsite.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  567
   Âge  :  117
   Date d'inscription  :  28/10/2012
    
                         
Mary Colibreeth  /  Gloire de son pair


J'y cours !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  564
   Âge  :  22
   Localisation  :  Marseille, Luminy
   Pensée du jour  :  Pourquoi attendre ?
   Date d'inscription  :  31/07/2012
    
                         
C.P.Metzquer  /  Gloire de son pair


Réponse d'Albin Michel jeunesse aujourd'hui. Lettre-type, identique à celle de Plon avec cet éternel : ''Le livre ne nous a pas parus convenir à notre ligne éditoriale''...
Pas la moindre critique sur le fond et la forme.

Ceci n'est qu'une impression, bien que je suis convaincu qu'il s'agisse de la vérité mais je pense que certains éditeurs qui disent accepter de la fantasy n'étudient en réalité que la low fantasy, on le remarque aussi dans leurs catalogues. Je trouve ça assez navrant, ou du moins, il faudrait préciser : ''ici on ne prend pas d'histoires qui se déroulent sur un continent imaginaire ! On veut que ça se passe dans la vie réelle, la notre !''. Le pire c'est que mon intrigue bascule dans la low au tome 6, mais je crois que c'est bien trop lointain pour être pris en compte. En bref, je crois que c'est la dissociation éditoriale des différents sous-genres de la fantasy qui m'énerve le plus.
http://cpmetzquer.e-monsite.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  567
   Âge  :  117
   Date d'inscription  :  28/10/2012
    
                         
Mary Colibreeth  /  Gloire de son pair


Ces réponses toutes faites sont aussi désagréables que décourageantes ; les fameuses lignes éditoriales sont parfois fluctuantes mais je comprends aussi qu'une maison qui reçoit des milliers de tapuscrits puisse finir par se lasser des réponses individuelles. Pourtant viendra le jour où une autre poindra et là, nous rirons de ces premières. Courage donc ! hauts les coeurs, les piques, les carreaux et les trèfles aussi car c'est aussi un château de cartes que de tenter l'édition. !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  02/10/2011
    
                         
Daxter  /  Barge de Radetzky


Bonjour,

Je suis tombée sur ton topic j'ai un peu suivi tes aventures ! C'est très courageux d'avoir envoyé à toutes ces maisons d'édition en plus t'en a imprimé à ce que j'ai vu faut oser le faire ! Moi je passerait uniquement par mail, je pense.

Pour les comptes d'auteur qui répondent avec des détails du livre, il faut savoir que certains embauchent un "comité de lecture" qui a pour but de rendre crédible leur action en les payant pour lire et faire un résumé complet de l'intrigue au directeur ou celui qui s'occupe du recrutement des auteurs. Ainsi, ce sont peut-être des stagiaires qui ont lu le manuscrit et tu n'as eu que le reflet commercial au travers du mail que tu as reçu. Mais je pense aussi que ça se passe de la même façon pour les maisons d'éditions plus grandes, elles sont d'abord conseillées par le comité et après, on voit l'avis du directeur commercial, car tout dépend si c'est "vendable" ou non. C'est bien là le soucis, même si c'est bien écrit et bien ficelé, si ce n'est pas à la "mode". Il y a de grandes chances que ça passe à la trappe alors que 10 ans plus tard il pourra être accepté par tous et faire un méga carton !

Pour Albin Michel, il me semble que ce n'est que le "wiz" qui accepte la fantasy. A part du Maxime Chattam, bien sûr, mais ça reste du Chattam... Dès qu'on a un nom c'est plus simple. La collection wiz semble plutôt pour les plus jeunes. 11 à 15... Ton public est bien plus haut que ça d'après ce que j'ai compris...

J'ai tenté Bragelonne, moi aussi, le premier novembre 2012... Le jour de la fête des morts, ça promet mdr.
Ils n'ont pas répondu non plus, pas encore, Bruno Lambert (qui est un type très agréable) m'a signifié qu'ils avaient beaucoup de manuscrits à lire ils en reçoivent entre 0 et 5 par jour... Bref, c'est la misère. Mais apparemment ils mettent un point d'honneur à répondre à tout le monde.

Je te souhaite une bonne continuation ! Je suivrais sans doute tes aventures dans le monde de l'édition, je suis attirée par plusieurs des maisons auxquels tu as tenté un envoi, donc ça m'intéresse de savoir comment ça avance pour toi !

Bon courage ! Je sais que l'attente est dure et longue !
http://www.etherval.com/static/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  567
   Âge  :  117
   Date d'inscription  :  28/10/2012
    
                         
Mary Colibreeth  /  Gloire de son pair


A Daxter : je confirme un point. Bruno Lambert est un garçon très très agréable ! Vraiment !
 
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  106
   Âge  :  49
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  04/05/2013
    
                         
Marionde  /  Barge de Radetzky


Quelle constance ! Le post a été ouvert en décembre, et tu poursuis ta quête de l'éditeur. Bravo !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  564
   Âge  :  22
   Localisation  :  Marseille, Luminy
   Pensée du jour  :  Pourquoi attendre ?
   Date d'inscription  :  31/07/2012
    
                         
C.P.Metzquer  /  Gloire de son pair


Décembre déjà ? Que le temps passe vite, lui !

Bruno Lambert m'a permis de permuter entre le manuscrit ''brouillon'' que j'avais trop tôt envoyé à Bragelonne et celui rererereretravaillé, donc je confirme, ce mec est vraiment très sympa.

J'avais envoyé à A.Michel pour la simple et bonne raison que je m'identifiais beaucoup, dans mes lectures, à cette maison (cf Percy Jackson, Oskar Pill...), mais il est vrai que mon intrigue (pas celle du tome 1 mais dans sa globalité) est plus sombre qu'elle n'y parait.
Quant aux comptes d'auteurs, Daxter, plutôt mourir. Et je suis d'accord avec toi, le succès des livres dépend des tendances du moment, Fifty Shades of grey n'aurait par exemple pas fait le même carton dix ans plus tôt. Même si c'est discutable, n'est-ce pas plutôt le succès d'un livre qui crée la tendance ?

Merci à vous toutes !
http://cpmetzquer.e-monsite.com/
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  82
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  21/01/2013
    
                         
Fierrottp  /  Pippin le Bref


Je te souhaite bon courage dans la quête d'un éditeur?

Pourquoi n'essaierais-tu pas les concours littéraires? Ceux des Nouveaux auteurs, des nouvelles plumes, ou même des concours plus régionaux. Il en existe pas mal sur le net et ça pourrait être un tremplin pour ton livre.

Je n'ai pas suivi la discussion depuis le début, à combien d'éditeurs as-tu envoyé ton manuscrit? Et as-tu reçu des réponses encourageantes?

J'ai vu que la discussion avait été ouverte en décembre. Ne t'inquiète pas pour le temps parfois extravagant des maisons d'édition à répondre aux auteurs. Il faut parfois (et même souvent) plusieurs années avant qu'un auteur trouve une maison d'édition et le parcours est souvent long et décourageant.

Bon courage!
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  82
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  21/01/2013
    
                         
Fierrottp  /  Pippin le Bref


Au fait, j'habite près de Aix en Provence, nous sommes quasiment voisin Wink
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  564
   Âge  :  22
   Localisation  :  Marseille, Luminy
   Pensée du jour  :  Pourquoi attendre ?
   Date d'inscription  :  31/07/2012
    
                         
C.P.Metzquer  /  Gloire de son pair


Je sais que les réponses sont lentes à arriver, je me dis naïvement qu'ils lisent le manuscrit.

J'ai fait deux vagues d'envoies, une première par mails avant Noël chez des petits éditeurs, des comptes d'auteurs (pour tester) + l'Atalante et je n'ai eu de concrets pour le moment que les retours positifs de Boz'Dodor (proposition en stand-by car c'est une maison que je trouve prometteuse malgré sa jeunesse) et de Terriciaë (proposition refusée).
J'ai ensuite envoyé à une petite dizaine d'éditeurs, en format papier, grands et moyens. Et je me prépare à une troisième vague papier pour les éditeurs moyens et plus modestes mais émergents dès l'obtention des réponses d'Octobre, Asgard, Le pré aux clercs et Bragelonne (j'ai cru comprendre que l'Atalante était encore plus occupée que Bragelonne en ce moment).
A comptabiliser pour l'instant trois retours négatifs par lettre-type (''le manuscrit ne cadre pas dans notre programme éditorial point.'') de Gallimard jeunesse, Albin Michel jeunesse et Plon jeunesse.

J'ai eu l'idée des concours et je participe à celui de France Loisir chez Nouvelles Plumes. Si tu as des infos sur des concours exclusivement romanesques, qu'ils soient régionaux ou nationaux, ça peut éventuellement m'intéresser, même si je n'écris pas vraiment dans l'optique de concourir.

Ouais, Aix-Miramas, 30 mn en voiture même pas.

Merci à toi !
http://cpmetzquer.e-monsite.com/
 
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  82
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  21/01/2013
    
                         
Fierrottp  /  Pippin le Bref


Je trouve ta façon de procéder très ingénieuse.
En effet, je pense que commencer par démarcher les petits éditeurs est une bonne tactique. Beaucoup commence par démarcher les gros éditeurs en se disant " si ça ne marche pas j'essaierai des plus petits", or, selon moi c'est une erreur.

Je m'explique. Pour moi, envoyer son manuscrit à un éditeur relève de la même démarche que postuler à un emploi. Vous cherchez à faire publier un travail artistique à des fins commerciales. Or, envoyer un manuscrit à un gros éditeur sans avoir d'expérience revient à demander le poste de président d'une grosse boite sans avoir aucune expérience de la vente. Quelqu'un qui n'a pas d'expérience dans le domaine et qui n'a pas de relation va devoir se faire accepter par lui-même souvent en passant par la petit porte.

Beaucoup de personnes négligent en effet la lettre qui doit être accompagnée du manuscrit et qui correspond au CV de votre livre.

Évidemment, la valeur principale reste votre texte. Si le roman est mauvais, il ne marchera pas mais s'il a des qualités, la lettre d'accompagnement peut aider à les dévoiler. Si vous commencez à envoyer des manuscrits à de petites maisons d'édition (à compte d'éditeur bien sûr) et que votre livre est bon, certains accepteront de le publier (comme Boz'bodor par exemple). Or VOUS N'ETES PAS OBLIGE D'ACCEPTER. Au contraire, il faut se servir de cet avis positif pour enrichir le CV de son livre. Les concours littéraires sont également là pour faire un tremplin à votre carrière. Peu importe que vous ne gagnez pas le concours, si vous obtenez de bonnes notes ou que vous obtenez des avis positifs, cela enrichira votre CV et attirera l'attention de l'éditeur.

C'est la stratégie que j'ai adopté. Lorsque j'envoyais un mail à un éditeur, j'insistais sur le parcours du roman. Imaginez, avec tous les manuscrits que l'éditeur reçoit la différence entre ces deux mails:

" Bonjour, j'ai écrit un roman et je pense qu'il correspond à votre ligne éditoriale"

" Bonjour, j'ai écrit un roman qui a été finaliste au prix du quai des orfèvres ainsi qu' prix VSD du polar. Par ailleurs, j'ai obtenu deux demandes de contrats à compte d'éditeur aux éditions X et Y" et j'ai également obtenu une deuxième lecture des éditions "Z" et "W" avec des appréciations telles que. " Nous avons hésité à publier votre roman..." Seriez vous intéressé par sa lecture?

Le but est de montrer que vous êtes persévérant et motivé comme jamais mais également que votre roman possède une valeur intrinsèque et qu'un éditeur pourrait être récompensé s'il prenait le risque de le publier. Par ailleurs, avec cette méthode, beaucoup d'éditeurs qui ne veulent pas passer à côté d'un bon roman, vous demanderont d'envoyer directement votre manuscrit par mail. Ce qui permettra de nettement diminuer les frais d'envoi.
 

 [Edition - Publication] Fantasy jeunesse et thriller - Boz'Dodor - Terriciaë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-