PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
 

 [Edition - Autopublication] LTPR : une saga de 7+1+1 tomes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  678
   Âge  :  40
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


@Avent': je salue en retour tes propres initiatives qui explorent encore une autre voie pour toucher des lecteurs.
Concernant le nombre de tomes, de pages, de mots, on sait bien que la taille ne compte pas :mrgreen: Mais je te souhaite plein de petits Oli Briusse à venir (mon fils en entendra bientôt parler...)
Sinon, bien que je propose mon tome I gratuitement (enfin, contre une adresse mail...), il reste des timides pour préférer l'acheter sur Lulu ou Amazon. Je parlais donc bien de deux acheteurs, auxquels s'ajoute ta propre demande Wink Mise à jour des compteurs: 3 tomes 7 supplémentaires en version numérique écoulés dans la journée. Mon meilleur lancement de tous les temps!

@bounccer: aaaargh, je suis démasquée Wink Car tu as raison, c'est l'un des objectifs de ce topic particulier dans ce forum particulier: essayer de rendre plus fréquentable l'autoédition au sein même d'un milieu qui globalement la méprise. J’aime les défis irréalistes.
Mais je souhaiterais vraiment que le lecteur potentiel laisse sa chance aux « auteurs » comme moi, qu’il vire lui-même ces guillemets en acceptant qu’un livre publié en dehors du circuit traditionnel puisse être de qualité. Cela ne signifie pas forcément qu’il lui plaira. Comme il est peu probable que l’intégralité de la production disponible sur les étals des libraires lui plaise. Mais si j’arrive à faire en sorte que les idées préconçues sur l’autoédition vacillent un tant soit peu sur leur socle, je serai satisfaite. C’est ma façon de lutter contre cette crainte : que des lecteurs qui pourraient apprécier mes romans passent à côté de ces derniers simplement parce qu’ils ont la mauvaise étiquette. C’est un travail de fond, peut-être un peu vain. J’ai quand même envie d’essayer.
Le désir de reconnaissance : oui, évidemment qu’il m’habite. Mais il ne me dévore pas. J’ai des intransigeances mal placées qui prennent le pas sur lui.
Un organisme qui atteste de la qualité des œuvres auto-publiées : j’appelle ça une base de lecteurs Wink. La mienne a grossi lentement, mais la boule de neige n’est pas suffisamment volumineuse pour déclencher une avalanche. Peut-être n’y a-t-il pas assez de neige sur la piste que j'ai choisie… En tout cas, je n’ai vraiment pas de réseau tout fait susceptible de m’aider !

@David : honnêtement, je ne sais pas. Peut-être qu’un jour j’en aurai marre de tout faire. Et que je serai de nouveau prête à entendre un professionnel me dire non Wink L’autoédition, c’est aussi une armure cabossée qui permet d’encaisser des petits coups de pied. Quand on préfère ça à se prendre des coups de massue sur la tête. C’est ma petite lâcheté.
http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5829
   Âge  :  43
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "L'amour ça s'fait à deux/Bien fait c'est du feu de Dieu/Mais qu'as-tu fait de moi ?/Je n'sais pas..." VP
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Maîtrise en tropes


Perso, je ne me voyais pas (ou pas encore) écrire un "Shooting Brake 2" (bien qu'il existe un "pré-shooting Brake", pas assez abouti à mon sens pour être publié, en tout cas pas en l'état). J'aime bien m'aventurer en terrain inconnu en écriture. L'appel à texte de Namandine m'a permis "d'explorer" l'identité sexuelle, mon texte a même été retenu. Là, j'expérimente la co-écriture sur de la SF avec Rikomer dans le cadre du concours de duo organisé par Fleurdepat.

Pour mon roman, je voulais autre chose qu'un thriller. Quelque chose de plus émotionnel, sentimental, poétique, toujours influencé par l'univers cinématographique (on ne se refait pas, c'est une partie de mon identité d'écrivain) tout en ayant un vrai fond, une intrigue solide, loin du côté niaiseux des romans à l'eau de rose. Défi difficile (j'en bave), mais j'aime.

Concernant Oli, patience, patience. La sortie du premier opus 1 ne devrait plus tarder: Elle dépend essentiellement de mon illustratrice (courant février je pense). Pour patienter, "Epiphanie et le triangle magique" (même talentueuse illustratrice) devrait sortir en numérique courant janvier (des problèmes de numérisation des illustrations ont repoussé sa sortie). C'est une aventure passionnante que de voir mes personnages croqués à travers les yeux d'une autre.

Perso, je ne crois pas que j'aurais le courage de m'auto-éditer comme tu le fais. Et rien que pour ça, pour ta ténacité, je ne peux que m'incliner. Longue vie à la Tentation (et qui sait, peut-être que ma toute petite pub sur mon site t'a apporté un ou deux lecteurs...)!
http://raphaelnomezine.canalblog.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  70
   Date d'inscription  :  27/12/2012
    
                         
choupette  /  Petit chose


hello Kylie

j'ai commencé !!!! bon j'ai eu un peu de mal au debut parce qu'il faut savoir que je ne lis jamais de fantastique ou de fiction ...de policier tres tres peu ....
mais par contre j'adore les temoignages et histoires vecues ...et dés le second chapitre j'ai commencé a sentir ma curiosité se réveiller ....et la j'ai pris une vitesse de croisiére en attendant avec impatience de passer au chapitre suivant..

je te dis pas que c'est gagné mais déjà je suis sure que j'irai au bout de ce tome !!!

je n'en reviens pas moi même ....mais je te ferai un commentaire détaillé des que j'aurai terminé .....

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Citation :
essayer de rendre plus fréquentable l'autoédition au sein même d'un milieu qui globalement la méprise. J’aime les défis irréalistes.

Si je n'étais pas passé, c'est ce que j'aurais fait. faisons un simple calcul :

Un éditeur moyen reçoit plus de 100 manuscrits par mois, soit au moins 1200 par an. Il en édite un, parfois deux.

Donc, soit on se dit que les 1199 autres ne valent rien, soit on réfléchit autrement.

Admettons que 50% ne sont pas publiables pour des défauts majeurs et non corrigeables, que 20% sont trop immatures et que 15% ne plaisent tout simplement pas au lecteur/trieur, pour des raisons qui touchent plus à son intime conviction ou à un positionnement qui n'entrerait pas dans le catalogue. Il reste 15% des manuscrits reçus qui valent le coup et pourraient être édités par ladite maison (ça peut être 1% ou 20% sans nuire profondément au raisonnement).

Donc, un sera édité, et 11, 179 ou 239, selon le %age que vous aurez retenu, ne le seront pas, alors que leur qualité est certaine. Faut-il pour autant les jeter à la benne ?

L'auto-édition me semble alors une solution tout à fait honorable pour quelqu'un qui n'a pas eu toutes les chances à la roulette russe de l'édition, mais qui se donnera les moyens de faire vivre son projet. Il faut du courage ! Ça n'a rien à voir avec l'édition à compte d'auteur. Imaginez quelqu'un à qui on n'offre pas de maison et qui la construit lui-même ! Costaud ! Exclamation
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5829
   Âge  :  43
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "L'amour ça s'fait à deux/Bien fait c'est du feu de Dieu/Mais qu'as-tu fait de moi ?/Je n'sais pas..." VP
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Maîtrise en tropes


e bou : +1
http://raphaelnomezine.canalblog.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  678
   Âge  :  40
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Prêcherais-je en terrain conquis? Smile

@Avent: à vrai dire, je me sens plus lâche que courageuse... (ou paresseuse... ou... proche de mes sous?)

@choupette: sur le fond, LTPR est surtout un témoignage... :mrgreen: Heureuse que tu poursuives ta lecture malgré tes hésitations du début.

@e-bou: j'adore cette image de bâtisseur Very Happy
http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1048
   Âge  :  26
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


e-bou a écrit:
Donc, un sera édité, et 11, 179 ou 239, selon le %age que vous aurez retenu, ne le seront pas, alors que leur qualité est certaine. Faut-il pour autant les jeter à la benne ?

L'auto-édition me semble alors une solution tout à fait honorable pour quelqu'un qui n'a pas eu toutes les chances à la roulette russe de l'édition, mais qui se donnera les moyens de faire vivre son projet. Il faut du courage ! Ça n'a rien à voir avec l'édition à compte d'auteur. Imaginez quelqu'un à qui on n'offre pas de maison et qui la construit lui-même ! Costaud ! Exclamation

Msieur, msieur, je peux poser une questioooon ? :mrgreen:

Ne faudrait-il pas alors que les éditeurs ajoutent à leurs lettres de refus une ligne type "tentez l'auto-édition" ou "ne ternissez pas l'image de l'auto-édition" ? Parce que "des qualités indéniables, mais pas zassez", selon ce que l'auteur a envie de comprendre...



Viens voir mon Journal de Bord, j'ai fait des gifs animés foireux.
http://anowan.blogspot.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Salut @now@n.

Je ne suis pas éditeur et je ne peux pas répondre pour eux, mais à leur place, je ne le ferais pas. Mon intérêt serait que les livres que j'édite se vendent bien..., et c'est tout. Donc, ne pas encourager la concurrence vers des systèmes parallèles, 2.0 ou autres relève du simple bon sens.

Dans ma lettre type, puisque c'est la question que tu poses, je chercherais avant tout à ce que le récipiendaire ne soit pas trop fâché pour qu'il reste client de la maison. (Ils ne semblent pas très doués pour ça.) S'ils ont aimé, mais pas assez (pour être dans le top one, ce qui fait en réalité assez peu), ils se fendent d'une lettre personnalisée. C'est le lot de consolation.

Après, quand on reçoit ce genre de cadeau empoisonné, on peut soit se résigner et refermer le tiroir, soit retravailler à mort et retenter sa chance avec un autre titre, et/ou se tourner vers d'autres modèles économiques, dont l'auto-édition.

Pour aller plus loin dans mes arguments : La littérature et l'édition sont, il me semble, deux forces aux logiques mathématiques distinctes. L'édition fonctionne sur un mode binaire : oui ou non (avec 1200 non pour 1 oui). Les 1200 livres reçus, eux, ne relèvent pas de cette logique binaire. Ils, sont dans un continuum qui va de l'exécrable au sublime avec une infinité de nuances intermédiaires, et les critères sont forcément subjectifs quand il faut départager des quasi-ex-aequo (les 100 moins mauvais, par exemple).

Donc, que les vainqueurs voient leur chance, relativisent leur génie littéraire, et qu'ils respectent ce qu'ils ont bien failli faire eux-même pour que la seule chose importante demeure : le bouquin !

Je terminerai par une remarque plus large, en terme de secteur professionnel. Un autoentrepreneur qui fait griller des marrons au marché de noël est fier de ce qu'il fait, un autre qui promène des chiens le long des routes pour les personnes âgées aussi. Ils ont raison car ils sont utiles, et qu'ils se donnent du mal pour y arriver ! Un peintre qui organise lui même ses expos, un musicien qui joue bénévolement dans les bars et enregistre ses albums dans son séjour, un auteur qui se publie lui-même devraient en revanche essuyer le mépris et avoir honte de ce qu'ils font ? Triste monde...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  678
   Âge  :  40
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


+1, e-bou, comme toujours Wink

Bon, sinon, je tente à mon tour la grosse signature qui tache.
A voir si elle est plus efficace que la précédente ou si elle vous fait tous fuir :mrgreen: .

LTPR tome 7 poursuit son petit bonhomme de chemin... Et l'ensemble de mes efforts marketing ont bien dû réussir à intéresser une demi-douzaine de lecteurs supplémentaires qui se sont penchés sur mon tome I depuis le début de cette année.

Je me suis également livrée à un petit exercice comptable. Et je trouve qu'en négligeant les coûts fixes (location de l'espace de stockage de mon site web, commande d'exemplaires de test, pourcentage reversé à mon illustrateur), vendre 400 livres en autoédition revient à en vendre 2000 édités traditionnellement.

Evidemment, on peut préférer gagner moins et toucher davantage de lecteurs. Donner du boulot aux intermédiaires. Passer plus de temps à écrire et moins à jouer les bateleurs.
Mais cet aspect-là de l'autoédition mérite également d'être souligné.
http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je trouve ça vraiment efficace. Le seul souci, c'est que c'est tout à fait justifié dans son topic à soi, mais ça pollue un peu ceux des autres. On ne peut pas dans le forum avoir une signature de crâneur bien racoleuse pour ses topic, et une autre un peu plus humble, et moins intéressée pour aller jouer ailleurs. Il faudrait suggérer les signatures multiples aux développeurs du forum.

Imagine, je félicite un JE dans son topic parce qu'il a été publié, et qu'est-ce qui s'affiche au dessous ?????? Ma pub à moi, en giraudy 4 mètres sur trois. C'est moyen, sur le plan de la délicatesse. Mais ta bannière est la très bien venue dans mon topic. Very Happy





Dernière édition par e-bou le Dim 6 Jan 2013 - 1:47, édité 1 fois (Raison : faute de frappe)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  678
   Âge  :  40
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Pas évident de trouver le juste équilibre entre auto-promo et auto-glorification... D'autant que la frontière ne se situe pas au même niveau pour chaque personne qui reçoit l'information. Certaines se braquent tandis que d'autres voient leur curiosité éveillée. Il doit sûrement y avoir des études en sciences cognitives très intéressantes sur le sujet.

C'est l'une des choses que je trouve les plus difficiles dans l'autoédition: elle laisse peu de place à l'humilité.
http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Citation :
C'est l'une des choses que je trouve les plus difficiles dans l'autoédition: elle laisse peu de place à l'humilité.

Je crois qu'il s'agit de rester qui on est. Le bandeau n'est qu'un moyen. Nous sommes amenés à changer de costume quand nous changeons de circonstance (parents, professionnels, amis...). Pour ma part je trouve, pour faire un parallèle avec les sites web, qu'il est possible de garder la même structure tout en changeant le skin. On peut ainsi rester authentiques tout en défendant sa production. Le moment de l'humain, le moment de la pub, une seule personne.

Par contre !!! What a Face Il y a deux problèmes liés au bandeau : l'envahissement de l'espace des autres, nous en avons parlé au dessus, mais SURTOUT, les invités ne les voient pas, car ils ne voient pas les signatures.

Donc, si on met les bandeaux en tant qu'images dans nos propres posts, on résout les deux problèmes. Ils restent visibles par les invités, et on n'encombre pas les topics de gens qui pourraient mal le prendre (probablement à juste titre), et qui de toute façon nous connaissent aussi bien que nous les connaissons.

Je vais donc, dès que j'ai un peu de temps, retirer le bandeau de ma signature et l'intégrer de temps à autre dans les messages de mon topic. Ça devrait marcher.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  678
   Âge  :  40
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Tu as raison. Je ne suis pas très à l'aise avec cette signature.
Je vais plutôt faire comme ça.

http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Oui, c'est mieux. De plus, il est possible de le mettre une fois par page, pas une fois par post. À la rigueur, un lien vers une page web marchand dans la signature ? J'essaie.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  860
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Pour moi, ça donne ça :

le message... puis,

La pub :

 

 [Edition - Autopublication] LTPR : une saga de 7+1+1 tomes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Itinéraires éditoriaux-