PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant
 

 Le refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3635
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


La lune rousse, tard le soir
Apparaît dans son ciel noir
On dirait qu'elle est fardée
Et prête pour danser
Elle rase l'horizon
Et jouit de son abandon.

:flower:


 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Et mon corps émacié
Sur la lune écartelé
Tu l'as lié comme pour un bondage
Sans souci des bons âges
Car l'enfance est passée
L'adolescence affaissée
Enfin adulte, je reçois la fessée
Et je me traîne, me traîne
Et j'attends mais enchaîne !
Enchaîne ne t'arrête pas
Moi attachée, je veux sentir tes doigts
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3866
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Je veux les voir tracer des rideaux invisibles de couleur. Il faut les sentir, avec des grandes mains qui effleurent des mots déjà dit et qui les dépassent ; il faut tomber au milieu des fleurs de Pandore et prier Iphigénie.
Et là
Couchée
Que le bal des moineaux (muets) parait beau
Que toutes les choses

mon dieu sans ne plus savoir que dire ni que faire, j'ai les paupières qui frémissent d'avoir trop parlé et mes mains qui tremblent de l'absence d'un corps d'un ''heroe'' près de moi. mon coeur qui n'attend de se coucher pour dormir mais ne voit que la fille
La fille bras levé qui implore sur ses genoux, le visage couvert de sirop de fraise et sa rage pendue devant elle. une rage sans vers de Racine, ni verset, ni strophe, ni méprise, juste un dépouillement

de l'âme

une licence poétique pour cracher des mots
juste des mots
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3635
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


Ouvre la boîte de Pandore
Fais rouler tes doigts dans les coulisses
D'un spectacle bien trop classique
(Don Juan est beau dans ses enfers)
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3814
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


On a fini de dire
ne reste qu'un silence
si grand
qu'il fait peur à la nuit
si grand
viens dans mes bras
tiens le voilà
qui se réfugie
si grand


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3635
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


(j'aime faire courir le silence
qui vagabonde avec ses secrets plaisirs
Ses tensions sont douces sur ma peau
Comme les ondes sur l'eau

J'entends ses échos immenses
Qui se refusent à parler
Et mon coeur est cette montagne
Qui n'a pas été encore grimpée)

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3814
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


J'ai rencontré était-ce un rêve
Une voix venue d'ailleurs
Du creux du monde - de mon silence
Elle a ouvert les portes closes
Closes pour le cauchemar, closes pour le monde entier
Voix : je suis là
Voix: je m'en vais
que reste t-il est-ce péché
D'avoir accueilli l'écho soudain
Qu'en reste t-il une trace peut-être
Et je me noie (on dit "vertige")


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3635
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


Je voudrais dérober cette voix
Et la porter
Alors, l'ailleurs parlerait
Et les échos surgiraient par milliers

Ce ne serait pas un rêve
Ce serait un tour de magie
Je ferais voler des colombes
Je ferais disparaître des femmes
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Disparaitra qui voudra
Labat personne ne m’attend
Il y a des jours comme ça
Inverser le temps
Rêves discontinus,
Perdant leurs heures, à parler malheurs
Allez vous en je ne peux vous voir, finit les ingénus
Complaintes de ton esprit, bye bye chialeurs.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3814
   Âge  :  24
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  mi-ette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Dire au revoir
pour un sourire
quelle drôle d'idée
Moi, je vais sur le chemin
Il y a des coquelicots qui m'attendent
Sur les bas-côtés (chemin de sable et jolies fleurs)
Et puis d'ailleurs "un instant"
Faîtes silence
On entend venir (dans ses souliers bizarres)
l'amour Embarassed


Miettes - Elèves - Nouvelles -Poésie mietteuse
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3866
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


(Il passe à côté de moi sans rien dire, le fourbe.)
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3635
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


(Il repassera à côté de toi en te disant tout)
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il ternit dans les fossés, le bougre
Il a les pieds palmés, parfois
et l'envie de bégayer, souvent
Joli mélange, il titube, l'amour, et tourne en rond sur les paliers
et tombe en larmes, l'amour, et tombe en larmes l'amour

J'ai l'envie qu'on m'embrase
J'ai l'envie qu'on m'embrasse
J'ai l'envie qu'on m'inonde de ses larmes l'amour

Les enfants sur le littoral répètent en chantant les refrains entêtants du bonheur :
J'ai l'envie qu'on m'embrase, j'ai l'envie qu'on m'embrasse... j'ai l'envie qu'on m'inonde de ses l'armes lamour.

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  229
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  03/10/2012
    
                         
Artsenic  /  Autostoppeur galactique


Parfois je repense à ton regard
à tes yeux qui disaient tout
qui soulevaient mes montagnes et dératisaient mes sombres idoles
qui brûlaient presque
mais de cette chaleur bénie des corps qui s'enlacent et des lèvres qui s'embrassent
Parfois je repense à ton regard
Et je le revois, même, lorsqu'il se pose sur lui
Sur lui. Lui lui lui lui lui.
Petite pute.



Parfois je repense à ton regard.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ce jour-là ce fut ma chute
Et l'amour et l'amour
Il sourd l'amour dans le sein de mon four
Dans le fond de ma cour
Au sommet de la tour
N'importe où l'amour il sourd
Mais certainement pas dans ma vie
Avec un grand I
Comme envie

Et mes mots deviennent les maux dans l'instant de nos corps kérozènes pour nos érogènes
Désir envie amour sentiment sexe pouvoir possession élévation libération grand vie petite mort
 

 Le refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-