PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez|
 

 Longueur moyenne des mots français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  280
   Âge  :  123
   Localisation  :  Clermont-Ferrand
   Pensée du jour  :  Mais je vous le demande : peut-on encore parler de police sans sérifs ?
   Date d'inscription  :  11/11/2008
    
                         
Pyanepsion  /  Autostoppeur galactique


La langue française est une fort belle langue. Elle comporte selon les dictionnaires spécialisés plus de 100 000 mots.

Mais quelle est la longueur moyenne des mots français ?
Pour y répondre, je vous propose d'indiquer ici 3 valeurs.

Pour quelques-uns de vos textes, de préférence un peu longs, je vous propose d'indiquer ici :
Le nombre de caractères sans les espaces
Le nombre de caractères espaces compris
Le nombre de mots

Pour cela, il vous suffit de mettre le texte dans Word (il doit y avoir une fonction voisine pour ceux qui lui préfèrent Write) et de cliquer sur le bouton qui affiche le nombre de mots en bas de page.


Sur cette copie-écran on aura :
Caractères (espaces non compris) = 1891
Caractères (espaces compris) = 2239
Mots = 352

Quand il y aura suffisamment de résultats, il deviendra alors possible de réaliser une compilation de l'ensemble et obtenir ainsi une valeur à peu près fiable...
http://corrigeur.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  182
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  15/02/2012
    
                         
Thynie  /  Tycho l'homoncule


Sympa comme idée!

Sur une série de poèmes:

Caractères (espaces non compris) = 1123
Caractères (espaces compris) = 1345
Mots = 244
Moyenne de 5.5 lettres par mot

Un texte:

Caractères (espaces non compris) = 9718
Caractères (espaces compris) = 11768
Mots = 2094
Moyenne de 4,6 lettres par mot
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


une autre vision de la littérature...
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


En général, on a six sec pour un mot à peu près. Tout dépend bien évidemment des phrases utilisés. Mais pour les romans publiés, c'est généralement un rapport de 1 mot/6 sec.
J'ai un roman de 120 000 mots pour plus de 700 000 sec. En général, c'est ce qu'on observe sur d'autres membres du forum.
Par conséquent, un roman de 50 000 mots a beaucoup de chance de faire aux alentours de 300 000 sec. Et un de 200 000 mots en fera plus bien plus d'un million de sec.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3641
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


1mot/6sec, cela me paraît vraiment beaucoup.

C'est plus un rythme d'écriture automatique non? Je ne vois pas comment on peut réfléchir si vite à la conception d'un sens et d'une syntaxe corrects dans ces cas-là.

Cela expliquerait peut-être les défauts de fabrication d'une certaine jeunesse écrivaine qui ne prend pas son temps pour faire de la littérature. Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2661
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Insane : "sec" c'est "signes espaces compris" pas "secondes" Razz


Je lis : Amazone, L’Arbre des Druides, Black Beast, Bonne Nuit et Parfum d’enfance

Venez participer au concours d'extraits 71 jusqu'au 16 octobre !
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  280
   Âge  :  123
   Localisation  :  Clermont-Ferrand
   Pensée du jour  :  Mais je vous le demande : peut-on encore parler de police sans sérifs ?
   Date d'inscription  :  11/11/2008
    
                         
Pyanepsion  /  Autostoppeur galactique


Revan a écrit:
En général, [...] c'est généralement [...] En général.
Wink Le but de ce sujet est d'obtenir des exemples concrêts plutôt que des estimations... toujours sujettes à interprétations.
http://corrigeur.fr
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Je tourne aussi autour de 1 mot/6sec.
D'ailleurs j'ai été piocher quelques exemples sur mes chapitres :

19664 sec / 3226 mots = 6,09
22771 / 3842 = 5,92
2121/352 = 6,02


 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3641
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


J'avais pas compris.

Mais je me fous des statistiques littéraires sinon.
 
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pyanepsion a écrit:
Revan a écrit:
En général, [...] c'est généralement [...] En général.
Wink Le but de ce sujet est d'obtenir des exemples concrêts plutôt que des estimations... toujours sujettes à interprétations.
Le sujet est bien "Statistiques". J'ai quand même vérifié avant de poster ma réponse précédente.
Mais si tu veux quelques uns de mes exemples :
Mon excipit de Choc et Effroi : 26803/4574 = 5.82
Pour une partie d'un de mes romans, Iota Basileus : 76254/12873 = 5.92
Et pour la réécriture de l'autre : 339 312/56113 = 6,05
Donc oui, statistiquement, on se rapproche toujours de 6. Enfin chez moi. Et chez d'autres aussi d'ailleurs.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  280
   Âge  :  123
   Localisation  :  Clermont-Ferrand
   Pensée du jour  :  Mais je vous le demande : peut-on encore parler de police sans sérifs ?
   Date d'inscription  :  11/11/2008
    
                         
Pyanepsion  /  Autostoppeur galactique


Merci pour ces premières donnés. J'ai retrouvé les miennes.

La règle d'Elliott (nouvelle) :
Caractères (espaces non compris) = 91 961
Caractères (espaces compris) = 110 392
Mots = 18 808

Soit 4.89 lettres par mot, ou des mots de 5.87 signes par texte.

Question subsidiaire. Je recherche aussi les sources expliquant qu'un feuillet journalistique fait 1 500 signes.

Il apparait d'après les premiers résultats qu'il faut différencier les types de texte.

Le premier texte était un article de journal artistique.
Caractères (espaces non compris) = 1891
Caractères (espaces compris) = 2239
Mots = 352

Soit 5.37 lettres par mot, ou des mots de 6.36 signes par texte.

Quand on aura suffisamment de données, on pourra alors tirer des statistiques plus globales. Merci de continuer à donner et préciser vos exemples.


http://corrigeur.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  280
   Âge  :  123
   Localisation  :  Clermont-Ferrand
   Pensée du jour  :  Mais je vous le demande : peut-on encore parler de police sans sérifs ?
   Date d'inscription  :  11/11/2008
    
                         
Pyanepsion  /  Autostoppeur galactique


Je commence à avoir reçu un certain nombre des statistiques brutes demandées et je remercie tous les auteurs qui ont bien voulu me contacter et m'indiquer pour chacun de leurs romans : le nombre de caractères avec et sans espaces, et le nombre de mots.

Il y a en effet deux façons de compter le nombre de caractères d'un document : soit on intègre la totalité des signes qui le constitue et l'on appelle abusivement cela avec espaces, soit on en extrait les seuls caractères alphabétiques et l'on appelle cela — tout aussi abusivement — hors espaces.

Il en ressort que pour la langue française :
Un mot = 6.06 caractères y compris les « espaces ».
Un mot = 5.07 caractères si l'on ne compte pas les « espaces ».

Il apparait aussi qu'un dialogue sera essentiellement composé de mots courts (1 à 4 lettres par mot), tandis qu'une description ou un exposé pourra comprendre des mots parfois très longs sans aller bien sûr à écrire anticonstitutionnellement, mais quand même : le 8 à 10 lettres par mot y apparait plus fréquent.

Première conclusion : le travail de relecture est évidemment plus compliqué sur un texte avec des mots longs que sur un texte avec des mots courts. Le mot ne semble donc pas la bonne unité de mesure, à l'inverse des traductions où là le travail est le même pour un mot court ou un mot long.

Deuxième conclusion : en correction orthotypographique, la meilleure unité de mesure semble donc être, comme pour les piges, le feuillet journalistique (1500 signes tout compris).
http://corrigeur.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Longueur moyenne des mots français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque-